AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lazlo23


Lazlo23
  22 octobre 2015
Dans son journal, une Allemande raconte le combat quotidien mené par les Berlinoises pour assurer leur survie et celle de leurs proches au moment de la prise de la ville par l'Armée rouge (les hommes sont alors mobilisés ou cachés, par peur des représailles.) « Quand tout s'écroule, ce sont les femmes qui tiennent le coup », constate froidement la narratrice anonyme, qui n'hésite pas à détailler les humiliations, la violence et les viols de masse dont ses compatriotes sont l'objet.
Cela ne l'empêche pas de consigner les premiers témoignages de soldats russes faisant état des horreurs commises par l'armée allemande en URSS. Avec lucidité et beaucoup d'humour, elle narre aussi les petites et grandes lâchetés des vaincus (en particulier des hommes) et les accommodements auxquels tous sont contraints, témoin ces jeunes allemandes (dont elle fait partie) qui doivent se prostituer auprès des officiers russes pour obtenir une protection, ainsi qu'un peu de nourriture.
Mais au-delà de cette « guerre de bombes », ce que raconte ce livre c'est l'émergence de la parole des femmes, qui, pendant que les hommes restent terrés dans les caves, n'hésitent plus à s'emparer de sujets réputés masculins comme la sexualité ou la politique : "A la fin de cette guerre, prédit l'auteur, à côté des nombreuses défaites, il y aura la défaite des hommes en tant que sexe. "
Un témoignage poignant et une leçon de dignité. Un chef-d'oeuvre !
Commenter  J’apprécie          190



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (15)voir plus