AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070661180
Éditeur : Gallimard Jeunesse (10/09/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Avant, Joy, Tali, Luce et Zoe étaient les meilleures amies du monde. Aujourd'hui, elles se parlent à peine... Jusqu'à ce que le flash fatidique d'un Photomaton les ramène toutes les quatre dans le passé, à l'été de leurs quinze ans, l'été où tout à changé.Premiers baisers, bains de minuit, feux de joie près du lac : cet été parfait où tout a basculé.Une chance inespérée de remettre en question leur vie, leurs choix. Prendre de nouvelles décisions, mettre en lumière ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  21 février 2016
L'amitié peut-elle durer toujours ?
Quatre filles qui avaient tout partagé se retrouvent deux ans plus tard à l'occasion du retour de l'une d'elles.
Il y a le plaisir de se revoir mais aussi les questions qui se sont accumulés avec le temps.
Elles décident de se prendre en photo pour immortaliser ce moment.
C'est alors qu'elles sont propulsées dans leur passé, amenées à revivre les quatre jours de leur dernier camp de vacances.
Chacune doit essayer que les mêmes événements se réalisent : obtenir une médaille, récupérer le caleçon d'un garçon ou encore obtenir un diadème... Mais bien entendu rien ne se passe comme prévu !
Un roman chorale avec quatre jeunes filles qui vivent à cent à l'heure. Ce retour vers le passé va les pousser à concevoir autrement leurs choix, leurs vies.
Un livre au final touffu et agréable à lire qui explore beaucoup de pistes : premier amour, orientation sexuelle, relation avec les parents, popularité, fidélité, amitié... A tenter
Commenter  J’apprécie          210
ReveursEtMangeursDePapier
  19 octobre 2015
J'ai tout de suite accroché au contexte de l'histoire : quatre jeunes filles envoyées dans leur passé pour éventuellement renouer les liens. J'avais vraiment hâte de voir ce que ça donnerait. A travers les différents points de vue, on découvre d'abord quatre jeunes filles qui se sont perdues de vue. Dans les premiers chapitres, on apprend à cerner chacune d'entre elles. Ce sont quatre anciennes meilleures amies aux personnalités bien distinctes, qui ont chacune leurs problèmes et leurs secrets. Puis l'auteure nous plonge dans une super ambiance et dans un décor magique, en nous emmenant dans le Camp Okahatchee. Les feux de camp, les baignades dans le lac, les chasses aux trésors... En fait, je n'avais pas envie de terminer cette lecture, ni quitter le camp OK et les filles...
Au début, je me demandais ce que tel ou tel évènement allait impliquer. Tout comme elles. Sont-elles en train de changer le cours des choses? Doivent-elles revivre cet été exactement de la même façon? Jusqu'à la fin, on ne sait pas vraiment si ce voyage dans le temps aura des répercussions sur le présent, ni si elles réussiront à y retourner. On se demande aussi si la réconciliation sera vraiment possible. On comprend que ce soit d'abord un peu effrayant de devoir revivre le dernier été qu'elles avaient passées ensemble, mais au fur et à mesure des péripéties, elles réalisent que c'est une opportunité incroyable. L'occasion de changer les choses, de faire ce qu'elles n'ont pas réussi ou osé cette année là. On a l'impression que finalement les quatre jeunes filles étaient passées à coté d'un tas de choses. Alors c'est avec plaisir qu'on les voit tenter des expériences nouvelles, faire des rencontres qui font la différence, prendre des risques. Et tout simplement grandir. J'ai vraiment adoré cette approche! C'est un retour en arrière qui leur permet en fait de se découvrir les unes les autres, et de se trouver.
Luce est peut-être celle qui m'a le plus touché dans la bande. Je trouve que c'est le personnage qui évolue le plus avec cette drôle d'expérience. Elle qui aimait tant garder le contrôle, et tout planifier, elle y découvre la spontanéité et le petit grain de folie qui va avec. de ce fait, ses décisions étaient plus inattendues. J'ai beaucoup aimé la trouver si changée à la fin de l'histoire. D'ailleurs, je ne pensais pas que la fin me briserait autant le coeur, ni que cette lecture serait finalement un petit coup de coeur, tant elle était agréable! Qu'est ce que j'aimerais avoir une seconde chance pour changer telle ou telle chose, ou tout simplement une occasion de revivre les bons moments!
VERDICT : Une très belle lecture! On suit quatre jeunes filles très attachantes. On les voit retenter leur chance, revivre les évènements passés différemment, évoluer, grandir. C'est une histoire pleine de sensibilité, qui nous est racontée avec des mots justes et tout doux! L'auteure montre que certaines choses perdurent, d'autres pas, et que tout peut encore évoluer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
liredelivre
  19 septembre 2015
Imaginez, revenir au jour où tout a changé, cette période où tout a été parfait avant de brutalement s'arrêter, une sorte de seconde chance ; qu'en feriez-vous ? Fait-on abstraction de tout ce qui s'est passé pour en profiter ? Ou restons-nous sur nos positions, comme si les dés avaient déjà été jetés ? Zoé, Tali, Luce et Joy ont la chance de revivre leur dernier été, celui juste avant leur séparation, pour des raisons que chacune ignore. Cet été de la seconde chance, c'est l'occasion de revivre leurs derniers instants ensemble pour comprendre ce qui leur est arrivé, mais aussi se comprendre elles-mêmes. Voilà le speech prometteur et au caractère assez fantastique de Ce que toujours veut dire, auquel j'ai complètement accroché !
Ce que toujours veut dire se présente comme un roman initiatique. Les quatre jeunes filles que l'on suit sont au début du récit en passe d'aller à la fac, quittant leur ville, leurs habitudes, leur famille. Elles sont à un tournant important de leur vie, mais ne se connaissent pas encore assez pour prendre correctement ce virage. Elles ont besoin d'apprendre, de s'apprendre. Elles qui pensaient se connaître, savoir tout l'une de l'autre, découvrent au fur et à mesure que tout n'était pas parfait il y a deux ans, qu'elles ne se connaissaient pas aussi bien qu'elles le pensaient. Mais laisseront-elles ces désillusions les empêcher de se réunir et de se trouver ?
Des quatre, je pense que c'est Zoé qui me marque le plus ; même si Joy, Luce et Tali ne sont pas en reste. Simplement, j'ai trouvé un plus à Zoé, parce que c'est la seule dont je n'ai pas vu venir le secret, la révélation. Un peu revêche, un peu renfermée, c'est la première que l'on croise, le récit alternant le point de vue de chaque fille. Tali et Luce sont elles assez similaires. Elles se mettent une forte pression pour réussir, pour impressionner, pour plaire ; un poids qui pèse sur leurs épaules plus qu'elles ne l'imaginent. Puis il y a Joy... J'ai également apprécié ce personnage, mais ses mystères me l'ont aussi éloigné. Ils sont comme une bulle autour d'elle, une bulle qui m'a empêchée de saisir pleinement son personnage.
Leur semaine d'été n'a elle aussi pas pris la tournure à laquelle je m'attendais... ce qui est loin d'être dit sur le ton de la déception ! Les jeunes filles veulent tout reproduire comme il y a deux ans, mêmes médailles, mêmes fréquentations, mêmes vêtements. Malgré toute leur bonne volonté, reproduire les choses à l'identique n'est plus aussi simple que dans leurs souvenirs. Gaffes, quiproquos, chagrin, dispute, peut-être que trop de choses les séparent à présent. Si bien que je me suis rapidement laissée happer par le récit, dans leur quête d'amitié, de savoir et d'identité. Elles ont grandi depuis ce dernier été ensemble, elles ne posent plus tout à fait le même regard sur celles qu'elles étaient à quinze ans. Peuvent-elles redevenir amies ? Parviendront-elles à se trouver ?
Quatre jeunes filles, quatre portraits, que Lexa Hillyer nous tisse avec réalisme et profondeur. Les petits défauts que l'on trouve en chaque personnage finissent par être touchants tandis que l'on avance avec elles dans leur passé, leur présent, et dans leur découverte de soi. L'auteur évoque des sujets pas toujours évidents, certains survolés et d'autres plus prononcés. Il est question des choses que l'on est prêt à faire, des sentiments que l'on se cache, de la personne que l'on souhaite devenir. Premiers baisers, premières fois, les secrets, l'adolescence dans tout ce qu'elle a de plus magique, mais de plus fragile aussi, un récit sur l'amitié, sur soi, mené par une plume poétique.
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Thalyssa
  01 juin 2016
Zoé est plutôt du genre indolent, à se laisser porter par la vie sans trop réfléchir aux lendemains. Elle traîne constamment avec Cal, son meilleur ami, avec qui elle aime échanger des références cinématographiques ou se moquer des tendances populaires. Tali, au contraire, est au top de la mode. Sa silhouette fait tourner bien des têtes et elle n'hésite pas à en jouer pour obtenir ce qu'elle veut. Égocentrique, elle prend facilement les autres de haut. Et puis, il y a Luce, si sage et si prévisible, qui a cumulé responsabilités et bonnes notes afin de pouvoir entrer à Princeton. En dépit des apparences, ces trois-là étaient comme les doigts d'une même main jusqu'à il y a deux ans. L'été de leurs quinze ans a sonné le glas de leur amitié. A la fin du camp de vacances où elles se retrouvaient chaque année, leurs chemins se sont éloignés et Joy, le coeur de la bande, a rompu tout contact avec elles du jour au lendemain, sans jamais leur donner la moindre explication.
Aujourd'hui, Joy est de retour et téléphone à ses trois amies pour s'assurer de leur présence à la fête des retrouvailles au camp Okahatchee. Elles finissent toutes par s'y retrouver mais le malaise est presque palpable. Elles ne se reconnaissent plus et bon gré mal gré, elles essaient de se faire la conversation, de retrouver ce qu'elles ont perdu. Et soudain, contre toute logique, elles se retrouvent toutes les quatre propulsées deux ans en arrière pour revivre leurs derniers instants de vie commune.
Aucune explication ne sera donnée sur ce phénomène, mais au fond, il n'y en a pas besoin pour savourer ce roman. Lexa Hillyer se sert de ce pied de nez du destin pour introduire une réflexion lumineuse et pertinente sur le monde de l'adolescence. Passé un moment de confusion et d'incrédulité, Joy, Tali, Luce et Zoé vont réapprendre à vivre ensemble, à se parler, à se connaître… Chacune a quelque chose à cacher aux autres et souhaite ardemment trouver un moyen de revenir au présent avant de commettre l'irréparable.
Elles tentent de reproduire au mieux les souvenirs qu'elles ont de cette époque ; qui sait dans quelle mesure leurs actes rejoués pourraient modifier cette vie pour laquelle elles ont travaillé si dur ? Mais elles vont vite comprendre combien il est difficile de garder l'histoire intacte lorsque l'on revit les mêmes faits avec deux ans d'expériences de plus dans la tête… Et c'est là où veut en venir Lexa Hillyer. Elle nous montre combien les adolescents doutent de tout, y compris d'eux-mêmes. Combien ils sont vulnérables et redoutent de voir leur famille prendre l'eau. Il y a ces histoires de coeur et ces disputes sans lendemain, ces mots durs et tranchants comme une lame de couteau, et ces instants de complicité doux et rassurants comme un cocon. Joy, Tali, Luce et Zoé vont constater que la vie tient à peu de choses et qu'il suffit de modifier un détail a priori insignifiant pour révéler une toute nouvelle facette de la vérité. À travers ces divergences, les filles vont toucher du doigt comment elles en sont arrivées à devenir de parfaites étrangères les unes pour les autres. Elles vont comprendre leurs torts, leur part de responsabilité, elles vont se remettre en question, s'accuser, se pardonner…
La trame de ce roman est très conventionnelle. Un camp estival, des amies pour la vie, de fêtes en compétitions et en déboires. Des petites tranches de vie, gérées avec intelligence et empathie. Il m'a manqué un petit quelque chose pour être aussi émue que j'aurais pu l'être face à une telle histoire. Peut-être parce que j'ai assez rapidement entrevu le secret de Joy. Peut-être aussi parce qu'au final, l'action n'est pas focalisée sur elle et que l'on reste ainsi assez extérieur à son drame personnel. Quoi qu'il en soit, la plume de l'auteur nous transporte facilement dans l'ambiance estivale et forestière de ce camp pas comme les autres. Elle nous rend ses quatre héroïnes attachantes dans leurs dilemmes, des dilemmes contre lesquels elles vont lutter une fois revenues en arrière. Elles vont porter un regard nouveau sur leurs amies, leur entourage, ainsi que sur elles-mêmes… et trouveront peut-être enfin le courage de confronter Joy à son subit abandon.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MahaloA
  05 décembre 2015
J'avais beaucoup d'espoir lorsque j'ai vu cette splendide petite couverture et ce résumé qui vous laisse littéralement sur les dent.
Luce est la petite fille modèle par excellence, elle fait toujours ce que l'on attend d'elle, elle est toujours conciliante et d'une gentillesse plus profonde que les gorges de l'enfers. Mais Luce c'est aussi une fille qui apprends à se connaître et pour cela elle est attachante à sa manière.
Tali serait alors son inverse? Oui et non. Oui bien sûr elle a cette attitude que l'on a toutes et tous déjà haït et oui elle s'est faire refaire ses petits bonnets A (comme beaucoup en rêve après tout!).
Joy est partie. Donc difficile d'avoir un avis sur elle. Pourquoi? Comment? Est-elle une de ces filles qui n'ont besoin des gens que de temps en temps? A-t-elle juste disparut? Joy est la case mystérieuse. (Beaucoup connaissent surement Alison de PLL, voilà Joy).
ENFIN, il y a Zoé. Elle est drôle et un petit peu bizarre, mais elle est toujours franche. La limite entre sa franchise et la méchanceté est souvent bien trop mince, mais il est sur qu'elle est d'une véritable et profonde gentillesse, même si elle a effectivement un problème a aller de l'avant. Elle aime ce qui la rassure.
Leurs caractères à toutes vont avec leurs âges, celui de l'inconstance et du besoin perpétuel de questionnement qui germe en leurs seins. Elles ont 17 ans et soudainement, après deux ans de non-nouvelles reapparait Joy et alors leurs vies va à tout jamais prendre une direction qu'elles n'attendaient définitivement pas. Je pense que grâce (à cause d'elles?) je vais espérer un petit retour dans le passé à chaque fois que je poserais mon adorable fessier sur un fauteuil de photomaton. Parce que c'est ce qui leurs arrive, elles retournent soudainement 2 ans en arrière, au camp d'été où tout a changé, où leurs amitié s'est effritée et où elles ont oublié ce qui faisaient d'elles un quatuor qui bravait la tempêter pour se souvenir uniquement des différences qui les opposaient. Ainsi, toutes vont devoir se souvenir de tout ce qu'elle était avant la fin de cet été, de la raison qui la poussé à étouffer une amitié si puissante et vibrante.
Il est tellement facile de se perdre dans ce livre que l'on souhaiterait les accompagner dans le passé. Sommes-nous passer à côté d'une opportunité décisive? Avons-nous croiser l'amour de notre vie et laisser celui-ci s'en aller? le chemin choisit pourrait-il être rebrousser?
Tant de questions et tant de sentiments transitent au fils des phrases de ce livre que l'on aimerait presque le relire, voir si nous sommes passé à côté du mot magique… Voir si nous aussi, nous vivons un présent qui nous use.
J'ai lu 4 filles et un jeans. Mais j'ai aussi lu Les Petites menteuses ou alors Jeux Mortels à Echo Bay et pour le coup je commence à reconnaître ce qui transforme une histoire d'adolescentes exagérée en un chef d'oeuvre. Et pour le coup je pense que c'est le cas de ce livre. Il y a beaucoup de choses qui m'ont étonné, subjugué, ou encore qui m'ont donné envie de hurler à l'injustice dans cette histoire, mais le sentiment final qui en ressort est de l'apaisement. Parce que, ces filles n'avaient pas vraiment besoin de ce photomaton et de ce « voyage temporel » pour se remettre en question.
Nous non plus n'en avons pas besoin. Il suffit de se poser. de le faire. de tomber sans lutter.
Ce n'est ni le passé ni le futur: tout ce qui s'est passé avant se mélange maintenant avec ce qui se passera un jour, et elle se sent éternelle, jeune et vieille à la fois, comme si elle avait toujours existé, comme si elle brillait de mille feu.
# Miss Inked
Lien : https://missinked.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Les critiques presse (1)
Ricochet   06 novembre 2015
Un premier roman (l'auteure est poète) relativement exigeant, qui ne se préoccupe pas des codes littéraires.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
girllashagirllasha   11 juin 2016
Elle déplie la feuille de papier. Dans la lumière
déclinante, elle a du mal à déchiffrer les paroles de
sa chanson, intitulée : Disparaître.

J'appelle et tu n'es pas là
Une pièce vide en haut de l'escalier,
Toutes tes affaires intouchées
Les rubans que tu aimais tant

Je ramasse les livres, les T-shirts,
Ces choses dont tu ne te serviras plus
Parfois, même dormir fait mal,
Et me rend fou à nouveau.

Et c'est clair, oh si clair
Tu ne seras plus jamais là
Parce que chaque jour, un peu plus
Tu disparais, tu disparais, tu disparais.

Et je gravis une autre paroi,
Je regarde de haut,
J'essaie de tout me rappeler
Et j'ai peur d'y arriver.

Mais c'est clair,oh si clair,
Tu ne seras plus jamais là
Parce que chaque jour, un peu plus
Tu disparais, tu disparais, tu disparais.

Joy est embarrassée de sentir les larmes lui piquer les yeux.........

- Alors de quoi elle parle, cette chanson ?
Il visse le bouchon de la bouteille. Il ne répond
pas pendant un long moment.
- Elle parle de ma sœur. Elle est morte il y a trois
ans.
....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
liredelivreliredelivre   19 septembre 2015
L'air s'enroule autour de Joy, s'engouffrant dans ses oreilles, et le temps s'arrête vraiment - ou du moins, il fait une pause - et elle voit tout clairement : les montagnes, tache gris foncé sous les nuages nocturnes, l'eau noire d'encre et opaque en dessous. Le ciel hurle tout autour d'elle, en elle. Je comprends maintenant, pense-t-elle, laissant sa peur se répandre en elle et s'envoler dans le vent, tandis qu'elle lâche prise, acceptant de tomber. Parce que c'est tout ce qu'on peut faire. Lâcher prise. Tomber.
Voler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nightsreadingsnightsreadings   22 mai 2016
« Elle se retourne face au miroir et croise le regard de Joy qui se passe du gloss sur les lèvres. Il ne s’agit que d’un regard furtif, mais cela lui fait du bien. Et alors, cette sensation apaisante se transforme en autre chose – un coup au cœur. Quand Joy a disparu, les fils qui reliaient les unes aux autres se sont défaits. Leur amitié s’est détricotée comme un vieux pull. Alors comment se fait-il qu’après tout ce temps, Joy ait toujours le même effet sur elle – un calme instantané, comme de contempler le lac ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
djihanedjihane   17 octobre 2015
Ce n’est ni le passé ni le futur: tout ce qui s’est passé avant avant se mélange maintenant avec ce qui se passera un jour, et elle se sent éternelle, jeune et vieille à la fois, comme si elle avait toujours existé, comme si elle brillait de mille feu.
Commenter  J’apprécie          10
djihanedjihane   17 octobre 2015
Son prénom, comme une ponctuation longuement attendue dans une phase bancale, une phrase qui ne voudrait jamais s’arrêter. A cet instant précis elle croit au « toujours »… Elle n’est plus que rythme, touché et chaleur.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lexa Hillyer (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lexa Hillyer
Lexa Hillyer - Proof of Forever (en anglais)
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2090 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
. .