AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jeinus


jeinus
  10 juillet 2017
Je n'avais encore jamais lu Hilsenrath (mon Père, pardonnez moi, j'ai pêché) et je dois dire que je savais que je ne serai pas déçu.
Ce roman, le dernier de son oeuvre, fait la synthèse de son parcours atypique et me parait un bon compromis pour découvrir l'originalité des récits d'Hilsenrath.

Ayant fuit en Roumanie l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1938, la famille de Jablonski (alias Hilsenrath) d'origine Juive allemande, sera déportée par le régime Nazi dans le ghetto de Mogilev en Ukraine, qui donnera naissance à Nuit, un des roman majeur d'Hilsenrath.

Le jeune Jablonski effectuera un périple, seul, à travers l'Europe pour échapper aux horreurs de l'Allemagne Nazie, qui le mènera en Palestine (Le Barbier et le Nazi), puis en Amérique (Fuck America).

Je considère ce roman comme un prologue pour entrer dans une oeuvre majeure de la littérature allemande contemporaine, faites de réalisme parfois cruel, car l'Holocauste est un thème récurrent ici mais paradoxalement avec une vision neutre, son but principal étant de lutter contre l'oubli.

Beaucoup d'humour, souvent noir, toujours drôle, ce récit montre la débrouillardise d'un gamin qui deviendra un homme à travers la misère, les petits boulots et les rencontres au fil de ses pérégrinations.

Je vais m'empresser de dévorer le Barbier et le Nazi, Nuit, et Fuck America !
Commenter  J’apprécie          111



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus