AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Sergent (Traducteur)
EAN : 9782070303335
285 pages
Éditeur : Gallimard (15/09/2003)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 36 notes)
Résumé :

Dans un parking de Harlem, le révérend O'Malley a réuni une centaine de familles pour leur prêcher le retour en Afrique contre un modeste pécule de 1000 dollars. Soudain, sorti de nulle part, un camion conduit par un Blanc fonce dans la foule et embarque le magot de 87000 dollarsEd Cercueil et Fossoyeur Jones vont bien sûr courir après l'argent volé, mais dans Harlem, tout peut arriver : des escrocs déguisé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Crossroads
  11 août 2013
Il vous est déjà arrivé de choisir un bouquin à la seule découverte des sobriquets de ses héros en 4e de couv' ? Moi , oui , à l'instant , là , tout de suite , présentement . Ed Cercueil et Fossoyeur Jones , voilà , il n'en fallait pas plus pour tenter l'expérience déjantée Chester Himes ( 1909 – 1984 ) : Retour en Afrique .
Barré , ce garçon l'était . D'une trame ultra classique de recette dérobée au nez et à la barbe des nombreuses familles qui avaient pourtant payé rubis sur l'ongle leur retour sur la terre de leurs ancêtres , Himes , plutôt que de privilégier une enquête au cordeau , mise tout sur une galerie de portraits au vitriol . Noir , impair et manque , faites vos jeux...
J'ai adoré me balader à la rencontre de tous ces protagonistes hors norme . Deux inspecteurs limite siamois qui privilégient le résultat à une méthode souvent musclée n'hésitant pas à faire fi des lois qu'ils sont censés incarner . A Harlem , les flingues parlent beaucoup plus que les hommes .
J'ai parfois eu du mal à rentrer dans une narration argotique bien trop présente . Problème de traduction ? Possible .
S'il dénonce avec férocité le racisme rencontré par sa communauté , il ne se prive jamais d'en épingler ses nombreux travers . Ici , tout particulièrement , une foi sans limite en un Dieu rédempteur . Plus prèèèèès de toiiii mon Dieeeu...Certains vont être exaucer au-delà de leurs plus folles espérances en un temps record .
S'il était un film , Pulp Fiction sans hésiter . Des truands de carnaval coursés par des flics ripoux aux méthodes limites , un bouquin atypique dans le ton qui , encore une fois , y aurait peut-être gagné en simplicité .
Une belle découverte , néanmoins , qui donne vraiment envie de creuser un peu plus un auteur visiblement inclassable .
Retour en Afrique : c'est coton...
http://www.youtube.com/watch?v=HTJUP1gKeKI
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343
TiboLexie
  24 octobre 2020
Le révérend O'Malley, ancien repris de justice organise des meetings à Harlem, afin de promouvoir son projet de retour en Afrique, synonyme d'une meilleure destinée. Il cible les Noirs, oppressés socialement et économiquement par des Blancs.
L'entreprise est couteuse mais il a déjà réuni une somme conséquente (soit la participation de 87 familles) pour la concrétiser. Un jour, le magot disparaît. . .
L'intrigue est prenante mais j'ai été plutôt saisie par le contexte socio-historique de l'affaire. le Nord qui paraît moins meurtrier que le Sud mais qui n'en reste pas moins pénible pour les Noirs ; Ce Sud oppresseur mais qui resterait un moindre mal que cette Afrique, une terre étrangère sujette "à la famine et à la peste". Glaçant constat évoqué par un partisan de cet ordre discriminant.
Aussi, pourquoi ne pas opter pour la souffrance qui nous est la plus familière ? Surtout qu'en parallèle, un colonel organise un retour au Sud pour les Noirs installés dans le Nord !
Commenter  J’apprécie          160
lehibook
  03 décembre 2019
Deux rêves hantent Harlem : Dieu et l'Afrique . Et il ne manque pas de prophètes et autre religieux barrés et frelatés pour proposer de les réaliser moyennant finance . Qui dit finance dit flouze , picaillon, , artiche , dollars le troisième rêve , celui qui attire les arsouilles et truands comme le sang attire les mouches …et du sang justement , il y en a …beaucoup et ce ne sont pas Cercueil et Fossoyeurs les jumeaux du colt nickelé qui vont l'empêcher de couler .
Commenter  J’apprécie          30
archi41
  12 septembre 2018
Chester Himes a écrit ce livre alors qu'il était diminué physiquement, rien a changé dans son style. Ce roman est fidèle aux autres, très explicite sur Harlem et la fauve qui compose sa jungle "dixit C.H" . L'intrigue est bonne, le suspens haletant ,on plonge dans l'univers de la rue , les personnages sont décrits à merveilles, les filles sont belles, désirables, cercueil et Fossoyeur sont toujours égaux à eux-mêmes. Très bon Chester Himes, un peu moins profond dans l intrigue mais tout aussi efficace dans le suspens.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lehibooklehibook   03 décembre 2019
-Les gens , ils causent de Harlem,dit Fossoyeur,mais ce coin est cent fois plus moche.
-Ouais, répondit Cercueil , mais quand les porto-Ricains,ils ont la peau assez blanche,on les considère comme des Blancs,tandis qu'un bougne, il a beau avoir la peau claire ,il restera toujours négro.
Commenter  J’apprécie          10
archi41archi41   12 septembre 2018
Mec c'est pas du whisky; c'est d'la pisse.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Chester Himes (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chester Himes
“Cercle Polar” est confiné, mais il en faudrait plus à nos deux critiques pour les empêcher de vous présenter le meilleur des romans noirs du moment. Au programme : "Temps noirs" de Thomas Mullen qui nous emmène sur les traces de flics noirs à Atlanta en 1950. 
"Temps noirs" de Thomas Mullen. Formidable série en devenir. La vie mouvementée des premiers policiers noirs à Atlanta dans les années 1950. Chronique à la fois policière, quotidienne et politique, subtilement incarnée. Après Darktown qui reparaît en poche, voici Temps noirs. Mêmes personnages, mêmes qualités, sens du détail, humanité du regard. Et l'occasion de lire ou de relire les grands prédécesseurs de Thomas Mullen, à commencer par Chester Himes. Les livres sont le meilleur remède au confinement !
Traduit de l'américain par Anne-Marie Carrière, éd. Rivages/Noir. Disponible en version numérique : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782743649890
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des romans de Chester Himes

Quel est le titre correct ?

La Reine de la nuit
La Reine de glace
La Reine des neiges
La Reine des pommes

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Chester HimesCréer un quiz sur ce livre