AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yves Malartic (Traducteur)
EAN : 9782070408153
256 pages
Éditeur : Gallimard (14/04/1999)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 41 notes)
Résumé :
C'est à la lance à incendie que "Gentil Prophète", le thaumaturge noir, baptise ses adeptes rassemblés dans une rue de Harlem. La fanfare joue quelques cantiques sur un rythme de rock and roll, et les fidèles assaillent alors le saint homme.

Alberta, la cuisinière, lui fait bénir une bouteille d'eau et après en avoir bu une bonne goulée, s'effondre raide morte.

Panique, bousculade, enquête. Mais "Gentil Prohète" a plus d'un tour dans so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
medsine
  30 janvier 2012
Quatrième opus de la série "Cercueil et Fossoyeur", où il est question encore une fois de prophète arnaqueur, de fidèles crédules, de truands colorés, de flics violents et insomniaques, d'indics cupides, de prostituées maltraitées, de maris ivrognes et joueurs, de boxeurs doux mais néanmoins brutaux, de cadavres surinés...L'histoire est encore plus alambiquées que dans les précédents numéros et on s'y perd parfois, mais tout le sel est décidément dans les personnages secondaires et dans l'atmosphère (splendide et bien noire description des rues malfamées de Harlem)
Commenter  J’apprécie          50
Kio971
  07 août 2018
Doux Prophète, prédicateur évangélique, a vraiment tout pour plaire, à ses fidèles en tout cas. A travers cette aventure des deux inspecteurs de police Fossoyeur et Ed Cercueil, Chester Himes nous emmène à la découverte du petit monde du Harlem de l'après guerre et du début des années 50. Sa critique féroce des prédicateurs sans scrupules n'a pas pris une ride et aurait toujours sa place aujourd'hui dans un article de journal.
Commenter  J’apprécie          30
lehibook
  03 décembre 2019
.Ils pullulent les gourous et autres prophètes à Harlem divers et variés ,promettant amour et surtout chance à leurs adeptes éblouis, mais ayant un point commun :leur dieu est de papier , il est vert ;Mais quand une bouteille d'eau « bénie » par Gentil Prophète trucide l'élue , la musique change , l'avenir s'assombrit et Fossoyeur et Cercueil , les deux « cavaliers de l'Apocalypse » et leurs revolvers nickelés déboulent :ça va saigner !
Commenter  J’apprécie          10
Wictoriane
  06 février 2010
Années 60. Harlem. La disparition inexpliquée du corps d'une petite cuisinière au cours d'un baptème de foule par le "Gentil prophète" met tout le monde en émoi. D'abord les policiers qui enquêtent sur sa mort soudaine, puis sa résurrection, et enfin le cambriolage fort à propos de son appartement. Puis les petites frappes de Harlem qui sont après un certain magot que cette ingénue employée de cuisine aurait gagné à la loterie des nombres... Il n'y a pas à dire, il y a un "truc" ! Mais lequel ?
Lire la suite
Lien : http://monbiblioblog.blogspo..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
dolly31dolly31   18 octobre 2018
Autrefois, la Troisième Avenue traversait l'Harlem River à quelques pâtés de maisons au nord de la Cent-vingt-cinquième Rue, sous le viaduc du métro aérien et, continuait à travers le Bronx jusqu'à Fordham road. Maintenant que le vieux métro aérien n'existe plus et que son viaduc a été démoli, la Troisième avenue est coupée en deux. Sur une rive, on a comme adresse: Troisième Avenue - Manhattan; sur l'autre Troisième Avenue - Bronx. Mais cette artère a la même allure à Manhattan et au Bronx. C'est l'avenue du délabrement et de la dèche, des boutiques de prêteurs sur gages, des bistrots crasseux, de la pauvreté et des clochards, bref, elle a tout de la rue vraiment démocratique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
WictorianeWictoriane   06 février 2010
- Laissons les morts reposer en paix, je vous en prie, messieurs, répondit pieusement le prophète. Cette pauvre femme le mérite particulièrement, étant donné qu'elle a travaillé dur toute sa vie.
- Oui, Prophète, mais voilà, rétorqua Fossoyeur, c'est qu'elle n'est pas morte...
- Comment ? Pas morte ! s'exclama "Gentil Prophète" en roulant des yeux en billes de loto. Est-ce que vous voulez dire qu'elle n'a pas cessé de vivre ou est-ce qu'elle est ressuscitée ?
- Remettez-vous, Prophète, dit Fossoyeur, elle n'a jamais été morte
- Mais bon Dieu ! je l'ai vue mourir ! protesta le prophète.
- Elle était seulement évanouie.
- En extase plutôt, rectifia "Gentil Prophète"
(Il pêcha dans la poche de sa robe de chambre à rayures un mouchoir jaune et s'épongea le front.) Je n'aurais jamais pensé à ça...vous me stupéfiez.
- Et, ce que nous essayons de faire, poursuivit Fossoyeur sans se départir de son calme, c'est de recueillir son histoire.
- L'histoire de cette femme tient en une phrase, dit le "Gentil Prophète" : mise au monde par des ânes, elle a travaillé comme une mule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Kio971Kio971   07 août 2018
Doux Prophète savait qu'il lui fallait intervenir rapidement pour éviter la catastrophe. Il ne s'était jamais trouvé dans une situation aussi épouvantable depuis qu'il exerçait son apostolat d'évangéliste. C'était encore pis que lorsqu'on l'avait accusé d'avoir violé trois fillettes de douze ans.
Toute sa carrière se trouvait menacée. les vingt minutes qui allaient suivre décideraient du sort de ce culte qu'il avait mis vingt ans à lancer. Sa situation personnelle d'évangéliste n'était pas seule en jeu; il y a avait aussi sa fortune personnelle. A combien s'élevait-elle exactement? Il était le premier à l'ignorer. Mais ses adeptes [...] d'après ce qu'ils connaissaient de lui, d'après son succès [...] devaient estimer qu'il bénéficiait de la protection divine. Il circulait dans une Rolls-Royce pourpre dotée d'un radiateur plaqué or. L'hiver il portait une pelisse de vison. Des diamants ornaient, non seulement les bagues qu'il avait à chaque doigt, mais chacune de ses chaussures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kio971Kio971   07 août 2018
Il passa alors dans la chambre à coucher, s'allongea sur le plancher, la tête sur un paquet de linge sale, et s'assoupit aussitôt
Vingt minutes plus tard, on pouvait entendre ses ronflements sonores et réguliers. A l'expiration, il faisait autant de raffut qu'une horde de buffles à l'abreuvoir; quand il aspirait, on aurait dit une scie circulaire entamant un énorme noeud de pin. Sa bouche était grande ouverte; une mouche se promenait au bord de ses lèvres, agitant ses fines pattes, comme si elle hésitait à plonger dans le cratère. De temps à autre, la main droite du dormeur s'agitait pour chasser l'insecte, mais elle ne parvint qu'à marteler la lèvre inférieure qui se mit aussitôt à enfler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kio971Kio971   07 août 2018
Quand Fossoyeur et Ed Cercueil apparaissaient dans leur petite conduite intérieure noire, roulant lentement au long de la rue, l'indic signalait qu'il avait quelque chose à dire en se précipitant dans la première encoignure de porte venue, comme s'il cherchait à se cacher. Les inspecteurs s'engageaient alors dans une ruelle obscure où ils stationnaient discrètement, toutes lumières éteintes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Chester Himes (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chester Himes
“Cercle Polar” est confiné, mais il en faudrait plus à nos deux critiques pour les empêcher de vous présenter le meilleur des romans noirs du moment. Au programme : "Temps noirs" de Thomas Mullen qui nous emmène sur les traces de flics noirs à Atlanta en 1950. 
"Temps noirs" de Thomas Mullen. Formidable série en devenir. La vie mouvementée des premiers policiers noirs à Atlanta dans les années 1950. Chronique à la fois policière, quotidienne et politique, subtilement incarnée. Après Darktown qui reparaît en poche, voici Temps noirs. Mêmes personnages, mêmes qualités, sens du détail, humanité du regard. Et l'occasion de lire ou de relire les grands prédécesseurs de Thomas Mullen, à commencer par Chester Himes. Les livres sont le meilleur remède au confinement !
Traduit de l'américain par Anne-Marie Carrière, éd. Rivages/Noir. Disponible en version numérique : https://vitrine.edenlivres.fr/resources/9782743649890
+ Lire la suite
autres livres classés : harlemVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des romans de Chester Himes

Quel est le titre correct ?

La Reine de la nuit
La Reine de glace
La Reine des neiges
La Reine des pommes

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Chester HimesCréer un quiz sur ce livre