AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les faits et gestes de la famill... tome 1 sur 3
EAN : 9782203200234
256 pages
Casterman (01/05/2019)
3.77/5   39 notes
Résumé :
Chez les Papillon, le geste le plus anodin provoque des effets bénéfiques sur le monde, que ce soit la fin d’une guerre ou une invention révolutionnaire. Un simple changement de dentifrice dans la famille pourrait vous faire gagner au loto ! Mais le Bien existe-t-il sans Mal ? Que nenni. Depuis des siècles, une lutte secrète fait rage entre les Papillon et leurs rivaux, les Avalanche, responsables des pires catastrophes de l’Histoire. Du haut de ses 13 ans, Éva Papi... >Voir plus
Que lire après Les faits et gestes de la famille Papillon, tome 1 : Les exploits de grand-papy RobertVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 39 notes
5
9 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
La 1ère de couverture nous en montre déja sur ce qui nous attend, sans pour autant dévoiler le propos.

Elle est couverte de vieilles photos.

Les personnages de l'histoire, la famille Papillon, seront amenés à les collectionner.

Pourquoi?

Pour les souvenirs, déja et aussi parce que les vieux clichés renferment le secret de la famille.

On ne parle pas seulement d'une intimité mais d'un vrai secret plus étrange, que l'auteure Florence Hinckel prendra le temps de ménager.

Cela commença avec l'arrière-grand-père, Grand-Papy Robert, il recevait certaines de ses photos.

Cela commença dès ses 13 ans et une photo tous les jours suivants Il ne savait pas qui les lui avait adressé et qui se trouvait être les personnes posant dessus.

L'affaire sera creusée avec le concours du père De Robert.

Êtes-vous prêt à voyager?



Il se passe des choses très étranges aux 13 ans des membres Papillon et notre héroïne, la petite-fille De Robert, Eva, finira bien par le savoir.

C'est à ce point perturbant que la pauvre enfant est enfermée dans sa chambre.

Ce n'est tout de même pas la puberté et la peur que l'enfant grandisse qui obligèrent les Papillon à fermer sa porte à clé, bien entendu.



Le véritable album de famille allait réellement s'ouvrir avec les histoires et explications du Grand-papy Robert.

Et ce n'était que le 1er tome de la série.



Le dossier "Papillon", c'est du lourd.

On vous le garantit.

C'est terrible, invraisemblable, tragique et incroyable.

On vous met dans la confidence tandis qu'Eva est consignée dans sa chambre. L'aîné de chaque génération est affecté d'un drôle de pouvoir, celui de provoquer de grands événements dans la vie d'autrui.

L'effet papillon, en somme.

Nous laisserons le temps au roman de nous convaincre.

Mais ceci ne nous explique toujours pas, même si nous aurions envie d'y croire en lisant, pourquoi Éva doit rester punie dans sa chambre pour son propre bien.

C'est avec le début du secret dévoilé que nous, lecteurs, commençons à mordre à l'hameçon.

L'enfance du Grand-Papy Robert est touchante, pas que rose et il se pourrait que la suite des faits et gestes de la famille Papillon soit d'une contenance paradoxalement lourde et émouvante, comme le poids du monde sur leurs frêles épaules.

Au fait, connaissez-vous la Famille Avalanche?

Il serait bon dans ce cas de parfaitement s'initier aux récit de Grand-Papy Robert, séance tenante.



Nous ne connaissions pas cette part farfelue de l'auteure Florence Hinckel.

L'écriture est un peu différente et l'humour un brin plus présent.

Nous jouons de nouveau dans la cour du destin, comme c'est souvent le cas avec l'auteure et celle-ci retricote L Histoire en y incluant l'oeuvre décisive d'un membre de la famille Papillon ET de la famille Avalanche.

Nous nous demandons évidement jusqu'où cela ira? Il est à supposer avant la fin du tome que cela deviendra moins amusant et plus dangereux ( voir plus haut).

L'aventure adopte quelques raccourcis pour dynamiser le rythme, l'absurde sera parfois un peu roi, entre légereté et gravité.

On ne se le cachera pas, malgré le ton enlevé, les Papillon mangeront un peu de pain noir pour le bien commun.

Cela ne tient pas du miracle mais du bon concours de circonstances, la situation d'Éva ne convainc pas toujours mais en revanche les récits de Grand-Papy Robert nous feront adhérer fortement à la série, tellement l'invraissemblance nous amène à chaque fois à une belle émotion.

C'est semblerait-il la raison pour laquelle la famille Papillon ne croit pas encore en une malédiction.

Et vous, qu'en dîtes-vous?
Commenter  J’apprécie          30
Eva apprend pour ses treize ans, qu'elle a des pouvoirs spéciaux. Mais cette révélation entraîne aussitôt son enfermement.

Au lieu de lui expliquer ce qui se passe, son grand-père commence par lui raconter des histoires.

Bien entendu, Eva choisit de sortir quand même et de rejoindre son voisin et ami Auguste...

Un roman joyeux et vif qui évoque principalement une macédoine d'aventures merveilleuses qu'il parsème de photos en noir et blanc.

L'intrigue est construite sur une opposition entre le bien et le mal qui au fur et à mesure de l'intrigue devient plutôt une sorte de complémentarité.

L'insertion des images est particulièrement réussie et apporte une certaine légèreté au texte. Au lieu d'enfermer le récit, elles ouvrent d'autres possibles.

Les aventures de l'héroïne sont par ailleurs l'occasion de récits enchâssés qui sont propices à développer notre imagination.

Enfin, c'est l'occasion de revister autrement la grande Histoire que chacune des familles cherche à influencer...

Alors êtes-vous plutôt Avalanche ou Papillon ? Vous le saurez en lisant le livre...

A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          130
Eva vient d'avoir 13 ans et, dans la famille Papillon, c'est l'occasion d'une immense fête dans toute la ville. Mais le soir-même elle est enfermée dans sa chambre par sa famille : son grand-père lui explique alors qu'elle possède un don, celui de faire le bien autour d'elle. Eva ne comprend pas pourquoi et s'enfuit pour mener l'enquête qui l'amène à découvrir qu'il existe bien d'autres familles aux pouvoirs exceptionnels. Mais elle est kidnappée par ses voisins, les Avalanche, ennemis jurés des Papillon, qui, eux, provoquent le mal…
Un roman loufoque avec une galerie de portraits plus déjantés les uns que les autres, un côté fantastique avec la magie de ces dons si particuliers mais qui aborde néanmoins des événements importants de l'Histoire.
J'ai personnellement adoré cette ambiance farfelue, les anciennes photos en noir et blanc qui ponctuent le récit (cela m'a fait penser à Miss Pérégrine et les enfants particuliers) et cette histoire de rivalité entre l'effet papillon bénéfique d'un côté et l'avalanche d'incidents qui provoquent des catastrophes de l'autre !
On sent bien que les Papillon et les Avalanche sont liés étroitement et qu'un secret inavouable est caché à Eva. C'est un tome 1 qui laisse beaucoup de choses en suspens et l'on n'a qu'une envie : connaitre la suite !!!
Commenter  J’apprécie          70
Florence Hinckel nous propose ici un nouvel univers loufoque, fantastique et original ! Basé sur un fond d'archives de photographies historiques, ce roman illustré nous invite dans l'univers de la famille papillon, la découverte de ses photos est à chaque moment un pur délice d'humour et de subtilité. A l'image de l'univers de Harry Potter, cette famille dotée de pouvoirs magiques influe et pèse sur l'histoire. La lecture est addictive car le style de L'auteur nous entraine comme une musique folle dans une aventure et un univers endiablé riche de références historiques et littéraires comme si de rien qui alterne entre action et humour. Vivement la fin de l'année pour découvrir la suite de cette série.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          150
l y a des auteurs et des autrices dont ont a lu suffisamment d'ouvrages, dont on connaît assez bien la plume, le style et l'univers pour pouvoir acheter leurs livres les yeux fermés, parce qu'on sait d'avance que chaque nouvelle lecture va être un réel moment de plaisir et de bonne humeur. C'est le cas pour moi avec Florence Hinckel aussi ai-je plongé sans la moindre hésitation dans l'univers de l'incroyable famille Papillon.



Eva Papillon vient d'avoir treize ans. Mais ce qu'elle ignore c'est que dans sa famille cet âge a une signification bien particulière. En effet, à l'âge de treize ans les membres de la famille développent un étrange pouvoir qui fait que leurs moindres faits et gestes peuvent avoir des conséquences bénéfiques sur l'ensemble de l'humanité. Voilà donc Eva, dotée de pouvoirs aussi extraordinaires que puissants. Mais attention car la famille Avalanche, ennemie jurée des Papillon, mettra tout en oeuvre pour l'empêcher d'utiliser ses pouvoirs.



Bon je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce livre est tout simplement génial. Voilà, fin de chronique, j'attends la suite avec impatience, affaire à suivre, d'ici là enjoy... Non je plaisante. Je vais développer un peu plus mon argumentaire. Mais que ce soit dit haut et fort, ce livre est absolument génial et j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture.



En tout premier lieu parce que j'ai trouvé le concept du livre génial. Florence Hinckel a utilisé les photos de Jean Marie Donat, collectionneur de clichés anciens, pour illustrer son livre d'images d'époque à la fois drôle, loufoque et très imagé, donnant une dimension réelle et complétèrent barrée à son histoire.







Ensuite, pour l'histoire en elle-même. Mêlant références historiques et littéraires à son récit, Florence Hinckel parvient a justifier le rôle de la famille Papillon mais aussi de leurs ennemies, les Avalanche, dans la création de certaines des plus grandes oeuvres de la littérature, ou encore dans le déroulement de certains événements historiques majeurs. Et c'est tellement bien fait, tellement documenté qu'on a presque envie de croire que tout ceci est réel et qu'au fil des siècles nous devons les plus grandes catastrophes et les plus grandes joies de l'histoire à l'influence de deux familles.



Enfin, parce que c'est à la fois drôle et plein de rebondissements, et qu'on ne peut donc pas le lâcher le roman, du début à la fin. J'ai adoré le côté complètement loufoque bien que brillant de l'histoire, mais aussi toutes les péripéties que vit l'héroïne du roman et dont elle se sort toujours grâce à des plans détournés ou des aides extérieures inattendues. Ce récit à la fois d'aventure et d'humour m'a rappelé certaines de mes lectures d'enfance favorites, comme la série Molly Moon par exemple ou encore Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire.



Et même si les indices distillés par l'autrice m'ont permis, je crois bien, de découvrir ce qui se trame entre la famille Avalanche et la famille Papillon et pourquoi les Avalanche veulent à tout prix mettre Eva à l'épreuve pour comprendre l'étendu de ses pouvoirs, il n'en reste pas moins que je suis impatiente de retrouver Eva, son arrière-grand-père, sa nounou, son père et sa grand-mère, mais aussi son meilleur ami et tous les autres personnages de l'histoire, dans la suite de leurs aventures.



En bref, ce premier tome de Les faits et gestes de la famille Papillon est une réussite sur toute la ligne. Drôle, brillant, intelligent, prenant et franchement génial. J'ai ri et j'ai tourné les pages à toute vitesse, avide d'en apprendre toujours plus sur cette famille à l'histoire riche en rebondissements et en références historiques et culturelles. Nul doute que je retrouverais volontiers la famille Papillon dans la suite de ses aventures à paraître en fin d'année 2019.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Autant le dire tout de suite, ma famille est un peu spéciale.
Mon arrière-grand-père Robert, par exemple ! Il a plus de quatre-vingts ans, mais il est resté bloqué dans les années 1940 — l’époque où il avait moins de dix-huit ans. Sa façon de s’habiller, de parler ou de vivre n’a presque pas changé, depuis. Lui faire utili- ser un ordinateur, un téléphone portable ou un robot ménager dernier cri, cela relève de la science-fiction. Il déteste les photos en couleurs, qu’il trouve affreuses. Les films en trois dimensions ? « C’est contre nature », gronde-t-il de sa voix tonitruante. Mais à côté de ça, grand-papy Robert est l’homme le plus fantaisiste que je connaisse, et il considère le sérieux comme une grave faute de goût.
Commenter  J’apprécie          10
Mon père Domi, lui, plane dans les années 19)0 et 1990. Il a dans les quarante ans, pourtant il collectionne encore les figurines bizarres, dispo- sées sur les étagères du salon, comme un extra- terrestre à grosse tête vêtu d’une robe de chambre, ou de drôles de monstres reptiliens à grandes oreilles. Il a même épinglé une affiche d’un antique épi- sode de Star Wars dans les toilettes, du temps où on disait La Guerre des étoiles. Il n’utilise qu’un vieux téléphone orange à cadran pour ses appels exté- rieurs, une machine à écrire électronique pour son courrier, et il ne se déplace jamais sans son Rubik’s cube, qu’il manipule d’autant plus s’il est nerveux ou angoissé.
Commenter  J’apprécie          10
Ce matin-là de juillet, je venais d’avoir treize ans, j’étais en train de flotter dans un rêve délicieux au fin fond de mes draps. Je rêvais que je possédais un téléphone portable exactement comme tout le monde, et que je pouvais surfer sur Internet partout où j’étais.


Le bonheur total! Mais cette douce utopie éclata comme une bulle de savon quand je fus réveillée par ces mots :

La vie t’attend, ô mon Éva
Vers ton destin, là-bas, là-bas
La vie t’attend, te tend les bras Cours, vole et marche, ô mon Éva Vers ton destin et vers le bien
Mais loin du mal, sinon ne sors pas.
Commenter  J’apprécie          10
Il traversait la maison comme un pauvre diable en morigénant et en tapant du pied sur le plancher, ou au contraire il y glissait en silence comme un fantôme. Au début, je crus qu'il pratiquait une activité illégale, angoissante et pleine de danger. Trafiquant, faux-monnayeur ou espion à la solde des Russes. J'aurais dû comprendre plus tôt qu'il était écrivain.
J'ai rencontré de nombreux écrivains et de nombreuses écrivaines au cours de ma vie, et jamais je n'ai connu d'êtres plus tourmentés. L'air traqué et le sommeil perturbé, ils sont tour à tour hantés ou en transe. (p. 108)
Commenter  J’apprécie          10
Hé, ne faites pas trop de dégâts dans la maison, hein ! »
(Les anciens propriétaires)
Photo de 1850 déjà accrochée dans
le couloir à notre arrivée, trois ans auparavant.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Florence Hinckel (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Hinckel
Pour une lecture qui donne envie d'aller plus loin
autres livres classés : donsVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus



Lecteurs (72) Voir plus




{* *} .._..