AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crossroads


Crossroads
  27 mars 2018
Lorsque Billie Dixon posa ses valoches emplies de bobines de films à fourguer au cinéma du coin dans ce trou perdu d'Arkansas que personnifie Stock's Settlement, elle n'imaginait pas le flot d'emmerdes incommensurable qu'elle allait s'agréger.
Nous non plus.

Sans Lendemain est un sublime portrait de femme.
De celles au caractère entier qui assument ce qu'elles sont, désirent et accomplissent.
Un esprit libre en totale opposition avec l'ordre établi et l'obscurantisme religieux.
En parlant d'obscurantisme, j'aperçois, au loin, le jovial prédicateur, frère Obadiah, flanqué de sa sublime épouse, Amberly.
De ce trio singulier devait naître des étincelles. Ce fut un véritable feu de forêt.

Lorsque le vin est tiré, il faut le boire.
Un adage auquel va se frotter Billie, dégustant le calice jusqu'à la lie.
Inéluctabilité du destin. Engrenage fatal.
Appelez ça comme vous voulez.
Ne subsiste qu'une femme aux abois condamnée à affabuler pour tromper la mort.

Sans Lendemain est d'une force peu commune au déroulé imperturbable.
Un rouleau compresseur parfaitement maîtrisé à l'éloquence épurée.
Phrases courtes. Intensité maximale.
Portrait d'une Amérique pudibonde, archaïque et phallocrate qu'il ne fait pas bon titiller...
Commenter  J’apprécie          434



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (43)voir plus