AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2815912414
Éditeur : L'Aube (03/09/2015)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :

"Mas Arai, survivant de la bombe nucléaire, a construit sa vie en Californie comme jardinier, au sein de la communaité kibei -ces natifs d'Amérique ayant grandi au Japon avant de retourner s'installer dans leur pays natal.

Pour oublier l'horreur, il se perd trop souvent dans la nuit des paris et des tripots. Veuf, entretenant des relations compliquées avec sa fille unique, il n'aspire qu'à la tranquillité et à la discrétion.

S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Garoupe
  07 avril 2016
« C'est nippon ni mauvais » ! (désolé)
Je suis naturellement très friand de littérature japonaise même si cela fait quelques années que je ne m'y étais pas frotté. Et je ne crois pas avoir déjà lu de polar japonais, cantonné que je fus dans la littérature dite classique.
C'était donc à la fois avec un zeste de nostalgie et une pointe de curiosité que je me lançais dans ce roman… lent… passif…
En assimilant son récit à son personnage principal (je reviendrai après sur les caractéristiques du dit personnage), Naomi Hirahara a pris un gros risque qui n'est ni tout à fait assumé ni franchement réussi.
Masao Arai est un personnage détestable pour commencer. Certes sa situation personnelle et son passé ne plaident pas en sa faveur : ni totalement américain, ni totalement japonais, il ne se retrouve finalement dans aucune des deux cultures, mais ce déracinement profond n'explique ni n'excuse le fait qu'il soit distant (pour rester poli) avec sa femme et sa fille avec laquelle les points sont rompus.
En plus d'âtre parfaitement exécrable, Masao Arai est foncièrement passif. S'il était contemplatif comme on pourrait l'attendre d'un personnage relié à une culture zen, on pourrait s'investir un peu dans son caractère… mais là il n'est qu'accessoirement acteur de son histoire passée et de ce qui se passe au moment du récit. Il traîne un ennui communicatif.
Et pourtant le thème de ces personnes doublement déracinées qui ont connu la bombe atomique à Hiroshima est passionnant. Sans vouloir en faire un noble héros, pourquoi Naomi Hirahara a-t-elle pris le parti de faire de son personnage un vil fuyard qui s'est fait sur l'argent d'un voyou et qui traite avec dédain si ce n'est par ignorance sa propre famille ? Un personnage trop lisse fait qu'on ne s'y attache pas, qu'on ne s'y identifie pas… tout comme un personnage trop détestable empêche toute empathie. On est ici dans le second cas.
Il y a indéniablement chez Naomi Hirahara un savoir faire en matière de trame narrative : elle parvient à tisser son récit habilement en mélangeant passé et présent, distillant ses indices au compte goutte, laissant au lecteur la chance de comprendre les noeuds de l'intrigue avant qu'elle ne lui soit révélée.
Mais vous aurez quand même compris que je ne serai jamais vraiment rentré dans ce livre. Qu'en sera-t-il pour vous ?

Lien : http://wp.me/p2X8E2-CA
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yv1
  13 octobre 2015
Pas mal sur le papier, le problème est que le roman ne débute jamais vraiment, qu'il est difficile de se retrouver dans les différents intervenants et que à chaque fois que j'ai posé le livre puis repris je me posais la question de savoir ce qui s'y était passé sans avoir de réponse : mauvais signe, lorsqu'on ne se souvient pas de ce qu'on a lu. Puis, je dois ajouter que l'imitation de l'accent de Mas Arai est désagréable à lire : "Ju" à la place de "Je", "brai" pour "vrai". En plus, à chaque fois que son prénom est mis en début de phrase, je le confonds avec le mot "Mais", ce qui m'oblige à revenir en arrière. Et pour finir, le texte est truffé de mots japonais dont la définition est notée en fin de volume, mais qui auraient pu être évités et qui alourdissent la lecture. Trop de désagréments pour que je puisse m'intéresser à cette histoire.
Lien : http://lyvres.fr
Commenter  J’apprécie          30
Ambealamb
  11 juin 2017
un polar qui évoque la vie des japonais aux US avec le poids d'Hiroshima, le sentiment de ne pas être à sa place, des personnages qui donnent envie d'aller plus loin avec cet auteur...
Commenter  J’apprécie          00
Video de Naomi Hirahara (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naomi Hirahara
Mystery Author Naomi Hirahara at Left Coast Crime
autres livres classés : JardiniersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre