AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791032702826
Editions Ki-oon (05/04/2018)
3.98/5   52 notes
Résumé :
Quatre histoires, quatre destins qui basculent...
Le choc des cultures frappe de plein fouet les héros de Sous un ciel nouveau ! Un couple de campagnards décide de tout faire pour garder à flot le café que leur fils défunt tenait avec tant d'amour à Tokyo. À l'âge de la retraite, loin de leurs racines, loin de tous repères, une nouvelle vie commence pour eux et leurs petits-enfants !

Autre temps, autre lieu. Dans Le gant de ma mère, le jeune N... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,98

sur 52 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

kuroineko
  22 février 2020
Sous un ciel nouveau est un recueil d'histoires graphiques qui tournent autour de thèmes universels: la vie, la mort, l'amour, la famille. C'est surtout un merveilleux ouvrage plein d'émotions qui m'a touchée direct au coeur. Pas besoin d'être féru du Japon ou de manga pour se laisser entraîner et chambouler par ces nouvelles. Juste se laisser porter par les traits délicats de Hirai Cocoro et par les textes de son compères Fujii Kei. M
A eux deux, ils tissent quatre récits très forts dans leur sobriété. Pas de bagarres ou de magical girls ici (ni gros seins ou petites culottes à foison d'ailleurs). Juste la vie avec ses méandres, ses joies souvent discrètes et qu'il faut savoir saisir, ses drames qui, eux, arrivent en pleine face. le vieux couple de l'histoire éponyme m'a le plus fortement émue. Lui est pêcheur et elle tient un petit restaurant, dans le Tohoku. Ils rejoignent leurs deux petits-enfants à Tokyo où leur fils et sa femme, qui tiennent un café dans la capitale, viennent de mourir dans un accident. L'histoire commence donc de façon tragique. Au-delà du drame, les deux auteurs montrent le courage, la force des liens humains qui permettent la résilience.
Dans "La dernière leçon", c'est un professeur connu pour le caractère soporifique de ses cours qui va donner sa dernière leçon effectivement et ancrer dans l'esprit et le coeur de ses élèves combien la vie est courte et qu'il faut vivre chaque instant avant qu'il soit trop tard. Ce professeur est grand dans son monologue. La mangaka se livre dans cette histoire à plus de fantaisie dans le dessin.
Les deux autres nouvelles sont elles aussi d'une excellente facture. L'ensemble brille par ses nombreuses qualités dont la première, à mon avis, est de toucher le coeur du lecteur, de faire vibrer ses émotions sans recourir à des procédés artificiels ou au pathos. Juste en montrant des vies ordinaires à des moments où celles-ci prennent telle ou telle direction, par choix personnel ou à cause de facteurs externes. Comment ne pas se retrouver dans ces récits?
J'emporte de ce recueil tous les sourires aussi discrets que bienveillants qui y figurent. Ça fait du bien dans les moments difficiles. Et même dans les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Osmanthe
  05 mars 2022
Encore un joli manga, qui contribue encore un peu plus à m'intéresser au genre, du moment qu'on reste sur des one-shot ou des anthologies, je laisse aux jeunes les séries interminables ! Nous avons ici affaire à un duo d'artistes féminin-masculin, Cocoro Hirai au dessin et Kei Fujii au scénario, et cela fonctionne drôlement bien.
Il s'agit donc ici d'un recueil de quatre histoires, dont celle qui lui donne son titre est la principale, la plus longue, déroulée en trois chapitres. Et cela démarre tristement, puisqu'un jeune couple, Ryûta et Atsuko, décède dans un accident de la route, laissant leurs deux enfants Takashi et Yuriko entre les mains de leurs grands-parents Genjiro et Tomé. Lui est pêcheur en mer, elle tient le petit restaurant qui permet notamment de cuisiner ces bons produits de la mer. Endeuillés mais dignes, ils s'efforcent de continuer de tenir les fourneaux. Fatigués, la vieille souffre d'un cancer, qu'elle va surmonter. Mais l'histoire familiale autour de ce petit restaurant va se perpétuer à travers le souvenir des défunts et la relève des petits enfants. C'est une belle histoire sur le courage d'apprivoiser ce deuil qui vous habitera toujours, enfoui et réaffleurant à la surface, surmonté par l'amour du travail bien fait, le plaisir de la cuisine qui se partage et réconforte. Les retours en arrière sont fréquents, comme un dialogue qui revisite le passé familial, et la naissance de l'amour (pas gagné au départ !) entre les deux décédés. le récit est finalement assez optimiste, on ressent cette solidarité et cette chaleur intra-familiale, l'importance de la transmission de la passion et du savoir-faire, qui est une question vitale au Japon en matière d'art et d'artisanat, en raison du rapide vieillissement de la population et de la désertification des campagnes.
Le gant de base-ball de maman est une histoire très courte, où un enfant qui a perdu son père se sent défavorisés par rapport à ses copains pour jouer au base-ball. Eux, ils ont leur père pour les entraîner, dit-il à sa mère. Qu'à cela ne tienne, sa mère se décide à l'entraîner, et ça ne rigole pas…Et cela va marcher ! Un peu court, mais cela donne le sourire.
Dans un bel enfant, Takada, un jeune homme oisif a besoin d'argent pour payer l'opération de sa mère gravement malade. Outre qu'il fait travailler sa copine dans un bar à hôtesses, il se spécialise dans l'arnaque au mariage : à peine rencontrée, il séduit sa victime, la demande en mariage, et suscite sa générosité financière en lui faisant croire qu'un ami a grand besoin d'argent pour soigner sa mère. Elle découvre assez vite l'arnaque, mais est tombée amoureuse de lui. Ils se marient, il confesse au prêtre son escroquerie et se retrouve en prison…Elle confirme son amour, lui la rejette…Mais elle tient à lui…et des quelques années après, elle va l'attendre à la sortie de prison. Une petite ode au dévouement, à la persévérance et à la patience, au pardon, et à l'amour plus fort que tout.
Dans la dernière leçon, un prof est un peu ridiculisé par deux jeunes fans de base-ball, qui préfèreraient faire l'école buissonnière et lui disent sans fard qu'ils roupillent dans son cours tellement il est soporifique. Mais lorsque le cours a lieu, c'est un événement : le prof se lance dans un discours obscur d'une grande puissance sur la mort et la brièveté de la vie avec une implication inhabituelle…et pour cause, c'est aussi un aveu, il a un cancer du foie, incurable…Les élèves en sont bouleversés.
Un manga réussi donc, au texte et au trait intelligents, humanistes, où revient souvent rôder l'idée de la mort jamais si loin de nous, qui peut nous cueillir ou nos proches à tout moment, sans doute pour nous faire d'autant plus apprécier les beaux moments de la vie, et tout simplement l'instant présent.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
MassLunar
  17 décembre 2018
Pour leur collection grand format Latitutes, les éditeurs de chez Ki-oon prennent un soin particulier à sélectionner des récits humains, atypiques , doté d'un dessin très soigné, plus ample, plus réaliste, plus silencieux, bref aux antipodes des habituels shonen, shojo, seinen... Dans cette collection, il y a comme une volonté d'ouvrir les portes du manga à un plus large public ou, du moins, à un public pas vraiment habitué au manga. C'est en tout cas l'impression que j'ai après la lecture de deux manga issus de la collection Latitudes : Les Souvenirs d'Emanon et Sous un ciel nouveau. Commençons par le second.
Sous un ciel nouveau est un recueil de quatre tranches de vies, quatre belles histoires tour à tour tragique et bienveillantes, brutales et sereines... C'est un tissu de rapports humains avec au centre cet enjeu fondamental qu'est la vie. Ce tissu est mise en forme par Kei Fujii, un scénariste entrepreneur plutôt touche à tout et Cocoro Hirai , une dessinatrice qui m'a vraiment séduit de par son trait graphique expressif auréolé par de jolis crayonnées. J'ai tout simplement adoré les quelques portraits de ses personnages et je me suis surpris à verser une petite larme devant le visage apaisante ou attristé d'une sublime grand-mère.
Autant le dire, Sous un ciel nouveau possède l'aura d'un mélodrame. Si vous n'aimez pas forcément les fortes émotions ou le drame du quotidien parfois exacerbé dans la fiction, alors vous pouvez passer sur cette oeuvre. Par contre, si vous cherchez une oeuvre riche en émotions, plus "ancré" dans le réel, alors n'hésitez pas à découvrir ces quelques pages de ce délicat manga.
Pour autant tout n'est pas rose sous ce ciel nouveau, il faudra passer outre les quelques répliques naïves qui viennent sentimentaliser inutilement la bd. Cela permet de se rendre compte à quel point le dessin d'Hirai demeure précieux dans cette petite oeuvre et qu'il n' a pas forcément besoin de textes pour être sublimés. de plus, nous ne sommes pas vraiment rassasiés devant ce manga. Si quelques nouvelles demeurent excellentes ( le café des grands-parents en tête) , les autres demeurent un peu en retrait. Même si le dessin reste bien maîtrisé, les intrigues, quand à elles, restent plutôt inégales. Sous un ciel nouveau aurait gagné à être davantage étoffé.
Enfin, on ne va pas TROP s'en plaindre, personnellement, je suis ressorti enchanté de la lecture de ce manga qui, malgré une petite naïveté et quelques touches inégales, demeure une oeuvre remarquable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lecturerory
  04 février 2022
Une belle découverte ! ❤
Un joli recueil de quatre nouvelles graphiques, où on y découvre les liens humains, l'amour, le soutien.
La phrase à retenir « Ces petits instants magiques où votre destin bascule... » au fil des pages, le sujet est abordé différemment, trois des histoires parle de la relation à la mort, le deuil, mais dans la globalité toutes les histoires de ce recueil parles des difficultés de la vie, plus ou moins dur par moment mais qui nous touche et qui nous forges.
Mon coup de coeur: "Sous un ciel nouveau", écrit en trois chapitres où on y découvre l'amour de deux grands-parents pour leur famille, la transmission d'un amour plein de tendresse,malgré la tristesse...
Commenter  J’apprécie          20
badpx
  16 janvier 2021
Un recueil de nouvelles graphiques : c'est une nouveauté pour moi. Et pourquoi pas ? pourquoi les nouvelles seraient réservées à des récits sans images ?
Alors comme tout recueil, il y a des choses qui m'ont plus, d'autres moins. Mais globalement, j'aime bien ce petit côté tranches de vie dans lesquelles le lecteurs peut immiscer... J'ai un peu l'impression d'être un voyeur, mais finalement c'est des histoires toutes simples, et c'est agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (5)
LaPresse   01 octobre 2018
Comme fil conducteur de ces cases en noir et blanc: l'histoire d'un couple de vieux campagnards venus à Tokyo s'occuper du restaurant - et des deux bambins - de leur fils décédé. Un manga plein d'espoir.
Lire la critique sur le site : LaPresse
BDGest   08 juin 2018
Respirant la douceur et la bienveillance, Sous un ciel nouveau se savoure avec un grand plaisir. À découvrir.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   06 juin 2018
Les histoires sont inégales et ce livre est surtout porté par le beau récit qui a fait connaître les deux auteurs.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   26 avril 2018
Une vision tendre sur les aléas de la vie au quotidien, voilà ce qu'offre la dernière pépite de la collection Latitudes de chez Ki-oon. Au travers de récits simples mais réalistes, vivez la vie de tout un chacun, les bouleversements comme les joies, pour un résultat enivrant de poésie.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   16 avril 2018
Un roman graphique de quatre histoires courtes. Un manga d’adulte extrêmement réaliste, où la vie prend tout son sens.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
OsmantheOsmanthe   04 mars 2022
- Venez, le cours va commencer !
- Ah, c'est vous, monsieur !
- Si on veut devenir joueurs pro, on est mieux ici qu'à piquer du nez en classe !
- On n'apprend rien avec vous ! Vous savez pas que tout le monde vous surnomme "Monsieur Soporifique" ? Il paraît que l'autre fois, Yamamoto dormait tellement profondément qu'il s'est fait pipi dessus ! Ha ha ha ha !
A tout à l'heure, on viendra faire une petite sieste !
- Je vous attendrai...
.......
- La mort est absurde ! Pourquoi j'ai un cancer ? Pourquoi il a été diagnostiqué trop tard ? Je n'ai pas la réponse à ces questions...ça vous tombe dessus sans prévenir, c'est tout...On ne peut rien faire d'autre que l'accepter, on n'est que des humains insignifiants. ça, c'est une photo de ma tombe, je l'ai achetée pour 2,3 millions de yens. Elle était en solde, ça tombait bien. Aujourd'hui, c'était ma dernière leçon ! C'est la première fois que personne ne s'est assoupi...Ce sera bientôt à mon tour de m'endormir...Prenez soin de vous, les enfants !

Extrait de "La dernière leçon"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
OsmantheOsmanthe   26 février 2022
- Un cappucino, s'il vous plaît !
- Un kabuki quoi ?
- Ha ha, pourquoi "kabuki" ? On n'est pas au théâtre !
- Désolé, je n'ai pas tout compris...

Extrait de "Sous un ciel nouveau"
Commenter  J’apprécie          110
lecturerorylecturerory   04 février 2022
- Ce n'est pas grave, on habite ici, maintenant !
- Oui, mais on ne peut plus retourner chez nous ...
- Chez moi, c'est là où vous êtes toi et les enfants !
- Ça me rappelle...
- Le jour où Ryuta est né...
- J'étais tellement heureuse...
- Moi aussi !
Commenter  J’apprécie          20
Stephanie39Stephanie39   22 décembre 2019
Une bonne pêche. . ça se prépare sur la terre ferme ! N'oublie jamais ça !
Commenter  J’apprécie          20
laurannslauranns   25 novembre 2018
- Rassurez-vous, j'ai aidé près de 200 restaurants à sortir du rouge
…et dans votre cas, la solution est simple!
- Ah bon?
- Oui! Il suffit de réduire les dépenses et d'augmenter les tarifs!
Commenter  J’apprécie          00

Video de Cocoro Hirai (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cocoro Hirai
Coup de foudre au centre Gin ! Ippei, fringant retraité, voit la vie en rose depuis qu?il a posé les yeux sur Kotoko, nouvelle recrue du club de musique de la maison de retraite. À son âge, il ne pensait pas revivre de telles émotions et s?imaginait plutôt passer ses journées à s?occuper de ses petits-enfants ou à papoter avec ses camarades septuagénaires?
Et pourtant, son c?ur bat comme à ses vingt ans pour l?élégante vieille dame. Mais comment réapprendre à séduire quand on n?a plus l?habitude de la drague et qu?il faut faire face au poids écrasant des conventions sociales ?
Il n?est jamais trop tard pour refaire sa vie ! Les Temps retrouvés est la nouvelle pépite des auteurs de Sous un ciel nouveau, vainqueur du prix ACBD Asie 2018. Cette ?uvre tout en couleurs met en lumière le talent de dessinatrice de Cocoro Hirai, passionnée de bandes dessinées. Laissez-vous emporter par une histoire empreinte de délicatesse, de poésie et d?émotion !
+ Lire la suite
autres livres classés : caféVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Sous un ciel nouveau

Comment Ryuta (le fils du couple de campagnards) est-il mort au début du livre ?

Empoisonné
Noyé
Dans un accident de voiture
Dans un crash d'avion

2 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Sous un ciel nouveau de Cocoro HiraiCréer un quiz sur ce livre