AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Vincent Zouzoulkovsky (Traducteur)
EAN : 9782847896060
220 pages
Éditeur : Akata (08/12/2004)
3.73/5   11 notes
Résumé :
Comment les samouraïs font-ils pour survivre, quand leurs propres seigneurs arrêtent de les payer ? Ils deviennent artisans, maîtres tonneliers, etc. Mais ne vous y trompez pas : gare à celui qui les méprisera ! Car la lame de leur sabre est toujours aussi tranchante. Découvrez-le dans ce grand roman historique, qui commence fin 1753, dans la région de Satsuma.
Les samouraïs obligés d'exercer un métier annexe pour survivre (les gôshi) sont méprisés par les sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
goodgarn
  13 janvier 2014
Hiroshi Hirata est devenu, au début des années 70, un auteur de gekiga à succès.
le gekiga désigne un style de bande dessinée né dans les années 60 sous l'impulsion d'auteurs désirant illustrer des séries au dessin réaliste et à destination d'un public averti.
C'est à la fin des années 70 que l'auteur s'attelle à la série Satsuma- l'honneur des samouraïs. Série qui commencera en 1977 et s'achèvera en 1982.
Hiroshi Hirata nous dépeint avec noirceur la vie sociale des samouraïs, ainsi que leurs us et coutumes.
Dès les premières pages, nous sommes confrontés à un univers violent où la pitié n'a pas lieu d'être, et où les règles de conduites et le respect des traditions sont omniprésentes.
Pour moi, occidental, ces règles de disciplines sont difficiles à comprendre. Mais, elles font partie d'un Japon ancien, qui a forgé le Japon tel que l'on connait actuellement.
L'histoire commence à la fin de l'année 1753 sur le fief de Satsuma, région pauvre située dans l'extrême sud.
Dans ce premier tome, l'auteur nous retrace l'histoire d'un goshi ( samouraï de la campagne) Sakon Shiba, redoutable guerrier.
Cette représentation graphique de cette société du Japon ancien est vraiment attractive, et m'appelle à lire la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Yvan_T
  21 novembre 2020
Après avoir lu plusieurs oeuvres de ce grand nom du gekiga, je m'attaque donc à cette saga en six tomes.
"Satsuma, l'honneur de ses samouraïs" plonge le lecteur dans un cadre historique intéressant. C'est dans la région de Satsuma, vers le milieu du XVIIIème siècle, qu'Hiroshi Hirata ("L'incident de Sakai et autres récits guerriers", "L'âme du Kyudo", "Tueur !", "Zatoïchi") invite à suivre le destin de Sakon Shiba, un samouraï de basse classe.
Ce gekigaka de renommé va éviter d'enjoliver la société de l'époque et offrir une vision différente des manga classiques de samouraïs. La population croule en effet sous la pauvreté et même les gôshi (les samouraïs de plus bas rang) sont obligés d'avoir un métier d'appoint, voire même d'aller aider les paysans en échange de quelques patates. L'état d'esprit de l'époque est parfaitement rendu, ainsi que les différences entre les classes sociales et entre les jôkashi (samouraïs du château) et les gôshi. En suivant les pas de ce guerrier condamné à mort, qui ne parvient plus à subvenir à ses besoins grâce à son art, l'auteur parvient à allier témoignage historique et aventure humaine de manière efficace.
Celui qui est reconnu comme l'instigateur de la mode du gekiga parvient à donner une dimension universelle à ce seinen. Son trait soigné et réaliste renforce encore la richesse didactique de cette analyse perspicace des moeurs de la classe guerrière du Japon féodal et de cette société de samouraïs dominée par l'honneur et la fierté.
Un manga très réaliste, à ranger auprès de "Lone Wolf and Cub" ou "Vagabond".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   18 décembre 2013
Un homme ne doit rire qu'une fois tous les six ans à raison " d'un bout de dent pour trois jours" ou " d'une fossette pour trois ans".
C'est ainsi qu'ils ont été élevés et leur vie ne prête guère à rire.
Commenter  J’apprécie          80
goodgarngoodgarn   15 décembre 2013
Le Hiemontori est une coutume de Satsuma... où deux groupes de cavaliers pourchassent un condamné à mort... et se livrent à une véritable bataille pour obtenir son foie. Dans le dialecte de Satsuma, Hiemontori signifie "saisir la chair puante".
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Hiroshi Hirata (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiroshi Hirata
Hiroshi Hirata à Angoulême 2009 - partie 4
autres livres classés : gekigaVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1051 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre