AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266298476
256 pages
Éditeur : Pocket (05/03/2020)
3.89/5   23 notes
Résumé :
Dans un monde toujours plus compétitif, les Narcisse occupent des positions de pouvoir au sein des affaires ou des médias, voire à la tête des États. Certains observateurs, confondant narcissisme et confiance en soi, considèrent que le renforcer permettrait d'affronter les maux de l'époque. Pourtant, les « psys » dénoncent régulièrement le rôle désastreux du narcissisme ambiant sur leurs patients : solitude, souffrance au travail, désordres amoureux…
Pour com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 23 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

cascasimir
  23 août 2019
Moi je, quand je me regarde dans un miroir en me rasant, je me trouve beau, et que je pourrais devenir président !

Plusieurs formes de Narcisse ou TPN (troubles de la personnalité narcissique) :
Le Narcisse pathologique.
Le Narcisse vulnérable.
Le Pervers narcissique.

Le Narcisse pathologique est arrogant et prétentieux. Sans parler de Sarkozy, un certain Donald est devenu président, ou je me Trump ?
Les dessinateurs le montrent souvent en gros bébé, avec sa couche culotte, en train de hurler:
"Je suis le centre du monde!"

Il y a de plus en plus de Narcisse. Egotisme, égoïsme égocentrisme. Une vraie épidémie !
Avec la mondialisation et nos sociétés modernes, qui nous poussent en avant, les Narcisse se montrent de plus en plus! Sur les réseaux sociaux, il faut se montrer, sinon on n'est rien!
Un rappeur défiant un autre rappeur, via internet...

Trump, "avec sa vantardise, son comportement extraverti, son manque complet d'inhibition et d'empathie, en est un exemple caricatural".
Il dit n'importe quoi pour son auto promotion et souvent des mensonges pour dénigrer les autres !
(Arrogance, égocentrisme et absence totale de honte...)

Donald Trump n'a jamais honte.
-"Mes doigts sont longs et beaux. Tout comme, et cela a été bien documenté, certaines autres parties de mon anatomie.
Je serais le plus grand créateur d'emploi que le monde ait connu!
Les femmes, on les attrape par le "pussy". Etc...

Aux États unis, on sur-évalue les enfants qui deviennent des Narcisse tyranniques. Le culte de l'enfant roi... Certains prénoms d'enfants le démontrent, comme: "Unic ou Princess"
Un Narcisse a une image dévalorisée, à l'intérieur de lui même. Il y a aussi de la psychopathie ou sociopathie, de la paranoïa ou du trouble délirant.

Heureusement pour l'instant, il y a plus d'hommes que de femmes narcissiques, car la société a toujours privilégié les hommes...
Une prise de conscience a commencé, avec "le rejet de la globalisation, du néolibéralisme et des élites politiques et financières"
Voir les scandales sur la mégalomanie, comme l'affaire Weinstein, qui a amené le mouvement #MeToo...

Attention, si vous appréciez mon billet, vous allez flatter Mon EGO, je vais m'en vanter et attraper la grosse tête, hein! :-)
"Toi, toi, toi, tu penses qu'à toi
Je, je, je, tu sais dire que ça
T'es qu'un égomane, Ego égomane"
Egomane de Louis Chedid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          739
irisrivaldi
  13 juillet 2020
Le constat :
Dans une société de plus en plus compétitive qui sacralise la performance, le narcissisme s'est répandu au point de produire une quantité prodigieuse d'individus centrés sur eux-mêmes. le monde actuel encourage d'ailleurs les comportements narcissiques. Mais les Narcisse n'ont pas attendu le règne de la téléréalité et des réseaux sociaux pour s'épanouir. Déjà en 1979, dans « La Culture du narcissisme », le sociologue américain Christopher Lasch considérait le phénomène comme « la meilleure façon de supporter les tensions et anxiétés de la vie moderne. » Autrement dit, y a pas de mal à se regarder le nombril quand on endure la pression du quotidien.
Aujourd'hui, la psy Marie-France Hirigoyen affirme qu'en soi le narcissisme n'a rien d'une pathologie et, à dose raisonnable, il aide même à construire une identité. Un Narcisse ne devient problématique, surtout pour l'entourage qui en fait les frais, qu'en cas de déviances.
En illustrant le propos de nombreux exemples, l'ouvrage étudie ainsi les principaux troubles de la personnalité narcissique (TPN). Précisons que le livre a pour titre complet « Les Narcisse. Ils ont pris le pouvoir. » Donc, même si on en avait plus ou moins conscience, le monde est fou et on en a ici la confirmation : du nord au sud et d'est en ouest, de grands malades ivres de puissance et de domination ont bien pris la barre de certains pays. Même si l'auteure se penche aussi sur le cas des gens du commun, celle-ci sonde en particulier la psyché de plusieurs chefs d'état au travers de trois catégories de Narcisse :
1. le Narcisse grandiose
Une vraie aubaine qu'un personnage aussi caricatural que Donald Trump, à qui le livre consacre les trois quarts de ses pages. Son anglais basique qui se passe facilement de sous-titres s'accorde à un caractère peu nuancé que chacun peut appréhender sans avoir jamais ouvert de manuel de psycho. Raciste décomplexé et misogyne satisfait, Trump exprime ainsi toute la quintessence du type arrogant, trop sûr de lui qui, en plus de penser que tout lui est dû et de se croire tout permis, ne supporte pas la contradiction. Autant de « qualités » qu'il magnifie à grand renfort de coups d'éclat et de formules à l'emporte-pièce. Pas de doutes, il avait tout pour gouverner la première puissance mondiale que sont les États-Unis. Citation qui en dit long : « L'arrivée d'hommes forts aux plus hauts postes, partout dans le monde et au même moment, montre que l'on est à l'apogée du narcissisme triomphant dont Donald Trump n'est que le miroir grossissant. »
2. le Narcisse vulnérable
Ce profil révèle une estime de soi forte bien qu'instable car au fond de lui, ce Narcisse ne se sent pas légitime dans la fonction qu'il occupe. Alors que le Narcisse grandiose paraît sûr de lui, le Narcisse vulnérable dissimule son désir de toute-puissance derrière une façade de modestie.
3. le pervers narcissique
L'espèce la plus dangereuse par son attitude qui se teinte de perversion morale. Passé maître dans l'art de la manipulation, le pervers narcissique est difficile à reconnaître. En effet, comme ce type d'individus a pour habitude d'avancer masqué, il fait habilement croire qu'il est ce qu'il n'est pas.
Mon avis :
Je n'avais rien lu de cette auteure depuis « le harcèlement moral : la violence perverse au quotidien » qu'on ne présente plus tant son succès a été retentissant. Et, si ledit livre a autant cartonné, c'est qu'il dénonçait des « maux » de notre temps sur lesquels l'auteure avait su mettre les « mots » justes. C'est aussi pourquoi dans la partie dédiée aux pervers narcissiques, j'ai éprouvé quelques sensations de déjà-vu, comme un soupçon de déjà lu.
De plus, j'ai par nature tendance à me méfier des étiquettes et, aussi brillante que soit l'analyse, tirer une vérité absolue de l'étude d'un caractère me paraît hasardeux.
Par ailleurs, en quatrième de couverture, on est convié à mieux comprendre le narcissisme pathologique afin d'en repérer les dérives et de contrer l'ascension des Narcisse tout-puissants. J'ai bien peur que cette invitation relève d'un voeu pieu.
En effet, à l'heure où les tribunaux sont saturés de plaintes pour harcèlements en tout genre et que la consommation d'anti-dépresseurs ne faiblit pas, un ouvrage, certes très savant, ne peut servir ni de talisman et encore moins de bouclier aux vraies victimes d'une terrible maladie. le tableau que brosse Marie-France Hirigoyen n'est pas très reluisant. Et si les narcissiques pathologiques faisaient preuve d'un minimum de lucidité envers eux-mêmes, le reflet du miroir leur inspirerait le plus profond dégoût. Or, ceux-ci ne parviennent pas à voir la réalité en face car se regarder avec humilité n'entre pas dans leur cadre de références.
Merci aux Éditions Pocket ainsi qu'à Babelio, qui m'a fait gagner ce livre par le biais de son opération « Masse Critique ».
Lien : http://scambiculturali.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Zora-la-Rousse
  15 octobre 2020
Connaissez-vous l'histoire de Narcisse ? Un jeune homme d'une grande beauté qui, tombant amoureux de son propre reflet dans l'eau, se laissa dépérir, obnubilé par son auto-contemplation… Mythologie, conte, l'art nous en offre de magnifiques déclinaisons.
Dans une vision plus contemporaine, on définirait plutôt le narcissisme comme une (trop) grande admiration de soi. Et, avouons-le, notre société actuelle est un véritable paradis pour l'épanouissement de ces personnalités. Réseaux sociaux, télé-réalité et talkshows : que de riches terreaux pour ces individus qui prennent place au sein de nos milieux politiques, professionnels et personnels. Et en belle position…
Un exemple parmi d'autres ? Qui mieux pour l'illustrer que Donald Trump… le premier chapitre de ce livre lui est consacré et il est édifiant, à la fois truculent et effrayant. La proportion de Narcisse aux postes de pouvoir est d'ailleurs importante, triste résultante d'une société elle-même fort individualisée. Pour Marie-France Hirigoyen, la mondialisation néolibérale et ses dérives sont à la source de ce dévoiement progressif.
Pas de panique néanmoins, tout narcissisme n'est pas intrinsèquement pathologique. Cependant, la mondialisation générant beaucoup de promesses de bien-être et bien peu d'accomplissements, la tendance est au recentrage sur soi devant les souffrances diverses qui s'accumulent, , et parfois, cela se fait à outrance. le besoin d'exister, autrement ou différemment, peut conduire certaines(es) à privilégier la forme au fond, une démarche épuisante et stérile au final pour une majorité, mais si naturellement intégrée par les Narcisse qu'ils excellent à l'exercice et occupent ainsi l'espace.
Mieux les connaître, mieux les repérer, sont les conditions nécessaires pour s'en défendre, tout en menant parallèlement le chantier d'une société repensée et plus collective car selon Marie-France Hirigoyen, « la prise de conscience a commencé ». Un grand merci à elle de nous insuffler cet espoir !
Je ne me lasse pas de cette auteure, qui a la grande capacité d'aborder un thème complexe avec beaucoup de pédagogie, et sous différents angles, pour ensuite élargir le débat dans une vision transversale et envisager ainsi une réflexion plus large : travail, conditions des femmes, écologie, etc.
Un ouvrage rempli de post-it et de réflexions personnelles que je vais garder sous la main encore quelques temps… et dont je conseille vivement la lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Kenehan
  04 août 2020
Dans ce nouvel essai, Marie-France Hirigoyen s'intéresse au narcissisme, en plein boom dans nos sociétés modernes. Un phénomène qu'elle met en lien notamment avec l'évolution des pratiques éducatives, avec la tendance de tout un chacun à s'individualiser dans une quête perpétuelle du bonheur immédiat et avec la place prépondérante qu'occupe désormais les réseaux sociaux dans notre rapport à l'autre, notre communication et notre manière de vivre de l'instant présent.
Mais avant d'entreprendre une analyse plus « sociologique » de la société et de ses dérives narcissiques, l'auteure dresse le portrait psychiatrique et comportemental de l'actuel président américain Donald Trump. Et c'est en le décortiquant qu'elle introduit les bases du narcissisme pathologique. Une vulgarisation tout à fait abordable par le biais d'une figure politique incontournable.
Ce n'est que dans un second temps qu'elle reprend les divers concepts développés par la psychanalyse, la psychologie et la psychiatrie. Une synthèse des approches du narcissisme autant normale que pathologique qui permet entre autre de désamorcer le répétitif pervers narcissique qui est balancé à tort et à travers de nos jours.
Je remercie Babelio et les éditions Pocket pour cet ouvrage didactique. J'en ai beaucoup apprécié la première moitié, centrée le psychologique, pour ses rappels et éclaircissements. J'en ai même récupéré des lectures supplémentaires pour approfondir ces notions. La seconde partie, qui est plus une étude sociétale, est intéressante, ne serait-ce que pour les nombreuses vignettes cliniques qui viennent illustrer le propos, mais correspond moins à l'attente que j'avais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  01 juillet 2020
Livre reçu dans le cadre d'une masse critique : Merci à Babelio et aux éditions Pocket.
Le livre commence par un chapitre décortiquant le cas Trump, archétype du Narcisse. Mais surtout ce qui est intéressant est d'avoir une explication sur les mécanismes qui le poussent à avoir ce type de comportement.
Ensuite la lecture devient un peu plus ardue car la pathologie est détaillée, en analysant les causes et en présentant les différentes formes de narcissismes pathologiques, car tous ne le sont pas : il existe de Narcisse "Normaux".
J'ai été à nouveau beaucoup plus à l'aise dans les trois derniers chapitres, détaillant les impacts de l'"épidémie" de narcissisme actuelle, dans nos vie et sur le fonctionnement de la société. Malheureusement, malgré une conclusion qui se veut positive, j'ai trouvé le reste de ma lecture très pessimiste.
Mais globalement, je comprends mieux certaines situations que j'ai pu croiser.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   23 juillet 2019
Se basant sur de nombreuses études de cas, la psychiatre française Marie-France Hirigoyen lève le voile sur un ­phénomène complexe et déstabilisant – voire détestable – de la société contemporaine, le narcissisme pathologique.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
cascasimircascasimir   25 août 2019
Donald Trump est, et a toujours été dans la toute puissance. Il se pense "spécial", au dessus de tout et de tout le monde:
" Anything we want is now possible "
Désormais, tout ce que nous voulons est possible.
Déjà en 1984, dans une interview au Washington post, il avait déclaré qu'il était tout à fait capable de négocier avec l'URSS sur l'arsenal nucléaire
"Cela me prendrait une heure et demie pour apprendre tout ce qu'il y à savoir sur les missiles... De toutes façons, je pense que je sais le principal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
PGillyPGilly   06 avril 2020
Effectivement, comme c’est également devenu le cas en Europe, les demandes d’aide psychologiques ont beaucoup changé : le patient ne cherche plus à mieux se connaître, il veut lutter contre l’inconfort du présent, il veut s’améliorer, mais, plutôt que de s’interroger sur l’origine de son malaise intérieur, il se plaint de la dureté du monde extérieur. Il ne s’agit pas pour chacun d’eux de remettre en question la société, mais de chercher à s’y adapter : on veut bien d’une aide mais c’est pour être encore plus libre et plus performant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          35
Zora-la-RousseZora-la-Rousse   19 août 2020
Le déni est l'action de refuser la réalité d'une perception vécue comme dangereuse ou douloureuse pour le moi. Il peut porter sur un sentiment, une émotion, mais aussi sur des faits qui se sont produits. Le déni protège le moi en remettant en question le monde extérieur. Il permet une absence de conflictualité, puisqu'il fait coexister au sein du moi deux affirmations incompatibles, qui se juxtaposent sans s'influencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ValdeMontparnasseValdeMontparnasse   10 juillet 2020
Notre époque met ainsi le narcissisme à toutes les sauces, confondant le narcissisme sain, positif, qui permet d'avoir suffisamment confiance en soi pour s'affirmer, et le narcissisme pathologique qui consiste à se mettre en avant de façon arrogante et souvent aux dépens des autres.
Commenter  J’apprécie          30
PGillyPGilly   28 mars 2020
La montée du narcissisme partout dans le monde peut être vue comme une réponse psychique à une société individualiste de performance et de consommation uniquement tournés vers le profit et le court terme. La mondialisation nous a entraînés dans une spirale destructrice, ses promesses de progrès infini, de bien-être et d'amélioration de qualité de vie se sont doublées d'un revers beaucoup plus sombre : les addictions, la montée de inégalités, le refus de l'autre et la compétition sans fin entraînant stress et burn-out
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marie-France Hirigoyen (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-France Hirigoyen
https://www.librairiedialogues.fr Numéro 106 de l'émission Dialogues littéraires de septembre 2019, filmée au sein de l'exposition "Liberté, égalité, diversité" à l'abbaye de Daoulas. L'émission est produite par la librairie Dialogues et réalisée par Ronan Loup. ? Émission spéciale consacrée au programme d'été les Éclaireurs. Invités : Bertrand Périer pour "La parole est un sport de combat" (JC Lattès), Marie-France Hirigoyen pour "Les Narcisse, ils ont pris le pouvoir" (La Découverte), Maurice Olender pour "Un fantôme dans la bibliothèque" et plus généralement la collection "La librairie du XXIe siècle" (Seuil) et une balade "Lampes de poche" dans l'Histoire de Brest avec Yan le Gat, auteur de "Brest une histoire illustrée" avec David Cren (éditions Dialogues) ainsi que la chronique de Julien au rayon Poches. Présentation : Laure-Anne Cappellesso. Interviews par Laure-Anne Cappellesso, Carole Marc et Jean-Philippe Rossignol.
Retrouvez-nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
+ Lire la suite
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
350 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

.. ..