AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Pham (Traducteur)
ISBN : 2369741988
Éditeur : Akata (11/05/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Mihoro est lycéenne, mais elle est aussi et surtout la soeur aînée d’une grande fraterie ! Aussi, pour aider sa mère, il n’est pas rare qu’elle s’occupe de ses quatre petits frères. Attentionnée à l’égard des autres, elle est sans aucun doute une fille sur qui on peut compter. Aussi, un matin, alors qu’elle se rend au lycée, elle vient en aide à un jeune garçon, dont le vélo vient de dérailler. Très vite, ces deux-là se rapprochent. Mais tandis que Mihoro le considè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
garrytopper9
19 mai 2017
Avec cette nouvelle série, les éditions Akata inaugurent un nouveau sous-label, intitulé « Shôjo Feel Good » qui est censé nous présenter des titres ayant pour but de nous mettre de bonne humeur, grâce à leur énergie positive et avec des personnages attachants.
J'ai bien aimé ce premier tome car nous rencontrons beaucoup de personnages mais nous nous concentrons la plupart du temps sur Mihoro, une grande soeur qui doit gérer une fratrie de quatre garçons. Un jour, en se rendant à son lycée, elle va rencontrer Miyao, un autre ado, plus jeune qu'elle d'un an. Lui est en seconde, alors qu'elle est en première.
Très vite, ils ne vont plus se quitter, bien aidé par un Miyao un brin collant, qui semble avoir craqué sur Miharo et va aller jusqu'au vouloir prendre tous ses repas au lycée en sa compagnie alors qu'ils ne sont pas du tout dans la même classe. Cette dernière va avoir tendance à l'infantiliser et à le traiter comme s'il était l'un de ses petits frères.
Les deux protagonistes principaux vont avoir du mal à se comprendre au fil du récit, l'un n'aimant pas être traité comme s'il était un gosse, et l'autre ayant une attitude toujours un peu trop maternelle. Pourtant c'est bien une histoire d'amour qui se dessine sous nos yeux, et cela ne prends pas vraiment son temps.
Je crois que c'est le but justement, de nous proposer un titre rapide, efficace avec des personnages réalistes. Pour la rapidité, il n'y pas de soucis, ça va vite, trop vite. du coup, j'ai trouvé que les personnages perdaient en réalisme, ce qui est le comble tout de même ! À titre personnel, je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages, ils sont sympathiques tout plein, mais bon, je n'ai pas eu de petit déclic.
Les dessins son plutôt correct, là-dessus rien à redire, les personnages ne se ressemblent pas, la découpe des cases est dynamique, efficace et fluide. Par contre, je n'ai pas spécialement envie de me procurer les tomes suivants, ni même d'acheter celui-ci au format papier. C'était sympa mais sans plus.
De plus, je ne vois pas vraiment l'intérêt de ce sous-label « Shojo Feel Good », je trouve que ça gâche un peu la surprise. On sait que ça va être frais et léger, et sans grand intérêt. J'aime bien quand je prend un shôjo (ou un autre genre) ne pas trop savoir sur quoi je vais tomber. Il y a des shôjo adulte et mature comme Let's Get Married ou Perfect World qui se rapprochent plus du genre Josei. Et on a aussi de très bon titres comme Coeur de hérisson ou L-DK qui sont plus léger, plus fun. Pas besoin de coller une quelconque étiquette pour nous dire quoi acheter. Les catégories sont déjà suffisantes je pense, pour qu'on ne doive pas en plus tomber dans des sous-catégories à n'en plus finir.
J'attendais un peu plus de ce titre qui se voulait très détendant, mais qui au final ne m'a pas vraiment apporté ce que j'espérais. C'est un bon titre, mais je sais pas, ça n'a pas fonctionné sur moi, allez savoir pourquoi ^^

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Amaine
25 juin 2017
Le manga Plus jeune que moi débarqué en Mai chez les Editions Akata signe leur nouveau label shôjo : Feel Good ! Comme son nom l'indique cette collection proposera des titres qui mettront de bonne humeur avec la promesse de jolies romances. Prépublié dans le magazine Margaret (Shueisha), Plus jeune que moi est le premier manga et la première série de Chihiro Hiro, ce qui est assez rare pour être souligné.
Plus jeune que moi raconte l'histoire de Mihoro, une lycéenne de 17 ans et aînée d'une grande fratrie de quatre autres garçons. Gentille et attentionnée, elle n'hésite pas à venir en aide aux autres et c'est ainsi qu'un matin, elle fait la rencontre Miyao un élève de première année (donc en seconde) de son lycée. Petit à petit les deux adolescents vont se rapprocher, cependant si le jeune homme semble avoir des vues sur la jeune fille, elle ,ne le voit en lui qu'un nouveau petit frère.
Tout d'abord, comme nous l'indique le résumé du titre la différence d'âge n'est pas si importante que cela, contrairement à un titre comme Trop jeune pour moi ?! (Aya Oda, Soleil) par exemple. Ainsi, le manga va se concentrer d'avantage sur les caractère de nos personnages que sur cette différence. En effet, avec d'un côté Miyao le lycéen insouciant, un peu intrusif et de l'autre Mihoro, la grande soeur joyeuse et amie sur qui on peut compter (comme pour faire nos devoirs à notre place). Cependant, le garçon va très vite lui dire qu'il ne veut pas qu'elle le voit comme une gamin mais comme un homme et user de différentes stratégies pour lui faire comprendre, ce qui ne va pas manquer de déstabiliser la jeune fille.
Dans ce premier volume, Chihiro Hino prend donc le temps de présenter ces deux protagonistes irrésistiblement attachants et pas du tout niais. Contrairement à se que l'on pourrait penser de ce genre de romance ils abordent leur amitié avec une extrême facilité. C'est pourquoi on s'attache donc très naturellement à ces adolescents maladroits. En cela, on ne peut s'empêcher de voir évoluer leur relation avec un grand sourire aux lèvres !
Ensuite, si les personnages sont captivants, le titre en lui même l'est tout autant. En effet, la lecture est fluide, agréable, avec à un découpage dynamique et des dialogues vifs, tout en gardant une certaine part de légèreté. Certaines pages pourtant très simples sont saisissantes ou bien adorables, grâce à l'utilisation des trames sans être abusif. de plus, la mangaka arrive très bien à nous faire ressentir les émotions des personnages comme l'angoisse ou bien la confusion, plus particulièrement chez Mihoro.
Graphiquement le titre est vraiment beau. On retrouve dans le dessin de Chihiro Hiro l'influence de mangakas comme Mika Yamamori (Daytime Shooting Star, Kana) dans le design des personnages : des traits fins et des yeux cristallins. On remarque bien cela dans les couvertures de chapitres par exemple et l'ambiance du titre en général est délicieuse, comme un petit bonbon que l'on savoure.
Pour finir, Plus jeune que moi est donc un titre frais, décontracté et 100% Feel Good ! On pourrait pourtant lui reprocher son manque d'originalité. Mais si nous prenons le titre tel qu'il est, c'est à dire comme une romance légère sans prise de tête et aux personnages adorables, ce premier tome se lit d'une traite !
Une série donc à lire, à offrir et à faire découvrir ! Une nouvelle perle que nous offre les Editions Akata. Enfin, l'histoire se conclut en trois volumes, le prochain sortant le 6 Juillet prochain.
Lien : http://amainecantabile.apps-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Saralyn
20 juin 2017
Tout d'abord, merci à Babelio de m'avoir sélectionné lors de la dernière masse critique et merci aux éditions Akata pour l'envoi de ce titre !
Dans ce 1er tome de Plus jeune que moi, on suit Mihoro et Miyao, deux lycéens, Miyao étant d'un an plus jeune que Mihoro.
Alors que Miyao a un souci avec son vélo, Mihoro est la seule qui s'arrête pour lui demander si tout va bien. Cette rencontre touchera Miyao a tel point qu'il tombera amoureux de Mihoro, mais cette dernière est habituée à voir les garçons plus jeunes comme ses petits frères....
Mon avis : Ce premier tome tient bien ses promesses ! Qualifié de feel good, en effet, la lecture est légère, on suit avec plaisir les personnages qui sont attachants : Mihoro dans la prise de conscience de ses sentiments et Miyao, à la fois mignon et maladroit dans ses gestes. Sans être un gros défaut, j'ai regretté qu'on y retrouve des lieux communs présents dans la majorité des shojos : la sortie au ciné, la grande roue. J'aimerais bien que les mangakas sortent de ces lieux "clichés".
Enfin, j'ai bien aimé le dessin de l'auteur, le texte est fluide.
Pour terminer, j'avoue être agréablement surprise par les éditions Akata qui proposent depuis un moment de bons titres comme Moving forward, Ugly princess ou encore Perfect World. J'espère qu'ils continueront à proposer de petites pépites aussi bien que celles-ci !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lespagesquichuchotent
22 juin 2017
Le résumé une fois lu m'a semblé au départ un peu simpliste mais c'est souvent le cas avec les Shôjos, ce qui ne m'empêche généralement pas de passer un bon moment en les lisant. On suit donc Mihoro, une lycéenne et aînée d'une grande fraterie ainsi que Miyao, un jeune homme qu'elle rencontre suite au déraillement de son vélo. Par la force des choses (du vélo) et du destin, les deux se lient d'amitié et apprennent à se connaître. On comprend très vite que les deux ne se considèrent pas de la même manière. Mihoro souvent débordée par sa fraterie, a plutôt l'air de voir le jeune homme comme un petit frère de plus. Lui, cependant ne pense apparement pas la même chose.
Dès lors on comprend très vite que la relation ne va pas pouvoir continuer ainsi indéfiniment. J'ai pas mal aimé les personnages même si je pense qu'il me faudra un ou deux tomes de plus pour réellement me les approprier. Mihoro est attachante, pas toujours sûre d'elle et tente de faire de son mieux pour satisfaire un maximum de monde. Miyao est quand à lui assez mystérieux, je n'ai pas réussi à bien le cerner, comme la jeune femme d'ailleurs… Ses réactions sont parfois déplacées et disproportionnées… peut être a t'il vécu quelque chose qui l'aurait fait devenir ainsi ? Je ne sais pas, mais j'avoue être très curieuse.
Comme dit au départ, ce n'est pas forcément que l'intrigue qui m'a poussé à sélectionner ce manga à la masse critique de Babelio, c'est aussi et surtout grâce au style du mangaka. Les dessins sont très sympas et l'auteur prend soin de déposer à de nombreuses reprises des petits mots au lecteur, chose que j'aime lorsque je me plonge dans un manga.
En conclusion, c'est pour le moment plutôt une bonne lecture. J'attends cependant de lire la suite pour me prononcer quant à l'originalité de l'histoire complète. Si les Shôjos sont votre truc, alors vous pouvez tenter 😎 !
Lien : https://lespagesquichuchoten..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
SaralynSaralyn20 juin 2017
Moi c'est pas parce que je suis plus jeune que toi que ça fait de moi ton petit frère !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : veloVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
635 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre