AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791021029125
336 pages
Tallandier (02/05/2019)
4.13/5   23 notes
Résumé :
Des États-Unis jusqu'au Sud de la France, en passant par Londres, l'Afrique et les Pays-Bas, les auteures, mère et fille, sont parties sur les traces d'une artiste magistrale en quête d'absolu et de liberté. Caroline du Nord, 1936. À 3 ans, Eunice Waymon, petite fille noire infiniment douée, donne son premier concert dans une église. À 10 ans, elle refuse de jouer si ses parents ne sont pas assis au premier rang, comme les Blancs. À 18 ans, elle veut devenir concert... >Voir plus
Que lire après Nina Simone : Love me or leave meVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 23 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
15/12/1963, une explosion dans la plus vieille église noire de Birmingham, perpétuée par 4 salauds du KKK.


"Black Lives Matter". Nina Simone va composer "Mississippi Goddam":
"L'Alabama m'a rendu folle de rage
Le Tennessee m'a fait perdre le sommeil
Et tout le monde sait ce qu'il en est du Mississippi, Bon Dieu!"
Un hommage aux victimes de l'attentat.


Plusieurs radios refuseront de diffuser la chanson, mais l'onde de choc secoue l'Amérique.


En 1936, dans l'église de Tryon, Caroline du Sud, Eunice à 3 ans, est un petit prodige, à l'orgue...


La famille d'Eunice est pauvre. En 1954, Eunice va jouer du piano dans un bar miteux d'Atlantic City, pour survivre.
Elle deviendra Nina Simone...
La légende est en marche!


En 1951, Linda Brown n'avait pu être inscrite dans une école de blancs, et en 1955, c'est l'affaire Rosa Parks...


Nina joue du piano et chante: "Sophisticated Lady"
"Des accents du Caroline du Sud auxquels elle imprime une douceur sensuelle. Une voix vibrante, à l'autorité naturelle et au relief insoupçonné. Un timbre chaud, envoûtant, puissant, caverneur et délicat, sombre et lumineux "...


Nina Simone va rencontrer Martin Luther King, James Baldwin, Angela Davies...
Mais, elle n'oubliera jamais qu'en musique: "Une blanche vaut deux noires!"
(Et une noire est égal à un soupir...)
Car elle a subi une terrible humiliation, à 10 ans, quand un blanc voulut repousser ses parents au dernier rang, lors de son premier récital de piano...


"My baby juste cares for me" deviendra l'hymne au parfum "N°5 de Chanel"...
Commenter  J’apprécie          8613
« Ne m'enlevez pas mes démons, vous emporteriez aussi mes anges ».Rainer Maria Rilke.
Eunice Waymon …. Nina Simone. Entre ces lettres ...quelques années. Années Lumière, années colères. Pour Toni Morrison , Nina Simone a sauvé la vie de toute toute une génération.
Entière, totale, volcanique, incontrôlable, géniale, singulière, révoltée, multiple. Une vie ne se résume pas à un point, ni à un trait. Mais se reconnaît à son rythme. Mesure, cadence, Accélération, succession, répétition, rupture. Comment rendre la prosodie d'un mouvement ?
Qu'il soit pictographique, artistique, politique, scénique, mental, corporel ? Comment faire lien entre les hautes fréquences d'une légende et l'injuste fréquence du destin ?
«Un portrait n'est pas une amabilité mais une opinion». Richard Avedon.
La biographie de Nina Simone que Mathilde Hirsch et Florence Noiville nous livre à travers ces pages nous fait comprendre que nous n'avons peut être pas assez bien entendu Nina Simone ; Oh nous l'avons tous écouté. Mais en suivant le fil de son histoire, c'est aux textes de ses chansons, à leur choix, à leur pertinence qu'il faut recevoir ce qu'elle donnait. Ce qu'elle aimait, haïssait, condamnait, combattait. Mais nos coeurs trop souvent font souvent la sourde oreille. On retient l'air, et les paroles..mais savons nous au plus profond de nous-mêmes ce que l'esprit vient frapper en dedans ?
La violence de Nina Simone, ses différentes personnalités, ne sont que l'écho de la violence d'un monde dans lequel elle a vu le jour.
« Les chagrins des enfants engendrent les révolutionnaires les plus dangereux » Lydie Dattas ( La chaste vie de Jean Genet).
Eunice Waymon était un ange. Comment vivent les anges lorsqu'ils doivent tenter de survivre dans un monde monstrueux ?
Femme battue, elle le fut. Mère violente elle le fut. Auteure spoliée elle le fut. Citoyenne discriminée elle le fut. Pianiste géniale, enfant précoce, auteure, compositrice, interprète virtuose, elle est. Nina Simone restera.
Entendez Nina Simone et vous entendrez couler la sève de Toni Morrison. Entendre Nina Simone et vous entendrez des millions de voix.
Entendez «  I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free »..Well I'd soar to the sun and look down at the sea… .
https://www.youtube.com/watch?v=inNBpizpZkE&list=RDo7dxopPw2eQ&index=22

Entendez «  Baltimore », ...Livin' in the country w here the mountain's high never comin' back here 'Til the day I die….
https://www.youtube.com/watch?v=R0¤££¤67Pour Toni Morrison71¤££¤

entendez « Fodder in Her Wings », ..she watched the people, how they live. They've forgotten how to give. They had fodder in they're brains. They had dust inside they're wings. She watched them how they tried to live. They've forgotten how to give. They had fodder in they're wings. They had dust inside they're brains…
https://www.youtube.com/watch?v=¤££¤59Astrid Shriqui Garain61¤££¤

Entendre le chant de Nina Simone c'est entendre James Baldwin, Martin Luther King, Malcom X, Abel Meeropol, Angela Davis, Brel, Bach, Chopin, Lorraine Hansberry,Chinua Achebe, Langston Hughes...
États-Unis, Suisse, France, Pays Bas, Angleterre, Barbade, Nigéria...
Si le chant de Nina Simone nous transporte autant c'est qu'il traverse l'histoire et le monde.
On la dit sauvage, féroce, diablesse... Elle était vraie, intransigeante, instinctive.
Celle ou celui qui refuse d'être un mouton ressemble toujours à un fauve pour le troupeau.

« Vous pouvez me rabaisser pour l'histoire
Avec vos mensonges amers et tordus,
Vous pouvez me traîner dans la boue
Mais comme la poussière, je m'élève pourtant,(..)
Vous pouvez m'abattre de vos paroles,
Me découper avec vos yeux,
Me tuer de toute votre haine,
Mais comme l'air, je m'élève pourtant.
Ma sensualité vous met-elle en colère?
Cela vous surprend-il vraiment
De me voir danser comme si j'avais des
Diamants, à la jointure de mes cuisses?
Hors des cabanes honteuses de l'histoire
Je m'élève
Surgissant d'un passé enraciné de douleur
Je m'élève
Je suis un océan noir, bondissant et large,
Jaillissant et gonflant je tiens dans la marée.
En laissant derrière moi des nuits de terreur et de peur
Je m'élève
Vers une aube merveilleusement claire
….Je m'élève » Maya Angelou, And still I rise, extrait ».
Le chant de Nina Simone est une danse.
https://www.youtube.com/watch?v=oJlWGgBkzeQ

Masse critique juin2019 Babelio/ Editions Tallandier.
Astrid Shriqui Garain

Commenter  J’apprécie          234
Moment d'émotion, presque de recueillement que le temps de cette biographie sans sur-effets grossiers, sans non plus de révélations nouvelles mais ponctuée de magnifiques photos et de temps d'arrêt lumineux sur quelques concerts clé, qui nous fait entrer dans l'intimité de l'incandescente, puissante, tragique et douloureuse Nina Simone.

Je connaissais déjà le parcours de cette artiste solaire et unique et plonge régulièrement dans sa musique; lire sa vie à travers cet ouvrage, marqué par le respect et l'admiration tout en s'appuyant sur l'objectivité des faits, permet de pénétrer autrement les fêlures d'une personnalité hors normes, ses outrances, sa pugnacité, ses combats et ses souffrances, à l'origine de son talent.
Pour la petite histoire, j'ai été stupéfaite d'apprendre que son concert au festival de Jazz de Montreux en 1976, qui représente pour moi la prestation la plus bouleversante que j'ai jamais vue, ait été perçue comme un fiasco. Vrai ou pas, la lecture de ce concert proposée dans le livre n'est pas la mienne.

"De l'homme à l'homme vrai, le chemin passe par l'homme fou" dit Michel Foucault en exergue d'un des chapitres (tous étant introduits par des citations parfaitement choisies); cette folie, que je pressentais dans la musique et dans l'attitude brûlante et dérangeante de Nina Simone sur scène, est abordée avec finesse et sensibilité dans le livre qui tente de donner quelques clés de lecture de l'artiste, à qui de toutes manières on pardonne tout.
Commenter  J’apprécie          222
Fan de Nina Simone je ne pouvais pas passer à côté de cette biographie qui raconte la gloire et la déchéance d'une surdouée née en pleine ségrégation raciale.
Quand une enfant au génie musical - Elle joue parfaitement de l'orgue à 4 ans, du Bach à 11 et tout un répertoire classique complexe à l'adolescence - se voit refuser de jouer dans une salle de concert classique parce qu'elle est noire on peut dire « c'est Mozart qu'on assassine ».
Avec le parcours de Nina Simone - qui va finir sa vie seule, épuisée dans une maison de Carry le Rouet dans le Sud de la France - on voit tout le gâchis que l'humain est capable de provoquer. « Le racisme c'est la gangraine » chantait l'autre et il avait bien raison. Car être noire dans l'Amérique d'avant les droits civiques est un handicap majeur pour une artiste du répertoire dit classique. Comme le lui dit son premier professeur de piano qui repère son talent et qui lui apporte l'affection dont elle a besoin « une blanche vaut deux noires » quand tu as compris ça, tu as tout compris.
D'un autre côté on se réjouirait presque car son génie a dû trouver une autre « voix » pour s'exprimer et c'est le jazz et la musique populaire qui vont lui permettre de se révéler au grand public et de ne pas rester dans le milieu confidentiel des gospels. Son succès va être fulgurant. Mais, au fond, être en tête des charts a eu quelque chose de délètère sur sa vie. Une sorte de miroir aux alouettes : les foules, l'argent, l'excès, les rapaces qui se nourrissent de son talent. le racisme, les amours déçus, la drogue, l'alcool, les scandales publics bref tout ce que le milieu américain de la musique et du cinéma peut provoquer et qui n'a rien à voir avec l'art, elle va le vivre. Elle en sort des merveilles musicales, elle rencontre et travaille avec les plus grands, elle milite efficacement pour les droits civiques et son talent fait porter sa voix mais elle en paye aussi le prix.
Peut-être faut-il vivre de l'intérieur ces souffrances pour faire vibrer les foules ? Pour rester une grande artiste au travers du temps ? Pour avoir du génie ? Je n'ai pas la réponse mais je sais juste que l'écouter reste une force qui traverse le corps et l'esprit.
Commenter  J’apprécie          50
Nina Simone, enfant prodige puis star malgré elle. Cette biographie m'a permis de découvrir la vie trépidante mais aussi torturée de cette grande artiste. Je remercie Babelio pour son opération Masse critique ainsi que les éditions Tallandier.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
LeMonde
28 mai 2019
Le portrait en éclats d’une femme libre.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Exergues des chapitres :
- « À peine au monde, nous pleurons car nous sommes entrés sur cette grande scène de folie. » ANTON TCHEKHOV
-« Elle n’a pas peur de la nuit parce qu’elle a la même couleur, mais le jour, chaque bruit ressemble à un coup de fusil ou au pas feutré d’un poursuivant. » TONI MORRISON, Beloved
-« De l’homme à l’homme vrai, le chemin passe par l’homme fou. » MICHEL FOUCAULT
- Peu de gens comprennent l’immense avantage qu’il y a à ne jamais hésiter et à tout oser. » ÉRASME, Éloge de la folie
-Ne m’enlevez pas mes démons, vous emporteriez aussi mes anges. » RAINER MARIA RILKE
-
Commenter  J’apprécie          40
"La différence entre une bonne performance professionnelle et un grand spectacle - un spectacle où je perdais le contrôle de la musique - était impossible à prévoir. Cela arrivait, c'est tout. Ce qui se produisait venait alors de Dieu et cela ne faisait que passer par moi. Je n'étais qu'un vecteur."
Mais quel vecteur! Sur scène, elle apparait radieuse, souriante, rayonnant d'une énergie indescriptible. Comme auréolée d'une puissance mystérieuse. En état de grâce. Elle dégage une vitalité hors du commun. Concert après concert, elle porte toujours plus haut la flamme du combat pour les droits civiques. Elle élève la politique jusqu'au spirituel, atteignant ce degré sublime où la lutte se fond dans l'art et culmine dans la transcendance.
Commenter  J’apprécie          10
La réprobation de Mary Kate laissera chez Nina Simone une blessure profonde. Toute sa vie, elle aura le sentiment d’avoir déçu sa mère, de ne pas avoir été à la hauteur de ses attentes.
Commenter  J’apprécie          30
oui
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mathilde Hirsch (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathilde Hirsch
Rencontre avec Florence Noiville & Mathilde Hirsch autour de leur ouvrage "Nina Simone : love me or leave me" aux éditions Tallandier.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2335158/mathilde-hirsch-nina-simone-love-me-or-leave-me
Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (79) Voir plus



Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1705 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..