AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1094173339
Éditeur : Heron Argent (17/11/2016)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un petit conseil : même si vous en voulez à la Terre entière, si un gros poisson rouge flotte peinard dans votre rue, ne le suivez surtout pas ! Moi, Tim Keller, seize ans et un peu paumée, ça a été la pire erreur de ma vie. Résultat, je me retrouve piégée dans un monde rempli de magiciens, de filles-plantes incroyablement agaçantes et de chevaliers Luminars. Ici, à Entremer, tout le monde me prend pour une dangereuse révolutionnaire. Pourtant, tout ce que je veux, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Poljack
  27 février 2017
Mon avis :
La sortie de la ville des mystères a été soutenue par une forte promo de la part de son éditeur, le Héron d'Argent, et je dois avouer qu'il a plutôt bien réussi son coup, l'animal au long cou, puisque ça m'a poussé à demander un service presse. Pour vous dire la vérité, le titre ne m'avait pas vraiment accroché. Vous avouerez que ça fait un peu bateau, La ville des mystères ! Enfin, quand je dis « bateau »… même pas ! Un bateau, ça voyage, alors qu'avec un tel titre, on se dit que l'auteur manque singulièrement d'imagination et l'on craint de rester au port. Et bien, on a tort ! Énormément tort ! de l'imagination, Julien Hirt en a revendre. Et de la bonne ! Pas de l'imagination à trois balles qui s'effrite après quelques pages, non ! de la créativité bien débridée, avec des vrais morceaux de fantaisie dedans, nourrie à l'imaginaire enrichi à l'inspiration.
Ce Monde hurlant, dont ce titre est le premier tome, mérite vraiment la balade ! Voire la ballade, tant on y imagine facilement des ménestrels en chanter la beauté ou les légendes terrifiantes de son passé. Car c'est bien à travers ses personnages que l'auteur décrit le mieux ce monde dans lequel son héroïne est entraînée malgré elle. Ils sont nombreux, variés, et chacun possède une personnalité bien dessinée. Les principaux sont parfois agaçants, comme peuvent l'être des adolescents, mais terriblement attachants, et l'on suit avec plaisir leurs pérégrinations pleines de surprises. Oui, La ville des mystères est un vrai roman d'aventures fantastiques, écrit dans un style dynamique très addictif qui donne envie de tourner les pages encore et encore. La fin est un peu abrupte à mon goût, mais c'est une tendance qui nous vient des séries télévisées américaines de nous imposer cette façon de ne pas terminer, espérant peut-être mieux capter le spectateur (ou le lecteur, dans le cas qui nous concerne). le problème, c'est qu'il se passe généralement beaucoup de temps entre deux tomes ou deux saisons d'une même série. Personnellement, je trouve que c'est un peu se moquer du lecteur (ou du spectateur) que de terminer d'une façon qui dit : « si tu veux savoir comment ça se termine, achète le prochain volume… ». Ici, il ne manque pourtant pas grand-chose pour « boucler la boucle » et ainsi éviter le laisser le lecteur trop frustré. C'est une méthode de vente que ne n'apprécie pas, mais j'avoue que ce roman me donne vraiment envie d'en connaître la suite.
Néanmoins, puisqu'on en est à la page des remontrances, je ne peux passer sous silence quelque chose qui m'a particulièrement agacé, et là, c'est plus à l'éditeur que je m'adresse (même si l'auteur a sa part de responsabilité) : quand je vois sur le marché un magazine indépendant et gratuit (l'Indé Panda) proposer des nouvelles d'auteurs auto-édités avec un niveau d'exigence qui frise l'excellence, il me semble qu'un éditeur, même petit, devrait au minimum arriver au même niveau de qualité. Et malheureusement, ce n'est pas le cas pour ce roman qui mériterait un meilleur traitement. Il reste beaucoup trop de coquilles, preuve d'une relecture bâclée. Et qu'est-ce que c'est que cette idée de mettre les dialogues en gras ? Je sais bien qu'on est dans le Monde Hurlant, mais est-ce nécessaire de nous donner l'impression que tous les personnages ne s'expriment qu'en criant ? Ou presque, d'ailleurs, parce que certains passages ne sont pas en gras. On trouve en plus, toujours dans les dialogues, des interlignes variables… Bref, côté présentation, ça laisse à désirer ! Même si l'éditeur n'a pas beaucoup de moyens, l'un de ses rôles n'est-il pas de veiller à la qualité du produit final ?
Mais que ceci ne vous empêche pas de lire la ville des mystères, la qualité de ce roman vous fera rapidement oublier les petits défauts d'édition.
Lien : http://poljackleblog.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kadeline
  05 juin 2018
Avouez avec cette couverture vous imaginez déjà des automates, des dirigeables, de la mécanique, des machines à vapeur… du steampunk quoi. Et si vous n'étiez pas sur, c'est confirmé par la 4ème : du steampunk fantasy.
Ca parait futile mais quand on « me vend » du steampunk, il y a des éléments que j'attends et si je n'en ai pas assez pour me sentir dans le genre je me sens frustrée et n'apprécie pas à sa juste valeur ma lecture. C'est ce qui s'est passé avec ce roman, on passe une quarantaine de pages dans notre monde puis il faut attendre la page 107 pour avoir un mot clé du steampunk pour découvrir que c'était juste un élément du décor non utilisé. Je suis dure car il est loin d'être mauvais et que j'ai même beaucoup appréciée ma lecture mais elle n'est pas aussi bien perçue qu'elle le mérite du fait de la mise en avant du monde steampunk qui en fait n'est pas là du moins pas dans ce tome.
Si on le prend comme du fantasy dès le départ on voit tout le potentiel et le positif du texte. L'univers est sympa, l'écriture agréable à suivre et les personnages sont bien gris comme j'aime. C'est foisonnant surtout au niveau des espèces qui cohabitent et ouvrent beaucoup de perspectives. Une fois assurée que ça serait démonté au fur et à mesure, j'ai apprécié le choix d'un début assez cliché de roman pour ado (la fille transparente avec le beau ténébreux mystérieux…) associé à un côté début d'Alice au pays des merveilles avec une gamine qu'on a envie de baffer et se met à suivre un animal improbable (ici un poisson rouge volant).
Je ne sais pas si l'appellation steampunk prendra du sens dans le second tome mais en l'état c'est ce qui m'a empêchée de complètement entrer dans l'histoire : j'étais dans l'attente d'éléments jamais arrivés. malgré cette attente j'ai beaucoup apprécié cette lecture et je vais me procurer la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lessortilegesdesmots
  23 octobre 2017

Par moment, j'ai été surprise ne m'attendant pas à ce qui se passe notamment concernant Drendel. Je m'attendais à autre chose. Petit point négatif : la romance. Et oui, dès le début je me doutais de ce qui allait se passer. Néanmoins, le choix de l'auteur est logique. Comment pousser une adolescente en pleine rébellion à tout plaquer? L'amour. Il n'y a quasiment aucune autre raison. du coup, je pardonne.

Concernant les personnages, Tim est l'adolescente par excellence. L'auteur a parfaitement décri les joies (ou pas) de cette période. de plus, étant un homme, il a pourtant laissé un petit passage sur le comportement des hommes à l'égard des femmes (je suis féministes oui). Et je trouve ça remarquable. La finesse avec laquelle il a écrit du point de vue des femmes. Effectivement, c'est un autre paradoxe. Beaucoup de personnages sont féminins. J'ai une nette préférence pour S. Elle m'a rappelé Erza dasn Fairy Tail au début. Pas par la suite.

Les thèmes abordés sont nombreux. On y parle de la religion, de la science, de la jeunesse. On en parle en bien et en mal. En effet, les jeunes sont mal traités et considérés comme nuisibles (ça me rappelle des choses sur notre société...). La religion et la science avec la magie sont appelé prodige. Ils sont considérés comme des dangers. Il y a la résistance qui s'organise notamment par le biais d'un journal (ça vous rappelle quelque chose? C'est normal). On y parle pas mal de l'importance des textes, des livres, de la culture et de son impact sur la société.

En bref, j'ai passé un bon moment et j'ai été parfois surprise et parfois non mais j'y ai trouvé mon compte. J'ai hâte de lire la suite. J'aimerais surtout savoir d'où lui sont venus toutes ces idées brillantes.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Swendra
  13 mai 2017
Un roman qui plaira sans doute aux amateurs de littérature fantastique, car l'univers est très complet, avec toutefois à mon avis un gros bémol : l'histoire d'amour centrale.
On suit les aventures de Tim dans un monde qu'elle ne connaît pas, à la recherche d'un homme qu'elle a rencontré en tout et pour tout deux petites fois, avec qui elle n'a échangé que trois mots et pour qui elle est déjà prête à faire n'importe quoi ! Elle est folle amoureuse de lui dès les premiers instants et j'ai trouvé ça légèrement exagéré... du coup, cela ne m'a pas rendu l'héroïne très crédible et ma lecture a été un peu compliquée par la suite.
Commenter  J’apprécie          02
Astrid_et_la_plume
  20 décembre 2018
Une lecture très agréable, à la découverte d'un univers de fantasy exotique, avec quelques touches steampunk. Une romance qui démarre dans une boîte de nuit, s'égare dans un camp de travail et traverse une forêt maléfique pour atterrir sur un bateau pirate ... au final, une sacrée aventure !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MangesongeMangesonge   21 avril 2017
Donc je l’ai tué, je ne sais pas trop comment. Juste la terrible décision, suivie d’un voile noir et d’une contraction dans mes muscles, puis cette image de cauchemar de ma lame enfoncée dans le torse de cet être humain, qui lui perforait la chair et lui transperçait un poumon, bloquait son souffle et libérait un fleuve rouge vif qui dégringolait le long de mon sabre, tandis que le garde me regardait droit dans les yeux, avec des orbites qui étaient déjà en train de se ternir comme de vieilles prunes, son corps s’abattant ensuite à mes pieds, d’un bruit semblable à la pesanteur de mon remords…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MangesongeMangesonge   21 avril 2017
Des cristaux de roche poussaient dans les murs et émergeaient à tout moment des parois, des toits, de la chaussée. Les plus petits étaient à peine plus épais qu’une brindille. Certains étaient aussi gros qu’un camion et ils démolissaient tout sur leur passage. Il y en avait qui germaient à la vitesse d’une rose, d’autres qu’on pouvait voir grandir à l’œil nu. J’avais beau tenter de me mettre en tête qu’il ne s’agissait de rien de plus que des parasites, je gloussais d’enthousiasme à voir le soleil se refléter dans ces formations cristallines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2744 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre