AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266210515
448 pages
Pocket (07/07/2011)
3.4/5   25 notes
Résumé :
Tour à tour légendes, clichés ou contrevérités, les idées reçues sont puissantes... et nombreuses ! Insidieuses, dérangeantes, elles forment ce bastion des connaissances communément admises, sans même que l'on prenne la peine de les interroger tant l'évidence de leur fondement s'impose à nous.
Christophe Colomb a découvert l'Amérique ; Jeanne d'Arc était bergère ; Néron a incendié Rome ; Charlemagne a inventé l'école ; Molière est mort sur scène ? Tout cela e... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
umezzu
  11 juin 2022
Cet ouvrage collectif est une succession de petites chroniques de deux pages visant à « remettre les pendules à l'heure » à propos d'avis communément partagés sur des personnages ou des moments historiques, mais qui ne sont pourtant pas exacts. La plupart de ces idées reçues proviennent de l'enseignement de l'histoire tel qu'il avait été pensé par les hussards noirs de la République : la France a commencé avec les Gaulois, les rois mérovingiens étaient des fainéants, Charles Martel a repoussé une invasion musulmane a Poitiers, les rois étaient cruels (comme Louis XI), Jeanne d'Arc était une bergère innocente de basse condition qui a pris la défense de la France… Jusqu'au régime de Vichy et à la France libre, qui, pour des raisons différentes, veulent faire de mai 1940 une défaite nationale sans combats. On devine les sous-entendus. Peut importe que ce soit exact, ou pas.
Passons sur les découvertes : être le premier c'est rester dans l'Histoire. Mais Christophe Colomb était-il vraiment le premier européen en Amérique, Marco Polo le premier à rencontrer le grand Khan, Galilée le premier à envisager une terre tournant autour du soleil ?
Et puis il y a les romanciers, pour qui la vérité historique n'est pas assez spectaculaire. Alors on se renseigne peu et voilà Hugo qui fait de Lucrèce Borgia une catin obéissante aux directives familiales. Et puis Molière mourant sur scène ça a plus de panache que dans son lit, non ?
Ce petit livre remet en perspective et rappelle que l'Histoire a toujours été source de manipulations. N'est-elle pas écrite par les vainqueurs ? Alors avec un peu de propagande, un petit tableau de Gros ou de David et voilà les guerres napoléoniennes qui deviennent une épopée avec un général en première ligne.
L'amateur d'histoire ne sera pas trop surpris de ce que ce livre expose. Mais le lecteur moyen, marqué malgré lui par ses années d'enseignement scolaire et par les poncifs repris dans les media, va avoir quelques surprises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Ecran67890
  26 juin 2022
Une bonne claque aux clichés sur l'histoire, souvent écrite pour galvaniser une nation ou une culture ! Cet ouvrage collectif remet les choses au clair. En fait, il s'agit d'un syndrome très français et Astérix et Obélix ont un peu brouillé les frontières de notre culture antique. Lors de leur périple en Égypte, les deux moustachus partagent le quotidien des ouvriers-bâtisseurs : ces derniers sont maltraités, brimés, réduits à l'état de simples instruments de travail. de fait, notre mémoire collective a intégré l'idée que les travailleurs égyptiens étaient des esclaves qui subissaient les pires traitements. En réalité, historiens comme archéologues ont découvert que les chantiers égyptiens étaient à la pointe du droit du travail : les ouvriers étaient libres, bien payés, et il leur arrivait même de se mettre en grève pour réclamer des droits supplémentaires ! Sur le chantier colossal de la Pyramide de Khéops (la seule merveille du monde antique encore debout), des centaines d'ouvriers cessèrent le travail pour protester contre la diminution de leurs rations d'ail… et ce, quatre mille ans avant le droit de grève ! Voilà un exemple parmi plein d'autres ! Passionnant !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74
  01 janvier 2022
Cet ouvrage présente 150 idées reçues sur l'histoire de la préhistoire jusqu'au XXe siècle.
L'idée reçue est présentée par un très court texte reprenant l'erreur historique, puis le rétablissement de la vérité est développé assez rapidement en 1 ou 2 pages. La lecture est donc très plaisante et les explications suffisamment complètes pour bien comprendre d'où vient l'erreur et en quoi elle consiste.
L'auteur répond aux idées reçues connues comme : Charles Martel a stoppé l'invasion des arabes à Poitiers, les Gaulois étaient des barbares, la « Marseillaise » a été composée à Marseille, Molière est mort sur scène, Magellan a fait le tour du monde… et des moins connues : Napoléon franchit le col du Saint-Bernard à cheval, les indiens ont inventé le scalp, Gutenberg a inventé l'imprimerie, le mariage des prêtres a toujours été interdit, Robespierre était un partisan de la peine de mort…
Une lecture très intéressante et riche en informations.
Commenter  J’apprécie          10
Lisa1789
  07 avril 2016
Les idées reçues, voilà un sujet qui m'intéresse de près, car il y en a 2 que j'ai en ligne de mire dans le but de les faire tomber... Cet ouvrage était plutôt intéressant dans son ensemble, malgré l'une ou l'autre erreur (Barère n'est pas l'instigateur de la Terreur, c'était l'oeuvre de Danton) ; quelques infos étonnantes (entre autres que Christophe Colomb n'est pas celui qui a découvert l'Amérique !) et d'autres que je savais déjà (Molière n'est pas mort sur scène).
Commenter  J’apprécie          00
Aidi60
  09 septembre 2020
Distrayant et instructif pour tous les curieux qui auraient à coeur de tordre le cou à bon nombre de croyances, légende et idées reçues au gré de cet ephemeride historique. La documentation si elle peut paraître un peu succincte pour les passionnés d'histoire, à le mérite de susciter l'envie d'en savoir plus et continuer cette exploration.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   02 novembre 2016
Pourtant Franco doit en grande partie son pouvoir à Hitler et à Mussolini qui l'ont aidé pendant la guerre civile espagnole.
Le IIIème Reich a notamment envoyé 16000 hommes, des chars et la tristement célèbre légion Condor, unité d'aviation qui a participé au bombardement de la ville de Guernica
Commenter  J’apprécie          60
crocbleucrocbleu   16 février 2012
l'idée reçue est d'autant plus insidieuse qu'elle s'admet facilement: on ne la remet pas en cause. Pire : elle est donnée - et reçue - comme ayant force de vérité.
Commenter  J’apprécie          100
umezzuumezzu   06 juin 2022
(à propos d'Adolf Hitler) Le père d'Adolf , Aloïs, a changé de nom en 1876. Né Schickelgruber, du nom de sa mère célibataire, il est enfin légitimé, à la quarantaine, par la famille de son père biologique (...) Si le salut hitlerien avait été Heil Schickelgruber, la face du monde en aurait été assurément changée.
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   02 novembre 2016
En vigueur aujourd'hui, le calendrier grégorien et le début
de l'année fixée au 1er janvier ne datent que de la fin
du XVIème siècle. Précédemment, dans le calendrier Julien instauré en 46 avant JC par Jules César, le 1er janvier
était ... un 1er mars, mois du dieu de la guerre important pour Rome, et dans le calendrier républicain décrété pendant la Révolution, le nouvel an
tombait ... le 22 septembre.
Depuis le 1er janvier 1806, le 1er janvier est toujours resté le premier jour de l'année
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
letita2sableletita2sable   07 août 2013
Moyen Age. Chevaliers et fausses vérités. On ne dira jamais assez tout le mal qu'ont pu faire les romantiques du XIXe siècle à cette immense et magnifique période médiévale, la faisant allègrement passer pour obscurantiste et régressive. La réalité historique est autrement plus nuancée, quand elle ne montre pas, bien souvent, tout le contraire.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : idées reçuesVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2756 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre