AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782909790466
344 pages
Éditeur : Au Vent des Iles (15/01/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Materena veut une bague à son doigt et certificat de mariage encadré au mur. Mais Pito, le père de ses trois enfants, pense que quand vous donnez une bague et un certificat de mariage à une femme, elle commence à se comporter comme si elle était le chef. Oui, mais voilà, s'il n'y a pas de bague, une femme peut dire à son homme de faire ses bagages et retourner chez sa mère, à chaque fois qu'elle en a envie. Alors, qu'est-ce que Materena veut réellement ?
Tend... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ConfidencesLitteraires
  04 février 2021
Materena est une mère de famille. Chaque chapitre est l'occasion d'aborder une anecdote, soit sur sa vie de famille (ses enfants, le père de ses enfants, leur non-mariage, sa mère et sa belle-mère), soit sur ces cousin.e.s. Car Materena a une famille très étendue et chaque rencontre est l'occasion de faire renaître des souvenirs.
Après quelques dizaines de pages, je me suis attachée à Materena et à ses petites aventures. Ce roman se lit comme un feuilleton : un chapitre, une anecdote ! Dans la même idée, j'ai apprécié qu'on ait assez tôt un problème à résoudre (en l'occurrence, Materena est embêtée qu'elle ne soit toujours pas mariée avec le père de ses enfants), que ce soit le fil rouge du récit et qu'il soit résolu à la fin, d'une manière ou d'une autre.
A travers Materena et sa famille, c'est tout un pan de la culture polynésienne, et plus particulièrement tahitienne, que l'on découvre : les pareu qui sont portés, les règles de courtoisie, les relations avec les Popa'a (nous - enfin, les Blancs habitant en Polynésie).
J'ai savouré avec bonheur les nombreuses expressions tahitiennes qui émaillent la narration et les dialogues ! Ça immerge encore plus dans l'histoire sans entraver du tout la compréhension.
Ce roman a tout pour lui pour faire découvrir la Polynésie : l'écriture est fluide tout en reproduisant une façon de parler locale, les personnages sont attachants et il s'attache à nous décrire la culture polynésienne, ses légendes et les préoccupations des Polynésiens.
Je vous le recommande à 100% et pour ma part, je ne manquerai pas de lire les deux autres tomes qui composent cette trilogie sur Materena !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : mariageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'enfer au collège"

Comment s'appelle le garçon qui se fait harceler?

Gaspard
Anthony
Léo
Clément

5 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : L'enfer au collège de Arthur TénorCréer un quiz sur ce livre