AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791034808960
38 pages
Éditeur : Evidence Editions (10/10/2018)
4.46/5   23 notes
Résumé :
Chat Taigne est le compagnon quotidien de Clémentine. Heureusement qu'il est là lorsque Colin, le marin, s'en va de par les océans. Il a un rêve secret, en voyant chaque jour, les enfants passer devant la fenêtre. Les accompagner vers l'école. Pourra-t-il réaliser son rêve ? Que vont devenir ses maîtres ? Restera-t-il seul ? Chat Taigne n'a pas fini de nous étonner !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,46

sur 23 notes
5
13 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Shaynning
  27 juillet 2021
Je remercie dans un premier temps l'autrice de m'avoir fait parvenir son album jeunesse.
Le premier aspect que je souhaite aborder le concernant, parce qu'il détonne, est l'écriture. Non pas qu'il soit mal écrit, au contraire, j'apprécie la variété de vocabulaire et de sonorité, mais il est beaucoup trop long pour le lectorat 4-6 ans. Je me base sur le programme scolaire du Québec et ce que les professeurs de ce niveau m'ont apprit en librairie. Au pays, on commence à former à la lecture seulement en première année primaire, soit à 6 ans. Cette longueur de texte et cette charge de vocabulaire correspond plus à la fin deuxième année primaire ( 7 ans) et début troisième année primaire ( 8 ans). En outre, comme ni les 4 ans ni les 5 ans ne savent lire, je ne vois pas la pertinence de mettre "Dyslexie" comme accommodement, puisque c'est évidemment le professeur qui va devoir lire cette longue histoire.

J'ajoute que je ne vois pas en quoi il est adapté pour la dyslexie. Il n'y a ni variation de police, de couleur, de formes, mais aussi aucunes lettres barrées, ni même de marges double interligne, comme les oeuvres adaptés pour la dyslexie. Mais nous avons peut-être des différences d'accommodements entre nos deux pays?

Sur les thèmes, j'ai bien sur apprécié celui de l'école, lieu de Savoir et d'apprentissages, à travers le regard de ce chat orange. À mon avis, on aurait pu rétrécir l'histoire juste sur cet aspect, cela aurait été plus adapté aux 4-6ans. le début ne servait qu'en a lui à pas grand chose, hormis de mettre un background au personnage de Clémentine. À mon sens, je ne voyais pas la pertinence de parler autant de Clémentine, si le sujet de base est l'école. On aurait pratiquement pu en faire un autre livre, sur le thème du deuil ou de l'amour.

D'ailleurs, en ce qui concerne Clémentine, je ne suis pas sur d'aimer le message de son amoureux Colin: "Promet moi d'être heureuse et souriante". C'est très délicat comme promesse, parce que ça peut être interprété comme "Je t'interdit de vivre de la tristesse, tu n'as pas le droit de vivre des émotions jugées négatives", ce qui, je pense, est justement un problème dans notre façon de voir la vie. Quand on perd quelqu'un de proche, au contraire, on doit être libre de vivre les émotions qui font parti intégrante du deuil, pour évoluer vers un retours à l'équilibre ensuite. "Il fallait la tenir [ la promesse]": les "il faut", c'est dangereux. Bref, je sais que j'extrapole, mais vous seriez surpris de voir combien les enfants ne sont pas des imbéciles et si on leur enseigne que la vie c'est "il faut à tout prix ne pas vivre de négatif, un sourire collé au visage", on leur met une pression colossale sur les épaules. Et c'est irréaliste de vivre "toujours heureux" de toute manière. Là, c'est l'intervenant social et le psy en moi qui parle.

Je me demande aussi pourquoi il y a eu une si grande répétition du "Il ne pouvait pas parler. C'est un chat". C'est évident, non?

J'ai remarqué aussi les nombreux passages à structure répétitives sur des champs lexicaux ou des groupes de mots: alphabet, océans, formules d'au revoir, ce qui peut être amusant.

Je pense que le message global de cette longue histoire est " Vous, enfants humains, êtes privilégiés d'aller apprendre dans vos écoles". C'est mignon et c'est vrai, évidemment. Surtout quand on sait que des millions d'enfants ne sont pas scolarisés de par le monde. Je pense que c'est l'élément le plus fort de l'album: passer par une tierce personne ( Chat Taigne) qui porte un regard extérieur sur l'école et qui passe par plusieurs domaines et sujets d'apprentissages pour englober les savoirs écoliers.

N'empêche, j'aimerais mieux être ce chat scolaire pour une chose: au moins, il n'es pas ÉVALUÉ! Je me suis souvent dit que le noeud de la guerre pour l'école passe par la motivation, mais surtout, les évaluations, parce que ça crée de la compétition, de la comparaison et surtout, le sentiment d'échec et de moindre valeur. Si jamais vous voulez faire un second opus avec Chat Taigne, madame Hoaru, voilà une idée.
Les dessins sont mignons, mais peu nombreux. J'aime bien le côté "gros coussin" du chat orange. Les tons choisis sont apaisants, dans le nuancier pastel.
Enfin, "Chat Taigne" suit un peu cette idée que les chats sont des animaux avec une certaine intelligence insoupçonnée, comme dans plusieurs oeuvres jeunesse et adulte en format roman. Combien d'histoires ai-je vu où les chats sont présentés comme de potentiels rois du monde et êtres dotés d'une intelligence rivalisant celle des humains! Seulement, la différence ici, c'est que les chats sont là en appuis et nous apporte un peu de leur sagesse.

J'ai aussi remarqué que la maison d'Édition Évidence ( qui semble exclusivement desservir l'Europe, parce que nous n'en avons pas ici au Québec), propose des oeuvres à format variés: numérique, dyslexique, malvoyant, braille et audio. Un bon point pour elle!

En somme, un petit album mignon, mais qui aurait pu être plus court, plus illustré et plus spécifique sur son thème, mais qui a le mérite de promouvoir la scolarité.

Pour un lectorat de 4-6 ans ( mais avec assistance professorale ou parentale). Sinon, pour le lectorat du second cycle primaire ( 8-9 ans), pour la lecture seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yumiko
  13 décembre 2018
C'est avec plaisir que j'ai découvert un nouvel ouvrage jeunesse de chez Evidence Editions. Ils nous proposent des ouvrages qui sont très mignons, touchants, avec de jolies histoires et des morales bienvenues qui permettent de lancer des discussions intéressantes avec les enfants. Celui-ci ne déroge pas à la règle et c'est avec délice que je l'ai lu.
Chat Taigne n'est pas un chat comme les autres. Sensible, intelligent et d'une gentillesse incroyable, nous tombons immédiatement sous son charme et nous n'avons qu'une envie: l'avoir à la maison. Son rêve est beau et étonnant pour un chat et nous allons suivre son chemin pour l'atteindre, tout en découvrant son quotidien. Son lien avec Clémentine est beau et fort, de quoi donner envie de les rejoindre et de vivre à leurs côtés. Pourtant, elle saura écouter ses rêves à lui car elle l'aime et l'amour c'est aussi savoir parfois s'effacer un peu pour offrir le meilleur à ceux que nous aimons.
La morale est belle et permet de rappeler un élément essentiel: le rôle de l'école et son utilité. A travers les yeux de Chat Taigne, nous nous rappelons les beaux moments passés à l'école et cela permet de lancer des discussions avec les enfants, surtout que beaucoup d'entre eux ont de moins en moins envie d'y aller. Chat Taigne saura peut-être leur ouvrir les yeux et éveiller à nouveau leur intérêt, qui sait...
Quand aux illustrations, elles sont magnifiques, aussi belles que la couverture, ce qui ajoute une dose de douceur et de tendresse à cette histoire qui plaira aux petits et aux grands.
En bref, c'est une histoire toute mignonne qui s'intéresse à des thèmes très actuels avec tendresse et douceur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
gabrielleviszs
  14 août 2021
Le livre est de format carré, en couleur et bien entendu illustré. alors j'attaque de suite avec les illustrations, elles sont toutes douces, remplies de personnages et de scènes du quotidien. Il y a presque une illustration toutes les deux pages. Et Chat Taigne est très mignon, tout rond, il ne manque plus que le toucher. le livre est également adapté aux lecteurs dyslexiques (soit une écriture particulière qui est facile à lire pour eux, mais également pour tout le monde d'une manière générale) En bref, c'est une lecture qui est facilité par l'écriture des mots.

Chat Taigne est un chat qui ne peut pas parler. Pauvre chat qui aime ses maîtres, mais qui n'arrive pas à communiquer comme il le voudrait. Clémentine et Colin. Elle reste à la maison tandis que lui est marin. Il part souvent, plus ou moins longtemps, plus ou moins loin. Ils s'aiment, même s'ils ne sont pas toujours ensemble. Et puis Clémentine a Chat Taigne tandis que Colin n'est pas là. La vie continue son chemin et lorsqu'ils sont tous les deux, ils ont des habitudes : toilette, repas et surtout regarder par la fenêtre. La fenêtre est son lieu de prédilection ! C'est ce que préfère Chat Taigne et ce n'est pas pour rien.

Il est l'idole des enfants qui passent devant la maison de Clémentine tous les jours pour aller à l'école. Et Chat Taigne adore être vu et qu'ils lui parlent tous, même s'il ne parle pas. le rêve de Chat Taigne est mignon comme tout, une belle histoire, même si le thème de la tristesse est mis en valeur au début. Il veut en savoir plus sur ce qu'est l'école. Pourquoi les enfants y vont et même les adultes ? à quoi cela sert ? Des mots simples et compliqués bien expliqués avec d'autres mots. C'est très important de ne pas prendre les petits pour des ignorants, mais au contraire leur donner les moyens d'apprendre un peu plus à chaque fois.

L'aventure de ce chat est adorable, il aime ses maitres et le leur montre. Il aime les enfants et va avoir la chance de découvrir l'école. Un voyage à pattes de minou qui est à la fois drôle et tendre. Ses envies sont adorables et même s'il ne parle pas, il a les moyens de se faire comprendre. Il suffit de prendre mon chat pour exemple qui sait se frotter quand il faut pour avoir de la nourriture. C'est un chat et ils seront les maîtres du monde, mais en attendant, Chat Taigne lui va vivre un rêve. Apprendre à lire, à compter, à écouter les enfants parler de leur vie, de ce qu'ils aiment, de ce qu'ils font, pour de vrai ou de faux.

L'école, tout tourne autour de ce lieu que les enfants n'aiment pas tous, mais que certains adoreraient. Alors quand un chat traine dans les couloirs pour chasser des souris et qu'il est si doux, si gentil, si adorable, c'est facile de suivre son aventure. L'amusement d'aller à l'école, d'y apprendre des choses élémentaires comme compter, les lettres de l'alphabet, écrire et lire. Il y a des moments où tout se passe bien et puis il y en a d'autres bien moins sympas. Les enfants ne sont pas toujours contents et ça, Chat Taigne ainsi que sa nouvelle amie vont leur montrer ce qui est important. C'est cet apprentissage qui est mignon, tout comme la façon de le mettre en place. Il y a même un moment où il pourrait y avoir une chance lorsque Taigne nous parle des enfants qui lui parlent.

Un chat qui ne parle pas, c'est ordinaire, un chat qui arrive à faire ce qu'il fait à la fin de l'histoire, c'est extraordinaire. Cela montre qu'avec de la persévérance, nous pouvons tout faire. L'histoire nous dis que Chat Taigne a fait une belle rencontre, mais qui sait ce qui se passera après, avec tout ce petit monde. Il est sensible, mignon, facile à cajoler. Il donne envie d'en avoir un avec la même tête !
En conclusion, une histoire qui est très agréable à lire à haute voix à des petits, jusqu'à 10 ans environ. Au-delà c'est un peu trop court (remarque d'un petit de 11 ans qui a bien aimé, mais a regretté la longueur). C'est amusant aussi de laisser chacun d'entre eux lire une page et de montrer les images après, cela leur donne des sujets de conversation. Et surtout : il y a beaucoup de douceur entre ses pages autant dans les illustrations que dans les mots. J'ai passé un bon moment de lecture avec mes petits.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-reve-de-chat-taigne-colline-hoarau-a209670688
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LightandSmell
  04 décembre 2018
Ceux qui me suivent régulièrement sur le blog savent à quel point j'aime les chats. Ils ne seront donc pas étonnés si je leur dis avoir complètement craqué devant la couverture, le titre, le résumé et le contenu de ce livre qui devrait plaire à un large public…
Si vous faites partie de ceux qui estiment qu'un chat ne pense qu'à dormir et à manger, Chat Taigne va vous prouver le contraire. Très attachant, rêveur et ayant de la suite dans les idées, ce petit chat que l'on a immédiatement envie d'assaillir de caresses a un rêve ! Non, il ne s'agit pas d'avoir une gamelle qui se remplit automatiquement de ses mets favoris, son rêve est bien plus inattendu si ce n'est cocasse : il rêve d'aller à l'école. Y arrivera-t-il ? C'est une chose que je vous laisserai bien entendu découvrir par vous-même.
Mais ce que je peux d'ores et déjà vous dire, c'est que l'on prend grand plaisir à découvrir Chat Taigne, l'origine de son prénom inhabituel, ses habitudes, sa grande curiosité, son intelligence, sa gentillesse et sa relation touchante avec son adoptante, Clémentine. Cette dernière a vécu quelque chose de difficile, mais elle a su garder le sourire et aller de l'avant grâce, entre autres, à son adorable compagnon à quatre pattes.
Entouré de la présence aimante de Clémentine, Chat Taigne va également découvrir un sentiment nouveau : l'amour avec un grand A. C'est ainsi que rentrera dans sa vie, une gentille et belle minette du nom amusant de Chatte Touille. Difficile de ne pas craquer devant la relation naissante entre ces deux poilus qui se révèlent tous les deux très attachants.
En plus de divertir les enfants, le rêve de Chat Taigne présente également l'avantage de questionner leur relation à l'école. Les enfants devraient être surpris puis inspirés par ce petit minet qui leur montre toutes les joies que l'école peut leur apporter et toutes les choses qu'ils peuvent y apprendre. Ce n'est bien sûr pas la solution miracle pour faire apprécier l'école aux plus récalcitrants des enfants, mais l'histoire de ce chat curieux qui rêve d'école leur donne une image valorisante de cet endroit au sein duquel ils passent finalement beaucoup de temps…
Quant au style de l'autrice, je l'ai trouvé très agréable même pour les adultes. Tout en restant simple pour être accessible aux jeunes lecteurs Colline Hoarau joue avec les mots, le rythme des phrases et n'hésite pas à faire preuve d'humour. Il en résulte une histoire amusante et toute douce que l'on prend plaisir à lire et ceci, quel que soit son âge.
Enfin, on ne peut pas parler du rêve de Chat Taigne sans évoquer ses illustrations qui viennent enjoliver une histoire déjà très belle. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je craque complètement devant ces beaux personnages à quatre pattes. Grâce à des couleurs pastel d'une grande douceur et un coup de crayon simple auquel les enfants pourront facilement s'identifier, l'illustrateur facilite sans aucun doute leur immersion dans le récit.


En bref, Colline Hoarau nous offre une jolie histoire qui devrait enchanter les jeunes lecteurs et les lecteurs plus âgés ayant gardé une âme d'enfant. Colorées et mignonnes à souhait, les illustrations de Ben Renaut, qui soulignent à merveille la douceur de l'histoire de Chat Taigne, devraient, quant à elles, rendre l'expérience de lecture encore plus immersive et agréable. À lire et à relire avec toujours autant de plaisir…
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MelBonnot
  12 août 2021
Une fois n'est pas coutume, je vous parle d'un album jeunesse. Si le nom de l'auteure ne vous est pas inconnu c'est que je vous ai déjà parlé d'un de ses romans pour adulte, « Notre vie à trois ». Colline Hoarau est donc une écrivaine dont la plume délivre des mots aux petits comme aux grands.
Je tiens à vous prévenir immédiatement qu'un personnage meurt dès de le début de l'histoire. Cela m'a fait sourciller car le livre s'adresse tout de même aux enfants de quatre à six ans. Des âges où la mort est une notion encore abstraite et qu'il est donc nécessaire d'aborder avec précaution et un certain recul. Je pense qu'un avertissement pour les parents en quatrième de couverture n'aurait pas été de trop.
Cependant, cet ouvrage prône le bonheur et le fait d'aller de l'avant malgré l'adversité, ainsi que de se donner la peine de réaliser ses rêves. le Chat Taigne souhaite aller à l'école car il a soif d'apprendre mais il n'ose pas laisser sa maîtresse seule. Je ne vous en dévoile pas plus mais sachez que les tribulations de ce minou valent la peine d'être lues. La tristesse laisse rapidement place à la joie ainsi qu'à des rebondissements cocasses.
L'auteure est enseignante et cela se sent, enfin cela se voit, car certains passages prennent un aspect pédagogique intéressant et léger qui ne plombe pas le récit. On apprend ainsi l'origine du mot « dengue ». Je vous en reparle un peu plus tard. le vocabulaire est parfois un peu recherché pour des enfants de maternelles mais cela me semble être une bonne chose. La littérature jeunesse tend depuis des années à utiliser des termes simplistes et, ne nous mentons pas, la jeune génération utilise un registre de langue de plus en plus pauvre.
Ce livre représente à mes yeux une formidable occasion d'échanger entre adulte et enfant.
Si l'auteure nous apprend l'origine du mot « dengue », elle nous invite aussi à prononcer correctement chikungunya. Par contre le « répète après moi » façon Dora l'exploratrice, je suis désolée mais je l'ai avalé de travers. Pour moi ce passage n'est pas en corrélation avec le reste de l'ouvrage. Ces quelques lignes créent une cassure au niveau du rythme.
A mes yeux, la classe d'âge choisie pour cet ouvrage est trop basse. Je ne lirai clairement pas ce conte à un enfant de quatre ans, car il est assez long et contient tout de même quelques difficultés. Mais comment en tenir rigueur à l'éditeur quand on sait que celui-ci prône l'accessibilité à la lecture en proposant des ouvrages en format papier, numérique, mais aussi adaptés aux personnes dyslexiques, malvoyantes, en braille et audio. Tout mon respect à Evidence Editions qui rend la lecture abordable à tous les enfants et parents. J'ai eu la chance d'avoir la version adaptée aux personnes souffrant de dyslexie (ce n'est pas mon cas) entre les mains, je trouve l'idée géniale.
Pour finir, un petit mot à propos des jolies illustrations aux teintes pastelles de Ben Renaut. Elles complètent à merveille l'histoire du curieux et attachant Chat Taigne.
Suivez les traces de pattes de ce minet afin de vous plonger dans une histoire à la jolie morale.
Lien : https://melaniebonnotauteure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AngeliqueLeslecturesdangeliqueAngeliqueLeslecturesdangelique   22 janvier 2019
Mais savez-vous quel était le rêve de Chat Taigne ?
Eh, bien, il voulait aller à l'école.
Ce lieu était un mystère pour lui. [...]
Qu'y faisait-on ?
Qu'y apprenait-on ?
Pourquoi y allait-on ?
Il ne pouvait poser ces questions à personne.
Il ne pouvait pas parler. C'était un chat.
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszsgabrielleviszs   14 août 2021
Plus que tout, son esprit était avide de savoir et de voir. Il aurait voulu connaitre les noms des pays sur les cartes, donner un nom aux odeurs de sa nourriture, lire les panneaux des noms des rues, compter le nombre de personnes qui passaient devant la fenêtre, et tant d'autres choses encore.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Colline Hoarau (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colline Hoarau
De retour de la Réunion, Reine-May semble avoir mis son histoire dans l?ordre. Léna, la bavarde, va se lier d?amitié pour la jeune solitaire. Si la Réunion est toujours présente, l?histoire se passe en Bretagne, dans cette région où se mêlent les légendes ancestrales et l?authenticité d?un patrimoine naturel préservé avec une incursion en Bourgogne.
Dans les deux volets du roman, des moments de suspens, voire de mystère nous attendent. Qui entoure la jeune fille ? Comment grandit-on quand on a un passé aussi douloureux ? Peut-on tout réparer ? Les blessures, l?histoire, le passé ?
À PROPOS DE L'AUTEUR :
Née en 1966 à l?île de la Réunion, Colline Hoarau a vécu entre son île natale à laquelle elle est très attachée et la métropole. Toute son existence a été marquée par les livres. Installée en Bretagne, région lui rappelant ses racines, depuis quelques années avec son compagnon, elle a appris la langue pour mieux comprendre la culture et a obtenu une licence de Breton et Langues Celtiques.
Elle a publié trois romans. En 2014, « L?adieu à Lila » ne passe pas inaperçu. Il est inspiré par la Réunion des années 70. Nous retrouvons la même sensibilité dans « Notre vie à trois », un ouvrage évoquant un sujet difficile, la maladie de Parkinson. le dernier roman, "Sois sage, Reine-May" est l'histoire d'une jeune réunionnaise portant un lourd secret et découvrant le Centre Bretagne et ses trésors.
En 2017, elle signe son premier livre pour enfants, "Madigoù, la petite fille aux bonbons". "Peut-on tout réparer" est son dernier roman. Il fait suite à "Sois sage, Reine-May".
+ Lire la suite
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1225 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre