AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Arnaud Mousnier-Lompré (Traducteur)
EAN : 9782290027240
286 pages
Éditeur : J'ai Lu (13/04/2011)
3.62/5   177 notes
Résumé :

Prisonnier de son propre corps, Jamère n'a pu empêcher son double, Fils-de-Soldat, de lancer l'assaut contre Guetis. Pour l'Opulent, l'échec de cette entreprise s'ajoute aux autres : la construction de la route du Roi se poursuit, la danse de Kinrove a enlevé Likari à Olikéa, le fort de Guetis est toujours debout... Pire, ses deux personnalités continuent de se disputer la maîtrise de son corps. Seul Kinrove, l'Opul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 177 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
3 avis
1
1 avis

Crossroads
  17 septembre 2011
Hobb , plus ça va et moins ça va .
J'avais été comblé avec Fitz Chevalerie , l'Assassin Royal . le Soldat Chamane est assez similaire des Aventuriers de la Mer , beaucoup de bonnes idées auxquelles ont succédé assez rapidement une certaine lassitude quand ce n'était pas un ennui profond ...Donc désolé Robin mais ce coup-ci encore , c'est un non négatif !
Le monde de Fitz fourmillait , était en perpetuelle évolution pour surprendre un lecteur qui en redemandait encore et encore . Jamere , lui , ne bénéficie pas d'autant d'attentions que son prédécesseur ! Son histoire est effroyablement longue à se mettre en place . La richesse du récit se perd dans de grands moments de solitude de la part du lecteur qui , à l'instar de son héros , ne voit pas vraiment ou veut en venir sa créatrice . La dualité Burvelle \ Fils-de-soldat est accrocheuse mais tourne vite en rond ! Certains tomes ( le 7e et l'attaque de Guétis qui n'en finit pas...) frolaient réellement le foutage de gueule . Un univers qui ne m'aura pas enthousiasmé plus que ça et que je quitte sans regret aucun en me demandant meme si je retournerai un jour lorgner du coté de Robin Hobb et de sa fantasy de plus en plus asceptisée...
Une histoire moyenne procurant un plaisir moyen d'ou la note surprenante de 2.5 / 5...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Akyah
  21 février 2016
Tout d'abord, je souhaiterais remercier une amie qui m'a offert le premier tome de cette saga, dédicacé de Robin Hobb, sans quoi je n'aurais sans doute pas lu cette saga de sitôt.
Cette saga est un joli clin d'oeil à la route Transamazonienne, longue de 4223 km, qui relie les régions reculées du Brésil et du Pérou à l'Atlantique. Projeté dans les années 1970, l'objectif était de donner aux paysans pauvres du Sud et du nord-est du Brésil des bandes de terre de 50 km de chaque côté de la route. Véritable désastre écologique, avec d'une déforestation exponentielle et sociale avec le déplacement des peuples indigènes et des tribus semi-nomades. Rajouté un peu de ruée vers l'or et voici tous les ingrédients pour que Robin Hobb nous réalise une saga aux petits oignons.
Dans ce dernier tome, on redescend vraiment d'un cran, on est plus dans le bilan de tous les intervenants et de leur futur. Personne ne sera oubliée.
Commenter  J’apprécie          90
frankgth
  12 octobre 2012
Nous arrivons donc ici au bout des aventures de Jamère/Fils-de-Soldat. Et après le cuisant échec du tome précédent les Ocellions retournent de l'autre coté des montagnes prendre leurs quartiers de printemps et tenter une dernière fois de sauver leurs précieux kaembras. Fils-de-Soldat, anéanti par les derniers évènements, va tout sacrifier pour essayer à la fois de remplir cette mission et de sauver le fils d'Olikéa de la terrible danse de Kinrove.
Alors que j'avais encensée Robin Hobb pour ses conclusions de l'Assassin Royal et des Aventuriers de la mer, j'ai été très déçu par cette happy-end tirée par les cheveux à laquelle je ne trouve aucune logique au vu de ce qui s'est passé précédemment. Cette série aura décidément été une grosse déception pour moi, aussi bien pour l'histoire que pour cette édition saucissonnée qui n'aide probablement pas un récit bien décevant de la part d'un écrivain que j'adore habituellement.
Commenter  J’apprécie          50
LunaZione
  13 mai 2013
Ça fait quasiment un an maintenant que ce livre était dans ma PAL. Ce n'était pourtant pas faute d'avoir envie de le sortir, c'est juste qu'un livre de Robin Hobb, ça se mérite. Et d'autant plus quand c'est le dernier tome d'une saga que j'aime beaucoup beaucoup.

Ce tome est pile ce qu'il me fallait, d'autant plus que les deux précédents étaient un peu long et finalement pas très dynamique. Dans Racines, j'ai retrouvé le Jamère des premiers tomes qui m'avait tant plu. Pour tout dire, j'ai tellement apprécié cette ambiance que j'ai très envie de recommencer la saga !
Ce tome est beaucoup plus dynamique que les précédents. On ne s'enlise plus avec les Océlions et l'on sort de la forêt ainsi que la magie n'a plus grande importance. J'ai beaucoup aimé le fait que l'on sorte du train train et de la routine des opulents. C'est vraiment très agréable de retourner à la vie "civilisée" ou du moins à une société qui ressemble beaucoup plus à notre société actuelle.
Sans compter que la conclusion finale m'a énormément plu. Je ne peux pas dire que je m'attendais à ça, mais, il me semble que c'est ce que je souhaitais lire. C'est une conclusion parfaite.

Ainsi, forcément, j'ai beaucoup aimé retrouver les personnages du fort qui avaient peu à peu disparus de l'histoire. Et puis, Jamère, aussi. Même si il était toujours présent, ce n'était plus comme si il était vraiment là. Dans Racines, c'est certain, Jamère est bien présent.
J'ai aimé retrouver Epinie, Spic et Amzyl. Ces trois personnages sont vraiment capables de déplacer des montages et c'est encore ce qu'ils font pour Jamère dans ce dernier tome. Sans compter que j'apprécie grandement leur fort caractère et leur volonté à toutes épreuves. Ils savent vraiment ce qu'ils veulent et c'est vraiment très agréable.

L'écriture de Robin Hobb est encore une fois des plus agréables. J'aime beaucoup la façon dont elle s'attarde sur des détails qui ont toute leur importance sans jamais en faire trop. Avec ses descriptions, elle nous plonge vraiment dans les décors de son histoire. Sans compter que j'apprécie beaucoup la façon très posée qu'elle utilise pour nous raconter les aventures de Jamère.
Le soldat chamane est une saga vraiment très chouette.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Faignan
  02 décembre 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Skarn-shaSkarn-sha   15 avril 2013
Tu as froid ? Tu as faim ? Et mon fils, dont le plus grand bonheur était de te servir, crois-tu qu'il soit au chaud, douillettement installe et bien nourri ? La différence avec toi, qui as décide tout seul de t’éloigner dans la nuit et d'avoir froid, c'est que Likari danse parce qu'il n'a pas le choix. >
Elle reprit son souffle. Fils-de-Soldat se taisait, le regard au loin, la couverture sur les épaules, la chope tiède entre les mains. Je sentais une tension monter en lui, mais Olikea devait penser qu'il ne l’écoutait pas.
- Tu l'as oublie ! cria-t-elle soudain d'une voix stridente. Tu avais dit que tu le ramènerais, que tu ferais quelque chose, que tu détruirais Guetis pour que Kinrove rende mon fils a son clan ! Il te servait du mieux que le pouvait un enfant de son age ! Il parlait de toi avec fierté – non, avec amour ! Et c'est toi qui as ordonne de reprendre la danse pour protéger les arbres des ancêtres ; tu savais que c’était le tour de notre clan de voir ses membres arraches a leur foyer et a leur famille, mais tu t'en fichais. Parce que tu ne nous considères pas comme ton clan, n'est-ce pas ? Nous ne sommes que ceux qui te donnent a manger, qui t'habillent et subviennent a tous tes besoins ; notre souffrance t’indiffère ! Tu ne restes pas éveille la nuit a imaginer les pauvres petits pieds de Likari qui dansent et qui dansent sans cesse ! Peut-être meurt-il de froid, mais l'enchantement l'empèche-t-il de se rendre compte de ses gerçures, des crevasses qui fendent ses lèvres et les font saigner ? Tu ne te demandes pas s'il a maigri, s'il tousse pendant qu'il se repose, comment on le traite pendant ses brèves périodes de pause ! > Elle s'accroupit brusquement et se mit a se balancer d'avant en arrière tout en continuant a dévider son chapelet d'accusations, les mains sur les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AkyahAkyah   20 février 2016
La souffrance commença. Ce que j'avais éprouvé jusque-là ne pouvait même pas se décrire comme une gêne en comparaison. Je sentis les pointes de dizaines, non, de centaines de racines avides; elles s'enfoncèrent en moi, grimpèrent le long de ma colonne vertébrale comme un nouveau système nerveux, contournèrent les os de mes bras et de mes jambes. Je perçus les mouvements spasmodiques de mes membres et entendis les cris de joie de ceux qui regardaient l'arbre s'emparer de moi. En moi, comme un acide qui se répand, les racines créaient un réseau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Robin Hobb (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Cinq femmes qui écrivent de la science-fiction.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
218 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre