AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maryvonne Ssossé (Traducteur)
ISBN : 2266160346
Éditeur : Pocket (15/03/2008)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 109 notes)
Résumé :
Une nuit,Tillu la guérisseuse décide de fuir avec son fils Kerleu, tombé sous la coupe du chaman Carp, qui veut en faire son successeur. Kerleu est un enfant différent, qui parfois reçoit en rêve d'étranges visions. La mère et le fils sont recueillis par une autre tribu grâce au talent de Tillu. Mais le soulagement de la jeune femme est de courte durée. L'épouse du chef de la tribu est retrouvée sauvagement mutilée et les soupçons se portent sur Tillu, dont les rela... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  01 août 2012
DEUX NIVEAUX DE LECTURE ( c'est réellement passionnant ) ...
Ces deux romans sont assez exceptionnels ( tomes un et deux ou bien l'intégrale en un seul volume ) .
Nous avons une histoire très riche avec des personnages très présents .
La mère et son fils poursuivent leur difficile et précaire aventure ... survie dans une marginalité extrême et par moment dans la solitude la plus totale et l'abandon avec des phases d'intégration improbables .
L'histoire est très solide et possède un charme auquel il est difficile de résister ( impossible de resister ) ...
Mais le génie de l'auteur a été de nous servir très habilement une lecture à deux niveaux :
-On peut y voir un contexte de fantaisie surtout du point de vue de tous les personnages qui entoure le couple " maudit " : la mère ( guérisseuse de son état ) et son fil au statut équivoque .
-On peut y voir une époustouflante mise en scène de la culture chamanique .
C'est le personnage de la mère et du vieux chaman qui en sont la clef . de ce point de vu , il n'y a plus de magie , rien que des croyances , des superstitions , des rituels auxquels peuvent s'appliquer systématiquement deux lectures différentes et habilement superposées ...
Certains personnages se différencient de ceux qui adhèrent à ces croyances , ceux-là ne croient pas en l'existence des esprits et aux dons surnaturels , mais ils perçoivent clairement l'utilité que ces croyances et ces rites présentent ( pouvoir et respectabilité et savoirs à la diffusion limités ( médecine .. ) , lien social ) ....
Le récit reste très ambiguë par rapport aux épisodes sacrés : transe chamanique , initiation et vocation .
La rencontre de l'enfant et du loup est puissante de ce point de vue .
Elle est un exemple magistral ( entre autres ) de ces deux lectures possibles , qui ici s'imbriquent et se fortifient l'une l'autre malgré une apparente incompatibilité structurelle ( que s'est -il réellement passé , que pensent réellement les différents protagonistes ? ) ..
Un excellent moment en contexte culturel chamanique et un roman bourré d'affects intenses et de sensibilité .
La couverture induit en erreur car nous sommes chez des proto-lapons et pas en Amérique du nord ..
C'est un roman très recommandable pour les amateurs de fictions préhistoriques , comme pour les amateurs de fantasy .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Vexiana
  20 février 2019
C'est la première fois que je lis un roman se passant à la préhistoire.
Des ouvrages sur cette période, j'en ai lu des dizaines...des ouvrages scientifiques, des études, des mémoires. Mais je m'étais toujours refusée à ouvrir un roman. J'avais peur des anachronismes flagrants, des interprétations abusives et grossières...bref, j'avais peur que toutes ces petites choses qui font grincer des dents quand on lit un roman se passant durant une période historique soit démultipliées dans un roman préhistorique. Je ne sais pas trop d'où me venait cette idée, mais elle était bien là.
Bref, j'ai finalement décidé de franchir le pas et je me suis tournée vers une auteur que je connais : Robin Hobb qui écrit ce roman sous le nom de Megan Lindholm.
Et bien, force est de constater que je ne suis pas déçue du voyage (temporel).
Les personnages sont bien campés, attachants, loin des clichés auxquels je m'attendais.
L'histoire est fluide et passionnante et les pages se tournent à toute vitesse. On sent que Robin Hobb connait les conditions de vie en milieu froid et qu'elle s'est beaucoup documentée. de plus, elle exploite ici encore avec brio le monde du chamanisme qu'elle affectionne particulièrement.
Par contre, je ne comprends pas le 4e de couverture dont on dirait qu'il a été écrit par quelqu'un qui n'a pas lu le roman...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Alfaric
  09 octobre 2013
C'est clairement plus un roman historique qu'autre chose, assez réussi par ailleurs.
Megan Lindholm / Robin Hobb a longtemps vécu sur les terres glacées du Grand Nord et cela se sent dans de très nombreux détails de la vie quotidienne des personnages dont elle narre les aventures (rassurez-moi, ils ne vivent plus à l'Âge de Pierre en Alaska ?). C'est vraiment un beau travail de reconstitution historique sur ces tribus qui suivent les troupeaux de rennes en fonction des saisons. C'est aussi un regard moderne sur la riche littérature historique consacrée aux temps préhistoriques.
J'ai suivi avec sympathie sinon intérêt le combat de cette mère célibataire, sa belle histoire d'amour et la quête de son fils "différent" à la recherche de lui-même. le côte "enquête policière" a aussi un certain côté "thriller" car entre la victime potentielle et l'agresseur pas de police, d'experts-machins ou de caméra et autres gadgets... C'est parole contre parole, soupçon contre affirmation face à la tribu, et en dehors du camp tout peut arriver...
Le manichéisme entre le gentil très beau et très prévenant et le méchant laid et violent ne m'a pas vraiment gêné. Les éventuels anachronismes ne m'ont pas gêné non plus y compris dans psychologie et le traitement des personnages
MAIS UN GROS POINT NOIR : rdv sur la page consacré au tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
GribouilleLechat
  23 mai 2016
J'annonce tout de suite la couleur : ce livre a été pour moi un coup de coeur comme je n'en avais pas eu depuis longtemps !
Dans un monde qui pourrait être le nord du Canada bien avant l'arrivée des colons blancs, vivent des tribus nomades, certaines élevant des animaux, d'autres ne vivant que de chasse et de cueillette, qui ressemblent très fortement aux indiens d'Amérique.

Tillu, guérisseuse, vit seule dans la forêt avec son fils Kerleu, enfant étrange autant par son physique que par son comportement, car elle a choisi de s'éloigner des hommes pour le protéger, lui, de leur méchanceté, et elle, de leur convoitise.
A la suite d'une rencontre imprévue, elle se rend compte qu'elle n'est pas si seule qu'elle le croyait car non loin de son abri, il y a le campement d'hiver du Peuple des rennes, tribu d'éleveurs qui n'ont pas de guérisseuse et vont faire dès lors souvent appel à ses talents.
Et parmi eux, il y a Heckram, un homme différent des autres, que ce soit par sa taille, les traits de son visage ou la couleur de ses cheveux, mais aussi par sa gentillesse et sa patience envers Kerleu.

Le livre est estampillé "fantasy", mais la seule concession à ce genre est que la magie chamanique est beaucoup plus puissante, présente et réelle que dans notre monde.
Pas de créatures surnaturelles, de dragons, de fées, de dieux...
Et loin d'être un défaut, cela renforce la beauté de cette histoire en la rendant plus crédible.
Et de la beauté, il y en a ! D'abord dans les paysages de forêts et de toundra... Un paysage glacé mais magnifique !
Ensuite, dans l'intensité des sentiments qui animent tous les personnages, et la force du récit.
J'ai notamment été particulièrement touchée par la solitude et le combat de cette mère qui défend son fils différent contre tous, mais aussi qui lutte contre elle-même pour se montrer patiente envers lui et qui culpabilise quand elle n'y arrive pas ; qui lutte aussi contre le handicap de son fils, essayant de lui inculquer des choses, de lui apprendre quelques rudiments de savoir-faire indispensables à la survie dans ce milieu difficile, des choses aussi simple que ne pas laisser s'éteindre un feu, par exemple ; tellement habituée à être la seule à pouvoir l'aimer qu'elle a toutes les peines du monde à réaliser quand une autre personne s'intéresse et s'attache vraiment à lui.
C'était la première fois que je voyais ce sujet-là traité dans un roman de fantasy, et j'ai trouvé que c'était non seulement original, mais en plus, vraiment très bien analysé et rendu.

J'ai aimé aussi les personnages, tous très forts, chacun à leur manière : Tillu, femme courageuse, intelligente et fière, mais qui cache de profondes blessures et un énorme besoin d'être aimée, même si elle ne veut pas se l'avouer ; Kerleu, pas si "fou" que chacun le croit, qui a juste sa propre logique et surtout, la magie qui coule dans ses veines ; Heckram, fort, solitaire, indépendant, mais si gentil et si patient avec Kerleu et sa mère. Et tant d'autres, certains très attachants et d'autres franchement détestables, mais sans lesquels il n'y aurait pas d'histoire.
Autre point qui m'a vraiment plu, ce sont toutes les scènes où Tillu exerce son métier de guérisseuse, les explications que l'auteur nous donne sur l'utilisation de telle ou telle plante, la façon de les préparer (bouillies, écrasées, infusées...) et de les administrer (en tisane, en cataplasme...). Ce n'est jamais ennuyeux, car cela se fond toujours parfaitement dans le récit.
De même, tous les détails sur sa vie quotidienne avec son fils sont passionnants : quand elle fait la cuisine, quand elle chasse... J'ai appris plein de choses et j'ai aimé les voir vivre cette vie dure, dans laquelle ils se contentent de peu, mais qui les rend pourtant heureux, à leur façon.
L'intrigue en elle-même est vraiment prenante, captivante ! Assez simple au départ, elle s'épaissit petit à petit, au fur et à mesure que des personnages apparaissent. On vit les événements comme si on y était et notre coeur bat au même rythme que celui de ces personnages que l'on aime tant, souffrant quand ils souffrent, aimant quand ils aiment, ressentant la haine ou l'injustice aussi fort qu'eux.
Les passages sur la magie et les visions chamaniques sont puissants, mystérieux et envoûtants.
J'ai tellement aimé cette histoire que je pourrais en parler pendant des heures, mais je préfère m'arrêter là et vous conseiller de foncer le découvrir.

Conclusion : Un univers criant de réalisme et merveilleusement décrit, dans lequel je me suis totalement immergée. J'ai adoré l'histoire et les personnages et je n'ai pas pu m'empêcher d'enchaîner aussitôt avec le tome 2 pour voir ce qu'il se passait ensuite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ice-Queen
  09 août 2015
En voyant le titre, j'ai tout de suite craqué ! En ce qui me concerne, dès qu'un livre parle de peuples nordiques, de rennes ou tout ce qui s'y rapporte, j'achète directement ! Et là ce fut le cas, je n'avais même pas lu le résumé d'ailleurs. Et il faut dire que la couverture est vraiment très belle, tout à fait dans l'esprit du roman.
Dès les premières pages, nous faisons la connaissance de Tillu, une femme courageuse, excellente guérisseuse, au passé tourmenté et à l'avenir incertain. Son fils Kerleu est différent des autres. Il subit sans cesse moqueries et passages à tabac. Un seul homme va l'accepter : Carp le chaman. Mais celui-ci en plus de convoiter le fils pour en faire son apprenti, convoite la mère. Tillu emmènera Kerleu loin de là pour les protéger tous deux. L'hiver s'abat sur eux, rude et glacial, et ils doivent lutter pour survivre dans des conditions primitives seuls au milieu de la forêt. Jusqu'au jour où un concours de circonstances va amener Tillu à faire la rencontre de deux hommes appartenant au peuple des rennes qui a établi son camp d'hiver non loin de là…
Ce que j'ai aimé par-dessus tout dans ce livre, c'est qu'il est peut-être classé en Fantasy, mais il change beaucoup de la Fantasy classique et c'est vraiment appréciable ! Il ne faut pas s'attendre à trouver de l'action en pagaille, ni de la magie ou des créatures fantastiques à toutes les pages. Non, ici vous croiserez plutôt un type de vie qui pourrait très bien être celui de certains peuples qui ont existé et existent encore d'ailleurs.
L'univers que j'ai eu le plaisir de découvrir ici m'a totalement conquise. Ce que j'ai réellement apprécié, c'est que j'ai pu apprendre plein de choses intéressantes. Je savais deux ou trois bricoles sur l'élevage des rennes par exemple, mais j'ai pu compléter mes connaissances. le peuple de rennes et Tillu vivant seule dans la forêt avec son fils mènent des existences difficiles. Ils doivent se contenter de peu, travailler dur et pourtant ils sont heureux comme cela. C'est une très belle leçon de vie.
Le peu d'action ne m'a absolument pas dérangée. J'ai vraiment eu l'impression de vivre l'histoire aux côtés des personnages tant les descriptions étaient parfaites et justes. Je n'avais aucun mal à me représenter les lieux et à m'imaginer avec Tillu et les autres. La plume de l'auteur est absolument magique et presque poétique par moments.
Les protagonistes sont réellement tous intéressants. Certains sont attachants, d'autres, détestables, intrigants ou effrayants, même. J'ai vraiment apprécié Tillu et en tant que mère d'un petit garçon, j'ai sincèrement été touchée par la force et le courage dont elle fait preuve afin de protéger son enfant envers et contre tous. J'ai également adoré les passages sur la magie chamanique et les esprits guides. Un certain moment avec le loup tout particulièrement était vraiment saisissant et mystérieux !
L'intrigue est assez simple au départ, mais des noeuds épais s'y glissent au fil des pages et on se demande bien comment tout cela va se dénouer au final ! J'étais tellement prise dans l'histoire que j'ai directement enchainé avec la lecture du tome 2.

En résumé, si ce roman n'offre pas beaucoup d'action cela ne m'a absolument pas dérangée. J'ai tout de suite été immergée dans cet univers criant de réalisme et merveilleusement décrit. J'ai adoré mon voyage aux côtés du peuple des rennes, apprécié les différents personnages et les éléments perturbateurs qui viennent s'ajouter petit à petit au fil du récit pour en épaissir l'intrigue. Je n'ai pas pu m'empêcher de me jeter directement sur le tome 2 dès la fin de ma lecture de ce premier tome !

Lien : http://les-lectures-de-ice-q..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
YendareYendare   20 juillet 2019
Ce qui marque l’âge, ce ne sont pas les choses que l’on peut faire, mais ce que l’on ne peut plus faire.
Commenter  J’apprécie          171
ratkillerratkiller   08 avril 2013
VA AU PLUS PROFOND, dit Carp au jeune garçon. Suis la petite souris brune qui récolte ses graines et se cache pour l’hiver. Plonge dans la source secrète, où l’eau bouillonne et rejaillit. Suis les racines du grand-père épicéa au tréfonds de la terre et au-delà. Je te le dis car, même si chaque chaman doit trouver son entrée, celles-là ont opéré pour certains, on le sait. Cela vaut la peine de les essayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jenta3Jenta3   09 novembre 2016
On ne peut pas compatir avec ceux dont on ignore les souffrances, mais il faut se dire que le chagrin n'est jamais sans fondement, lança-t-elle par dessus son épaule.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Robin Hobb (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Robin Hobb - Le fou et l'assassin. Volume 6, Le destin de l'assassin
autres livres classés : chamanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
203 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre
.. ..