AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Maryvonne Ssossé (Traducteur)
EAN : 9782266160346
420 pages
Pocket (15/03/2008)
3.65/5   144 notes
Résumé :
Une nuit,Tillu la guérisseuse décide de fuir avec son fils Kerleu, tombé sous la coupe du chaman Carp, qui veut en faire son successeur. Kerleu est un enfant différent, qui parfois reçoit en rêve d'étranges visions. La mère et le fils sont recueillis par une autre tribu grâce au talent de Tillu. Mais le soulagement de la jeune femme est de courte durée. L'épouse du chef de la tribu est retrouvée sauvagement mutilée et les soupçons se portent sur Tillu, dont les rela... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 144 notes

Yendare
  27 août 2019
Après avoir lu le premier cycle des aventures de Fitz et littéralement dévoré les aventuriers de la mer, je me suis cette fois laissé tenter par le peuple des rennes et j'ai bien fait car ma lecture fut vraiment très plaisante d'autant plus qu'elle diffère de mes lectures habituelles. En effet, ici pas de magie à foison ou de combat à gogo, seule la pratique du chamanisme vient rajouter une touche de fantastique qui n'est ma foi pas désagréable mais sinon on est plus dans un roman historique qui aura réussi à m'emporter auprès de ses personnages à l'époque de la préhistoire grâce au talent de Robin Hobb. J'ai apprécié de découvrir le mode de vie des habitants vivant dans ce milieu hostile, me laissant guider par la plume de Robin Hobb qui m'a emmené plus loin que je l'aurai crue bien immergé dans ma lecture. Les personnages sont travaillés : Certains attachant tel que le personnage d'Heckrame ou de Tillu, cette mère qui se débat tous les jours contre tout ce qui constitue une menace pour son fils qu'elle protège coûte que coûte parfois envers et contre tous, d'autres sont intrigants tels que son fils Kerleu ou encore Carp le chaman. On sent que tous on leur place et auront un rôle à jouer dans l'intrigue que nous propose ici Robin Hobb que j'ai tout de même trouvé un petit peu long à démarrer.
Une chose est sûr, je n'ai pas tardé à lire le tome suivant pour savoir comment cette théologie allait se terminer et ainsi connaître le sort qu'a réservé Robin Hobb a tous ses personnages mais ça ce sera l'objet d'une autre critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
finitysend
  01 août 2012
DEUX NIVEAUX DE LECTURE ( c'est réellement passionnant ) ...
Ces deux romans sont assez exceptionnels ( tomes un et deux ou bien l'intégrale en un seul volume ) .
Nous avons une histoire très riche avec des personnages très présents .
La mère et son fils poursuivent leur difficile et précaire aventure ... survie dans une marginalité extrême et par moment dans la solitude la plus totale et l'abandon avec des phases d'intégration improbables .
L'histoire est très solide et possède un charme auquel il est difficile de résister ( impossible de resister ) ...
Mais le génie de l'auteur a été de nous servir très habilement une lecture à deux niveaux :
-On peut y voir un contexte de fantaisie surtout du point de vue de tous les personnages qui entoure le couple " maudit " : la mère ( guérisseuse de son état ) et son fil au statut équivoque .
-On peut y voir une époustouflante mise en scène de la culture chamanique .
C'est le personnage de la mère et du vieux chaman qui en sont la clef . de ce point de vu , il n'y a plus de magie , rien que des croyances , des superstitions , des rituels auxquels peuvent s'appliquer systématiquement deux lectures différentes et habilement superposées ...
Certains personnages se différencient de ceux qui adhèrent à ces croyances , ceux-là ne croient pas en l'existence des esprits et aux dons surnaturels , mais ils perçoivent clairement l'utilité que ces croyances et ces rites présentent ( pouvoir et respectabilité et savoirs à la diffusion limités ( médecine .. ) , lien social ) ....
Le récit reste très ambiguë par rapport aux épisodes sacrés : transe chamanique , initiation et vocation .
La rencontre de l'enfant et du loup est puissante de ce point de vue .
Elle est un exemple magistral ( entre autres ) de ces deux lectures possibles , qui ici s'imbriquent et se fortifient l'une l'autre malgré une apparente incompatibilité structurelle ( que s'est -il réellement passé , que pensent réellement les différents protagonistes ? ) ..
Un excellent moment en contexte culturel chamanique et un roman bourré d'affects intenses et de sensibilité .
La couverture induit en erreur car nous sommes chez des proto-lapons et pas en Amérique du nord ..
C'est un roman très recommandable pour les amateurs de fictions préhistoriques , comme pour les amateurs de fantasy .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Crazynath
  16 septembre 2019
Cela faisait très longtemps que ce livre trainait dans ma Pal. Je l'avais acheté à l'époque car j'avais lu sur la couverture que Megan Lindholm n'est rien d'autre que Robin Hobb. Comme à cette période j'étais en pleine découverte du cycle de l'assassin Royal. C'était d'ailleurs mes premières lectures de fantasy il faut le dire.
Cependant, une fois que j'avais réalisé que ce livre était bien situé dans le genre roman historique et dans une période ( la préhistoire ) qui n'est pas vraiment celle que j'affectionne le plus, ce livre et sa suite ( le frère du loup ), se sont vite retrouvé relégués au fin fond de ma Pal qui est à catégoriser dans la famille » plus que gigantesque ».
Dernièrement j'ai fait un peu de rangement dans ma bibliothèque, redécouvrant certains bouquins relégués quasiment aux oubliettes…et comme il fallait bien que je me lance un jour dans la lecture de ce livre… voilà, c'est fait et je ne regrette absolument pas cette lecture.
Nous allons découvrir Tillu, une guérisseuse et son fils Kerleu. Ce dernier n'est cependant pas un garçon pas comme les autres. Ses différences obligent sa mère à mettre beaucoup de choses en place pour le protéger des autres. Nous sommes en plein hivers quand elle décide de quitter la tribu ou ils avaient trouvé refuge car elle trouve que le chaman s'intéresse de trop près à son fils.
Apres quelques pérégrinations, ils vont rencontrer des membres d'une autre tribu dont la principale richesse est tirée des rennes qu'ils élèvent.
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous plonge dans une période que je ne maitrise pas du tout. Même si cette fois il s'agit d'un roman historique, il faut reconnaitre que Robin Hobb est vraiment une très bonne raconteuse d'histoires.
Les personnages sont attachants, et j'avoue être curieuse de savoir comment ils vont évoluer dans la suite, principalement Tillu et Heckram.
Challenge A travers l'Histoire 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Witchblade
  25 juin 2021
Nouvelle LC en compagnie de Tinaju, on va intercaler certaines séries courtes avec celle d'Amélia Peabody pour éviter qu'une certaine lassitude s'installe. J'étais persuadée de l'avoir en intégrale mais à croire ma liseuse, je n'ai que le tome 1. Ça sera ma première lecture de cette auteure très connue, j'espère en apprécier le style car j'ai d'autres romans d'elle dans ma pal. Je ne sais même plus ce qui m'avait intrigué dans le résumé, peut-être juste le titre.
Le début est assez long, beaucoup de descriptions avec quelques mots inconnus et inexpliqués (harke, pulkor, harkar, ….) mais peu d'actions. le personnage de Tillu m'intrigue mais tous les à-côté, dont son fils, m'indiffèrent complètement. Au bout d'un certain temps, je n'arrivais même plus à éprouver du plaisir à la lecture de cette histoire. Il ne se passe pas grand-chose et il n'y a quasiment que des descriptions. Pourtant, j'adore les pays nordiques dont sont issus les rennes mais à force, je ne trouve plus les descriptions dépaysantes et je m'ennuyais. En fouillant les critiques, je m'aperçois que ce roman appartient à la fantasy historique. du coup, je comprends mieux pourquoi je n'accroche pas car quelque soit les auteur.e.s, je n'arrive jamais à finir les romans issus de ce genre littéraire. Je m'y ennuie car l'histoire n'est basée que sur des descriptions avec très peu d'actions. Malgré un regain d'intérêt avec la rencontre entre Tillu et Heckram, il y a quand même trop peu d'actions par rapport au reste. J'ai également du mal avec la façon qu'à Tillu d'éduquer son fils, on sait qu'il est différent mais elle n'a aucune patience et s'emporte très voire trop vite. Par ailleurs, arrivée à 30 % du roman, je n'accroche à aucun des personnages et je n'ai plus envie d'essayer d'y trouver un intérêt. Dommage pour moi mais je l'ai donc abandonné à 30 %. Je ne sais plus comment il avait atterri dans ma PAL mais sans doute suite à une critique de Bouddica que je suivais à une période. J'ai fini par m'apercevoir qu'on n'avait pas tout à fait les mêmes goûts littéraires après deux ou trois déceptions de mon côté.
Comme vous l'aurez compris, ce roman a été une déception pour ma part mais ce n'est que partie remise pour cette auteure car j'ai encore deux séries qui m'attendent dans ma PAL papier ainsi qu'un roman sous son vrai nom. J'ai bien l'intention de refaire un essai parmi sa bibliographie plus que remplie avant de donner mon avis définitif. Je conseille néanmoins aux amateurs de fantasy historique de découvrir cette courte série de deux tomes pour vous en faire votre propre avis.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          208
Tinaju
  21 juin 2021
C'est ma compagne de LC Witchblade qui m'a proposée ce livre et c'est avec joie que j'ai accepté, tout simplement car il y a 2 ans j'ai lu la trilogie préhistorique de Sue Harrison. Mème époque, même lieu, même environnement, et j'ai adoré.
Malheureusement, la magie du temps des 1ers hommes n'a pas opéré cette fois sur moi. J'ai trouvé l'histoire incroyablement plate et sans rebondissement (ou très peu). La mère se perd dans ses conjectures, on va le savoir que son fils est différent ! Et je n'ai ressenti d'empathie pour aucun des personnages. Ils m'ont même énervée par moment, j'avoue.
Un petit sursaut à la fin, mais pas suffisant pour me donner envie de lire la suite. Bref, je referme ce livre et je passe à autre chose.
LC mensuelle avec Witchblade
Commenter  J’apprécie          235

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   22 juillet 2019
- C’est Joboam qui n’a pas voulu d’elle. Il s’est débrouillé pour trouver de bonnes excuses, mais c’est ce qui est ressorti de toute l’histoire. Et si Pirtsi l’accepte, c’est uniquement pour avoir sa place près de Capiam. Cette fille est aussi maladroite qu’un veau nouveau-né, et complètement lunatique, en plus. Elle est très jolie, mais elle passe son temps à pleurer ou à bouder. Qui aurait l’idée de partager un foyer avec ça ?
— Il faut dire que Pirtsi est un parti que toutes les femmes se disputeraient, pas vrai ? demanda Ristin d’un ton sarcastique. Quand il ne se pavane pas comme un oiseau des marais au printemps, il couche avec toutes les femmes assez stupides pour l’accepter. Je ne vois pas comment Kari pourrait être fière d’entendre ce genre de choses sur celui qu’elle s’apprête à épouser au printemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
YendareYendare   23 juillet 2019
Elle devait protéger Kerleu, mais aurait désiré pouvoir s’en passer ; elle l’aimait tel qu’il était, mais l’aurait préféré autrement ; elle tenait à ce que les autres l’acceptent et voient sa valeur, mais elle aurait voulu sa différence moins évidente. Ses sentiments à son égard n’étaient qu’un tissu de contradictions.
Commenter  J’apprécie          190
YendareYendare   20 juillet 2019
Ce qui marque l’âge, ce ne sont pas les choses que l’on peut faire, mais ce que l’on ne peut plus faire.
Commenter  J’apprécie          252
ratkillerratkiller   08 avril 2013
VA AU PLUS PROFOND, dit Carp au jeune garçon. Suis la petite souris brune qui récolte ses graines et se cache pour l’hiver. Plonge dans la source secrète, où l’eau bouillonne et rejaillit. Suis les racines du grand-père épicéa au tréfonds de la terre et au-delà. Je te le dis car, même si chaque chaman doit trouver son entrée, celles-là ont opéré pour certains, on le sait. Cela vaut la peine de les essayer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TereshTeresh   11 juin 2021
"Elle voyagerait plus vite sans lui [Kerleu, son fils]. Et Carp lui offrirait une vie facile. (...)
Seule, elle avait des besoins simples. Depuis sa naissance, Kerleu lui avait rendu la vie difficile. De fille, elle était devenue mère, sans transition. Et il n'avait jamais été un enfant facile. Même bébé, il pleurait et gigotait dans ses bras quand elle voulait le câliner. Nul ne le lui reprocherait. Pas même Kerleu ? Elle eut un sourire contrit. Au bout d'une saison, il ne se souviendrait sans doute plus d'elle. Quelle mère pouvait aimer un enfant pareil ? Qui choisirait de s'encombrer d'un tel fardeau ?Elle tendit la main, repoussa une mèche de ses cheveux rêches.
- Viens, dit-elle tandis qu'il ouvrait ses yeux d'ambre. Le moment est venu pour nous de voyager encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robin Hobb (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Hobb
Quand l'auteur de CHERUB revisite le mythe de Robin des Bois en mode ultra contemporain !
ROBIN HOOD de Robert Muchamore, déjà 2 tomes en librairie
autres livres classés : chamanVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Robin Hobb

Comment se nomme le seul roman de SF écrit par Robin Hobb?

Alien
Terre étrangère
Alien Earth
Aliens

10 questions
225 lecteurs ont répondu
Thème : Robin HobbCréer un quiz sur ce livre