AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782352946342
504 pages
Bragelonne (26/04/2013)
3.86/5   101 notes
Résumé :
LONDRES, 1861

SIR RICHARD BURTON
Un grand explorateur et un érudit de talent. Sa réputation a été salie et sa carrière ruinée. Il est dans de sales draps.

ALGERNON CHARLES SWINBURNE
Un jeune poète prometteur et avide de sensations fortes, disciple du marquis de Sade. Le cognac causera sa perte. C’est le cadet de ses soucis.

Les deux hommes sont au cœur d’un empire déchiré par les conflits. D’extraordinaires ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 101 notes
5
13 avis
4
13 avis
3
12 avis
2
1 avis
1
0 avis

Souri7
  21 octobre 2016
Nous sommes plongés dans le Londres de l'ère victorienne ... enfin Edwardienne, car la reine a été assassinée
Un mystérieux monstre, Spring Heeled Jack, sévit dans les rues depuis près de 18 ans en s'attaquant à des femmes. Burton, grand explorateur ne se serait jamais préoccupé de cette enquête si le destin ne s'y était pas mêlé : son adversaire de toujours se tire une balle dans la tête, transportée à l'hôpital, il est enlevé par de mystérieux hommes, dont un albinos à tête de panthère et des loups. Dans la rue, il se fait attaquer par Spring Heeled Jack qui lui reproche d'être responsable de sa fin... Là le pauvre Burton est complètement perdu et décide de mener l'enquête
Bon le récit est découpé en 3 parties qui ont toute une importance primordiale. La première partie (ainsi que la troisième) relate les faits tels qu'ils sont vécus par Burton et les différents protagonistes ; la seconde, nous propose de revenir sur ces faits, mais du point de vue de Spring Heeled Jack. Cela change complètement la perception que nous avions des faits, des sentiments négatifs comme Spring Heeled Jack. Je n'en dirais pas plus afin de ne pas gâcher votre plongée dans le récit... mais attendez-vous à des surprises, des révélations, des découvertes, des étonnements, des chamboulements de vie !! (
Bon ce livre est un vrai petit bijou mélangeant plusieurs codes de la littérature d'horreur, policière, de science-fiction. L'auteur a réussi à mixer le tout et à donner un récit incroyable. Les héros et les personnages côtoyés sont de véritable personnalité de l'époque à qui Mark Hodder a donné un bon coup de plumeau. Pour ne pas dire autre chose (
Pour tout public sans la moindre hésitation
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          426
LePamplemousse
  19 janvier 2018
Qu'ont en commun l'explorateur Richard Burton et le poète Algernon Swinburne ?
Outre qu'ils ont tous les deux réellement existé, de même qu'un grand nombre des protagonistes de ce roman tel Oscar Wilde, Gustave Doré ou Florence Nightingale, ce sont les héros de ce roman estampillé « steampunk ».
Si vous n'avez pas peur d'être emporté dans un récit complètement loufoque où l'on peut se déplacer à Londres dans des chaises volantes, où des loups-garous envahissent les rues la nuit et où un étrange personnage semble capable de faire des bonds de plusieurs mètres, alors n'hésitez pas et venez rejoindre Burton et Swinburne dans une aventure fantastique au coeur de l'époque victorienne.
L'intrigue est foisonnante, étonnante et captivante à la fois, mêlant des éléments de science, des réflexions sur le sens de la vie et du destin et des péripéties sans temps mort.
Pour info, le fameux « Spring Helled Jack » est plus connu en France sous le nom de « Jack Talons à ressorts ».
Un bon gros roman dépaysant qui se lit à toute vitesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Tatooa
  06 avril 2020
Aw ! Ils sont forts ces anglais, en steampunk déjanté ! Voilà qui me fait penser à Anno Dracula, il faut bien le dire...
Si ce n'est lui, c'est donc son frère ! comme dirait l'autre...
Terriblement accrocheur dès les premières pages, on a du mal à en sortir, c'est totalement addictif.
Richissime en références (comment faire autrement avec en héros Burton et Swinburne, deux personnages ayant existé, en "méchant" Oliphant, Speke, Brunel, etc etc etc je ne vais pas vous faire la liste il y en a trop !), comme son "grand frère", totalement barré dans les rebondissements (mouahaha, private joke pour ceux qui l'ont lu) et les caractéristiques des personnages (mieux que son frère, d'ailleurs, à ce niveau-là !), exit la retenue anglaise, parce que les anglais, quand ils se lâchent, c'est à fond !
Et c'est jouissif ! :)
En effet, on a là un mélange totalement improbable de mécanique et science steampunk et/ou futuriste.
ça part dans tous les sens, mais c'est très bien écrit (et traduit, d'ailleurs), construit au cordeau malgré cette impression foutraque voire loufoque (les perroquets "Tourette", mdr !), l'auteur utilise avec brio des événements réels et intrique son intrigue dans L Histoire aux petits oignons. En plus, on est très loin d'un quelconque manichéisme, car on a tous les points de vue.
Bref, c'est excellent, je me suis régalé. Il faut cependant connaître la période, et les références, sous peine de passer un peu à côté de l'excellence de ce bouquin !!! (j'eus dans ma jeunesse une amie anglophone qui avait passé un mémoire sur Swinburne, que je ne connaissais pas du tout à l'époque, et dont nous discutâmes, entre deux débats sur le meilleur de Bowie, lol... Apprenez donc que l'ensemble des événements de sa vie évoqués ici sont VRAIS (Oui, y compris son goût pour la flagellation, lol), même s'ils n'en ont pas l'air... L'histoire de Burton et Speke est plus connue, sans doute... et vraie aussi, lol...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          213
Phoenicia
  02 février 2019
Première immersion dans le style Steampunk et me voilà ravie! Ce 1er tome de Mark Hodder commence sur des chapeaux de roue. Très vite, nous sommes immergés dans un XIXe siècle alternatif, avec des technologies particulières. La société semble divisée entre plusieurs "castes" : les Technologistes et les Libertins. L'auteur prend le temps de nous expliquer en détail les visions de la société, les nouvelles technologies, tout en nous transportant à une époque victorienne plutôt réaliste, à un détail près puisqu'il n'y a plus de Victoria... Récit uchronique très prenant, je me suis surprise à essayer de tourner les pages de plus en plus vite. D'autant que loin d'être seulement une uchronie, le récit s'apparente également à une enquête. Burton, le célèbre explorateur polyglotte est chargé par la Couronne de faire la lumière sur plusieurs mystères : l'identité de Spring Heeled Jack, une créature mystérieuse à l'allure d'échassier qui viole des jeunes filles, une meute de "loups-garous" qui sévit dans l'East End. Personnellement, il essaye également de faire le point sur "le suicide manqué" de son ex-ami et rival... Beaucoup d'histoires et pourtant très bien ficelé! J'ai beaucoup apprécié le personnage de Burton. Celui de Swinburne m'a semblé bien en retrait. du moins je n'ai pas eu l'impression qu'il méritait d'être éponyme mais peut-être prend-il plus d'épaisseurs dans les tomes suivants...
Je déplore un seul bémol : dans son envie de montrer une société développée plus rapidement d'un point de vue technologique, Hodder en a fait peut-être un peu trop sur les transformations anatomiques possibles...
Ce qui ne m'empêche d'avoir envie de découvrir ce que devient ce XIXe s alternatif et je lirai donc le tome 2 avec plaisir.
Challenge le tour du scrabble en 80 jours
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Trivial Reading II
Challenge Séries
Challenge Les Détectives littéraires
Challenge Mauvais Genres
Challenge A travers l'histoire
Challenge Pavés
Challenge Monopoly
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
DarkHawk
  28 janvier 2014
A Londres, au milieu du XIXeme siècle, Sir Richard Francis Burton se prépare à un débat sur la source du Nil contre son adversaire et ex-ami John Hanning Speke. Un message arrive... Ce dernier a été victime d'un grave accident, il a été transporté mourant à l'hôpital.
Sir Richard Burton décide alors de lui rendre visite pour faire la paix avec lui. Mais Speke est enlevé et Burton se retrouve enquêteur pour le roi. Il va alors plonger dans les bas-fond de Londres pour découvrir le fin mot de l'histoire.
Bragelonne a inauguré l'année dernière le "mois du cuivre". Il consiste à publier des livres de Steampunk dans des éditions de luxe. Et il faut reconnaître que les 3 ouvrages publiés en mai 2013 sont de superbes objets : coins arrondis, tranches dorées et magnifiques couvertures. J'en ai acheté deux et L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack est le premier que je lis.
Il était temps car le mois du cuivre revient en 2014 et j'ai bien l'intention d'enrichir ma bibliothèque avec New Victoria.
Mais revenons à L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack. Dans la première moitié du livre nous faisons connaissance avec Sir Richard Burton et avec une Angleterre victorienne décalée. La reine Victoria y a été assassinée avant son couronnement. La technologie a évolué pour devenir omniprésente. On y rencontre donc des machines toutes plus étonnantes les unes que les autres. J'ai trouvé cette partie "découverte" du livre passionnante. L'auteur prend le temps de bien mettre en place son univers, et Burton est un personnage fascinant, complexe et non dénué d'humour.
«- Quoi? Quoi ? Etes-vous en train de me dire que Spring Heeled Jack vous a collé une tarte en pleine poire ? s'exclama Swinburne.
Le poète contourna la barrière de livres pour venir s'asseoir dans le fauteuil en face de Burton. Son coude heurta un pile de livres et plusieurs ouvrages tombèrent par terre.
Burton lâcha un soupir.
- Pensez-vous que l'expression "coller une tarte en pleine poire" soit digne d'un poète aussi prometteur que vous ?
- Fermez-la et répondez à ma question.
- Si je la ferme, il me sera fort difficile de répon...
Swinburne se leva d'un bond.
- Richard ! s'exclama t'il d'une voix grinçante.»
L'enquête progresse aux rythmes des pièces du puzzle qu'arrive à réunir notre héros. Pendant ce temps, en temps que lecteur, on en prend plein les yeux. On visualise le Londres steampunk imaginé par l'auteur, à la fois décadent et flamboyant. Les noms célèbres et les différentes références historiques contribuent à créer une atmosphère surréaliste.
«- Mais quelle est donc cette créature, capitaine Burton ?
- Un homme, j'en suis maintenant persuadé. Et un fou, qui plus est.
- C'était celui que j'ai vu le jour de l'assassinat ?
- Je ne pense pas. Il ne m'a pas semblé assez âgé.
- Dieu du ciel ! cette affaire est vraiment trop étrange ! Que s'est-il passé dans le bois ?
- Il m'a raconté des choses sans queue ni tête. Il a dit que j'appartenais à l'époque victorienne.
- Qu'est-ce que cela signifie ?
- Je n'en ai pas la moindre idée, mais je suppose qu'il y a un lien avec le nom de notre défunte reine. Il a dit que si nous l'empêchions de faire ce qu'il à faire, tout resterait ainsi. Il a dit qu'il avait besoin de réparer.»
La suite du livre est consacré à l'histoire du point de vue de Spring Heeled Jack, puis à l'affrontement final. J'ai été moins séduit.
L'aspect technologique devient plus important et prend l'ascendant sur les personnages. Attention, ce n'est pas désagréable à lire, loin de là. Mais après le feu d'artifice initial, je m'attendais à mieux. C'est efficace mais pas passionnant. L'alchimie initiale se désagrège, consumée par la folle histoire Darwin/Brunel qui n'est pas arrivée à me convaincre.
Pour conclure, L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack me laisse une impression d'inachevé. Un univers passionnant, des personnages hauts en couleur mais une histoire qui n'a pas su me convaincre sur la longueur. Pour les curieux.
Note : 6,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111


critiques presse (1)
Elbakin.net   26 août 2013
Mark Hodder ne ménage pas sa peine pour poser son univers et son intrigue. Ce qui frappe notamment, c’est le soin qu’il met à nous faire entrer dans « son » Londres victorien : on voit la ville, ses différents quartiers avec leurs ambiances éclectiques, souvent on la sent et on la tousse !
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
belette2911belette2911   27 juin 2020
Le grand inconnu observa Burton.
— Nom de nom ! vous revenez de la guerre ? Vous êtes tombé dans un escalier ?
— En effet, intervint Swinburne en croisant les jambes. Dans l’escalier d’un bordel.
— Dieu du ciel !
— Ils l’ont jeté dehors, poursuivit le poète. Ils ont prétendu qu’il avait des goûts trop exotiques.
— Ér… Érotiques ? bafouilla l’homme.
— Non. Exotiques. Je suis certain que vous connaissez la signification de ce mot.
Swinburne fit un bruit qui évoquait le sifflement d’une canne dans l’air.
— Euh… bien sûr. Bien sûr que je le connais.
Burton esquissa un sourire féroce. On aurait dit le diable en personne.
— Algy, espèce d’idiot ! souffla-t-il.
L’inconnu se racla la gorge une, deux puis trois fois avant de reprendre la parole.
— Éro… je veux dire exotique, hein ? Ça alors ! Ben, dites donc ! Taïaut !
— Connaissez-vous le Kama Sutra de Vatsyayana17 ? lui demanda Swinburne.
— Le… euh… Ka… Kama…
— C’est un ouvrage qui vous guide à travers l’art de faire l’amour. Ce monsieur vient d’en entreprendre la traduction à partir de l’original écrit en sanscrit.
— La… la… l’art de f…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DarkHawkDarkHawk   21 janvier 2014
- Mais quelle est donc cette créature, capitaine Burton ?
- Un homme, j'en suis maintenant persuadé. Et un fou, qui plus est.
- C'était celui que j'ai vu le jour de l'assassinat ?
- Je ne pense pas. Il ne m'a pas semblé assez âgé.
- Dieu du ciel ! cette affaire est vraiment trop étrange ! Que s'est-il passé dans le bois ?
- Il m'a raconté des choses sans queue ni tête. Il a dit que j'appartenais à l'époque victorienne.
- Qu'est-ce que cela signifie ?
- Je n'en ai pas la moindre idée, mais je suppose qu'il y a un lien avec le nom de notre défunte reine. Il a dit que si nous l’empêchions de faire ce qu'il à faire, tout resterait ainsi. Il a dit qu'il avait besoin de réparer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Musa_aka_CthulieMusa_aka_Cthulie   10 juin 2016
L'allure de Swinburne avait perdu sa souplesse habituelle. Il avançait d'un pas lourd sous la pluie. Willy, lui, était tellement excité qu'il bondissait dans tous les sens en imaginant des plans rocambolesques pour capturer les résurrectionnistes, des plans où se mêlaient des fosses dissimulées sous des branches, des filets tombant des arbres, des menottes et des bandeaux sur les yeux. Ils se terminaient en apothéose avec des gibets où se balançaient des corps traversés par d'ultimes spasmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
TatooaTatooa   04 avril 2020
Chaque fois que nous sommes confrontés à un choix, ce qui arrive chaque minute de chaque jour, nous prenons une décision et nous en subissons les conséquences dans le futur. Mais que deviennent les choix que nous avons écartés ? Sont-ils comparables à des portes restées closes ? Mènent-ils à des avenirs parallèles ? Dans quelle mesure notre présent serait-il différent si nous pouvions, une fois seulement, revenir en arrière et ouvrir la porte A au lieu de la porte B ?
(Henry de La Poer Beresford)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
DarkHawkDarkHawk   21 janvier 2014
- Quoi? Quoi ? Etes-vous en train de me dire que Spring Heeled Jack vous a collé une tarte en pleine poire ? s'exclama Swinburne.
Le poète contourna la barrière de livres pour venir s’asseoir dans le fauteuil en face de Burton. Son coude heurta un pile de livres et plusieurs ouvrages tombèrent par terre.
Burton lâcha un soupir.
- Pensez-vous que l'expression "coller une tarte en pleine poire" soit digne d'un poète aussi prometteur que vous ?
- Fermez-la et répondez à ma question.
- Si je la ferme, il me sera fort difficile de répon...
Swinburne se leva d'un bond.
- Richard ! s'exclama t'il d'une voix grinçante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4267 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre