AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352946344
Éditeur : Bragelonne (26/04/2013)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 61 notes)
Résumé :
LONDRES, 1861

SIR RICHARD BURTON
Un grand explorateur et un érudit de talent. Sa réputation a été salie et sa carrière ruinée. Il est dans de sales draps.

ALGERNON CHARLES SWINBURNE
Un jeune poète prometteur et avide de sensations fortes, disciple du marquis de Sade. Le cognac causera sa perte. C’est le cadet de ses soucis.

Les deux hommes sont au cœur d’un empire déchiré par les conflits. D’extraordinaires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  21 octobre 2016
Nous sommes plongés dans le Londres de l'ère victorienne ... enfin Edwardienne, car la reine a été assassinée
Un mystérieux monstre, Spring Heeled Jack, sévit dans les rues depuis près de 18 ans en s'attaquant à des femmes. Burton, grand explorateur ne se serait jamais préoccupé de cette enquête si le destin ne s'y était pas mêlé : son adversaire de toujours se tire une balle dans la tête, transportée à l'hôpital, il est enlevé par de mystérieux hommes, dont un albinos à tête de panthère et des loups. Dans la rue, il se fait attaquer par Spring Heeled Jack qui lui reproche d'être responsable de sa fin... Là le pauvre Burton est complètement perdu et décide de mener l'enquête
Bon le récit est découpé en 3 parties qui ont toute une importance primordiale. La première partie (ainsi que la troisième) relate les faits tels qu'ils sont vécus par Burton et les différents protagonistes ; la seconde, nous propose de revenir sur ces faits, mais du point de vue de Spring Heeled Jack. Cela change complètement la perception que nous avions des faits, des sentiments négatifs comme Spring Heeled Jack. Je n'en dirais pas plus afin de ne pas gâcher votre plongée dans le récit... mais attendez-vous à des surprises, des révélations, des découvertes, des étonnements, des chamboulements de vie !! (
Bon ce livre est un vrai petit bijou mélangeant plusieurs codes de la littérature d'horreur, policière, de science-fiction. L'auteur a réussi à mixer le tout et à donner un récit incroyable. Les héros et les personnages côtoyés sont de véritable personnalité de l'époque à qui Mark Hodder a donné un bon coup de plumeau. Pour ne pas dire autre chose (
Pour tout public sans la moindre hésitation
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          356
DarkHawk
  28 janvier 2014
A Londres, au milieu du XIXeme siècle, Sir Richard Francis Burton se prépare à un débat sur la source du Nil contre son adversaire et ex-ami John Hanning Speke. Un message arrive... Ce dernier a été victime d'un grave accident, il a été transporté mourant à l'hôpital.
Sir Richard Burton décide alors de lui rendre visite pour faire la paix avec lui. Mais Speke est enlevé et Burton se retrouve enquêteur pour le roi. Il va alors plonger dans les bas-fond de Londres pour découvrir le fin mot de l'histoire.
Bragelonne a inauguré l'année dernière le "mois du cuivre". Il consiste à publier des livres de Steampunk dans des éditions de luxe. Et il faut reconnaître que les 3 ouvrages publiés en mai 2013 sont de superbes objets : coins arrondis, tranches dorées et magnifiques couvertures. J'en ai acheté deux et L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack est le premier que je lis.
Il était temps car le mois du cuivre revient en 2014 et j'ai bien l'intention d'enrichir ma bibliothèque avec New Victoria.
Mais revenons à L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack. Dans la première moitié du livre nous faisons connaissance avec Sir Richard Burton et avec une Angleterre victorienne décalée. La reine Victoria y a été assassinée avant son couronnement. La technologie a évolué pour devenir omniprésente. On y rencontre donc des machines toutes plus étonnantes les unes que les autres. J'ai trouvé cette partie "découverte" du livre passionnante. L'auteur prend le temps de bien mettre en place son univers, et Burton est un personnage fascinant, complexe et non dénué d'humour.
«- Quoi? Quoi ? Etes-vous en train de me dire que Spring Heeled Jack vous a collé une tarte en pleine poire ? s'exclama Swinburne.
Le poète contourna la barrière de livres pour venir s'asseoir dans le fauteuil en face de Burton. Son coude heurta un pile de livres et plusieurs ouvrages tombèrent par terre.
Burton lâcha un soupir.
- Pensez-vous que l'expression "coller une tarte en pleine poire" soit digne d'un poète aussi prometteur que vous ?
- Fermez-la et répondez à ma question.
- Si je la ferme, il me sera fort difficile de répon...
Swinburne se leva d'un bond.
- Richard ! s'exclama t'il d'une voix grinçante.»
L'enquête progresse aux rythmes des pièces du puzzle qu'arrive à réunir notre héros. Pendant ce temps, en temps que lecteur, on en prend plein les yeux. On visualise le Londres steampunk imaginé par l'auteur, à la fois décadent et flamboyant. Les noms célèbres et les différentes références historiques contribuent à créer une atmosphère surréaliste.
«- Mais quelle est donc cette créature, capitaine Burton ?
- Un homme, j'en suis maintenant persuadé. Et un fou, qui plus est.
- C'était celui que j'ai vu le jour de l'assassinat ?
- Je ne pense pas. Il ne m'a pas semblé assez âgé.
- Dieu du ciel ! cette affaire est vraiment trop étrange ! Que s'est-il passé dans le bois ?
- Il m'a raconté des choses sans queue ni tête. Il a dit que j'appartenais à l'époque victorienne.
- Qu'est-ce que cela signifie ?
- Je n'en ai pas la moindre idée, mais je suppose qu'il y a un lien avec le nom de notre défunte reine. Il a dit que si nous l'empêchions de faire ce qu'il à faire, tout resterait ainsi. Il a dit qu'il avait besoin de réparer.»
La suite du livre est consacré à l'histoire du point de vue de Spring Heeled Jack, puis à l'affrontement final. J'ai été moins séduit.
L'aspect technologique devient plus important et prend l'ascendant sur les personnages. Attention, ce n'est pas désagréable à lire, loin de là. Mais après le feu d'artifice initial, je m'attendais à mieux. C'est efficace mais pas passionnant. L'alchimie initiale se désagrège, consumée par la folle histoire Darwin/Brunel qui n'est pas arrivée à me convaincre.
Pour conclure, L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack me laisse une impression d'inachevé. Un univers passionnant, des personnages hauts en couleur mais une histoire qui n'a pas su me convaincre sur la longueur. Pour les curieux.
Note : 6,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
BlackWolf
  29 décembre 2013
En Résumé : J'avoue je sors de ma lecture avec un sentiment plus que mitigé. Tout démarrait bien, l'histoire se révélant prenante dès le premier chapitre, sans temps morts, remplie de rebondissements et de retournements de situations efficaces malgré, certes, quelques longueurs, puis arrive les révélations. Là j'avoue j'ai en partie déconnecté tant le tout m'a paru bancal voir même limite incohérent. Entre un Jack, présenté comme un génie, qui m'a paru idiot dans sa réflexion sur les modifications temporelles, son idée complètement aberrante pour réparer le temps et aussi des évolutions beaucoup trop rapides qui servent juste le récit mais manquent de cohérence, j'avoue j'ai eu un peu de mal. Dommage, car l'univers se révèle vraiment intéressant et bien porté par des technologies surprenantes et qui collent parfaitement à l'univers Steampunk. Concernant les personnages j'ai bien accroché à Burton et Swinburne dont on sent que l'auteur s'est pas mal renseigné sur eux, j'aurai juste aimé qu'il en fasse autant sur Darwin et Nightingale qui ne sont là que pour remplir une caricature de super vilains. La plume de l'auteur se révèle vraiment simple, divertissante et entrainante. Il y a clairement du potentiel dans ce livre et de bonnes idées, je pense donc lire un jour la suite pour voir comment s'en sort l'auteur.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
titiseb77
  31 mai 2016
Pas trop attirée par ce style de lecture, je découvre d'ailleurs le mot steampunk grâce à ce roman, j'avais tout d'abord acheté le tome 2, puis quand je m'en suis aperçu, j'ai décidé de commencer dans l'ordre, même si j'ai le sentiment que les deux livres peuvent se lire séparément, puisque nous avons affaire à deux histoires bien distinctes, vous me direz pourquoi les avoir acheté, et bien, parce qu'ils sont magnifiques, ils ont une couverture superbe, la tranche des livres est dorée et que en lisant le résumé, je me suis dit pourquoi pas.
Donc l'histoire, celle-ci se passe à Londres aux environs des années 1850, un étrange personnage monté sur des échasses agressent de très jeunes filles, en même temps des loups garous se baladent dans la ville, et tout cela pendant que les habitants Londoniens se promènent à bord de différents objets volants fonctionnant à la vapeur, tout cela sous un brouillard épais, noir et nauséabond, le décor est désormais planté, reste nos deux supers héros, qui répondent aux noms de Sir Richard Burton et Algernon Charles Swinburne, le premier est mandaté par le roi lui-même pour résoudre cette affaire, et Swinburne pour le moins excentrique va décider de venir prêter main forte à son ami. L'histoire est par elle même assez intéressante, mais je ne sais pas si la cause en est le style que je ne maîtrise pas, mais j'avais par moment du mal à visualiser les scènes malgré l'écriture relativement fluide de l'auteur, j'étais d'ailleurs obligé de lire de grands passages à chaque fois pour vraiment rentrer dans l'histoire et je ne pouvais pas me contenter de quelques lignes volées par ci par là, comme il m'arrive de le faire avec d'autres romans. Je me plongerai assez rapidement dans la deuxième aventure de Burton et Swinburne et peut-être que l'expérience du premier livre me permettra de mieux maîtriser la lecture du second.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Mondaye
  02 septembre 2016
Un premier tome dont je ressors, autant l'avouer, assez déçue.
Pourtant ça débutait bien...
Passé l'étape d'immersion, je commençais à me sentir à l'aise, appréciant les saillies de Swinburne et le dynamisme de l'intrigue, avec bien sûr "l'exotisme"de l'univers steampunk.
Mais quand on est parvenu à l'histoire de Spring Heeled jack (deuxième partie) ... alors certes ça cherche à justifier son univers, mais je n'ai pas réussi à "l'avaler". pour plusieurs raisons: j'ai une certaine approche d'un certains paradoxe célèbre et donc... je n'ai pas trop aimé le fait qu'il ai pu faire ce qu'il a fait. Ensuite j'ai eu des cours d'histoire des sciences et une telle évolution au regard de l'histoire de l'humanité, et bien même avec les évènements que revendique l'auteur ça n'aurait pas été possible. Car avant la pratique, il y a la théorie, et là...
Bref, la troisième partie ne m'a absolument pas convaincue, mais elle semble permettre de partir sur un nouveau départ, l'univers étant fixé, donc je vais peut-être tenter la suite, voir si le tome de présentation était juste bancal car il cherchait à expliquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102

Les critiques presse (1)
Elbakin.net   26 août 2013
Mark Hodder ne ménage pas sa peine pour poser son univers et son intrigue. Ce qui frappe notamment, c’est le soin qu’il met à nous faire entrer dans « son » Londres victorien : on voit la ville, ses différents quartiers avec leurs ambiances éclectiques, souvent on la sent et on la tousse !
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
DarkHawkDarkHawk   21 janvier 2014
- Mais quelle est donc cette créature, capitaine Burton ?
- Un homme, j'en suis maintenant persuadé. Et un fou, qui plus est.
- C'était celui que j'ai vu le jour de l'assassinat ?
- Je ne pense pas. Il ne m'a pas semblé assez âgé.
- Dieu du ciel ! cette affaire est vraiment trop étrange ! Que s'est-il passé dans le bois ?
- Il m'a raconté des choses sans queue ni tête. Il a dit que j'appartenais à l'époque victorienne.
- Qu'est-ce que cela signifie ?
- Je n'en ai pas la moindre idée, mais je suppose qu'il y a un lien avec le nom de notre défunte reine. Il a dit que si nous l’empêchions de faire ce qu'il à faire, tout resterait ainsi. Il a dit qu'il avait besoin de réparer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MusardiseMusardise   10 juin 2016
L'allure de Swinburne avait perdu sa souplesse habituelle. Il avançait d'un pas lourd sous la pluie. Willy, lui, était tellement excité qu'il bondissait dans tous les sens en imaginant des plans rocambolesques pour capturer les résurrectionnistes, des plans où se mêlaient des fosses dissimulées sous des branches, des filets tombant des arbres, des menottes et des bandeaux sur les yeux. Ils se terminaient en apothéose avec des gibets où se balançaient des corps traversés par d'ultimes spasmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
DarkHawkDarkHawk   21 janvier 2014
- Quoi? Quoi ? Etes-vous en train de me dire que Spring Heeled Jack vous a collé une tarte en pleine poire ? s'exclama Swinburne.
Le poète contourna la barrière de livres pour venir s’asseoir dans le fauteuil en face de Burton. Son coude heurta un pile de livres et plusieurs ouvrages tombèrent par terre.
Burton lâcha un soupir.
- Pensez-vous que l'expression "coller une tarte en pleine poire" soit digne d'un poète aussi prometteur que vous ?
- Fermez-la et répondez à ma question.
- Si je la ferme, il me sera fort difficile de répon...
Swinburne se leva d'un bond.
- Richard ! s'exclama t'il d'une voix grinçante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MusardiseMusardise   28 avril 2016
Parfois, ils passaient devant de vieilles femmes squelettiques assises, voûtées, dans de sombres recoins. Leurs maigres effets contre la poitrine, elles étaient trop faibles et trop désespérées pour lever la tête au passage des deux hommes. La pauvreté et la faim les dévoraient avec lenteur.
Commenter  J’apprécie          90
StregaStrega   09 mai 2015
Maman, papa, j’ai décidé d’être maîtresse de mon destin. Je répondrai de mes erreurs et je refuserai de partager mes triomphes. Le monde peut changer autour de moi, mais c’est moi qui déciderai comment affronter les épreuves et les déceptions. Moi et moi seule.
Le monde ! Je sais désormais que nous habitons deux mondes. Le plus vaste, dans lequel nous vivons, mais dont nous ne voyons qu’une infime partie. Et puis l’autre, qui se compose des influences immédiates qui nous façonnent. Le premier nous fait grandir, le second nous oppresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2094 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
. .