AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350008967
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (15/05/2012)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 13 notes)
Résumé :
TRIMESTRE n°6
une collection proposée par Thierry Lenain et Benoit Morel

Je veux aller à la mer
Jo Hoestlandt
Jean-Pierre Blanpain

"Des saumons fumés dans la mer,
tu parles ! pensa Johnny, et comment
ils feraient, les saumons du super-marché,
fumés et tout raplapla dans
leur sachet, pour retourner nager,
hein ? " (page 19)

"Une réussi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
milamirage
  12 septembre 2012
Johnny a huit ans, c'est un enfant de la banlieue. Il vit dans une cité avec ses parents et son petit frère, Noah. Une famille chaleureuse, aimante et travailleuse mais qui sait ce que c'est que de se serrer la ceinture : la nourriture achetée au jour le jour, les vêtements pris un peu grands pour servir plus longtemps et surtout, surtout, jamais de vacances ni même de journées "ailleurs". Alors son plaisir à lui, c'est d'aller à la bibliothèque une fois par mois avec sa classe : oh, pas pour les livres, ni pour les histoires, non ! pour le trajet en car, il adore ça. Il regarde le chauffeur conduire, et comme en ville c'est toujours pareil il rêve qu'il l'emmène plus loin, à 503 kilomètres de là, à la mer, parce qu'il ne l'a jamais vu, lui...
Mon avis : Ce roman graphique est à rapprocher de " Lali l'orpheline, où l'on se demande si on peut faire du mal en croyant faire du bien ", que je vous présentais à la fin du mois d'août dernier, puisqu'il appartient lui aussi à la collection Trimestre aux éditions Oskar, collection dirigée par Benoît Morel et Thierry Lenain !!! le concept en est simple : "4 textes, 4 auteurs, 4 illustrateurs, 4 couleurs… par an, pour réfléchir et aussi s'émouvoir". Il nous entraîne dans le sillage de Johnny, un enfant de huit ans, issu d'une famille modeste. Rien de pessimiste dans cette histoire, un zeste d'humour et si, dans cette famille, on serre souvent la ceinture, on sait aussi se serrer les coudes et se dispenser plein d'affection. La poésie lue par la bibliothécaire ne touche pas le jeune Johnny, il a même plutôt tendance à penser qu'elle ne rime à rien (et cela sans jeu de mot !). Mais elle renforce un rêve, celui d'aller enfin voir la mer, telle qu'elle est en vrai, sans passer par les mots d'un poète. le soir, quand il doit répondre dans ses devoirs à deux questions : où irez-vous dimanche et où irez-vous cet été, une seule réponse lui vient à l'esprit, c'est " nulpart ". Je n'ai pu m'empêcher de repenser à un stage que j'avais effectué il y a quelques années. le formateur nous avait expliqué qu'avec un groupe d'enfants qui ont des vies très différentes, il faut penser à orienter les questions sur le vécu du groupe et non de l'individu pour éviter une blessure involontaire... Les illustrations sont des linogravures bi-colores de la main de Jean-Pierre Blanpain : " C'est à dire que j'ai tiré mes lino en noir sur papier blanc et sur papier bleu. Après ça j'ai découpé mes tirages et fait un montage." Malheureusement, et à contrario de la promesse faite en quatrième de couverture, je n'ai pas adhéré du tout : le bleu très soutenu et le noir se font la part belle, rendant une grande majorité des planches sombres et austères ; les visages des personnages, anonymes ou principaux sont rendus antipathiques et renfrognés si ce n'est ceux des enfants. Je suis vraiment désolée, à mes yeux, et pour en garder ce qu'il avait de porteur d'espoir, ce texte méritait moins de noirceur.
Public : à partir de sept – huit ans.
Si vous voulez vous rendre sur le blog de l'illustrateur, Jean-Pierre Blanpain, vous pouvez suivre cette adresse :
http://jeanpierreblanpain.unblog.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Jumax
  04 juin 2012
La mer ça fait rêver surtout si on est loin ! Johnny il rêve que le conducteur de bus fasse un malaise pour conduire à sa place et d'aller à la mer ! Mais non seulement le conducteur reste parfaitement conscient et en plus la mer, elle est à 503 km.... Pas facile !
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz
  01 mai 2012
Johnny a huit ans, mais sa maman l'habille en taille '10 ans', alors pourquoi ne pourrait-il pas emprunter des BD 'pas de son âge' ? Quoi qu'il en soit, chaque sortie-bibliothèque hebdomadaire avec sa classe reste une fête, et pour cause : il prend le bus et s'y assied d'autorité derrière le chauffeur.
Le garçon a beau trouver idiot le poème de Prévert ("En sortant de l'école") lu ce jour par la bibliothécaire, il rêve de l'océan qu'il n'a jamais vu, de "ses frites et ses beignets". La mer est à 503 km de la cité où habite Johnny - distance infranchissable puisque ses parents n'ont pas suffisamment d'argent pour partir en vacances... Et si...
Un court roman accessible dès 8-9 ans et bien agréable à lire, sur le pouvoir des mots, des livres, du rêve, de l'espoir. Un bon moyen également de rappeler à nos petits gâtés que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, même dans les pays dits 'riches', et que les vacances et les loisirs ne sont pas accessibles à tous...
De Jo Hoestlandt, lire absolument le drôle et tendre 'Faut pas pousser Mémé'.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Apikrus
  06 mai 2012
Johnny a huit ans. Ce petit livre raconte, de manière naturelle et agréable, la vie quotidienne de l'enfant à l'école et à la maison, ainsi que ses jeux et ses rêves.

Johnny est plutôt dissipé à l'école. le lien entre son cadre de vie et ses difficultés scolaires est particulièrement bien mis en évidence. Bien que la situation sociale de Johnny et de ses parents n'apparaisse pas comme étant des plus enviables, le propos du récit n'est pas excessivement pessimiste, grâce à l'unité familiale et à l'amour de la maman de Johnny, que l'auteur fait bien ressentir.

La narration, pourtant à la troisième personne, est très convaincante : elle semble émaner de l'enfant lui-même.

Il s'agit donc d'un beau récit, abordable dès 7 ou 8 ans.
Commenter  J’apprécie          00
bouma
  08 décembre 2012
Jo Hoestlandt aborde ici d'une manière simple et touchante la réalité de ces enfants qui ne partent jamais en vacances. Ils sont bien plus nombreux que ce que l'on pourrait le croire. Pour Johnny, la mer est synonyme de voyage et d'évasion. Il sait bien que ce n'est pas une question d'envie mais de moyens si ses parents ne l'y emmènent pas.
La détresse de ce petit garçon est palpable. Heureusement, l'auteur nous propose une fin heureuse. Les parents de Johnny se rendent compte de ce besoin presque vital pour leur enfant et décident de sacrifier d'autres choses pour y répondre. Malheureusement, dans la réalité, ce sont souvent des associations qui prennent le relais car ces parents.
Les illustrations m'ont fait pensé à un mélange entre le travail de Tardi (pour l'image de couverture notamment) et celui de Fernand Léger. La trichromie (bleu, blanc et noir) imposée par la collection Trimestre est exploitée avec brio. Elle donne une profondeur aux sentiments montrés.
Un roman qui sort du lot et une collection que je continuerais à présenter lors de mes clubs de lecture.
Lien : http://boumabib.fr/2012/12/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   27 septembre 2012
Ce livre, qui parle joliment de la fracture sociale, touchera un large public par ses différents niveaux de lecture. Il sonne juste, il émeut, il emporte.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   12 septembre 2012
- T'as entendu, maman ? demande Johnny.
- Oui, oui ! elle murmure.
Mais Johnny n'est pas sûr que ce soit vrai.
Maman prend une bouchée, la mâchouille un peu. Elle regarde ses deux garçons, son mari. Et une larme, comme une minuscule bille que personne n'a lancée, se met à couler le long de son nez. Les enfants se taisent. Ils ont un peu peur. Qu'est-ce qui fait pleurer maman, ce soir ? Même le papa ne le sait pas. Alors il lui demande :
- Qu'est-ce que tu as ?
- Rien... répond-elle.
Mais ils voient bien, tous, que ce n'est pas vrai, parce que d'autres larmes arrivent et coulent sur les joues de maman, et tombent dans son assiette, et dans la purée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
milamiragemilamirage   10 septembre 2012
Johnny adore aller à la bibliothèque avec sa classe. C'est le mardi, une fois par mois.
- Vous avez drôlement de la chance ! dit la maîtresse.
C'est vrai. C'est du pot, cette bibli. Johnny attend toujours le jour avec impatience. Pas à cause des livres. A cause du voyage. En bus ! Il se place juste derrière le chauffeur, pour bien voir la route et conduire comme lui.
Commenter  J’apprécie          140
milamiragemilamirage   11 septembre 2012
La bibliothécaire lit toujours et c'est de plus en plus une histoire de fou, avec une maison qui se barre, et puis l'hiver qui la poursuit, et les enfants qui ont raté le train et qui écrabouillent l'hiver... "Tout ça ne se peut pas non plus !" se crie Johnny dans sa tête, exaspéré. Mais il ne dit plus rien, il s'écrase comme l'hiver, parce que c'est toujours la même chose, après c'est lui qui prend, alors...
[la bibliothécaire a choisi une poésie : En sortant de l'école de Prévert]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   04 juin 2012
"- Naturellement ! J'en étais sûre ! Tu as oublié le tien ! Ce n'est pas une tête que tu as c'est une passoire !
Une passoire ! Comme celle de sa mère, pour égoutter les nouilles ? L'autre jour la maîtresse avait déjà affirmé à Johnny qu'il se tenait assis comme une nouille toute molle, alors oui ça doit être ça."
Commenter  J’apprécie          90
JumaxJumax   04 juin 2012
" Johnny reprend son stylo, et au-dessus des mots rayés, en s'appliquant beaucoup, beaucoup, il écrit : cet été nous irons à la mère."
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Jo Hoestlandt (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Hoestlandt
Jo Hoestlandt, auteure pour la jeunesse, a rencontré son public à la médiathèque de Civaux, le 27 mai 2011. Elle a répondu aux questions des enfants et des bibliothécaires.
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Geant

Quel est l'oiseau préféré de Louis.

Un perroquet
Un canard
Un echassier
Un rouge-gorge

4 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Géant de Jo HoestlandtCréer un quiz sur ce livre