AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2210963982
Éditeur : Magnard (08/09/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 69 notes)
Résumé :
Alors que Jo a douze ans, sa vie prend un nouveau tournant. Son père décide de quitter son travail pour s'occuper d'un hôtel-restaurant à la campagne. Elle qui adorait leur petit appartement de banlieue parisienne, ses amies, ses cours de danse, la voici déracinée.

A la campagne, les hommes sont rudes avec les bêtes, les filles de son âge se moquent de son accent, et ses parents sont toujours débordés... Jo affronte les difficultés jusqu'à trouver sa ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
ValerieLacaille
  20 janvier 2019
Dans ce petit roman, l'auteure décide de revenir sur son enfance afin d'expliquer les raisons qui l'ont poussée à embrasser la carrière d'écrivain. Il faut dire qu'elle a aujourd'hui plus d'une centaine de romans jeunesse à son actif !
La voilà donc qui se pose une question existentielle : « Alors, si j'essayais de les raconter en quelques pages, ces moments- là, de chercher à quelles stations s'est brièvement arrêté le train de mon enfance, sur sa mystérieuse ligne de vie ? ». Souhaite-t-elle susciter des vocations chez ses lecteurs les plus jeunes ? Elle y parviendra certainement ! du moins, à leur donner l'envie de prendre un cahier et d'y coucher quelques mots….
Pour Jo, l'enfance a basculé le jour où ses parents ont décidé de quitter la banlieue parisienne pour aller s'installer à la campagne. En plein milieu de son année de sixième, la voilà catapultée dans un collège rural où on se moque de son accent et de son appétence pour les apprentissages.
Jo ne s'intègre pas et s'ennuie au milieu des champs où seuls les animaux lui apportent un peu de réconfort. Elle souffre de cette solitude imposée. Elle va alors se réfugier dans les livres, et découvrir « le Journal d'Anne Franck ». C'est LA révélation. Des similitudes entre les deux filles se révèlent et permettent à Jo de comprendre qu'en tenant un journal intime, elle donnerait un tout autre sens à sa vie. C'est le début d'une longue série de cahiers… puis de livres !
A mettre entre toutes les mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Takalirsa
  17 juillet 2018
Je découvre la collection "Presto" de Magnard jeunesse, proposant de courts récits (en partie autobiographiques) écrits à la première personne, à la "composition aérée" et "faciles à lire" (une version audio lue par l'auteur est téléchargeable). Agréable surprise : ce roman n'est pas enfantin pour autant.
Dans ce texte intimiste mais pudique, comme écrit d'un seul souffle, Jo Hoestlandt revient sur un épisode déterminant de sa vie : le déménagement de sa famille parisienne à la campagne. Obligée de s'adapter à cette nouvelle vie qui lui est brutalement imposée, l'adolescente fait de douloureuses expériences comme le chagrin, la séparation, les moqueries ("Tu parles drôlement. Avec l'accent de Paris."), la mort ("l'assassinat du vieux chien", les chatons nouveaux-nés jetés à la rivière)... Chacune d'elle fait l'objet d'une petite phrase mise en exergue, tel un refrain : "C'est comme ça que j'ai compris qu'on peut tous avoir la rage, et se battre comme des chiens, dans la vie.", "C'est comme ça que j'ai compris ce qu'éprouvait un étranger qui a changé de pays et de vie.", "C'est comme ça que j'ai compris que la liberté, ça pouvait faire peur d'abord."
Jo découvre également l'amour des animaux (elle soigne ceux de la ferme, recueille ceux qui sont abandonnés) et s'ouvre à la nature "dans toute son intelligence et sa beauté" : "Au doux printemps, j'allais me promener avec le chien dans les collines aux cerisiers. de là-haut, j'embrassais un paysage champêtre de courbes et de creux, d'arbres et d'eau, harmonieux, s'étendant jusqu'aux confins du ciel à la lumière changeante ; j'y faisais de magnifiques promenades propices aux rêveries." Car malgré tout, la jeune fille reste solitaire et secrète ("C'est fou tout ce que je taisais."), souffrant de se sentir décalée, incomprise, ignorée ("C'était rare, la liberté d'être moi. Vraiment rare."). Alors elle se réfugie dans la lecture, puis dans l'écriture, déclenchant cette vocation qui deviendra son métier.
Ainsi il se dégage de ce court roman une ambiance mi-poétique mi-nostalgique dans laquelle on ressent toute la sincérité d'une auteure livrant comment pour elle, autrefois, "l'innocence de l'enfance s'est envolée".
Certes ce titre peut être proposé en complément de la collection "Flash fiction" (à destination des plus jeunes) aux "petites" lectrices de 4e. Cependant il relate un passage initiatique intemporel dans lequel toutes les jeunes filles d'aujourd'hui peuvent se reconnaître.
Lien : https://www.takalirsa.fr/si-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BabellesdeBlaise
  26 novembre 2018
J'ai aimé ce livre parce qu'il m'a touchée. Jo a 12 ans, elle déménage à la campagne et n'a plus d'amies. J'ai aimé les passages quand Jo découvre un livre où l'écrivaine est comme elle sauf que l'écrivaine souffre 10 fois plus que Jo et qu'elle va tenir son journal intime comme Anne Frank. J'ai été aussi émue quand
les chats se font tuer et qu'elle fugue.
Chloé
*******************************************************
Je n'ai pas aimé ce livre car je n'ai pas compris toute l'histoire. C'est l'histoire d'une fille qui a
déménagé à la campagne, elle a quitté son collège, elle avait l'habitude de sa vie d’avant mais maintenant à la campagne c'est différent notamment au collège.Quand les autres demandent d’où elle vient, elle répond de la banlieue parisienne et les autres n’arrêtent pas de pouffer.
Coralie ex Babelles partie dans un autre collège
Commenter  J’apprécie          72
Teammonstrueuse
  03 mai 2019
C'est l'histoire d'une petite fille qui s'appelle Jo. Elle est en sixième. Un jour, son père décide de déménager et d'ouvrir un hôtel restaurant à la campagne dans l'Yonne. Jo n'est pas contente de cette situation. Cependant au fil du temps, elle commence à s'y habituer et à apprécier. Elle se rapproche de plus en plus des animaux. La situation est aussi compliquée au niveau du collège où on se moque d'elle à cause de son accent. Elle trouve un refuge à son mal-être dans la lecture et l'écriture. Un jour elle tombe sur un livre qui va bouleverser sa vie.
Je n'ai pas trop aimé ce livre car ce n'est pas mon style de livre. Il y a une succession d'événements qui ne m'ont pas intéressé. Cependant, j'y ai trouvé un petit intérêt par le fait que cela se passe à la campagne et j'aime la campagne.
Par X
Il s'agit de la propre histoire de l'auteur de ce livre. Jo a 12 ans. Elle adore lire des livres . Mais tout à coup, sa vie change car elle déménage très loin de Paris, à la campagne à Reuil Malmaison. Les hommes sont rustres avec les bêtes et ont un fort accent. A l'école, ses camarades la rejettent. Sa mère luis achète le livre d' Anne Frank. Elle le lit et découvre quelques similitudes avec ce personnage (leurs goûts par exemple, le fait de se confier à un journal intime). C'est le début pour elle d'un nouveau souffle, celui de la découverte de la lecture et de l'écriture.
J'apprécie ce livre car il est passionnant, amusant, intéressant. Certains passages, certaines situations, totalement désordonnées, m'ont surprises. Je conseille ce livre à ceux qui aiment les histoires courtes. Cependant l'histoire était trop courte pour moi, mais j'ai bien aimé le fait que l'auteur parle de soi-même. Peut-être que lorsque d'autres personnes liront ce livre, ils auront envie de faire la même chose, c'est à dire de se lancer dans l'écriture.
(Wonder Woman)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
La_casa_de_Babelio
  11 mars 2019
Jo a 12 ans et vit dans une banlieue Parisienne. Un jour son père quitte son travail pour aller travailler à la campagne dans un hôtel restaurant. Il l'annonce à sa famille. Jo est triste car elle perd sa chambre, ses amies mais elle est contente de déménager. Quand Jo arrive, elle croit que tout va se passer comme d'habitude mais ce n'est pas le cas. le premier jour de collège on la critique avec son accent, on l'embête... Après les cours, Jo ment à ses parents en disant que tout se passe très bien ! Un jour son père et sa mère achètent un roman qui s'appelle : le journal d'Anne Frank. Jo le dévore aussitôt. La jeune fille remarque qu'elle a des choses en commun avec l'héroïne, Anne Frank.
J'ai beaucoup aimé ce roman. J'ai senti de la tristesse car on se moquait de Jo à cause de son accent parisien, donc c'est triste. J'ai appris qu'il ne fallait jamais baisser les bras.
Hazal

Le personnage principal s'appelle Jo. Elle voit sa vie changer à l'âge de 12 ans, quand son père lui annonce qu'elle déménage. Elle habitait un petit appartement de banlieue parisienne et se retrouve à la campagne. de plus, elle perd ses amies et son cours de danse. Ce changement est très compliqué pour elle car ses camarades se moquent de son accent et ses parents sont moins présents qu'avant car son père s'occupe d'un hôtel-restaurant.
Je n'ai pas aimé ce roman car il n'y a pas d'action, l'histoire est plate. Cela ne me donne pas envie de continuer à lire cette histoire car il n'y a pas de suspense.
Léa
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2018
L'écriture naturelle et presque parlée de Jo Hoestlandt éclate dans ce court récit brodé autour de souvenirs personnels qu'elle rend aisément accessibles. Tout se mêle comme dans la tête, et pourtant tout se compose avec exactitude, jusqu'à la Jo d'aujourd'hui.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
jazzmanjazzman   05 février 2019
Il n'y avait pas que le chat de l'ancienne propriétaire qui était resté là, son vieux chien aussi; et il n'avait que trois pattes, lui!
- La quatrième, il se l'est faite arracher par un train quand il était jeune, nous a raconté sa maîtresse.
Un frisson m'a saisie à l'entendre nous évoquer l'accident, comme ça, tranquillement, d'une voix normale, sans la moindre trace de pitié pour la pauvre bête (.......).
Le lendemain, l'ancienne propriétaire nous a demandé si on acceptait de le garder, ce vieux chien, parce qu'il était habitué à vivre là. Mais on avait déjà notre berger allemand. Papa nous avait expliqué que, dans un bar, c'est ça qu'il faut avoir. Ca calme les clientsqui feraient des histoires!
Il répond à la femme:
- Non, merci, on a notre chien, ça nous suffit.
-Bon, ça fait rien! a fait l'ancienne propriétaire.
Moins d'une heure après, le vétérinaire est arrivé. il a tiré le vieux chien de sous la table de la cuisine où il s'était caché.Le chien a hurlé à la mort, un hurlement continu, affolant, déchirant, qui nous a pétrifiés. Puis il s'est tu, brusquement, et s'est écroulé sous la piqûre. Raide mort. Sa maîtresse a dit simplement au vétérinaire:
-Merci, ça n'a pas trainé!
Ils ont mis le vieux chien dans un grand sac et ils sont repartis. Mes parents évitaient nos regards, mon frère et moi, on pleurait, anéantis. Dans ce nouveau monde, je réalisais que les animaux n'étaient plus que des bêtes. ils n'avaient que poils, moustaches, museau, chair, rien d'autre; ni émotions ni sentiments, et encore moins une âme évidemment...
-
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   17 juillet 2018
Car, dans le fond, ça se résume à quoi ce qui fait une vie, ce qu'on devient, ce qu'on est ? Une somme de petits moments, de petites choses, de presque rien qui décideraient de presque tout...
Commenter  J’apprécie          30
TakalirsaTakalirsa   17 juillet 2018
C'est comme ça que j'ai compris qu'on peut tous avoir la rage, et se battre comme des chiens, dans la vie.
Commenter  J’apprécie          60
Les_aqualecteursLes_aqualecteurs   28 mars 2019
Ce sera après l’église, n’avez qu’à vous y rendre avec le chien.

Nous sommes partis, mon frère et moi ; ça sentait l’aventure !

L’aventure, moi je voyais ça comme dans les histoires du club des Cinq, où les jeunes héros arrivaient dans un nouvel endroit ; par hasard, ils tombaient sur des inconnus qui préparaient un plan diabolique.
Commenter  J’apprécie          10
TheProsBabelioChallengeTheProsBabelioChallenge   09 juin 2019
J'ai bien aimé le début du livre car l'histoire était bien construite . Malheureusement, je n'ai pas compris l'auteur avec des actions ridicules et une fin qui tombe complétement à l'eau avec cette histoire de "sauvetage de chaton". Malgré tout ce livre reste agréable à lire ( pour les petits lecteurs).
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jo Hoestlandt (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Hoestlandt
Jo Hoestlandt, auteure pour la jeunesse, a rencontré son public à la médiathèque de Civaux, le 27 mai 2011. Elle a répondu aux questions des enfants et des bibliothécaires.
autres livres classés : fugueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Avez-vous bien lu Si je résume?

Où va-t-elle emménager?

Un immeuble
Une maison
Un hôtel-restaurant

6 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Si je résume de Jo HoestlandtCréer un quiz sur ce livre
.. ..