AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280384167
Éditeur : Harlequin (01/04/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Brûlante séduction – Kate Hoffmann

Libby est bouleversée. Voilà que Trey Marbury, après douze ans d'absence, vient d'emménager à côté de chez elle. Trey, qui lui a fait tant de mal autrefois... Et comble de malchance, il n'a pas changé : il est resté l'homme si séduisant qu'elle pensait avoir pourtant enfin réussi à chasser de son esprit. Et, sous la colère, Libby sent renaître le feu de la passion, à son corps défendant...

Une rencontr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Pois0n
  05 septembre 2019
L'automne arrive, le froid aussi, et vous n'avez pas envie d'abandonner tout de suite la chaleur estivale ? Alors voici le recueil qu'il vous faut : embarquement immédiat pour le grand sud où, d'un été caniculaire en caroline du Sud au début de l'automne en Géorgie, on suivra trois futurs couples ayant en commun d'avoir au début toutes les raisons de se détester l'un-l'autre.
Dans « Brûlante séduction », direct Belfort, Caroline du Sud, en plein coeur de l'été. La canicule pèse comme une chape de plomb sur la ville et même les vieilles dames du club de bridge s'ennuient. Pourquoi ne pas pousser dans les bras l'un de l'autre Trey, ancien héros sportif local revenu pour régler la succession de son père, et Libby, la nouvelle vedette, auteure de livres de cuisine exportant la culture du coin à travers une émission de télé ? Sauf que ce que les vieilles dames ignorent, c'est que Trey et Libby ont un passé ensemble et qu'il est loin d'être enterré !
Du titre au résumé, rien, absolument rien, ne laisse présager d'à quel point « Brûlante séduction » est bon. Et pourtant, dès les premières lignes, à travers les répliques hilarantes des soeurs Throckmorton, on comprend qu'on ne va pas s'ennuyer ! Et ce ne sont pas les retrouvailles de Libby et Trey, à base de chien facétieux et de rosiers, qui changeront la donne. On n'a pas affaire à un récit humoristique ni à une comédie romantique, même si on en retrouve quelques éléments ici et là pour illuminer l'histoire. Celle-ci, assez classique, tourne toute entière autour du poids du passé, de la relation avortée entre nos deux amoureux, qui les empêche d'avancer et de s'engager ensemble. Bon, de ce côté-là, on se doute tout de suite de ce qui est arrivé, mais que le récit soit prévisible, on s'en fout tant celui-ci se révèle agréable à suivre ! Il y a beaucoup de tendresse entre Libby et Trey. Contrairement à beaucoup d'autres romances, on ne trouve pas une once de toxicité entre eux, juste beaucoup de respect et de complicité malgré de grosses difficultés sur le plan communication. Mais les quiproquos ne sont jamais lourdingues, ne traînent pas en longueur, et à aucun moment l'on ne tombe dans l'exagération. Il en va de même pour l'érotisme, présent régulièrement et par petites touches, sans vulgarité ni mièvrerie. Enfin, le cadre de la petite ville du Sud n'est pas là que pour faire joli : il y a les jardins à l'air chargé du parfum des fleurs, cette petite clairière secrète au bord de la rivière... et puis, inévitablement, les inconvénients liés à une petite communauté : les cancans, qui viennent pas mal envenimer la situation. Quant à la cuisine de Libby, on aimerait bien la goûter nous aussi !
Alors certes, certains ressorts scénaristiques peuvent sembler un peu gros, surtout sur la fin, mais en vrai, ce côté un peu irréaliste marche du tonnerre ici. On a simplement l'impression de lire une sorte de conte de fées moderne !
La seule chose que l'on regrettera vraiment, c'est la fin, beaucoup trop rapide. Alors que le récit ne souffre à aucun moment de problèmes de rythme, paf, en une page et demi, c'est fini sans que l'on ne voie rien venir !
Mais clairement, « Brûlante séduction » est une excellente histoire estivale, que l'on termine avec le sourire. (8/10)
… Autant dire que dès le début de « Une rencontre irrésistible », malgré la chaleur de Savannah, ça a été une sacrée douche froide : et vas-y que ça critique les gros (en quoi avoir un double-menton et des kilos en trop devrait-il empêcher de vouloir séduire ou de se mettre en maillot de bain, hm ?), les moches, mais c'est pas grave puisque nos deux héros sont tous les deux des gravures de mode (elle filiforme et sexy, lui baraqué comme un dieu grec) qui attirent l'attention de la salle entière. Et ont immédiatement envie de se sauter dessus. Alors que chacun est censé devoir se venger de l'autre... et tout ça à cause d'un double quiproquo. Ce qui n'empêchera ni Jade ni Ryan de se faire les pires vacheries avant que la situation ne s'éclaircisse à moitié.
Reste qu'à ce stade, il est trop tard pour pouvoir s'attacher à ces deux tordus et à la relation, partiellement basée sur des cachotteries, qui se tisse entre eux, d'autant que les non-dits qui restent paraissent bien bancals. Si Jade devient nettement moins irritante dès lors qu'elle joue cartes sur table, Ryan, lui, mérite jusqu'à la fin la palme du gars creepy, quand bien même il a « des raisons ». D'où est-ce qu'on attache une fille à poil, avec des menottes, pour aller fouiller chez elle, quand bien même on la soupçonne de détenir un bien volé ?
Bref, on craint le pire pendant un moment et si, au final, le récit ne s'avère pas aussi mauvais qu'on pouvait le redouter et qu'on se demande sans cesse à quel moment la vérité va exploser à la figure de Ryan, ce n'est pas bien folichon non plus. Restent le côté « sudistes contre nordistes » et historique souvent évoqué mais hélas pas assez fouillé ainsi que des personnages secondaires hauts en couleur comme l'irrésistible grand-mère, mais ça ne suffit malheureusement pas à sauver les meubles. (4/10)
Heureusement, « Rencontre magique » redresse pas mal la barre et ce même si le début, très rapide, a là encore de quoi faire craindre le pire. A peine nos héros ont-ils posé les yeux l'un sur l'autre qu'ils ne se sentent plus. Même avec tout la bonne volonté du monde, difficile de trouver cette attirance irrépressible crédible, tant Jacquie D'Alessandro en fait des caisses. Et pourtant !
Passé les premiers chapitres, le rythme se pose et les échanges tantôt piquants, tantôt plus malicieux entre Riley et Jackson font mouche. On ressent bien l'alchimie entre eux, tant sur le plan sexuel que le reste, notamment à travers leur passion commune pour la bouffe grasse et sucrée ! Oui, ce bouquin donne faim, tant ça parle souvent de beignets, de brownie ou de pizza... sans oublier les autres appétits, très présents, de nos héros.
Malgré un démarrage supersonique, l'auteure prend tout le temps nécessaire pour développer leur histoire. Ce qui signifie que l'on passe par la case « relation à distance » et que les différends qui les opposent au travail ne disparaissent pas comme ça, même si leur rivalité n'est pas beaucoup mise en avant. On appréciera que le cadre du travail ne soit pas qu'un simple prétexte pour les rapprocher, même si c'est traité légèrement : ça parle de séminaire, de fusion, Riley fait des heures supplémentaires... Bref, non seulement le thème initial de l'histoire est respecté d'un bout à l'autre, mais en plus, celle-ci tient la route et s'avère nettement plus crédible et réaliste que beaucoup d'autres. En outre, à aucun moment ne s'installe le moindre sentiment de longueur ni, à l'inverse, de précipitation (hormis le début), pas même dans l'épilogue, suffisamment bien amené pour ne pas avoir l'air bâclé.
On accrochera ou pas aux nombreuses scènes de sexe qui parsèment le récit, mais pour peu que l'on n'y soit pas réfractaire, « Rencontre magique » s'avérera être une lecture très sympathique. (7/10)
Quel dommage, oui, quel dommage que la relation un peu toxique, un peu amère du second récit vienne plomber ce recueil, tant la première et la troisième histoire sont agréables. Rien que pour l'ambiance de la première, il vaut carrément le coup d'être découvert... et c'est pourquoi le livre hérite du "point bonus coup de coeur" venant réhausser sa note.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : caroline du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature allemande... ou pas?

...

Elias Canetti
Katarina Mazetti

10 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , littérature germanique , germanophoneCréer un quiz sur ce livre