AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Rémi Farnos (Illustrateur)
EAN : 9782889084333
Éditeur : La Joie de Lire (22/11/2018)
4.44/5   8 notes
Résumé :
Naïa a tiré au sort en classe « l’eau » comme sujet d’exposé. Cela ne l’emballe pas… mais alors pas du tout ! Elle va pourtant petit à petit se laisser prendre au jeu. Biologie, géographie, philosophie, théologie… Naïa va explorer toutes les facettes de cet élément fascinant et indispensable à toute vie, l’eau. En interrogeant des scientifiques émérites de l’UNIL, tous spécialistes dans leur domaine (et même le prix Nobel de chimie, Jacques Dubochet !), elle va déco... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
enjie77
  04 décembre 2018
Je tiens, en tout premier lieu, à remercier Les éditions « Joie de Lire » et Masse critique dédiée à la littérature jeunesse pour m'avoir adressé ce joli livre agréablement illustré par Rémi Farnos.
L'auteur, Blaise Hofmann, est un écrivain suisse de langue française qui a reçu le prix Nicolas Bouvier 2008 pour son livre « Estive » dans lequel il raconte son expérience de berger dans les Préalpes vaudoises de là à déduire que ce garçon se sent très concerné par la nature qui l'entoure, il n'y a qu'un pas que je franchis.
C'est un ouvrage de vulgarisation scientifique très intelligent mais néanmoins qui s'adresse à des enfants curieux et dont le fond est très instructif.
L'auteur imagine une petite jeune fille, Naïa (qui veut dire en grecque, flot, fluide). Cette collégienne a tiré au hasard le thème d'un exposé qui ne l'enthousiasme guère « l'eau ». Très embarrassée intellectuellement et peu inspirée par ce sujet, elle va se retrouver à regarder la télévision et à écouter une interview du lauréat du jour du prix Nobel de Chimie, le professeur Dubrochet. Son invention : la vitrification de l'eau.
Soudainement interpelée par le discours de ce prix Nobel, Naïa va se prendre au jeu des questions-réponses, elle se retrouve à méditer devant la Chamberonne, rivière du canton de Vaud où elle réside et qui se jette dans le lac Léman.
Naïa rencontre ainsi plusieurs scientifiques qui lui parlent de l'importance et de la place de l'eau dans chaque domaine précis comme la géographie, la théologie, la philosophie, la psychologie. Les racines grecques et latines ne sont pas laissées de côté comme hydr ou aqua. Une construction très judicieuse qui donne à l'eau toute sa valeur et démontre bien à quel point elle est primordiale.
Cette approche suscite une prise de conscience essentielle de l'importance de cette ressource et souligne ainsi la répartition inégale de cette richesse sur notre globe terrestre malgré la sincérité de cette déclaration des Nations Unies en 2010 : « le droit à une eau potable propre et de qualité et à des installations sanitaires est un droit de l'homme, indispensable à la pleine jouissance du droit à la vie ».
Deux petites remarques : même si les chapitres sont courts, pour le chapitre Théologie, il faut penser aux enfants n'ayant pas reçu d'instruction religieuse et leur expliquer qui est Jonas, les Hébreux, le Jourdain, etc….
De même, par moment, affleure l'opinion personnelle de l'auteur sur des sujets qui peuvent être controversés par les parents mais c'est relativement infime.
Voilà, j'ai lu cet ouvrage avec mon regard d'adulte. Aujourd'hui, je le transmets à ma petite fille Manon, bientôt 13 ans, très intéressée par les disciplines scientifiques, afin qu'elle me fasse son retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          542
NathalC
  28 novembre 2018
L'eau, sujet d'exposé pour une collégienne de 12 ans.
Au fur et à mesure de ses rencontres, elle se rend compte de l'importance de l'eau dans notre vie. Certes, on le savait. Mais ici, il y a des explications concrètes, mais simples à comprendre, on découvre des anecdotes, des chiffres qui nous parlent.
Ce livre est destiné à un jeune public, mais l'adulte que je suis a aussi appris des choses.
Ludique par son mélange de dialogue, de bd, de textes, de dessins... ce livre est vraiment accessible et agréable à lire.
L'eau ne fait pas partie de notre vie, l'eau c'est nous, l'être humain, notre planète, notre vie... Ce livre, c'est une prise de conscience pour les enfants.
A peine terminé, je le passe illico à ma fille de 12 ans !
Merci aux éditions La Joie de Lire et à l'opération Masse Critique Jeunesse.
Une belle collection à découvrir pour apprendre, pour prendre conscience de la valeur de notre planète bleue.
Commenter  J’apprécie          530
Esiola
  27 décembre 2018
Merci à Babelio et aux éditions "La joie de lire" pour m'avoir fait découvrir ce livre lors de la dernière Masse Critique Jeunesse. Depuis que je l'ai lu, il est déjà passé entre 4 autres mains, plus jeunes que les miennes (13 et 15 ans).
L'approche est intéressante et originale. L'histoire est celle de Naïa, jeune écolière de 12 ans, qui doit réaliser un exposé sur le thème de "l'eau". Peu enthousiaste au départ, elle se laisse finalement emporter par ce sujet, au fil de ses découvertes et de ses observations.
Ce livre est très agréable à lire. Il s'agit essentiellement d'un texte romancé accompagné d'illustrations. Quelques planches de BD insérées ci et là dynamisent la lecture, ce qui plaît beaucoup aux plus jeunes. Il y a également, à la fin de certains chapitres, quelques pages présentées de façon plus documentaire et parfaitement résumées ("les quatre éléments", "l'eau virtuelle", "l'eau est un droit humain"...). J'ai trouvé cette variété dans le traitement du contenu très agréable.
Mélange d'anecdotes, de faits, de chiffres, d'observations, cet ouvrage de vulgarisation scientifique est une belle réussite, à conseiller ou à offrir à ceux - grands enfants ou adolescents notamment - qui pourraient s'intéresser au thème de l'eau. A la fois riche en lui-même et sujet à approfondissement (il peut susciter l'envie d'approfondir certains sujets), c'est un livre très accessible, à mettre entre toutes les mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ladythat
  06 février 2019
Les mystères de l'eau est un petit livre de vulgarisation scientifique qui prend la forme d'un roman au cours duquel le lecteur est invité à suivre, Naïa, une collégienne de douze ans, qui prépare un exposé sur « l'eau ». Au départ peu inspirée par ce sujet imposé, Naïa se lance pourtant en quête de réponses et prend peu à peu conscience de l'importance de l'eau. Bien entendu, nous avons tous conscience de son importance mais, Blaise Hofmann réussit à rendre les choses plus claires et limpides grâce à la forme du récit et à la richesse du contenu.
En effet, alors qu'elle remonte la Chamberonne, rivière du canton de Vaud (Suisse), Naïa rencontre un étudiant puis un professeur qui lui posent des questions et attisent sa curiosité en bousculant parfois ses croyances. Ces rencontres la poussent vers l'Université de Lausanne où de nouvelles rencontres vont lui permettre de découvrir l'eau sous divers angles telles que la géographie, la théologie ou encore la philosophie. Toutes ses notions soulèvent l'importance de l'eau, son intemporalité sans omettre de souligner l'inégalité de sa répartition à l'échelle mondiale.
Lu à voix haute à mes filles (9 ans 1/2) qui ont particulièrement aimé la dynamique du texte, ponctué de cases « bande dessinée » et des jolies illustrations de Rémi Farnos. Ce petit roman se lit très rapidement et apporte son lot d'informations considérables qui ne manqueront pas de susciter la curiosité et d'encourager les plus curieux à compléter les informations reçues par des recherches supplémentaires.
Lien : https://sirthisandladythat.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BMSierre
  28 mars 2019
Blaise Hofmann que j'avais découvert comme romancier il y a quelques années, signe ce livre remarquable sur le thème de l'eau. Avec l'aide de professeurs éminents de l'Université de Lausanne dont Jacques Dubochet, Prix Nobel, il a réussi à traiter ce sujet sous différentes facettes. Ce livre très joliment illustré par Rémi Farnos se lit comme un roman. Après l'avoir parcouru, on ne boit plus un verre d'eau de la même manière. A offrir aux enfants et à tous ceux qui sont sensibles aux problèmes importants de notre planète. G
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NathalCNathalC   27 novembre 2018
- C'est ça, la philosophie ?
- En quelque sorte. C'est oser poser sérieusement la question d'un enfant de quatre ans, et tâcher d'y répondre.
Commenter  J’apprécie          50
NathalCNathalC   26 novembre 2018
Je n'ose pas lui raconter la blague du hibou que l'on plonge dans de l'eau bouillante, et du coup... hibou.
Commenter  J’apprécie          50
EsiolaEsiola   27 décembre 2018
COMPRENDRE POUR NE PLUS AVOIR PEUR.
C'est très important. Et c'est déjà une belle raison de croire en la science !
Il faut y croire absolument, y croire ensemble, partager le savoir, lire, écrire, débattre, échanger des idées. La connaissance est un bien commun.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Blaise Hofmann (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Blaise Hofmann
Blaise Hofmann - La fête
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
161 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre