AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
City Hunter (Nicky Larson) tome 5 sur 36

Xavière Daumarie (Traducteur)
EAN : 9782845387393
220 pages
Panini France (12/05/2006)
4.41/5   58 notes
Résumé :
City Hunter est engagé pour assurer la protection de Yûko Kataoka, fille d'un riche homme d'affaires décédé peu avant. Il semblerait qu'un membre de sa famille cherche à l'éliminer avant son vingt-et-unième anniversaire, car selon la rumeur, c'est ce jour-là qu'elle recevra une lettre de son père lui lèguant tout ce qu'il possède.
Que lire après City Hunter (Nicky Larson), tome 5 : Un sur milleVoir plus
City Hunter Rebirth, tome 1 par Nishiki

City Hunter Rebirth

Sokura Nishiki

3.79★ (454)

12 tomes

Rinne, tome 1 par Takahashi

Rinne

Rumiko Takahashi

3.78★ (330)

36 tomes

Psychometrer Eiji, tome 1 par Kibayashi

Psychometrer Eiji

Shin Kibayashi

3.75★ (679)

25 tomes

Ranma 1/2, Tome 1: La source maléfique par Takahashi

Ranma 1/2

Rumiko Takahashi

3.93★ (3058)

38 tomes

Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Pour dissiper tout malentendu, je tiens à préciser que j'ai lu et relu la série culte "City Hunter" dans l'édition Panini, parce qu'il y a a toujours des tâcherons pour associer dans les bases de données l'édition simple de J'ai lu en 36 tomes et l'édition deluxe de Panini en 32 tomes ^^

Dans ce tome 5 Saeko Nogami l'inspectrice de choc et de charme est plus espionne que policière car en jouant de ses atouts féminins elle mène notre City Hunter vers des actions hors contrat bien loin du périmètre de la police japonaise… L'idée est que le Rokishia est détournement de la Libye des années 1980, et que Shlomo le prince beau-gosse est menacé par Ellan son jumeau maléfique beau-gosse (oui l'auteur va recourir moult fois à la ficelle des jumeaux ^^) . Mais on passe du film d'action au film bouffon car on assiste à une suite de blagues mettant en scène un héros travesti en femme (refrain déjà bien connu alors qu'on est seulement au début de la série), un vilain allergique aux hommes, et un harem de femmes soldats… Alors c'était très sympa, mais je pense qu'il y avait mieux à faire ^^
L'affaire suivante est sans doute finalement plus plaisante : Ryo est engagé comme garde du corps (et oui encore ^^) par la sexy croupière Yoko Makino qui s'avère être une magicienne du jeu au coeur d'une guerre de territoire entre les gangs Kiei-Kai et Koen-Kai. Après des caricatures de scènes de casino jamesbondiennes et l'inévitable passage sur les travestis, le duo Ryo / Yoko doit affronter Ryu le champion de Koen-Kai, bi-classé assassin et voleur de chance certes mais aussi caricature des anti-héros de western spaghetti (ça, c'est sans doute aussi un héritage Buichi Terasawa ^^).
Commenter  J’apprécie          460
Coup. C'est le mot le plus répété par Ryo Saeba dans ce tome 5 et le ressort comique des deux récits. N'oublions pas que notre nettoyeur professionnel préféré est surnommé le loup d'un coup ou l'étalon de Shinjuku! Inutile de vous préciser que vous ne verrez plus le V de la victoire de la même manière!

Deux intrigues nous attendent.
La première est la suite de l'histoire narrée dans le tome 4. Saeko Nogami, inspectrice de police chic et choc qui cherche à capturer le leader d'une organisation criminelle souhaitant s'emparer des secrets militaires du Royaume du Rokishia, avait sollicité dans le cadre de sa mission l'aide de Ryo. Nous les retrouvons ici enfermés dans la résidence dudit chef.Une résidence particulière car surveillée uniquement par des femmes soldats d'élite, ce qui suscite la joie de Ryo. Un Ryo qui ne perd pas le nord puisqu'il espère obtenir une récompense en nature (ses fameux "coups") avec Saeko!

Dans la seconde, Yoko Makino, une jolie et talentueuse croupière souhaite quitter le casino où elle travaille (appartenant à la Kiei-Kai, le gang de yakuzas le plus puissant du pays).Ce joli oiseau en cage s'est engagé à remporter une partie contre l'autre gang de yakuzas, la Koen-Kai, afin de gagner sa liberté.Mais peut-on vraiment s'affranchir du joug de la mafia?

Comme d'habitude, c'est drôle, c'est très bien dessiné et on rigole plus qu'on ne s'offusque du plus gros défaut/point faible de Ryo poussé à son paroxysme: son addiction XXL au sexe.

Ce que j'aime par-dessus tout chez ce mangaka, ce sont ses personnages féminins. Des nanas courageuses qui ont du caractère, qui exercent des métiers difficiles dans lesquels il n'est pas aisé de s'imposer en tant que femme (inspectrice de police, croupière). Au-delà de leur plastique très avantageuse, elles représentent des femmes brillantes qui savent ce qu'elles veulent. Bref de vraies héroïnes.

Les thématiques : l'espionnage, le désir d'indépendance, la mafia japonaise.

Petite anecdote dans ce tome : le mangaka fait allusion au parapluie bulgare (à la pointe rétractable enduite de ricine) utilisé lors de l'assassinat de l'écrivain dissident Georgie Markov en 1978.

Vite le 6!
Commenter  J’apprécie          00
On retrouve enfin Saeko Nogami :-) Elle est actuellement inspectrice de la brigade d'investigation spéciale de la préfecture de police, et non encore commissaire comme dans "Angel Heart" :-)

Le lien est, ce coup-ci, un papy à qui Ryô a fait appel pour fureter dans les ordinateurs de la police pour l'aider à résoudre son enquête à la fin du tome 4. Ce papy lui amène un autre enquête sur un plateau, en échange du service rendu, qu'il doit exécuter avec le concours de Saeko et l'accord de la police :-)

Maintenant, ce n'est plus des problèmes de traduction que l'on trouve mais ceux liés à l'édition des dialogues, certains mots ne sont pas coupés au bon endroit :-( Comme par exemple la phrase "pour rais-sortir" ("sortir" étant à la ligne d'en-dessous)... Au début, j'avais cru qu'ils avaient inventé un nouveau mot ^^ Raissortir ^^

Au fil des tomes, le dessin devient plus soigné, il gagne en profondeur :-) Surtout lorsqu'on découvre Ryô famélique à sa sortie du harem ^^ Les enquêtes gagnent en complexité et deviennent plus intéressantes :-)
Commenter  J’apprécie          40
Suite et fin de cette aventure de Ryo Saeba en compagnie de la belle policière Saeko Nogami, qui consiste à retrouver le mystérieux criminel qui cherche à s'emparer des secrets militaires du Rokishia, tout en résistant au charme de Saeko.

En deuxième partie de tome, on va retrouver Ryo Saeba au milieu d'une nouvelle mission palpitante au sein des jeux de hasard et des clans Yakuza.

Ces deux histoires vont encore une fois mettre à jour le gros (et grand) point faible de notre City Hunter. Heureusement il saura garder assez de sang à hauteur de son cerveau pour mener à bien ces deux missions au milieu de toutes ces jolies filles.

Un tome qui baigne dans l'humour grâce aux situations délicates (et tendues) dans lesquelles se retrouve notre héros et grâce aux interactions du héros et du scénariste avec le lecteur.

Un tome où malgré l'absence de son assistante Kaori, Ryo Saeba n'échappera tout de même pas aux fameux coups de marteaux en réponse à ses propositions et remarques indécentes.
Commenter  J’apprécie          20
Dans ce tome, on découvre la suite de l'histoire commencée dans le tome précédent. Saeko et Ryô sont aux mains d'un terroriste entouré d'un harem (c'est Ryô qui est content !!)

La seconde histoire de ce volume voit de nouveau Ryô jouer les gardes du corps pour une jolie femme, croupière qui veut retrouver sa liberté. La fin est un peu brutale, on aura certainement la suite dans le tome suivant...

Ici encore, Tsukasa Hojo nous gâte avec un magnifique dessin. J'ai un petit bémol sur la première histoire qui traîne en longueur je trouve.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Kaori :
(...) Pour Ryô, ce verre pare-balles est un article défectueux ! Parce qu'il est quelqu'un qui peut tirer même à travers un trou !

Ryô :
Eh oui ! Pour les filles aussi, je tire à travers n'importe quel trou !
Commenter  J’apprécie          20
Il arrive exceptionnellement qu'on trouve un revolver extrêmement précis parmi les revolvers de production industrielle ! Un revolver que même aucun grand artisan ne peut égaler ! On dit que, sur mille revolvers fabriqués, il y en a un qui est bon, c'est pourquoi... ON APPELLE CE REVOLVER "UN SUR MILLE" !
Commenter  J’apprécie          10
Idiote ! Tes yeux sont que des nœuds vides ! Ne m'amène pas ce genre de choses, à moi qui suit allergiques aux hommes !
(et c'est un homme qui parle ^^ il en a même de l'urticaire le pauvre ^^)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Tsukasa Hojo (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tsukasa Hojo
BOn, beaucoup de restrictions autour de Mr HOJO Tsukasa lors de sa venue à Japan Expo. On n'a pas pu l'interviewer, le filmer ni même filmer ses planches présentes à l'expo. Mais il y avait d'autres merveilles présentes en lien avec HOJO Tsukasa alors on a filmé !
La Bande Animée : https://labandeanimee.fr/ https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.manga-news.com/ https://www.youtube.com/channel/¤££¤12AqHIg5De Mr HOJO Tsukasa11¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
#tsukasahojo #cityhunter #cateye
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (167) Voir plus



Quiz Voir plus

Connaissez-vous l'oeuvre de Tsukasa Hojo

Hérïne de la série Rash!, femme médecin, capable de déclencher des catastrophes, sexy en diable, je suis:

kaori Mikamura
Yuki Asaka
Rui Kisugi
Shion Wakahané

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Tsukasa HojoCréer un quiz sur ce livre

{* *}