AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Baptiste Coursaud (Traducteur)
EAN : 9782226183255
40 pages
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (15/03/2008)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Ouvrage récompensé pour ses illustrations du prix BolognaRagazzi 2007, à la Foire du livre de jeunesse de Bologne. (catégorie Fiction)

C 'est la fin de l'été, les trois vieilles tantes arrivent comme chaque année avec leur arthrose et leur gâteau meringué. Demain Garmann va entrer au CP. Il a peur. Mais il fait cette découverte incroyable : les adultes aussi ont peur !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
mariech
  12 juin 2011
Déroutant au premier abord car ce livre est très différent de ce qu'on l'habitude de lire dans les livres pour enfants . déjà , les illustrations sont fantaisistes , on ne sait pas très bien si ce sont des découpages , des collages , des photos .
Puis , l'histoire , elle même demande plusieurs lectures pour appréhendre tous les thèmes abordés.
Petit à petit , on apprivoise le livre , Garmann a 6 ans et dans quelques jours ( nous sommes à la fin de l'été ) il rentre à la grande école , il a peur du changement et en même temps est impatient de vivre sa nouvelle vie.
Les relations des enfants et des personnes agées sont traitées avec beaucoup de justesse .
Commenter  J’apprécie          90
ChocolateBooks
  26 avril 2012
Les vacances d'été vont bientôt se terminer. Les trois vieilles tantes de Garmann arrivent en bateau pour leur visite annuelle, chargées de gâteau meringué et d'un cadeau pour le jeune garçon.
Cette année, Garmann va faire sa rentrée en CP et il est très inquiet. En discutant tour à tour avec ces tantes et ses parents, celui-ci va découvrir que les adultes aussi ont leurs propres peurs...
Ce premier album de Stian Hole révèle un univers graphique étonnant et très particulier : montage de photographies, de collages, de dessins et de peintures dont résultent des illustrations au réalisme exceptionnel. Un album fort et fascinant autant visuellement que par l'histoire, où sont abordées de grandes questions de la vie.
A partir de 5 ans.
Commenter  J’apprécie          40
VanessaV
  10 décembre 2012
Garmann a peur de rentrer au CP. C'est la fin de l'été et les tantines sont de visites. Elles sont vieilles et apportent avec elles leurs petits et moyens maux et leurs joie de vivre.
Lors de cet après-midi d'été, le garçon se rend compte que les enfants ne sont pas les seuls à avoir peur. Les tantes pensent à la mort et à la vieillesse avec poésie et sans rancoeur... le papa parle de ses absences professionnelles et de son trac de musicien, la maman de ses peurs pour Garmann mais aussi d'autres plus frivoles.
La vie apporte là de petits instants précieux et taquins, un dentier dans un verre d'eau, un skate comme déambulateur mais surtout de très beaux moments de poésie à qui sait regarder... des poils sur le menton d'une vieille tante mais aussi une veine bleue que l'on peut suivre comme un aveugle du bout du doigt.
Les préoccupations enfantines, perdre une dent de lait, ne pas savoir nager, rentrer au CP, deviennent comme des moments précieux, d'étape dans une vie.
Les illustrations de Stian HOLE sont déconcertantes. Des photographies retouchées et des dessins mettent en scène de manière assez surréaliste la vie de Garmann, comme monter dans un bus scolaire accompagné de sa maman Grace de Monaco et y retrouver Elvis Presley entre autres musiciens et autres personnages "culturels". le jardin, avec ses plantes, ses oiseaux et ses insectes a une part importante dans l'album, presque comme tableau de la temporalité... la fragilité de la vie d'un moineau ou d'une guêpe, des feuilles qui tombent.
Cet album est magnifique. Plein de poésie, il parle de questions sensibles sans mièvrerie et surtout donne un sacré entrain pour la vie et cette part de l'enfance aux multiples découvertes.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tombetoile
  09 juin 2017
J'adore cet album. Son étrangeté et sa fantaisie me plaisent.Il possède ce petit côté dérangeant qui en fait un album d'exception . Les illustrations sont magnifiques et je me suis amusée dans les collages à retrouver les personnages connus. Un coup de coeur méga géant.
Commenter  J’apprécie          20
SophieLJ
  14 septembre 2011
Plus qu'un simple album sur les peurs, ce livre parle de la mort et plus généralement de la peur de l'inconnu et des angoisses de l'avenir.
Si je reconnais tout le travail graphique et artistique de cet album de Stian Hole, publié chez Albin Michel jeunesse, il me laisse un désagréable sentiment pas très rassurant que je ne m'explique pas clairement.
Malgré tout, ça vaut le coup d'oeil ! D'ailleurs, ce livre a été primé à la foire internationale du livre jeunesse de Bologne.
Lien : http://litterature-jeunesse...
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LilizLiliz   09 octobre 2013
Les premières guêpes s'effondrent, évanouies, sur l'appui de la fenêtre. Ce sixième été est passé si vite. Tandis que Garmann referme son sac, il sent un souffle frais traverser l'air. Du coin de l'oeil, il aperçoit la première feuille qui tombe du pommier. Avant de se coucher, il touche ses dents une dernière fois histoire de s'assurer que l'une d'elles ne bouge pas. Treize heures le séparent à présent de la rentrée des classes. Et Garmann sent des papillons noirs lui chatouiller le ventre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CielvariableCielvariable   27 janvier 2019
Tante Iseline a de nombreuses rides et de longs poils blancs sur le menton. Garmann se dit que les rides ressemblent aux cernes des troncs d’arbres. Du bout de l’index, il suit sur la peau blanche et fine de tante Iseline une veine qui lui court le long du dos de la main. Les aveugles lisent avec les doigts, songe Garmann. Il ferme les yeux. La peau lui fait l’effet d’une feuille de papier très fin. Tante Iseline se réveille en sursaut et remet son dentier en place. « Tu as été enfant, un jour ? » lui demande Garmann. Elle réfléchit longuement. Une libellule suspend son vol. Tante Iseline sourit. Elle dit : « Oui, il y a cent cinquante ans … » Puis elle pouffe et son rire secoue sa poitrine. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 janvier 2019
Comment pourrait-on voir les papillons dans le ventre, sinon?
Commenter  J’apprécie          10

Video de Stian Hole (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stian Hole
Bande-annonce en norvégien.
autres livres classés : eteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1162 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre