AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211219179
Éditeur : Globe (26/02/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Vous avez déjà vu ça des centaines de fois. Une rumeur insidieuse circule sur Internet et finit par coûter des millions à une entreprise. Un incident politique fait dérailler le cycle des infos nationales et démolit la carrière d'un candidat. Un produit ou une pseudo-célébrité passe de l'obscurité la plus totale au statut de phénomène viral. Ce que vous ignorez, c'est que certaines personnes se cachent derrière tout ça. Généralement, ce sont des gens comme moi. Je s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
koalas
  20 décembre 2015
Je m'appelle Ryab Holliday et je suis un manipulateur des médias.
Enfin, du moins...je l'étais.
Aujourd'hui, je vois les choses autrement.
Mais si vous m'aviez demandé, il y a quelques années, comment imposer une marque en partant de rien (c'est-à-dire, comment faire parler d'elle dans les médias, comment booster les ventes d'un livre, comment promouvoir un produit), je vous aurais donné trois conseils :
Mentez
Trichez
Volez
Voilà les propos cyniques de l'auteur qui était alors directeur marketing de la socièté American Apparel.
Pour valoriser les produits de ses clients, il raconte comment il manipulait sans vergogne les journalistes et les blogueurs. Il mentait ouvertement sur Wikipedia, créait de fausses pages et envoyait de faux mails aux blogueurs.
Pour Ryan, les règles, c'était pour les blaireaux... Il en a donc inventé de nouvelles. Il a acheté des espaces publicitaires chez des blogueurs, des fans sur Facebook pour le compte de ses clients (80 dollars les 2000 fans) afin de leur obtenir une notoriété de façade. Et quand un article sortait, il 'ajoutait de faux commentaires à la suite de son post, pour donner l'impression que le sujet intéressait les gens. Il a acheté du trafic (à moins d'un cent le clic), qu'il orientait vers le site jusqu'à ce que l'article devienne le plus consulté de la journée.
Il était prêt à tout pour arriver à ses fins....
Sur près de 400 pages assez indigestes, l'auteur dévoile en 9 étapes les méthodes utilisées pour manipuler les blogueurs et les journalistes. Il montre qu'il est facile de manipuler l'information et nous met en garde : derrière tout phénomène médiatique se cache souvent une manipulation.
Un livre choc sur un manipulateur hors pair. Une sorte de Loup de Wall Net qui n'aurait pas déplu à Scorcese.
"Croyez-moi, je vous mens", le livre d'un repenti tête à clic et à claque qui a le mérite de nous ouvrir les yeux sur la toile pas très nette..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          356
Sabrina_Debusquat
  10 novembre 2016
COMMENT NE PAS SE FAIRE MANIPULER PAR LES SITES INTERNET
Si vous aimez Internet c'est parce que vous y retrouvez une ouverture d'esprit et l'accès à certains sujets que les médias de masse déconsidèrent.
Mais sur la toile le revers de la médaille est qu'en ayant accès à tout et à la pensée de tout le monde, vous avez aussi accès à n'importe qui et à n'importe quoi.
Dans “Croyez-moi je vous mens” (Editions Globe), Ryan Holiday, un spécialiste du marketing et de la communication qui se présente lui-même comme un “manipulateur des médias” vous raconte comment il a orienté des sites et des blogs dans l'intérêt de ses clients, pour vendre un film, des vêtements ou un candidat politique.
A à peine 28 ans il a déjà fait le tour de ce monde souterrain et après une carrière éclatante il fait aujourd'hui son mea culpa en nous dévoilant ses techniques. Internet est un petit monde aussi extraordinaire que banal dans lequel une info publiée sur un blog quasi inconnu peut se retrouver le soir même en une des JT nationaux. Or ces nouveaux médias du web ont les mêmes contraintes que les autres supports : l'argent et la course au scoop. Des contraintes qui entraînent une croissante et inquiétante non-vérification de l'information puisque sur le web encore plus qu'ailleurs, une info en chasse une autre.
Comme l'explique Ryan Holiday, dans l'économie d'Internet “ce sont les statistiques qui fabriquent l'information” et “le journalisme qui s'appuie sur le nombre de pages vues offre à ses lecteurs ce qu'ils semblent vouloir […] et les en abreuve jusqu'à ce qu'ils oublient qu'il peut exister un autre type d'information”.
Alors, pour attirer le lecteur, les sites de grands médias nationaux comme les plus modestes blogs, trouvent et amplifient à grand renforts de titres chocs des sujets qui “font du clic” : extrémisme, sexe, haine et polémique. Ainsi la boucle est bouclée : “les blogs pistent tous les mêmes types d'articles, les médias de masse pistent tous les blogs, les lecteurs les suivent les uns comme les autres et tout le monde se laisse enfumer”(NB : d'après une étude, 89 % des journalistes utilisent les blogs pour vérifier leurs informations et rédiger leurs articles*)
[...]
La gravité du phénomène est alors que “ce qui débute en ligne se prolonge dans la réalité” et que notre “vision du monde peut être influencée par la manière dont l'information est fabriquée sur Internet”. Très cynique, l'auteur effleure tout de même l'idée que ces techniques puissent être utilisées pour servir de nobles causes mais remarque que “personne ne capte l'ampleur de ce qui est en train de se passer ni ne lève le petit doigt pour réparer les dégâts”. Pour lui “ce qui se développe sur Internet ne reflète en rien la réalité” et ”n'ouvre pas non plus la voie au changement qui donnera naissance au monde dans lequel nous espérons vivre un jour”.
Lien : http://www.ca-se-saurait.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
koalaskoalas   02 décembre 2015
Aujourd'hui, la télévision n'est plus le premier support culturel. Internet l'a remplacée. Les blogs l'ont remplacée. You Tube, également. Ainsi que Twitter. Ce sont eux qui contrôlent notre culture exactement comme a pu le faire la télévision en son temps. Mais Internet obéit à un autre dieu : le trafic. Le Web vit et meurt au rythme des clics, car ce sont eux qui déterminent l'influence d'un blog et le chiffre d'affaires généré par la publicité. La question cruciale posée par Internet n'est pas de savoir si un contenu est divertissant ou pas, mais de savoir s'il attirera votre attention, s'il se propagera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Video de Ryan Holiday (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ryan Holiday
Media Manipulation and Unconventional Marketing: Author Ryan Holiday on "Trust Me I'm Lying"
autres livres classés : extrémismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr