AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092444766
Éditeur : l'Atelier contemporain (19/01/2019)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Au Pont du Diable est le résultat d’un moment de pause. Pause d’un artiste, venu au bord de l’eau aux heures les plus chaudes de la journée, pour voir les gens s’y prélasser. Alexandre Hollan ne reste pourtant pas inactif. Fusain à la main, il réalise des croquis de ces êtres rassemblés là. Un seul trait, modulé en quelques courbes, suggère les corps, les visages, sans fond ni perspective. Les modèles ne posent pas, ils se laissent saisir par l’œil de l’artiste comm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ninosairosse
  07 janvier 2019
♫Comme un arbre dans la ville
J'ai des chansons sur mes feuilles
Qui s'envoleront sous l'oeil
De vos fenêtres serviles♪
T'as dû en voir passer
Des cortèges de paumés
Des orages, des météores
Et toutes ces nuits d'hiver
Quand les averses tombaient
Une vie d'arbre à coucher dehors
À perdre le nord ♪
Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens!
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain!
Plus le temps de savoir à qui la faute
De compter sur la chance ou les autres
Maintenant on se bat ♫
Extraits dans l'ordre :
Comme un arbre-Maxime le Forestier - 1972
L'arbre va tomber- Francis Cabrel- 1994
Aux arbres citoyens- Yannick Noah- 2006
Né en 1933 en Hongrie
depuis 56 ,vit et travaille à Paris
Alexandre Hollan , peintre dessinateur
deux motifs repris en coeur
"les arbres" et" les vies silencieuses"
energies vitales, vibrations harmonieuses
"je suis ce que je vois"
Il est loin ton chemin papa
du dessin sans formalisme
au da-sein de l'existentialisme...
Merci masse critique, l'atelier contemporain
Croquis à la main levée
pas de quoi me faire rever
Au pont du Diable, pas content pour rien
PS : moi Lodève, 2016, c'est Christian Bobin
qui m'a inspiré sur le Chemin...
https://www.babelio.com/livres/Bobin-La-Femme-a-venir/23978/critiques/1135661

;-)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
fanfan50
  16 décembre 2018
Dans le cadre de l'opération Masse Critique, ayant reçu de la part de l'éditeur "L'atelier contemporain" ce carnet de croquis en avant première, je peux dire que c'est le premier livre que je viens de lire et d'en regarder les dessins en si peu de temps.
Pris dans les mains, cela ressemble fort à un carnet de voyage car c'est un modèle à spirale de couverture sobre avec l'ébauche de ce qui court sur toutes les pages : un croquis dessiné presque à main levée mais d'un trait sûr et rapide d'un personnage et d'une petite fille de profil. Pas de pagination – c'est inutile. On peut ouvrir l'ouvrage à n'importe quelle page et admirer la justesse et la sobriété du trait. Yves Michaud l'a préfacé en cinq pages : « L'humanité telle quelle » qui introduit le court texte explicatif de l'auteur des dessins : l'artiste-peintre Alexandre Hollan (encore plus court : 2 pages) et s'ensuit sur le recto de chaque page des esquisses très succinctes de personnes et de chiens – certaines pleines de vie, d'autres à peine esquissées mais toujours avec talent. Le dessinateur nous explique son propos. Pendant une vingtaine d'années, il est allé près de Lodève au pied du Pont du Diable au bord de l'Hérault et sur cette plage, il s'est laissé aller à croquer ce qu'il voyait : un chien, une femme sur son transat, un enfant qui mange une glace. Le dessin est rapide mais pur et on sent le mouvement qui anime la feuille. C'est beau et encore plus quand on se met à faire tourner les pages très vite car là, cela prend vie et on se voit vraiment sur la plage en sa compagnie.
Je ne peux pas noter le style de l'auteur et l'histoire racontée (ce n'est pas un roman, ni même une BD), mais j'apprécie ces petits croquis de plage. Un court moment de plaisir.
Je remercie L'Atelier contemporain ainsi que Masse Critique pour cet envoi inattendu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BRIGITTEB
  31 décembre 2018
Reçu dans le cadre de Masse Critique, j'ai apprécié ce "carnet de croquis" comme on savoure une petite boîte de très bons chocolats, vous voyez !
Alexandre Hollan nous entraine, à travers des croquis faits au bord de la rivière, au Pont du Diable dans l'Hérault, à aiguiser notre regard sur les gens, et c'est parfois comique, d'autres fois tendre, toujours plein de sous-entendus en tout cas. Un seul trait suggère tout un tas d'émotions et de sentiments, mais ce ne sont pas des caricatures, rien n'est exagéré, au contraire, c'est un travail riche en finesse et subtilité. Un régal.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfan50fanfan50   16 décembre 2018
Pendant une vingtaine d'années, entre 1990 et 2010, lors de ses longs séjours d'été dans son mazet près de Lodève, quand il se met à l'écoute des arbres qui inspirent ses magnifiques dessins et sa peinture, au plus fort de la chaleur, Alexandre Hollan allait au bord de l'Hérault, au pied du Pont du Diable. A cet endroit, le fleuve sort des gorges et s'endort un moment sur une grande plage de cailloux. Depuis on a aménagé le site en le transformant en "vraie plage" avec parkings, parasols et guinguette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BRIGITTEBBRIGITTEB   31 décembre 2018
La baignade du Pont du diable était sur le chemin des garrigues lointaines. A l'époque, on pouvait descendre sur les sentiers entre les rochers jusqu'à l'eau. Maintenant on a construit "le Grand Site" avec des immenses parkings payants, et des autocars gratuits pour emmener les braves touristes à Saint-Guilhem-le-Désert. Depuis ce changement, je ne veux plus y aller.
Commenter  J’apprécie          10
fanfan50fanfan50   16 décembre 2018
En fait, plus je regarde et parcours à nouveau ces dessins, plus aussi je les appréhende et je les comprends comme des moments de vue - pas des moments de vision, ni de regard car ces deux termes auraient encore quelque chose de trop intentionnel, de trop volontaire et inquisiteur. Il y a la vue, la pure impression visuelle, et le dessin qui la fixe est en quelque sorte l'acte commun du sentant et du senti - dans une parfaite et tranquille immédiateté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Alexandre Hollan (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Hollan
Exposition Alexandre Hollan à Chambord.
autres livres classés : existentialismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre