AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747091279
Éditeur : Bayard Jeunesse (09/05/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l'extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang...
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaum... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  18 mai 2019
Ce premier tome est réussi : il parvient à introduire l'univers, présenter et développer une bonne poignée de personnages, tout en apportant un lot constant de scènes d'action ou de révélations. Je n'ai ressenti aucun ennui et, malgré quelques défauts, j'ai globalement apprécié cette lecture. Pourtant, j'avais quelques appréhensions, notamment avec cette histoire de sang… En effet, je craignais d'avoir encore une fois affaire à un récit mettant en scène des vampires. Ce ne fut pas le cas, car Sara Holland a proposé une utilisation originale. Ici, le sang est utilisé comme de la monnaie : les citoyens doivent pratiquer des saignées pour éviter les dettes et payer leur loyer. Ce fluide prélevé enlève du temps au donneur. Ceux qui s'abreuvent ensuite de ce liquide enchanté voient leur santé plus élevée, voire vivent plus longtemps… Généralement, c'est l'élite qui possède ce droit. Comme dans la majorité des dystopies, on a donc une traditionnelle scission entre plusieurs classes sociales. Ce clivage est assez bien montré, que ce soit au début avec la vie dans la misère qui contraste nettement avec les riches côtoyant le château d'Everless. le concept de sang comme monnaie de vie m'a bien plu et, malgré les apparences, est assez original. Cela fait ainsi l'une des forces de ce récit.
En plus de son passé douloureux, le quotidien de Julie ne va pas être facile. En plus d'une vie de misère, la jeune fille a un certain talent pour s'attirer les ennuis ! Son entourage a beau la mettre en garde ou tout faire pour l'éloigner des problèmes, c'est peine perdue : elle fonce tête baissée ! Ce n'est plus de la naïveté, c'est parfois de l'idiotie pure… Ce trait de caractère m'a plutôt agacée, mais peut-être plus ou moins compréhensible étant donné l'âge de la demoiselle… Cette dernière est d'ailleurs assez attachante. Déterminée, travailleuse, sensible et avec une langue acerbe, elle a le mérite de savoir s'adapter rapidement, de refouler ses peurs et de toujours aller de l'avant. Son père est également un personnage doux et protecteur que l'on aurait souhaité voir davantage avant que Julie se rende à Everless. On notera également Liam et Roan, deux frères que tout oppose. Si tous les éléments mettent en avant le beau Roan, j'avoue avoir été plus intéressée par Liam dont le caractère renfermé, observateur, colérique ou souvent mauvais font de lui un antagoniste idéal… Cela dit, je me doutais que le jeune homme n'avait pas uniquement ce tempérament et cachait bien des secrets… Tout comme son aîné…
Le rythme du roman est géré efficacement, si bien que l'on tourne les pages avec aisance. Il y a du suspense, notamment avec la Reine et le comportement de Liam, et une pluie de secrets. C'est avec plaisir que j'ai essayé de deviner qui cachait quoi et à quels jeux jouaient certains… Je ne me suis d'ailleurs jamais trompée ! (Et le fait d'anticiper tout cela ne m'a pas dérangée.) Enfin, le dénouement m'a plu et m'a donné envie de lire la suite, car les choses se sont révélées aussi sombres que violentes… On se demande ce qu'il va arriver à Julie et à ses compagnons. Ce fut donc une bonne lecture prenante, assez originale dans son concept de base, avec des personnages manipulateurs et un final explosif. J'attends le second opus avec curiosité et impatience !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
basileusa
  03 mai 2019
Je me suis régalée avec ce premier tome qui nous emmène dans un monde proche du notre, où la magie a transformé le sang des hommes en temps ...c'est difficile à comprendre au début mais en gros les humains ont du fer-de sang que l'on peut récupérer en se saignant et ça a valeur de monnaie ! Problème c'est aussi l'espérance de vie qui diminue en se faisant saigner car on peut vous prendre 1jour de temps comme 10 ans de temps et c'est donc tout ce temps là qu'on a en moins à vivre ! Julie voit son père s'affaiblir car il donne son sang pour payer le loyer , elle décide donc de travailler au château d'Everless , là où elle a grandit et d'où ils ont été expulses jadis. Son père la met en garde contre les occupants du château et à raison ! (mais je vous laisse découvrir tout ça )
J'ai totalement adhérée à l'histoire même si quelques twist semblent un peu facile , il y a un peu comme du conte de fées dans l'air, tout en n'étant pas du tout gnangnan . On s'attache à Julie et on est vite entrainé dans sa quête de justice . J'ai maintenant hâte de lire le tome 2 !!!
Merci à Babelio et aux éditions Bayard jeunesse !
CHallenge Mauvais genre
CHallenge séries 2019
MUlti-défis 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
Ewylyn
  07 mai 2019
J'étais curieuse de découvrir ce titre. La couverture captait mon attention avec cette forme de sablier, ce rouge sang, le visage et le château, les couleurs limitées. Elle donnait une atmosphère atypique ; sans oublier le résumé, qui lui, est très intéressant. Il y avait tous les mots-clés pour me plaire et je remercie beaucoup les éditions Bayard ainsi que le site Babelio pour cette masse critique personnalisée. Je ne regrette pas ma lecture, ce fut un réel coup de coeur et un page turner qui aura duré à peine 48h !
Le roman m'a scotché. Je lui trouve un côté Red Queen de Victoria Aveyard sans en être un copié-collé, un côté Sarah J. Maas (Un palais d'épines et de roses, Keleanna) sans pour autant être similaire. C'est assez curieux, il me rappelait de bons romans de fantasy sans que je ne mette véritablement le doigt dessus, et au moment où j'écris cet avis, je reste toujours dans le floue. En revanche, il m'a séduite dès les premières pages jusqu'aux dernières lignes, je l'ai lu en très peu de temps, en à peine trois sessions de lectures. J'ai eu beaucoup de mal à le laisser de côté, tant il donne envie d'en savoir plus. Il n'est pas parfait non plus, il a quelques couacs et défauts, comme un léger manque de consistance dans les relations entre les protagonistes. le style de Sara Holland est fluide, très agréable à lire, précis et soigné sans être trop pointu ou trop simpliste. C'est un entre-deux bien dosé, descriptions et dialogues s'enchaînent bien, je n'ai pas eu de sensation de lenteurs. Les émotions de Julie sont bien décrites.
Néanmoins, côté rythme et ambiance, je suis servie. Nous sommes dans une atmosphère de fantasy, avec un palais aux mystérieux secrets, une quête d'identité et de vérité, voire même de vengeance, des rancunes tenaces, de secrets de famille... Un brin de magie, pas mal d'aventures et de péripéties, des révélations qui montent crescendo, des questions qui s'imposent sans déranger la lecture et des réponses que j'ai hâte de découvrir. Parce que ce premier tome remplit parfaitement son office, il présente, il expose, toutefois il n'oublie pas de développer, d'agir, d'avoir son âme propre. C'est une ambiance feutré, calme en apparence et sombre, violente, ce n'est pas un pays de Bisounours et la fin nous le montre clairement. J'ai beaucoup aimé ce rythme entre action et réflexion, entre exposition et exploration, entre questions et révélations. le rythme est bien géré, même si j'avoue, parce que je vous l'ai dit, le livre n'est pas parfait - il faut attendre un peu pour voir s'amorcer les premiers enjeux. Cependant, notre patience est clairement récompensée avec la suite des événements.
L'histoire est très bien menée. Simple, efficace et attrayante. Elle m'a happée et j'en ai savouré chaque instant, en particulier le final qui est tendu, horrible. L'intrigue nous présente Julie, une jeune fille dont la vie fut brisée durant son enfance, de l'or du palais d'Everless, elle et son père furent exilés. Miséreux, ils font de leur mieux pour vivre, jusqu'au jour où notre petite Julie a la très mauvaise idée de retourner au palais. Elle n'y va pas de gaieté de coeur, elle y va pour gagner sa vie et sauver son père. Dans ce monde, l'autrice nous offre une mythologie très captivante, c'est même mon gros coup de coeur. Il est question d'une querelle entre une Envoûteuse et un Alchimiste, de payer avec son fers-de-sang, un métal obtenu à partir du temps qu'il vous reste à vivre. L'univers est passionnant, j'ai adoré cette idée de mêler le temps et le sang, de faire de la magie avec le temps, d'avoir cette histoire avec l'Alchimiste. Tout coule de source, est bien présenté et l'intrigue qui découle de cette mythologie est chouette. Je vous l'ai dit un peu plus haut, mais tous les ingrédients sont là pour me plaire. Tout est lié au passé, au Temps et c'est incroyable de voir les liens se tisser, de découvrir les révélations sur Julie et sur cet accident.
Les personnages sont très cool. J'aurais aimé en savoir plus, en voir plus notamment dans leurs relations, mais je suppose que ça se nouera au fil du temps. Je suis également sceptique sur le prénom Julie. Personnellement, ça ne sonne pas très fantasy pour moi, comme Caro d'ailleurs. C'est mon petit point noir, parce que ça me fait un peu sortir de l'univers qui lui est original et splendide. Julie est une chouette héroïne, entre sensibilité et force, entre naïveté et intelligence, entre spontanéité et lucidité. J'ai adoré son parcours à Everless, sa quête, sa manière d'être, son léger côté cynique ainsi que sa générosité. C'était très intéressant de suivre les événements de son point de vue. J'ai beaucoup aimé les personnages de Liam, sombre, mystérieux, détestable et déstabilisant ; d'Ina Gold, très lumineuse et sympathique ou encore de Caro, passionnée, surprenante, amicale. J'ai bien aimé le père de Julie ou encore la reine, j'aurais aimé en voir plus, tout comme l'Alchimiste et l'Envoûteuse, mais je suppose que je peux attendre le tome 2. Je suis moins fan de Roan que je trouve un brin en carton, le prince charmant très gentil, absolument adorable, mais malheureusement peu courageux.
Comme vous l'avez peut-être vu, si vous avez lu la totalité de mon avis, le roman est un coup de coeur. Il a d'excellents atouts comme la plume de l'autrice, l'univers développé, le rythme ou encore l'ambiance, l'histoire dans sa globalité, ses retournements de situations et son final. Il y a des points plus instables comme les prénoms de certains protagonistes, des passages de l'intrigue ou le manque de lien entre les personnages. Pour ma part, la balance penche largement sur du positif et je suis plus qu'impatiente de découvrir la suite. C'est un premier tome très intéressant, je suis conquise !
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Aelynah
  19 mai 2019
Everless
Tout d'abord je l'avoue c'est l'objet livre qui m'a plu quand je l'ai reçu. Même si son résumé m'avait interpellée et me donnait envie de le lire, c'est de le voir si beau qui m'a amené à le lire.
Nous avons ici un univers tout à fait surprenant, ou le sang équivaut à du temps de vie. Ou lorsque les dettes se font trop lourdes on les rembourse en s'en faisant prélever.
Comme dans chaque univers il existe les nantis et la plèbe. Les nantis qui bénéficient de temps en plus sous forme de richesse. Parmi eux, la reine qui vit depuis des siècles.
Dans un petit village de ce royaume, nous allons suivre Julie. Cachée là depuis des années avec son père, ils vivent chichement. Les dettes s'accumulent et son père n'a plus assez de force pour se faire prélever du sang. Alors comme elle atteint l'âge minimum requis pour en donner elle compte bien l'aider quitte à perdre des années de vie.
Mais une autre opportunité va s'ouvrir à elle.
Everless le domaine duquel ils se sont enfuis des années auparavant recherche des jeunes filles pour la domesticité. La reine vient en visite avec sa fille adoptive qui doit épouser l'un des héritiers du domaine.
Son père lui a interdit d'y retourner. Trop dangereux. Et avec la visite de la reine une autre consigne aussi lui a été assignée. Ne jamais croiser la route de la reine.
Mais pourtant pour gagner de quoi rembourser leurs dettes en quelques mois, Julie oublie toutes les mises en garde.
Et c'est à sa suite que nous allons découvrir Everless, ses habitants nobles ou domestiques. Et petit à petit en apprendre un peu plus sur cet univers qui nous a emporté des les premières pages. Secrets, légendes, malédictions, morts aussi vont ponctuer ce récit.
Sara Holland a su trouver une façon de nous mener jusqu'à la fin sans spoiler sa trame. J'ai eu beau essayer de deviner, avancer plusieurs hypothèses j'étais loin de cette fin tortueuse et sombre.
Ce n'est pas un coup de Coeur mais ça en est proche. Tout est vraiment orchestré au millimètre. Je n'ai rien vu venir et j'avoue que cette fin me donne fortement envie d'en connaitre plus. Une superbe lecture pour ce mois de la fantaisie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Bislys
  09 mai 2019
Criblée de dettes, Julie se voit contrainte de se faire embaucher au château d'Everless, une chose qu'elle avait promis à son père de ne jamais faire. Mais face à la menace de devoir donner son sang contre de l'argent, la jeune fille n'a pas eu le choix car en Sempera, contre quelques années de vie contenues dans la sang, on peut transformer celui-ci en or. Mais au coeur d'Everless, les intrigues sont nombreuses et revenir sur des lieux qu'elle a fui bien des années plus tôt ne sera pas sans danger pour Julie.
Si mon résumé du roman vous parait brouillon, aucune inquiétude, l'intrigue est tout ce qu'il y a de plus simpliste. Un peu trop à mon goût. Si le début du roman m'avait emballé, la suite s'avère un peu trop facile et les grosses ficelles bien visibles. Les personnages manquent de profondeur et le retournement de situation de la fin du roman ne m'a pas étonnée. Ça se laisse lire, mais c'est sans grande originalité dans l'univers de la fantasy. Les néophytes dans le genre y trouveront sans doute leur compte, mais en ce qui me concerne j'ai trouvé ça fade et un peu plan-plan, du déjà-vu.
Dommage car ça partait bien.
Merci à Babélio et à Bayard pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MadameRatouMadameRatou   23 mai 2019
Sans qu'elle ait besoin de me l'expliquer, je comprends ce qu'elle ressent : le fait d'être privée de la tendresse d'un parent, de ses paroles rassurantes, a laissé un trou béant dans ma poitrine.
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   23 mai 2019
J'hésite à lui donner un faux prénom, mais le mien est assez répandu, et je me rappelle la première règle que papa m'a enseignée pour bien mentir : « Dans la mesure du possible, dis la vérité. »
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   23 mai 2019
Je sais qu'on peut éprouver à la fois de la joie et du chagrin. Il est possible de regarder vers l'horizon tout en regrettant ce qu'on a perdu.
Commenter  J’apprécie          00
MadameRatouMadameRatou   23 mai 2019
À l'époque, déjà, son rire et sa voix faisaient palpiter mon cœur.
Commenter  J’apprécie          00
SaiwhisperSaiwhisper   30 avril 2019
Moi, ce ne sont pas les fées qui m'effraient. La forêt recèle des dangers bien réels - des voleurs en embuscade, portant poignard acéré et poudre alchimique à la ceinture, prêts à saigner du temps à quiconque ose s'aventurer loin de son village. On les nomme les saigneurs.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Sarah Holland (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Holland
Un coup de coeur pour Everless à 4:26
autres livres classés : sangVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Sarah Holland (2) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..