AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364683408
Éditeur : Editions du sous-sol (15/03/2018)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Dans la famille Holleeder, il y a d'abord le père : alcoolique et violent qui détruit tout sur son passage, rabaisse femme et enfants et fait régner un climat de terreur dans son foyer. Ouvrier chez Heineken, il se soûle en rentrant de l'usine, distribue raclées et insultes sous l'effet de l'alcool et de la frustration. Il y a la mère, être fragile et docile qui tente tant bien que mal de protéger ses enfants. Il y a Willem, le fils aîné, seul à tenir tête à son pèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  08 avril 2018
Quelle histoire épouvantable !
Presque 500 pages de calvaire, de peur.
Peur dans l'enfance avec un père ultra violent qui tyrannise sa femme et ses quatre enfants.
Peur dans la vie d'adulte avec un frère gangster notoire qui a enlevé Freddy Heineken en 1983, tient sous sa coupe ses deux soeurs, fait assassiner son beau frère, gère la pègre hollandaise.
De prison en prison, il continue à régner sur le monde mafieux et à terroriser sa mère et ses soeurs.
Jusqu'au jour où Astrid, devenue avocate, craignant pour la vie de ses soeurs et des enfants de la famille trouve le courage de le dénoncer du meurtre de son beau-frère.
Mais c'est au risque de sa propre vie, elle devra vivre cachée.
Au fil des pages, on est englué dans cette sordide histoire comme l'est la famille Holleeder sous la coupe du père puis du fils Willem.
C'est assez long à lire et le découpage en parties qui ne sont pas chronologiques gêne un peu la lecture.
Mais on ne peut que compatir pour Astrid et souhaiter que son frère reste en prison à perpétuité, ce qui n'enlève pas pour autant les menaces qui continuent à peser sur elle.
On se croirait dans un mauvais film et il semble inimaginable que cette histoire soit réelle et actuelle.
Courage Astrid !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
encoredunoir
  10 avril 2018
Un jour de 1983, Alfred Heineken, patron de la célèbre brasserie hollandaise, et son chauffeur Ab Doderer sont enlevés. Après trois semaines d'une rude détention, ils sont libérés contre la remise d'une rançon de trente millions de florins. Parmi les ravisseurs, Willem « Wim » Holleeder et son beau-frère Cor van Hout. Arrêté en 1984, incarcérés jusqu'en 1992, il devient peu à peu l'un des truands les mieux établis des Pays-Bas et une espèce de légende nationale, alors qu'il continue les aller-retours en prison pour extorsion, menaces ou chantage. Holleeder a ainsi droit à des chansons en son honneur, à des biographies hagiographiques et même a une chronique régulière dans un magazine.
Mais c'est une autre histoire que raconte sa soeur, Astrid, dans Judas. Astrid a grandi dans l'ombre de son frère ainé dans le quartier populaire du Joordan, à Amsterdam, sous la coupe d'un père alcoolique et tyrannique. Si la grande soeur, Sonja, a plus ou moins suivi la voie de Willem en épousant son complice Cor, Astrid, elle, a suivi des études jusqu'à devenir avocate. Mais on ne rompt pas comme cela avec sa famille, et surtout pas avec Wim. Il y a le nom d'abord, marqué au fer rouge depuis 1983 et qui représente un sacré handicap lorsque l'on veut travailler dans le domaine de la justice. Il y a surtout aussi la volonté de Wim de contrôler totalement son entourage, de le tenir sous sa coupe, en menaçant mais aussi, si besoin, en punissant. C'est ainsi qu'il n'hésitera pas à faire abattre Cor et à menacer Sonja et ses enfants afin qu'elle lui reverse l'héritage de son mari. C'est ce Willem Holleeder là, bien loin de l'image romanesque du bandit d'honneur que les médias ont tressée, que présente Astrid Holleeder. C'est contre lui aussi, qu'elle a décidé, avec sa soeur et la compagne de son frère, de témoigner en justice afin de l'envoyer en prison pour le meurtre de Cor van Hout.
Il y a là tous les ingrédients d'une histoire criminelle exceptionnelle. Ce n'est toutefois pas l'angle choisi par Astrid Holleeder. le titre est relativement clair à ce sujet. le Judas du titre, c'est bien entendu moins Wim qui a trahi Cor, qu'Astrid elle-même qui a trahi Wim. Si elle en paie aujourd'hui le prix fort – elle vit cloitrée sous protection policière car son frère, depuis sa prison, a mis sa tête à prix – Astrid Holleeder semble penser qu'il n'est pas encore assez élevé pour sa trahison. Aussi son livre est-il constamment partagé entre la justification de cette dénonciation qui passe par la description d'un Wim pervers narcissique et le besoin de trouver si ce n'est toujours des excuses, au moins des explications au comportement du grand frère.
Dès lors, Judas relève moins du récit criminel que de la thérapie par la plume. Il s'agit d'un récit intime, parfois erratique, sautant d'une époque à l'autre revenant sur tel ou tel aspect pour le mettre en regard d'une situation particulière, au risque de rendre la lecture d'autant plus fastidieuse que l'écriture d'Astrid Holleeder n'est par ailleurs pas vraiment fluide. Autant dire que l'on n'est, pour ne reprendre que quelques noms ou titres cités en quatrième de couverture ou dans la presse, ni chez Saviano, ni dans le Parrain, l'activité criminelle de Wim demeurant en arrière-plan et très peu documentée. Même le kidnapping de Heineken n'est qu'évoqué, certainement parce que le public hollandais en connaît les circonstances sur le bout des doigts, ce qui n'est malheureusement pas forcément le cas du lecteur français. Dès lors, celui qui, comme nous, pense trouver un tableau de la pègre hollandaise ou de la geste véridique de l'un des plus grands criminels du pays, s'expose à une véritable déception. Récit psychologisant et hésitant, Judas, qui est avant tout une façon pour Astrid Holleeder de compléter sa thérapie, ne tient finalement pas la promesse que l'on avait cru y voir.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
domeva
  21 mars 2018
C'est un témoignage poignant,en plein coeur de l'actualité,celui d'une famille dévastée par la terreur induite par le frère ainé,chef mafieux,dont le procès aux assises s'est ouvert le 5 février aux Pays Bas.Sa soeur Astrid a réussi à rassembler des informations pour tenter de le faire condamner pour les nombreux meurtres qu'il a commandités.Elle s'est sentie dans l'obligation de le faire quand sa proche famille et elle même ont été en danger de mort.Une incroyable saga familiale .Un récit hors normes.
Commenter  J’apprécie          120
Shabanou
  06 mai 2018
Bonjour les lecteurs ...
Voici un récit qui n'est que misère et violence digne d'un roman d'Emile Zola .
Sauf que cela s'est passé de nos jours !
C'est l'histoire de la famille Holleeder qui vit sous le joug d'un père tyrannique, alcoolique et violent.
Dans cette famille il y a 2 filles et 2 garçons.
Le fils ainé reproduira le rôle du père mais de façon exponentielle .. violent, dealer, voleur, proxénète,chef de gang.
Il terrorise son entourage, ses "collègues", amis et surtout sa famille.
Il comptabilise de nombreux allers/retours en prison.
Ce fils s'est rendu célèbre au Pays-Bas pour avoir enlevé contre rançon l'industriel Freddy Heineken et son chauffeur.
C'est lui le garçon de la photo.
La fillette, c'est Astrid le judas de la famille. La seule qui fera des études ( elle est avocat pénaliste ) et qui va tout faire pour que son frère soit enfin arrêté, ceci au risque de sa vie et de celles des autres membres de la famille.
Astrid c'est le judas qui veut que cette horreur cesse ( après 6 meurtres ). Que le monstre soit empêché de nuire à nouveau.
Astrid à la fois héroïne et traitre !
Une fois le frère à terre, comment le reste de la famille a-t-elle fait pour essayer de survivre face à autant de violence?
Comment parvenir à vivre avec la peur perpétuelle au ventre ?
On n'en sort pas indemne .. même si le monstre n'est plus en état de nuire, toute cette famille reste marquée a jamais et a des comportements souvent " border line" .
Ce récit est touffu et dense. On en sort complètement chamboulé devant tant d'horreur.
Plus de 500 pages d'horreur , cela laisse des traces et il faut un certain moment pour les digérer!
3 c'est arrivé près de chez vous " comme disait un certain Benoit Poolvoert.
Glaçant, sordide .. digne d'un mauvais film !
Petit bémol... le découpage des chapitres qui est fait de façon non chronologique et qui gêne un peu la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marquise_de_Miaoucha
  09 mai 2018
Astrid Holleeder est la petite soeur d'un des plus grands criminels des Pays-Bas, le célèbre « Le Nez ».
Elle raconte ici dans ce témoignage bouleversant et édifiant, comment leur enfance avec un père violent et alcoolique les a détruits et les a irrémédiablement condamnés à ne pas avoir une vie « normale ». En effet, ses deux frères et sa soeur, ainsi que leur mère, subissent également la folie paternelle.
Son frère aîné, Willem dit Wim, va être le seul à tenir tête au père, et va emprunter la seule voie qu'il connait : celle de la violence, de la trahison, de la folie.
Associé à des amis, il va kidnapper M. Heineken, le patron de l'entreprise du même nom, dans le but de toucher une rançon.
Dans ce document, Astrid ne raconte pas le kidnapping (dont un film a été tiré, ainsi que plusieurs livres écrits par des journalistes). Ce qu'elle raconte, c'est leur quotidien, à elle, à sa soeur Sonja, à leur mère, puis plus tard à leurs enfants. Leur quotidien sous l'emprise d'un grand frère criminel dangereux qui a le contrôle sur tout et sur tout le monde. Il les maintient dans la terreur, pratique sans arrêt le chaud et le froid, va jusqu'à les menacer et menacer leurs enfants pour obtenir ce qu'il veut. Dès que quelqu'un le gêne, il commandite son meurtre. C'est ainsi qu'il fait tuer Cor, son meilleur ami, qui était également le mari de Sonja.
Les deux soeurs vont se rebeller et décident de témoigner. Mais cela ne va pas être facile car il faut continuer à faire croire à Wim qu'elles sont de son côté. Il les surveille si étroitement, même quand il est emprisonné, que leur vie n'a rien de normal. Mais cela les oblige à ruser, et elles deviennent aussi douées que lui pour manipuler, mentir, inventer.
C'est un témoignage qui se lit comme un roman mais qui est encore plus bouleversant quand on sait que cela est une histoire vraie, et qui se passe à notre époque.
L'écriture est simple, mais facile à lire. On peut reprocher à l'auteure de raconter les événements dans le désordre, c'est parfois un peu brouillon, mais les dates permettent tout de même de se repérer.
C'est un témoignage extraordinaire, qui fait froid dans le dos !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Lexpress   26 mars 2018
Soeur du criminel et mafieux néerlandais Willem Holleeder, longtemps sa confidente, elle a décidé de témoigner contre lui. Protégée par la police, Astrid Holleeder raconte son histoire dans Judas.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Video de Astrid Holleeder (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Astrid Holleeder
Conseil lecture de Mathias ! Judas, d?Astrid Holleeder, (Judas, 2016), Éditions du Sous-Sol, 2018. Traduit par Brigitte Zwerver-Berret et Yvonne Pétrequin. 495 p.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les personnages de Lucky Luke

Je suis le personnage secondaire "réel" le plus présent dans la série et je fais ma première apparition dans l'album "Hors-la-loi". Dès ma deuxième apparition, dans "Lucky Luke contre Joss Jamon", je prends les traits d'un jeune bandit coléreux, petit, nez retroussé, taches de rousseurs et incisives en avant, je suis la parfaite caricature des jeunes adolescents.

Lucky Luke
Jolly Jumper
Rantanplan
Joe Dalton
Billy the Kid
Calamity Jane
Roy Bean
Buffalo Bill
Jesse James
Sarah Bernhardt
Wyatt Earp
Abraham Lincoln
Edwin Drake
Mark Twain
Allan Pinkerton

15 questions
115 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd jeunesse , bande dessinée , bande dessinée humour , western , western humoristique , bd franco-belge , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre