AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 978B017V8M9KC
47North; edition (2014-11-04) (30/11/-1)
3.86/5   33 notes
Résumé :
Trois mois après avoir rendu son cœur au magicien Emery Thanes, Ceony Twill est bien partie pour devenir Plieur. Malheureusement, toutes ses pensées ne sont pas uniquement tournées vers la magie du papier : bien qu’on lui ait prédit une histoire d’amour, Ceony n’a toujours pas réussi à dépasser la barrière étudiant-professeur qui la sépare d’Emery, en dépit de leur intimité grandissante.

Lorsqu’un magicien revanchard est persuadé que Ceony possède un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 33 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
3 avis
1
0 avis

florencem
  11 novembre 2017
Aussitôt le premier tome terminé, j'ai sauté sur mon ordinateur pour commander les deux autres tomes de la série. Cela ne m'arrive pas trop souvent, mais là j'avais tellement accroché au Paper Magician que je voulais connaître la suite. Ce second volume a d'ailleurs été à la hauteur.
Après les mésaventures avec Lira, Ceony poursuit son apprentissage auprès d'Emery. La jeune femme n'a plus aucun doute sur sa vocation de Plieuse et ses sentiments pour le magicien y sont probablement pour quelque chose. Néanmoins, tout comme notre héroïne, j'ai appris à vraiment apprécier cette magie. Au fil du tome, on découvre d'ailleurs encore de nouvelles utilisations de cette matière et l'imagination de l'auteur ne cesse de m'étonner.
Comme l'indique le titre du roman, c'est aussi l'occasion pour le lecteur d'appréhender plus en détails une autre magie, celle du verre. Delilah, une amie de Ceony et apprentie de Patrice Aviosky, est une Verrière et la jeune femme va aider notre héroïne durant ses nouvelles aventures. Tout comme pour le papier, j'ai été étonnée par les aptitudes et les caractéristiques de la magie du verre. Si bien que j'ai hâte que l'auteur aborde les autres (sauf celle de la chair… on a déjà eu assez d'aperçus…). Avec le recul, d'ailleurs, je me dis qu'il est préférable que les magiciens de ce monde n'est accès qu'à un seul élément. Tous combinés… cela ferait de sacrés dégâts. le sujet est même abordé par l'auteur à certains moments. Il y a cet équilibre fragile qu'elle met en avant, et que j'aime beaucoup, sur le fait que la magie peut-être bonne comme mauvaise. On est émerveillé à de nombreuses reprises mais Charlie N. Holmberg nous rappelle aussi que ces pouvoirs peuvent être dangereux voire mortels.
Le schéma narratif est à peu près le même que pour The Paper Magician. Un événement pousse Ceony à partir au secours de ses proches avec une certaine insouciance. J'entends par là qu'elle court vers le danger sans vraiment réfléchir et en pensant qu'elle seule peut arranger les choses. Un côté que je n'ai pas aimé par contre. La jeune femme est trop dans l'émotionnel et on perd un peu le côté réfléchie du personnage avec ces actions. Elle se fait sacrément réprimandée mais je ne suis pas certaine que cela lui a servi de leçon. C'est bien dommage. Néanmoins, la suite des aventures prend une tournure plus intéressante et j'ai beaucoup plus adhéré. La fin notamment est palpitante et pleine d'émotions.
La relation entre Ceony et Emery est aussi au coeur de l'histoire. J'aime énormément ces deux-là. Et même s'il n'y a pas tellement d'avancée, les voir interagir ensemble est un vrai bonheur. Surtout que l'auteur utilise très bien les codes de cette époque. C'est très chaste mais en même temps, on sent sans difficultés les sentiments des deux protagonistes et leurs petits gestes sont de la tendresse pure. Emery est un vrai gentlemen, sans compter leur position de maître et élève qui les oblige à une certaine retenue. Un bon point pour l'auteur qui a laissé à Emery quelques chapitres à la fin du tome. Un choix ingénieux qui d'une part montre le magicien en action mais qui nous ouvre aussi son esprit.
La fin est poignante à de nombreux niveaux mais les sacrifices et les résolutions étaient plus que pertinents. le rythme est très bien soutenu, on découvre de nouveaux personnages attachants et je vais me lancer dans le dernier tome de ce pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Nyfa-Mars
  25 juin 2017
Après avoir sauvé le coeur de son professeur, le Magicien Thane, Ceony Twill va devoir faire face à de nouveaux dangers.
La future magicienne de papier, Ceony Twill, s'est retrouvé au coeur d'un conflit qu'elle ne s'attendait pas à surmonter. Si la course folle dans les méandres du palpitant du magicien Thane a su lui ouvrir les yeux sur ses propres sentiments, le danger que représente l'Exciseuse (magicienne de sang) Lira est toujours présent. Trois mois après le sauvetage du coeur de son maître, le magicien Emery Thane, voici Ceony à nouveau au centre de tous les dangers.
Nous avions laissée la jeune femme emprunte aux doutes suite à l'affrontement avec l'ex-femme du Magicien Thane. Dans ce second tome, Ceony est toujours déterminée à devenir Plieuse et pour se faire elle continue son apprentissage auprès du magicien. Depuis que la jeune femme a sauvé le coeur de son professeur, les sentiments qu'elle ressent pour lui devienne de plus en plus forts, seulement une relation élève-professeur ne semble pas envisageable. Ceony plus déterminée que jamais à terminer son apprentissage en tant que Plieuse, n'hésite pas à travailler dur pour y parvenir.
Dans ce second tome, nous faisons la connaissance de nouveaux personnages qui viennent étoffer le panel de magiciens aux pouvoirs fascinants. de nouveaux Plieurs, camarades de classe de Ceony ou d'anciens apprentis d'Emery Thane offre une vision plus large des compétences des Plieurs. Mais ce tome est avant tout consacrée aux magiciens de verre, un art très fascinant. Ceony va apprendre les secrets du verre grâce à Delilah, l'apprentie de Magicienne Aviosky. Une magie qui permet de voyager à travers les miroirs ou bien de refléter des images provenant de différents lieux. Une magie animée qui a su me captiver dès le début de ce second tome.
Cette magie du verre est aussi malheureusement au centre de l'intrigue principale de ce second tome. Et c'est avec beaucoup d'angoisse que nous replongeons dans un univers sombre, proche du genre Thriller, avec l'apparition des Exciseurs. La vie de Ceony, ainsi que celle de ses proches est mise en danger par d'anciens ennemis qui poursuive une vendetta. Une nouvelle course poursuite s'engage pour sauver Ceony et tous ses proches, un tome qui s'avère aussi haletant que le premier. J'ai particulièrement appréciée l'ambiance de ce second tome, Ceony nous embarque à travers un jeu de miroirs où la vie peut se briser à tout instant.
Les menaces envers chaque personnage sont placées au premier de The Glass Magician, ce qui n'empêche pas la romance de s'épanouir dans cet ambiance inquiétante, au contraire. Les liens entre les personnages semblent se transformer. L'amitié entre Delilah et Ceony m'a beaucoup touché, Delilah est une jeune femme dévouée, souriante et courageuse. J'ai également apprécié Mg. Hughes, un personnage discret certes mais tout à fait essentiel, ainsi que Mg. Aviosky qui derrière sa froideur apparente cache une inquiétude réelle pour Ceony.
Évidement le personnage qui m'a le plus touché dans ce second tome est Emery Thane. Emery est un véritable gentleman, drôle, séduisant. Ce professeur un brun sadique, toujours prêt à nous émerveiller par ses tours et par ses effets de surprises. J'ai été sous le charme tout au long de ce second tome. Qui peut résister face à un ce beau brun aux yeux verts et à ses costumes toujours impeccables? J'ai aimé sa pudeur et sa discrétion, le fait qu'il ne dévoile rien devant Ceony alors qu'il est torturé par les évènements. Leur relation évolue lentement, tout en délicatesse. Ceony est totalement dévouée à son professeur et si ses états d'âmes peuvent un peu agacer le lecteur, personnellement j'ai apprécié le fait qu'elle laisse un peu plus parler ses sentiments.
Ceony s'affirme littéralement dans ce second tome. Et même si elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, qu'elle fait parfois preuve d'inconscience, elle n'hésite pas à protéger ceux qu'elle aime. le combat entre nos héros et les Exciseurs est délectable, tellement j'ai vraiment hâte de voir le bouquet final du tome 3, vivement la suite.
~*~
Les points positifs :
- Une intrigue sombre
- L'imagination débordante de Charlie N. Holmberg
- Des personnages surprenants et attachants
Les points négatifs :
- La focalisation parfois trop importante de Ceony sur ses sentiments
Bilan : Charlie N. Holmberg m'a une nouvelle fois happée dans son univers. J'ai été enchantée de me plonger dans ce second tome intense, sombre et fascinant. La magie du verre m'a fait rêver. Mais rien n'est jamais acquis dans cet univers magique. La découverte finale de The Glass MAgician n'a fait qu'accroitre mon envie et ma passion pour cette saga littéraire. Je n'ai qu'une hâte : découvrir le tome 03.
Lien : http://wp.me/p5d1xg-Pk
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maxxie
  10 avril 2018
Ce court roman reste une réussite malgré un avis plus en demi-teinte. Les pages se tournent à une allure folle et une fois que vous l'avez commencé, vous ne pouvez plus le lâcher. Malgré tout, j'aurai aimé un roman dénué de tous sentiments amoureux. Je n'en vois pas l'intérêt ici, malheureusement l'apprentie magicienne passe une grosse partie de ce court livre à être aux petits soins et à se poser mille et une questions sur son cher et tendre, devenant une véritable mère poule, cliché de la ménagère des années 50', alors qu'elle est censé être forte et téméraire. Ah ça oui, on sait qu'elle est amoureuse...
Ne vous inquiétez pas, elle reste téméraire, plus même : inconsciente. Si vous pensiez qu'elle ne pourrait pas aller plus loin que dans le premier tome, attendez de lire celui-ci. Lorsqu'une série d'attentats semblent impliquer Ceony, elle fonce dans le tas, tête la première, sans penser aux conséquences.
Ce tome est résolument plus sombre : attentat, explosions, torture, combat. J'ai été déçue que le gros psychopathe de la bande « portait des vêtements ordinaires, mais il se distinguait par sa peau mate et sa haute taille », dans un roman d'ambiance victorienne, et légèrement steampunk, j'ai trouvé que ça ancrait le roman dans cette problématique que l'on retrouve de plus en plus et qui nous fait tant régresser :la peur de l'autre par discrimination physique et l'association terrorisme et personne de couleur. Ça m'a vraiment dérangée, Ceony ajoute qu'elle «  n'avait aucune raison de soupçonner un étranger. beaucoup d'immigrés vivaient en Angleterre » mais c'est bien le cas. Pour calmer mes élans ronchons, je me suis dit qu'elle avait peut-être senti son aura de méchant et ne s'était pas intéressée à son ethnie, appelons-ça le bénéfice du doute. Quoiqu'il en soit, j'aime les capacités et la réflexion de cet homme.
Par Mg. Aviosky et surtout Delilah, une amie de Ceony, nous en apprenons plus sur la magie du verre, et c'est véritablement passionnant d'imaginer tout ce qui pourrait ressorti d'un tel produit. J'aime toujours autant le fait que la magie ne soit pas omnipotente mais le fruit d'un grand travail et d'un liaison, entre un être humain et une production humaine : métal, papier, verre, caoutchouc, tout à un intérêt et j'aime voir les différentes possibilités de chaque magie. J'apprécie également le côté stage et institutionnalisation du milieu magique, qui fait penser à l'institution scolaire (avec un peu plus de fun quand même…)
On retrouve les problèmes de rythme du premier tome se retrouve de nouveau : début lent, beaucoup d'actions trop rapides par la suite. Mais cet enchaînement est peut-être également ce qui fait qu'on ne lâche pas le roman. Emery Thane est un peu plus mis en avant que dans le premier tome, mais toujours pas assez à mon goût, tout comme Mg. Aviosky. Certains personnages apparaissent pour disparaître tout aussi instantanément alors qu'ils me semblaient intéressants : peut-être reviendront-ils dans l'ouvrage suivant ? Grath restera le personnage que j'ai le moins apprécié, à la fois terrible, admirable par sa détermination, mais également affaibli par les sentiments, il reste un méchant sympa mais sans plus.
En conclusion, La plume de Charlie N. Holmberg est toujours aussi fluide, se lit toujours aussi bien et vite. L'abus de sentiments sont parfois trop lisses ou trop attendus et j'aurai aimé plus de mystère mais l'action est là, les rebondissements, ainsi qu'un univers plus sombre et percutant. J'ai hâte de découvrir le dernier tome The Master Magician et d'avoir la réponse aux potentielles questions que l'on peut se poser.
Lien : http://brain-shadows.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeaneBelaqua
  07 juillet 2017
Ce roman est la suite de The paper magician. Dans ce tome, on retrouve Ceony Twill en plein apprentissage de la magie du papier. On l'avait laissée chez le magicien Thane, après qu'elle ait utilisé une drôle de magie pour mettre Lira hors d'état de nuire. Cette fois, elle se retrouve ciblée par des attaques violentes.
J'attendais avec impatience la sortie de cette suite. J'avais beaucoup aimé le premier tome, malgré quelques défauts. Ce deuxième tome ne m'a absolument pas déçue. J'y ai retrouvé tout ce que j'avais aimé dans le premier : l'univers, ce qui en soi est assez logique, et les personnages aussi intéressants, voire même plus. En effet, l'auteur développe des aspects des personnalités de Ceony et Emery que je n'attendais pas forcément. J'avoue que Ceony m'a un peu agacée avec sa manie de foncer tête baissée, mais finalement, c'est ce qui fait son charme. Quant à Emery, j'ai aimé le découvrir beaucoup plus humain, et aussi plus doux.
Le roman est très rythmé. L'histoire avance tout de suite. Comme dans le premier tome, on est directement catapulté dans l'histoire. On entre dans le vif du sujet très rapidement et les choses avancent à un rythme effréné. le suspense s'étire du début à la fin, comme un élastique, sans jamais se détendre. Pour autant, il change souvent de "cible". Lorsqu'on découvre les raisons des attaques au commencement du roman, on s'interroge sur les raisons de celles-ci, puis sur la façon dont Ceony va se débrouiller, puis quels seront les dégâts, le résultat final, ...
Le dénouement est plutôt surprenant, pour plusieurs raisons que je ne peux pas évoquer en détail (puisque je tiens à ce que vous lisiez cette saga !) pour ne pas vous spoiler. Cependant, je peux dire que j'ai été très surprise par la fin et la façon dont Ceony parvient à lutter contre un criminel prêt à tout pour atteindre son but. Ce twist était intéressant et totalement crédible.
J'avais regretté deux éléments dans le premier tome. Si les personnages secondaires sont toujours aussi peu développés et se contentent toujours de servir uniquement les personnages principaux, je me suis rendu compte de l'utilité des scènes que je trouvais longues dans le coeur d'Emery Thane. Au final, elles sont évoquées dans ce second tome et donne tout son sens aux relations entre les divers protagonistes. Au final, les deux tomes sont dans une continuité parfaite. Je préfère étonnamment The glass magician, alors qu'il est moins "féérique" puisqu'on ne rencontre pas énormément d'éléments magiques nouveaux et improbables. Je l'ai trouvé moins languissant et je l'ai dévoré encore plus vite que le premier. En parcourant quelques avis, j'ai vu que certains regrettaient que l'histoire d'amour prenne le pas sur le reste du scénario. Pour ma part, je n'ai pas été embêtée par ce phénomène. La relation entre Ceony et son maître fait pour moi partie du déroulement logique de l'histoire. Elle est bien exploitée et n'est pas non plus omniprésente. Elle ne gâche en rien l'histoire.
Conclusion : ♥♥♥♥ Cette suite est à la hauteur du premier tome. Elle est intéressante et bien rythmée. le suspense est très bien dosé et les péripéties, même si elles sont parfois prévisibles, sont intéressantes. le dénouement m'a beaucoup plu également, au point que j'ai encore hâte de découvrir le tome 3 !
Lien : http://sweetie-universe.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
idevrieze
  31 mai 2017
Et ça continue !

Après avoir vaincue l'ancienne femme de son maître, qui était une magicienne du sang, Ceony devait sûrement penser qu'elle allait tranquillement terminer son apprentissage avec Emery dont elle est tombée amoureuse, ce qui est logique lorsqu'on passe suffisamment de temps dans le coeur de quelqu'un. Cela dit, ce n'est pas spécifiquement une romance à l'eau de rose que nous sert l'auteure. C'est plutôt des mécanismes dits pratiques.
En effet, leur relation est déjà bien ancrée dans le sens où ils vivent déjà ensemble ce qui est dû à l'apprentissage de Ceony. On sent bien qu'il y a quelque chose qui fait que ces deux là s'accordent. Il y a une répartition des tâches qui est raccord tout de même à l'époque. Nous avons aussi l'apprentissage de la magie de papier. Chacun des deux protagonistes a ses amis et ses relations propres. Ils ne vivent pas en dépendance totale envers l'autre ce qui est souvent un écueil dans les romances (de mon point de vue).
En gros, certes, Ceony se demande un petit peu si Emery l'aime, vu qu'il n'y a pas eu de déclaration à proprement parler mais elle ne s'en embarrasse pas tant que ça. Cette nana va de l'avant et continue clairement de vivre sa vie. Il y a tout de même la question de savoir si une relation avec son prof est jugée correcte ou non et cela aussi, je trouve que cela a été très bien amenée
L'élève se met en avant au détriment du maître ?
Emery, le professeur, cherche toujours à surprotéger son élève, surtout quand un nouveau danger le guette. Qui plus est, dès qu'il se passe un truc un peu bizarre, un problème, sa tendance à lui est plutôt à l'introspection. Il râle, il boude et fait son enquête dans son coin. Voire s'il peut laisser cela de côté, c'est aussi pas mal. C'est clairement le cérébral du groupe. Parce qu'il a aussi grandement conscience du danger qui les guette tous, il a aussi tendance à mettre en avance la prudence.

Ceony est plutôt la femme d'action. Celle qui utilise ce qu'elle a dans son sac pour combattre le feu, sans non plus échafauder des millions de plans. Et voir cette inversion des rôle dits classiques de l'homme et de la femme dans ce contexte, c'est clairement rafraichissant. Je ne dirai pas qu'elle n'a pas conscience du danger et que c'est une tête brûlée, mais elle ne sait pas rester sans rien faire lorsqu'il se passe quelque chose. Une aventurière est née et c'est poussée par son dynamisme qu'elle va faire de curieuses découvertes, nous promettant ainsi un très bon troisième tome.

En bref, une saga réellement sympathique à la découverte. Un grand merci à Amazon Crossing qui a mis un exemplaire en libre accès sur Netgalley car je piétinais réellement de connaître la suite. Maintenant, vous allez me dire, je vais piétiner pour le troisième tome, en espérant qu'il sorte très vite.
Lien : https://labibliodekoko.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
florencemflorencem   10 novembre 2017
- J’aurais bien aimé vous tenir à l’écart, dit-il à mi-voix de peur que Mg. Hughes n’entende. Mais vous n’obéiriez pas de toute façon. Je pourrais vous supplier à genoux que rien n’y ferait, Ceony. Vous êtes une bougie que l’on ne peut pas éteindre, et maintenant, les créatures malfaisantes de ce monde vous ont dans le collimateur. Or, ils ne supportent pas la lumière.
Commenter  J’apprécie          170
Nyfa-MarsNyfa-Mars   25 juin 2017
Ceony. Vous êtes une bougie que l'on ne peut pas éteindre, et maintenant, les créatures malfaisantes de ce monde vous ont dans le collimateur.
Commenter  J’apprécie          00
Nyfa-MarsNyfa-Mars   25 juin 2017
Chaque miroir à sa propre identité, de la même manière que nous avons tous un prénom.
Commenter  J’apprécie          00
Nyfa-MarsNyfa-Mars   25 juin 2017
Les miroirs sont des yeux pour qui sait s'en servir.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : origamiVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4579 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre