AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Diana Holmes (Autre)Martine Reid (Autre)
EAN : 9782745358448
202 pages
Honore Champion (26/01/2023)
4/5   3 notes
Résumé :
Le présent volume est conçu comme une introduction à l'oeuvre de Jeanne Loiseau (1854-1921), qui a pris pour publier le pseudonyme de Daniel Lesueur. Aujourd'hui tombée dans l'oubli, l'oeuvre compte pourtant des recueils de poèmes, des pièces de théâtre et des romans, dont un nombre conséquent de romans populaires qui vont assurer à son auteure une grande célébrité et des revenus conséquents. L'oeuvre se double d'une activité journalistique assidue dans les plus gra... >Voir plus
Que lire après Introduction à l'oeuvre de Daniel Lesueur : ''Conscience féminine, élève la voix !''Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Je remercie les Éditions Honoré Champion et l'équipe de Masse Critique de m'avoir fait découvrir l'écrivaine Daniel Lesueur - Introduction à l'oeuvre de Daniel Lesueur - essai et hommage à Daniel Lesueur sous la direction de Diana Holmes et Martine Reid.
J'ai découvert une pionnière du mouvement féministe dans ces années de la Belle Époque. Où la domination masculine est ancrée dans les lois et les moeurs.
Elle a dû prendre un pseudonyme masculin : "Daniel Lesueur "sur demande de son éditeur pour pouvoir être publiée.
Dans sa biographie, nous voyons qu'elle a milité auprès des mouvements féministes par ses écrits et sa notoriété.
Elle collabore à la création du prix Vie Heureuse qui deviendra en 1919 le Prix Femina. Dont le premier article de ses statuts est :" Rendre plus étroite la relation de confraternité entre les femmes de lettres.
Dans sa vie publique, dès 1913 et la Grande Guerre, elle se mobilise pour les veuves en créant : le denier des veuves,filiale du SGDL et usant de sa notoriété pour alerter le Tout Paris qui se montre généreux permettant d'assurer des pensions à des veuves. Dès le début de la guerre, elle crée aussi une oeuvre d'assistance aux femmes de soldats en créant l'AFC dont elle est la présidente. Une aide morale et matérielle : très rapidement c'est 100 000 soupes qui sont distribuées , donne du travail à celles dans le besoin ainsi qu'un vestiaire avec des dons en nature et pécunier.
Elle sera décorée : Officier de la Légion D'honneur.
C'est donc sous le nom de Daniel Lesueur qu'elle est connue du public dès ses premières publication en1882, son recueil de poèmes et son premier roman elle reçoit le prix De l'Académie Française pour chacune des deux oeuvres.Elle sera reconnu toute sa vie pour ses prises de positions et ses oeuvres. Mais quelques années après sa mort, elle tombe dans l'oubli.
Cet essai à pour vocation de nous la faire découvrir.
J'ai été impressionnée par la popularité qu'elle a eu en cet fin de 19 ème, début de 20 ème, par ses écrits dont elle puise une partie dans son propre vécu. Elle ne se cantonne pas à un seul genre.Daniel Lesueur publie de nombreux romans de moeurs, de grands romans populaires et Romans feuilletons ,des pièces de théâtre, des recueils de poésie, ainsi que des essais et nombreux articles dans la presse dont la Fronde notamment un journal féministe .
C'est un collectif de professeurs qui n'ont fera découvrir l'étendue de son oeuvre dans la seconde partie de cet essai. Avec leurs réflexions éclairées et des fragments de ses oeuvres.
Dans l'annexe c'est la journaliste qui se dévoile et se livre à nous à travers ses écrits dans la Fronde un journal féministe
C'est suivi de sa bibliographie la liste de ses ouvrages impressionnantes.
J'ai apprécié la lecture et la découverte de Daniel Lesueur.par cet essai . Et je vais certainement l'approfondir en lisant certaines de ses oeuvres dans le catalogue de la bibliothèque Gallica.
Une écrivaine qui demande a être redécouverte.
Cet essai est à mon avis une grande réussite.
Commenter  J’apprécie          10
Je découvre avec cet ouvrage, Jeanne Loiseau dite Daniel Lesueur, écrivaine phare de la Belle-époque. Dans la première partie du livre, nous découvrons en effet l'importance de cette autrice qui est à son époque la plus publiée et connue du grand public, et qui reçut même la légiond'honneur. de fait, comme tant d'autres, elle a pourtant été effacée de l'Histoire... Daniel Lesueur a écrit de nombreux romans, poésies, quelques pièces de théâtre et essais et s'est particulièrement illustrée dans le genre du roman-feuilleton souvent considéré comme sous littérature... Outre sa carrière de femme de lettres, elle est une femme engagée pour la cause féminine même si elle ne se revendique pas feministe. Elle s'investit également beaucoup pour le soutient financier des veuves et des jeunes femmes pauvres et ce notamment pendant la première guerre mondiale.
J'ai particulièrement apprécié cette première partie de présentation ainsi que le chapitre consacré au chemin de fer et à la mobilité, et celui consacré aux articles qu'elle écrivit dans le journal féministe La Fronde.
Cet ouvrage donne envie de lire ses écrits, mais il reste un ouvrage universitaire et donc assez technique dans certains chapitres lorsque l'on a pas encore lu Daniel Lesueur. Je n'ai pas non plus réussi à identifier quels étaient ses romans les plus importants à lire aujourd'hui...
Néanmoins, j'ai pu voir qu'ils étaient tous numérisés sur Gallica, je tenterai donc sûrement son premier roman pour commencer !

(Ouvrage lu dans le cadre de Babelio Masse critique)
Commenter  J’apprécie          40
Cet ouvrage collectif fait partie d'une collection intitulée Littérature et genre. Il se présente comme une introduction parce que Daniel Lesueur, pseudonyme de Jeanne Loiseau, romancière, poétesse et journaliste de la Belle Époque, est une autrice passée aux oubliettes depuis la seconde moitié du XXe siècle. La présentation de Diana Holmes permet de découvrir une femme d'action et de conviction qui faisait partie de son vivant des auteurs les plus populaires. Certaines études sont passionnantes, comme celle d'Aimée Boutin sur le genre véhiculaire (le chemin de fer serait mieux adapté aux dames, car leur mobilité est ainsi contrôlée et plus contrainte que l'automobile qui est le moyen de transport idéal pour les hommes, alliant vitesse et liberté). Cela permettra aux amateurs d'histoire littéraire et même d'histoire tout court puisque la Belle Époque, sa société et ses moeurs sont au coeur des préoccupations des oeuvres de Daniel Lesueur, d'enrichir leurs connaissances et mieux appréhender cette période où les espérances républicaines et les progrès techniques venaient bouleverser les conservatismes les plus ancrés, comme celui des préjugés sur les genres.
Commenter  J’apprécie          57

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Celles qui acceptent de se déclarer féministes doivent souvent lutter contre les préjugés, les stéréotypes tenaces et une misogynie à peine dissimulée. Les écrivaines féministes sont donc dans une situation où elles sont doublement désavantagées : en tant que femmes, leur travail est déjà connoté négativement par certains critiques qui ne se donneront peut-être pas la peine d'ouvrir leurs romans ; en tant que féministes, elles sont appréhendées d'une manière souvent défavorable.
Commenter  J’apprécie          11
Romancière, poète, journaliste, dramaturge, conférencière, féministe engagée, Daniel Lesueur est l'une des principales étoiles de cette "équipe étincelante" de femmes de lettres tant lues et connue pendant les années 1880/1914, et tombée ensuite dans l'oubli. À une époque désignée rétrospectivement comme "belle", mais pour qui ?- où les femmes françaises sont toujours largement exclues des droits civils et politiques, où la liberté et l'égalité, sans parler de la fraternité, demeurent du domaine des hommes,...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : belle epoqueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Autres livres de Diana Holmes (1) Voir plus

Lecteurs (4) Voir plus



Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
562 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre

{* *}