AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Founi Guiramand (Traducteur)
EAN : 9782700030617
192 pages
Gründ (19/08/2002)
5/5   1 notes
Résumé :
Qui ne connaît à Giverny la maison au crépi rose, où Monet vécut de 1883 jusqu'à sa mort en 1926 ? Peintre et jardinier impressionniste, il y travailla avec acharnement, fit construire un atelier et s'adonna à sa passion pour le jardinage. L'artiste jardinier au savoir-faire dune des plus grands horticulteurs façonna son jardin avec une attention tout impressionniste, pour ensuite en réinterpréter les atmosphères dans de merveilleux tableaux. C'est là qu'il puisa se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  24 novembre 2012
"Je veux l'impossible...Je veux peindre l'air dans lequel se trouve le pont,la maison,le bateau.La beauté de l'air où ils sont; et ce n'est rien d'autre que l'impossible".
Cet "impossible", cette beauté de l'univers dont Claude Monet a témoigné à travers son pinceau; Caroline Holmes (auteur anglaise, devenue "accro" à Giverny, la maison où il vécut et ses jardins attenants pétris de "sa chair et son sang") réussit dans cette sublime biographie Monet. le jardinier impressioniste à nous l'expliquer et à nous la transmettre.
Qu'est-ce qui fait qu'un paysagiste, un jardinier, un peintre de natures mortes soit un génie? Claude Monet fut ce génie obsédé par l'évolution de la lumière, l'explosion des couleurs,les reflets changeants.
Pourquoi? Parce que, son oeuvre impressioniste, à la fois picturale et création paysagiste murmure,chante,pleure, vit et touche au sacré.
Inspiré par les rythmes et l'harmonie ambiante,influencé par l'art japonais (grand amateur d'estampes il a recréé Les glycines d'Hiroshige dans son jardin de Giverny), plongé dans l'oasis paisible de Giverny à l'abri des catastrophes,le peintre dit ses joies et ses peines, ses drames (perte d'Alice Hoschédé, perte d'un fils,inondation du jardin,guerre de 14-18,début de cataracte ou jours plus fastes de bonheur familial). Il se réfugie dans le rêve pour fuir parfois sa vraie vie..Par exemple :son chagrin transparait dans Saules pleureurs de 1918, l'harmonie illumine le bassin aux nymphéas de 1917-1919.
Imprégné de la sérénité des lieux nourrissant sa sensibilité d'artiste, sa spiritualité, Claude Monet a su transposer, entre l'infini de l'air et de l'eau, l'impalpable dans la matière de ses tableaux. Sensualité des couleurs,délicatesse,poésie,raffinement... c'est un merveilleux florilège que nous offre Caroline Holmes dans ce livre d'art superbement illustré (reproductions,photos des jardins,gros plans de fleurs,photos familiales).
Agrémenté de citations de Claude Monet, cet ouvrage nous le fait revivre et donne envie de visiter Giverny.
Pour mieux comprendre l'influence orientale de Monet,je recommande la lecture de Hiroshige, cent vues d'edo (de Mikaïl Oupenski) car Hiroshige (suite aux deuils de sa femme et son fils) réalisait lui aussi "le portrait psychologique" d'une oeuvre. Pour mieux comprendre pourquoi certains impressionistes se créaient un havre de paix je recommande le livre (de Philippe Delerm) Sundborn, ou Les jours de lumière qui parle du peintre Carl Larson. Car bien évidemment la lumière n'est mise en valeur que grâce aux ombres!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2012
Le blanc et le noir,c'est parfait,mais il n'en est pas de même pour les couleurs et les formes.Alors,je persiste à voir jaune ce qui est vert et le reste plus ou moins bleu;cela n'est pas drôle.

Claude Monet
Commenter  J’apprécie          90
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2012
Je poursuis un rêve.Je veux l'impossible...Je veux peindre l'air dans lequel se trouve le pont,la maison, le bateau.La beauté de l'air où ils sont,et ce n'est rien d'autre que l'impossible.

Claude Monet
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2012
Sa vie est ce qu'il peint et ce qu'il peint est sa vie...il ne veut qu'une chose:se pénétrer des couleurs...il aime toute la beauté de la nature qu'il voit,et elle le tourmente car c'est elle qu'il veut rendre, le nombreux (sic),l'éternel changement des beautés de la nature.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2012
Quand on est dans le plan des apparences concordantes,on ne peut pas être loin de la réalité,ou tout au moins de ce que nous en pouvons connaître.Je n'ai fait que regarder ce que m'a montré l'univers,pour en rendre témoignage par mon pinceau.

Claude Monet
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2012
...plus je vais,plus je vois qu'il faut beaucoup travailler pour rendre ce que je cherche: "l'instantanéité",surtout l'enveloppe,la même lumière répandue partout.

Claude Monet
Commenter  J’apprécie          30

Dans la catégorie : Peinture françaiseVoir plus
>La peinture et les peintres>Histoire et géo. de la peinture>Peinture française (256)
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Caroline Holmes (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1300 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre