AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070424474
576 pages
Éditeur : Gallimard (23/05/2019)
4.5/5   2 notes
Résumé :
Le monde de la Renaissance est une sphère incertaine et mouvante. Quels contours ont les terres émergées et la ceinture océane ? Jusqu'où se déploient l'Amérique et l'immense Terre Australe ? Les auteurs ici réunis ont voyagé, découvert des terres inconnues, rencontré des hommes de moeurs étranges, de langues inouïes. Et l'ont écrit. On trouvera ainsi l'Orient de Pierre Belon et Guillaume Postel, la route des Indes de Vasco de Gama et saint François-Xavier, le Nouve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chartel
  14 avril 2020
Ce recueil met en lumière le regard porté par les Européens de la Renaissance sur les mondes qu'ils découvraient au fur et à mesure de leurs avancées, en regroupant des extraits de textes d'auteurs contemporains, acteurs ou pas, de cette frénétique exploration du monde. Il est composé de trois parties selon le découpage géographique du monde: l'Orient proche du nouvel Empire ottoman, les Indes orientales et le Nouveau monde (l'Afrique, sur la route asiatique via le cap de Bonne Espérance, étant rattachée aux Indes orientales).
Forcément, ce regard est condescendant et obtus. L'Européen n'est pas capable de comprendre des principes sociaux et philosophiques différents. Et l'on comprend qu'il n'en est pas capable parce que l'esprit de l'Européen est alors figé par le Christianisme. Conscient qu'il détient la vérité, sûr de sa puissance et de son autorité morale, il ne peut qu'être l'agent des pires atrocités.
Commenter  J’apprécie          60
Villebard
  05 novembre 2019
Au-delà des aspects strictement historiques, le regard des Européens, Portugais et Espagnols, sont intéressants : ce qui les intrique, ce qui les choque, ce qu'ils admirent. Ils notent qu'hommes et femmes sont “bien faits”, la sélection naturelle y est pour quelque chose. Les pratiques de peintures des corps et des visages les intriguent, l'utilisation des parures de plumes est appréciée. La barbarie des comportements des guerriers et le cannibalisme vis-à-vis des prisonniers font l'objet de nombreuses chroniques (certains Occidentaux rappellent qu'en matière de barbarie, il ne s'agit pas d'un monopole des Indiens…). Ah, les gentils sauvages… Se balader à poil choque les voyageurs qui essaient parfois, sans succès, de leur donner des vêtements ! A Canada, la température restreint les possibilités de “naturisme”. On peut remercier les Indiens de ne pas nous avoir envoyé de missionnaires pour nous convertir à leurs dieux !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JoadJoad   28 juin 2019
En définitive, le voyage est précieux par le temps qu'on prend à en revenir. On revient du voyage en lisant les livres qui en parlent, et qui en parlent en empruntant aux autres, inlassamblement, sempiternellement. Le voyage délecte à distance, dans la mélancolie sereine de celui qui s'est arrêté.
Commenter  J’apprécie          20
chartelchartel   14 avril 2020
Je ne connaissais pas alors l'usage des Indiens comme je les ai appris depuis, et je pensais qu'on allait me tuer, quand je vis arriver mes deux maîtres, dont l'un se nommait Jeppipo Wasu, et l'autre, qui était son frère, Alkindar Miri. Ils m'annoncèrent qu'ils m'avaient donné, comme marque d'amitiés, au frère de leur père, Ipperu Wasu, pour qu'il me gardât et me tuât quand je devrais être mangé, ce qui illustrerait son nom; car l'année précédente, Ipperu Wasu avait aussi fait un prisonnier, et l'avait offert par amitié à Alkindar Miri, qui l'avait assommé, et s'était rendu célèbre par ce moyen. C'est pourquoi celui-ci avait promis de lui donner à son tour le premier prisonnier qu'il ferait, et ce fut moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01

autres livres classés : grandes découvertesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Grégoire Holtz (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2450 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre