AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de ludi33


Merryvère Carmine vit avec ses soeurs Tristabelle et Dolorine. Elle cherche à subvenir aux besoins de sa fratrie en faisant des cambriolages. Jusqu'à ce qu'un de ses vols tourne au drame et qu'elle se retrouve prise dans un complot qui la dépasse.
J'ai beaucoup aimé ce roman. D'abord par son univers inventif qui fait se côtoyer les vampires et la magie, dans une ville qui ne voit jamais le soleil. Les choses sont nommées avec une sorte d'approximation cohérente avec le monde décrit, montrant un vrai sens du détail de la part de l'auteur.
Ensuite, j'ai adoré les soeurs Carmines, tant l'héroïne Merryvère, que sa soeur Tristabelle aux caractères opposés. Mais j'ai eu un petit coup de coeur pour Dolorine qui balade sa naïveté et son espièglerie dans cette histoire.
Côté intrigue, le récit enchaine les rebondissements, les rencontres plus ou moins heureuses et les déconvenues. Parce que Merryvère est prise dans un complot dont elle ne mesure pas les enjeux.
Le style de l'auteur est vraiment recherché pour un livre jeunesse. J'ai déjà parlé des termes inventés propre à l'univers de Grisaille, mais il ne tombe jamais dans l'infantilisation des propos ou les facilités de vocabulaires.
Et comme j'ai écouté ce livre audio, je ne peux pas me passer de vous parler de la narratrice, Adélaïde Poulard, qui offre toute une palette de nuances à ces personnages passant de la voix enfantine de Dolorine, à l'acidité des vampires ou à l'accent qui se veut aristocratique de Tristabelle. Une excellente interprétation.
Le complot des corbeaux est un premier tome prenant qui se finit sur deux évènements inattendus qui pousse à vouloir lire la suite.
Commenter  J’apprécie          140



Ont apprécié cette critique (14)voir plus




{* *}