AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782375542804
288 pages
Slalom (03/06/2021)
3.69/5   54 notes
Résumé :
Un roman fantastique de haute volée qui vous plonge dans les ténèbres de la ville lumière.
Sur les traces de son grand-oncle Théobald, Léo, 17 ans, bascule dans une fontaine des catacombes et se retrouve projeté dans une réplique négative de Paris. Auréolé d'un soleil noir, le Périmonde est un territoire où le temps n'a pas de prise et où règnent des clans aux pouvoirs puissants. Léo n'a d'autre choix que de les affronter lors de la Chasse Sauvage, une course... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 54 notes
5
9 avis
4
20 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

florencem
  28 juin 2021
Bienvenue dans le Périmonde, territoire violent et sanglant où mourir reste douloureux mais aussi banal que de changer de chemise ! Ariel Holzl replonge dans un univers noir et monstrueux avec de l'humour caustique. Fingus et les soeurs Carmines n'ont qu'à bien se tenir. Et si vous êtes un peu froussard, accrochez-vous.
Une couverture macabre, un résumé qui annonce la couleur : rouge sang, une histoire de famille, des clans qui se cherchent des poux… Envie de changer d'ambiance et de frissonner un peu, j'ai tout de suite eu envie de me plonger dans Temps mort. Titre qui prend d'ailleurs tout son sens au fil de la lecture. Dès le départ, l'ambiance est donnée même si l'on ne plonge pas tout de suite dans l'horreur. Notre jeune héros Léo me rappelle Fingus avec son côté décalé et sa façon désabusée de voir le monde. Pour sa défense, l'adolescent en a sacrément bavé et se voir catapulter chez son grand-oncle en plein Paris, ville qu'il ne connait pas… cela fait beaucoup à digérer. Mais très vite, Léo va se rendre compte que Théobald n'est pas qu'un excentrique doux-dingue.
Dès que l'élément déclencheur arrive, c'est comme monter dans des montagnes russes. Avec dynamisme et humour noir, Ariel Holzl nous embarque dans le Périmonde, sorte de Paris souterrain où les habitants sont quelques peu létaux… Et Léo va l'apprendre rapidement à ses dépens. Mais le jeune homme, loin du héros classique, n'a pas grand-chose à perdre, et il décide de prendre cette nouvelle aventure à bras le corps. Pas de temps mort, justement. L'action et les révélations s'enchaînent nous bombardant d'informations, entre deux morts douloureuses. Mais on y prend goût. L'adrénaline et ce monde étrange sont fascinants, même si on a conscient de l'horreur de la situation. Les secondes chances ont parfois un goût amer… mais on se prend au jeu sans mal, le côté décalé aidant beaucoup.
J'avoue, par contre, avoir eu un peu de mal avec Léo au départ, son côté caustique n'étant pas très sympathique. Et puis on apprend peu à peu à le connaître, et on voit en lui un jeune homme qui a subi beaucoup de pertes, qui essayent de vivre avec la maladie et qui s'est forgé une armure. Il est loin du héros typique mais on le voit rapidement prendre les choses en main avec ses petits moyens, et faire avec ses défauts. Son duo avec Alma a aussi quelque chose de charmant. Pas de faux semblants et une complicité que j'aime particulièrement.
On rencontre également de nombreux autres personnages, tous habitants du Périmonde. Une brochette intéressante, qui malgré un récit assez court, est très bien exploitée. On voit à travers eux toute la complexité et la noirceur de ce monde souterrain. Combien il les a affectés et pervertis d'une certaine façon. L'univers est original et étrange, et parfois digne de vos pires cauchemars.
La narration a quelque chose de déroutant par certains moments, cependant. Puis on saisit les enjeux mais j'avoue que ce choix, surtout à la fin m'a quelque peu rendue perplexe. J'ai un peu de mal à m'imaginer ce que les dernières phrases de Léo impliquent et ce détail mêlé à la rapidité du récit font que j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose. Cette course contre la montre était à double tranchant pour moi, et c'est en grand partie ce qui explique ma note.
Temps mort m'a remémoré mon adolescence et ces romans horrifiques que je pouvais lire à l'époque comme ceux de Christopher Pike. J'aurais aimé y passer plus de temps au final car il y a tellement à explorer et je n'ai eu l'impression que d'effleurer le Périmonde. J'adorerai avoir une suite, même si clairement le roman clôture très bien le périple de Léo. Encore une fois Ariel Holzl joue avec le sarcasme et son univers si particulier pour mon plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
ludi33
  23 juillet 2021
Après la mort de ses parents, Léo va devoir s'installer à Paris chez son grand-oncle, Théobald. Dans la grande demeure, il va tomber dans un monde étrange.
Léo est un personnage attachant, un adolescent tout juste orphelin, porteur d'une maladie mortelle et incurable, et les choix qui s'offrent à lui posent vraiment question.
Les personnages secondaires sont intrigants, pas franchement sympathiques, avec des buts égoïstes.
Côté intrigue, le roman nous entraine dans une quête plutôt classique, mais franchement bien menée, sur un rythme soutenu qui ne laisse aucune place à l'ennui.
Mais surtout, quelle inventivité dans le monde créé par l'auteur, univers riche et cohérent, miroir inversé de notre monde, où le temps ne s'écoule pas. A la fois effrayant et fascinant, il nous présente la face cachée de notre réalité, comme le négatif d'une photographie, qui Léo aime tant pratiquer.
Encore une excellente surprise avec ce nouvel opus d'Ariel Holzl, qui est définitivement un auteur à surveiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
LesMotsMagiques
  21 juin 2021
Dans ce roman, nous suivons Léo qui part vivre à Paris chez son grand-oncle Théobald suite au décès de ses parents. Par un concours de circonstances, il va être amené à s'enfoncer dans les catacombes à la recherche de son étrange grand-oncle. Il va alors découvrir le Périmonde, un Paris alternatif où évoluent quatre grandes maisons et leurs membres aux pouvoirs mystérieux.

Si l'humour d'Ariel Holzl m'avait un peu manqué dans Peine Ombre, il est bien présent ici. Dès les premières pages, on retrouve la plume familière et un peu piquante de l'auteur : un vrai plaisir !

Bien que le roman soit court, on découvre au fil des pages un univers assez riche, peuplé de personnages pas très sympathiques mais aux origines et aux moeurs assez intéressantes.

Par contre, si je n'ai pas tellement apprécié les personnages du Périmonde (qui manquaient cruellement de qualités humaines, même si c'était clairement volontaire), j'ai bien aimé suivre Léo. D'autant plus que j'ai trouvé original d'avoir un héros atteint d'une maladie neuro dégénérative. Autant on a l'habitude de voir des profils similaires en contemporain (en général dans des romans dont l'objectif premier, voire unique, est de faire pleurer dans les chaumières), je trouve que c'est rare de voir ça en fantasy. Surtout que la maladie de Léo ne l'empêche pas de vivre. Au contraire, elle renforce son envie de vivre sa vie à fond tant que c'est possible.

Autre point fort du roman, son rythme qui permet de ne pas s'ennuyer une seconde. du début à la fin, on ne nous laisse que très peu de répit et tous les événements s'enchaînent assez vite (mais jamais trop vite).

Bien qu'il s'agisse quand même de fantasy et qu'une grosse partie de l'intrigue se déroule dans le Périmonde, j'ai apprécié qu'Ariel Holzl nous emmène, au moins en partie, dans le monde réel. Je trouve toujours ça sympa de revisiter dans des romans des lieux qu'on connaît et dans lesquels on a des repères. Pour le coup, c'était la première fois que l'auteur faisait ce choix et j'ai trouvé ça sympa.

Je regrette quand même que le résumé donne un peu trop d'informations, notamment en émettant des doutes sur les intentions d'un personnage alors que ce point n'est pas abordé avant peut-être le dernier tiers du roman. C'est toujours un peu dommage quand les résumés en disent trop. Heureusement, je n'avais plus trop le résumé en tête au moment de ma lecture et ça n'a donc pas été trop gênant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fleursdesureau
  26 janvier 2022
𝗗𝗲 𝘁𝗿𝗲̀𝘀 𝗯𝗼𝗻𝗻𝗲𝘀 𝗶𝗱𝗲́𝗲𝘀, 𝘂𝗻 𝘂𝗻𝗶𝘃𝗲𝗿𝘀 𝘀𝗼𝗺𝗯𝗿𝗲 𝗲𝘁 𝗺𝘆𝘀𝘁𝗲́𝗿𝗶𝗲𝘂𝘅, 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘂𝗻 𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝘁 𝘂𝗻 𝗽𝗲𝘂 𝗰𝗼𝘂𝗿𝘁. 𝗝'𝗮𝘂𝗿𝗮𝗶𝘀 𝘃𝗼𝘂𝗹𝘂 𝗾𝘂'𝗼𝗻 𝗽𝗿𝗲𝗻𝗻𝗲 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝘁𝗲𝗺𝗽𝘀, 𝗾𝘂'𝗼𝗻 𝗶𝗻𝘀𝘁𝗮𝗹𝗹𝗲 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗱𝗲 𝗺𝘆𝘀𝘁𝗲̀𝗿𝗲𝘀 !
Ariel Holzl écrit pour plusieurs style, et ce roman jeunesse/YA aux thèmes et à l'ambiance sombres est selon moi bien réussi !
Temps Mort est l'histoire de Léo. Suite au décès de ses deux parents, il va vivre à Paris dans le manoir de son grand-oncle, Théobald. L'ambiance est un peu inquiétante, mais finalement ça va vite devenir son havre de paix. Seulement, une nuit, tout bascule : son grand-oncle est capturé par des créatures et, afin de le secourir, Léo va atterrir dans le Périmonde. Un Paris où vampires, goules, spectres, liches, et autres créatures se battent pour aspirer les dernières essences de vies d'humains mourants… Et afin de sauvé son grand-oncle, une seule solution : participer à la Grande Chasse.
Pour un one shot de 270 pages, on a une vraie intrigue avec une narration particulière, mais surtout une très bonne construction d'univers. Les différentes Maisons, les créatures, la magie des symboles, et puis le Périmonde, un Paris mort qui se nourrit de nos énergies vitales… non vraiment on ne peut pas dire qu'il n'y ait pas de bonnes idées dans Temps Mort ! Au contraire, n'y avait-il pas trop de bonnes idées pour ce format ?
Le roman faisait tout un peu vite. le début prend le temps mais à partir de l'apparition des créatures faut être accroché. J'ai vécu l'exploration du Perimonde comme une visite touristique guidée par Alma plutôt qu'une découverte de Léo, c'est super dommage qu'il ne découvre pas plus par lui-même. On nous envoie plein d'infos, une tonne de personnages, et bonne chance pour trier haha notamment pendant la Grande chasse (heureusement qu'il y a un glossaire à la fin pour les informations sur la magie et sur les maisons !)
Et si la fin est clairement précipitée et écourtée, je vais quand même garder un bon souvenir de ce livre !! Je ne pense pas que ce soit le meilleur de l'auteur ceci dit et j'ai hâte de terminer Peine-Ombre (qui est fou pour ce que j'en ai lu) ainsi que de commencer la trilogie des soeurs Carmines ✨❤️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sylvicha
  19 juillet 2021
Dans ce roman Léo s'adresse... à lui-même ! Il se raconte son passage mouvementé dans le Périmonde car on en revient sans aucun souvenirs.
A dix-sept ans, après avoir perdu ses parents dans un accident, Léo se tourne vers son grand oncle Théo, sa seule famille. Celui-ci habite à Paris dans un manoir près des Catacombes. de drôles de règles doivent y être appliquées comme couvrir les miroirs ou ne pas sortir après 20h. Quelques temps après son arrivée, ils sont attaqués par d'étranges créatures qui enlèvent son grand oncle. Léo décide de lui porter secours et les poursuit jusqu'aux catacombes qu'il traverse pour atterrir dans le Périmonde, une réplique négative de Paris. Un monde étrange dans lequel vivent des liches, des goules, des vampires et des spectres répartis en quatre maisons. Léo devra faire preuve de courage et d'ingéniosité pour évoluer dans cet étrange univers parallèle.
Temps mort est un roman fantastique avec beaucoup d'actions dans un univers bien construit. J'ai passé un très bon moment de lecture.
Merci à NetGalley et aux éditions Slalom pour cette lecture palpitante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
HealingWordsHealingWords   09 août 2021
- Méfie-toi des miroirs, m’interpella la jeune fille au chevet du grand oncle. Ils abritent bien plus que des reflets. [...] Si tu peux te voir à l’intérieur, d’autres le peuvent également.
Commenter  J’apprécie          00
Boo_bookssBoo_bookss   01 juin 2021
L'espérance est pleine d'immortalité, traduisit Alma. Mais le contraire est faux : l'immortalité n'est pas pleine d'espérance.
Commenter  J’apprécie          00
DreamBookeuseDreamBookeuse   20 juillet 2021
J'ai passé l'été de mes dix-sept ans à mourir. Plus exactement à me faire tuer.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ariel Holzl (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ariel Holzl
Retrouvez la rentrée littéraire 2022 d'Auzou Romans avec cette rencontre tournée en direct dans les locaux d'Auzou à Paris le lundi 20 juin. Une rencontre animée par Aude Marzin de la librairie Jeux lis-là ! et Jennifer Rossi, avec comme invités les auteurs Mélody Mourey, Ariel Holzl et Emma Seguès.
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2036 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre