AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782251799582
350 pages
Les Belles Lettres (15/10/2002)
4.36/5   7 notes
Résumé :
Texte établi et traduit par Victor Bérard. Introduction de Eva Cantarella. Notes par Silvia Milanezi

« Garde sans cesse Ithaque présente à ton esprit. Ton but final est d'y parvenir, mais n’écourte pas ton voyage : mieux vaut qu’il dure de longues années, et que tu abordes enfin dans ton île aux jours de ta vieillesse, riche de tout ce que tu as gagné en chemin, sans attendre qu’Ithaque t’enrichisse. »
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BRUMANT
  14 octobre 2020
L aurore aux doigts de roses
Nausicaa aux bras blancs.que de traduction
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   12 février 2015
Aussitôt qu'apparaît, dans son berceau de brume l'Aurore aux doigts de roses, j'appelle tout le monde à l'assemblée et dis :
ULYSSE : — Fidèles équipages, le gros de notre flotte va demeurer ici ; mais je vais prendre, moi, mon navire et mes hommes ; je veux tâter ces gens et savoir ce qu'ils sont, des bandits sans justice, un peuple de sauvages ou des gens accueillants qui respectent les dieux.
Je dis et, m'embarquant, j'ordonne à l'équipage d'embarquer à son tour et de larguer l'amarre. Mes gens sautent à bord et vont s'asseoir aux bancs, puis, chacun en sa place, la rame bat le flot qui blanchit sous les coups.
Nous eûmes vite atteint l'endroit, d'ailleurs tout proche, où sur le premier cap et dominant la mer s'offrait à nos regards une haute caverne, ombragée de lauriers. Elle servait d'étable à de nombreux troupeaux de brebis et de chèvres : au-devant, une cour profonde était enclose de gros blocs arrachés, de chênes à panache et de pins au long fût.
C'est là que notre monstre humain avait son gîte ; c'est là qu'il vivait seul, à paître ses troupeaux, ne fréquentant personne, mais toujours à l'écart et ne pensant qu'au crime. Ah ! le monstre étonnant ! il n'avait rien d'un bon mangeur de pain, d'un homme : on aurait dit plutôt quelque pic forestier qu'on voit se détacher sur le sommet des monts.

Chant IX : Le Cyclope.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111

Videos de Homère (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Homère
HOMÈRE — L'idéal héroïque de l'Iliade selon Jean-Pierre Vernant (France Culture, 1981) L'émission des "Chemins de la connaissance", par Marie-France Rivière, diffusée le 9 janvier 1981 sur France Culture. Présence : Jean-Pierre Vernant.
autres livres classés : grèce antiqueVoir plus





Quiz Voir plus

L'Odyssée

Comment s'appelle l'île sur laquelle vit Ulysse?

Calypso
Ithaque
Ilion
Péloponnèse

10 questions
2088 lecteurs ont répondu
Thème : L'Odyssée de HomèreCréer un quiz sur ce livre