AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782246802587
200 pages
Éditeur : Grasset (24/10/2012)
4.12/5   4 notes
Résumé :
A 60 km au nord de Paris, dans l'Oise, sur une presqu'île négligée, une merveille de chat roux, baptisé Shams, se laisse adopter par Homeric. Ensemble, ils vont sur ce bout de terre lacustre, explorer et découvrir des vies animales, familières, sauvages et secrètes, des vies presque de rien qui ne font nul tapage, vivent et meurent en silence. Connu pour ses portraits sensibles et épiques de chevaux, l'auteur a rendu publics chaque semaine dans les colonnes de Libér... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
motspourmots
  16 décembre 2015
Je n'ai acheté ce recueil que pour son dernier texte après qu'il ait fait l'objet d'une parution dans Liberation, ce devait être en été... Homéric y signe une déclaration d'amour à son chat, compagnon de chasse et de soirées solitaires à la campagne si belle qu'elle m'a tiré quelques larmes. La plume du journaliste, son sens de l'observation, son intérêt sincère pour la faune et la nature font le reste. Chaque petite chronique, chaque petit portrait de bestiole croquée sur le vif est parfaitement ciselé, totalement inattendu... Un petit livre qui donne envie d'aller se poster dans une cabane au fond des bois et de se faire des nouveaux amis.
Commenter  J’apprécie          110
brigittelascombe
  07 avril 2013
Sur une presqu'ile de l'Oise, Homeric, écrivain journaliste à Libération, observe en toute quiétude, son chat Shams adopté à ses basques, les animaux qui enrichissent son quotidien de leurs passages furtifs ou tenaces.
D'une gourmande dame hérissonne dans un potager aux allures de paradis à la couvaison d'une dame colvert dont les oeufs ont deux pères plausibles, c'est son amour de la nature, faune et flore en secrète alchimie, que l'auteur nous offre ici.
Des "drames champêtres"? J'avoue n'en avoir point relevé. D'autres vies que la notre pénètre en un monde clos bien éloigné des cruelles scénettes de Louis Pergault dans de Goupil à Margot. On se rapproche plus du naturalisme que d'une étude de moeurs aux noeuds balzaciens.
A moins qu'il ne s'agisse de la vie tissée de drames, de blessures, de morts, de naissances et renaissances,tout simplement!
Commenter  J’apprécie          90
Pilly
  01 avril 2020
Amoureuse de la nature, j'ai savouré ce "journal" si particulier.
Nous y découvrons les observations naturalistes faites par Homeric, de septembre 2011 à juillet 2012. Elles sont relatées à travers des tournures de phrases poétiques, et une pointe d'humour, mais également par des connaissances réelles de la vie de ces animaux, et des termes précis.
Peut-être que la lecture de ce livre pourrait amener à voir autrement des animaux invisibles aux yeux de certains, voire mal-aimés car, au fil des pages, nous ressentons réellement toute la tendresse et l'amour que l'auteur éprouve pour tout ce que la nature a pu créer... cette magnifique et incroyable nature.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
motspourmotsmotspourmots   16 décembre 2015
Chaque vendredi soir, il s'en allait dénombrer, docte greffier, les bobos parisiens venus pour le week-end pour finalement se réfugier chez Marine, démontrant là le goût le plus sûr, avant d'aller roupiller sur le bureau de feu son époux, Jean Baudrillard. De l'esprit, je vous dis. La semaine, il aimait se chauffer plein sud devant les murs en marbre de la maison de maître de la propriétaire de ce hameau d'hurluberlus.
C'est le plus malin, doux et attendrissant des chats. Le frère que je n'ai pas eu, meilleur ami, associé en poésie. Nous nous aimons assez gravement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PillyPilly   01 avril 2020
L'épeire, qu'elle soit diadème, de velours, marbrée, feuille de chêne ou alsine, est ainsi : tout lui fait ventre. Son fiancé le sait, et c'est avec un bouquet en forme de mouche qu'il s'avance sur le fil de la belle, après avoir tapoté du bout du tarse, un timide : "Coucou !" Faut dire qu'il est svelte aux côtés de l'ogresse, tout en pattes, trois fois moindre.
Commenter  J’apprécie          20
PillyPilly   01 avril 2020
Ca va chauffer dans les branchages ! Les premiers mois de l'année sont ceux où l'écureuil fait sa cour. Notre bandit roux a trouvé noisette à son goût, une charmante nubile à l’œil naïf que deux pinceaux de poils ajourés ponctuent en ses oreilles, telles deux flammes nourries de bois sec.
Commenter  J’apprécie          10
PillyPilly   01 avril 2020
citation sur les larves de balanin :

"Dans cette crypte, elles patienteront le temps d'essayer leurs tenues de nymphes, avant d'opérer le chemin inverse, imago, et lever leurs grands yeux au ciel, d'où la vie, toujours refleurit."
Commenter  J’apprécie          10

Video de Homeric (1) Voir plusAjouter une vidéo

L'assiette anglaise : émission du 28 janvier 1989
Depuis le Saint James Club de Paris, Bernard RAPP porte un regard différent sur l'actualité en compagnie des chroniqueurs habituels. L'invité est HOMERIC, journaliste et auteur du livre "Ourasi, le roi fainéant".Au sommaire de cette émission :- L'image de la France- Les éjections- Gare perpignan/mort DALI- Serrures en prison- KOK-CHOPINOT- Publicités- Utilisation espace- Défilé Adolphe...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2576 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre