AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361931419
Éditeur : Les Grandes Personnes (30/11/-1)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 89 notes)
Résumé :
Orpheline dans le Londres des années 1900, Velvet survit tant bien que mal en travaillant dans l'enfer d'une blanchisserie. Lorsque l'occasion lui est donnée de s'occuper du linge de clients fortunés, la jeune fille saisit sa chance et attire l'attention de l'intrigante Madame Savoya, l'un des médiums les plus courus de la capitale.

Emménageant à la villa Darkling aux côtés de Madame et de George, son séduisant assistant, Velvet ne va pas tarder à déc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Luna26275
  02 juin 2015
Une histoire fabuleuse ! L'écriture est bien maitrisé, fluide et agréable. Je me suis tout de suite éprise de cette histoire, un très bon livre qui ma marqué. Avec une jolie couverture qui attire immédiatement l'oeil et des écrits très bien organisés ce livre m'a charmé du début à la fin. Un plaisir sur toute la ligne ! Je ne me suis pas ennuyé une seule fois tellement l'histoire était prenante. Avec toujours une pointe de mystère qui titillait ma curiosité.
Une poignée de personnage attachant, qui donne vie au récit et nous plonge dans cet univers passionnant qu'est le spiritisme. L'héroïne est très attachante avec une personnalité charmante. Elle va parfaitement au thème du livre.
J'en suis ressortis toute chamboulé, je n'ai pas vu le temps passer. Les heures et les minutes ne contaient plus. Un livre qui nous transporte dans un monde triste et joyeux à la fois en raison de la vie injuste du coté des personnes pauvres et celle trop heureuse chez les fortunées.
Ce livre était magique et captivant.
Ici sont représenté la pauvreté et la richesse à l'époque victorienne dans le Londre des années 1990 mais aussi, bien d'autres inégalités qui sont malheureusement encore impuni. Mais Mary Hooper à plus centrer son livre sur les Médiums, un métier très en vogue à l'époque.
Un délicieux voyage à travers le temps !

Velvet est une jeune orpheline qui travaille à la blanchisserie pour gagner sa vie. Mais là bas la chaleur est suffocante et les besognes courbes le dos des jeunes filles, ce qui les rendent d'autant plus vulnérables. Un jour, alors qu'elle pensait que sa tâche était terminée et qu'elle devrait retourner dans la rue pour tenter de survivre, Velvet se voit proposé de s'occuper des vêtements des gens fortunées. Une aubaine pour la jeune fille ! C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Madame Sovaya, une médium de grande renommé. Celle-ci demande à Velvet si elle veut venir vivre avec elle, et devenir son assistante. Chose très rares chez les jeunes orphelines de cette époque. C'est avec joie qu'elle répond oui est part vivre avec elle et George, son séduisant assistant. Elle découvre la vie des personnes aisées en en devenant une, elle même. Petit à petit, elle va se plonger dans le monde des esprits et du spiritisme. Elle ne peut s'empêcher de tomber follement amoureux de George qui lui aussi, semble attiré par elle. Mais alors qu'elle mène une vie de rêve, elle ne peut s'arrêter de se poser des questions. Mais des questions qu'elle n'oserai poser à quiconque, sinon sa loyauté serai remise en doute. Est-ce vrai que Madame peut communiquer avec les esprits ou escroque-t-elle tous ces clients en peine, seulement pour leur soutirer de l'argent ? Serai-t-il possible que Velvet soit impliquer dans de quelconque mensonges ?
Un livre exceptionnelle, le suspens est très présent avec cette touche de secret et de mystère. Un livre à lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Sanguine
  28 septembre 2014
Je ne m'arrête plus dans ma découverte de l'oeuvre de Mary Hooper. Enfin je vais bien être forcée de me calmer puisque j'ai épuisé le stock de ma médiathèque ... Heureusement, j'ai repéré d'autres livres de cette auteure en occasion chez Gibert, j'attends un peu de vider ma PAL (comment je rêve !!) et je me lance. Je suis encore une fois sous le charme de ce livre dont je trouve la couverture très mystérieuse.

Orpheline dans le Londres des années 1900, Velvet survit tant bien que mal en travaillant dans l'enfer d'une blanchisserie. Lorsque l'occasion lui est donnée de s'occuper du linge de clients fortunés, la jeune fille saisit sa chance et attire l'attention de l'intrigante Madame Savoya, l'un des médiums les plus courus de la capitale. Emménageant à la Villa Darkling aux côtés de Madame et de George, son séduisant assistant, Velvet ne va pas tarder à découvrir les usages et secrets de cet univers fascinant qu'est celui du spiritisme. Elle est pourtant loin de se douter que le danger qui la guette ne vient pas du royaume des morts… Un roman envoûtant qui nous plonge dans les coulisses des salons des plus grands médiums du début du XXe siècle. Lumières tamisées et ambiance feutrée : quand les esprits parlent, les vivants doivent les écouter.

Cette fois-ci, Mary Hooper nous fait découvrir l'Angleterre des années 1900. Comme à son habitude, l'époque est ultra bien décrite, c'est très documenté. Bref, on se croirait littéralement transporté sur place. Nous rencontrons Velvet une jeune orpheline dont le passé est un peu trouble. On apprend qu'elle a changé de prénom, elle est entourée de mystère. Elle travaille dans une blanchisserie et, grâce à ce poste, elle fait la connaissance de Madame Savoya célèbre médium londonien.

Dans ce livre, Mary Hooper nous propose d'aller à la rencontre du spiritisme qui était très en vogue à l'époque. Beaucoup de personnes fortunées avaient recours à leurs services pour rester en contact avec leurs proches défunts. Nous assistons à plusieurs séances qui font parfois un peu froid dans le dos. Nous découvrons cet univers à travers les yeux de Velvet et il est vrai qu'au début, on est bluffé. Mais plus l'histoire avance et plus on se dit que Velvet est décidemment bien trop naïve ... Peut-être parce que nous sommes plus au fait de ce genre d'arnaques de nos jours.

L'histoire se lit comme du petit lait, les pages se tournent et on ne s'en rend pas compte. On s'attache mine de rien à Velvet et je dois bien avouer que la fin m'a bien fait trembler. Je n'avais pas complétement deviné le dénouement et c'est tant mieux ! Je me suis donc laissée transporter par Mary Hooper, tranquillement et avec bonheur.

En plus, j'aime beaucoup le format du livre. Les Editions des Grandes Personnes proposent des ouvrages qui sortent de l'ordinaire, j'aime ce côté grand livre aux bords en arrondi. Je les trouve très jolis et ils doivent être du meilleur effet dans une bibliothèque.

Pour résumé, encore un coup de coeur pour ce livre de Mary Hooper. Je vous le conseille vivement si vous souhaitez découvrir la plume et l'univers de cette auteure que j'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Myrtle
  22 novembre 2012
Bravo Mary Hooper! Ce roman est magnifique et délicieux de finesse! Je regrette de devoir quitter le Londres du tout début du XXème siècle... J'ai adoré me glisser dans l'ombre de Velvet et assister avec elle aux séances de spiritisme... Surtout qu'on a même croisé Sir Arthur Conan Doyle!
Je ne vous en dis pas plus, à part : lisez-le absolument. C'est magique, et ce n'est pas un trucage!
Commenter  J’apprécie          170
Jumax
  27 août 2012
Velvet jeune orpheline, est blanchisseuse dans le Londres du début du XXème siècle. Grâce à son travail elle rencontre la grande medium Mme Savoya et son séduisant assistant Georges, qui lui propose de devenir sa dame de compagnie. La jeune fille plonge alors dans le monde des esprits du spiritisme, où se côtoient des gens aussi riches que désespérés de retrouver les êtres chers perdus. Entre esprits venus de l'au-delà et mises en scène mesquines, Velvet aura du mal à démêler le vrai du faux, surtout qu'elle cache elle aussi un lourd passé.
Ce livre est bien documenté, même si c'est une fiction l'auteur a repris des medium ayant existés et les conditions de vie du début du XXème me semblent assez réalistes. Il est donc agréable de se plonger dans le monde des mediums assez mal connu. Ce livre se lit vite et sans effort.
Commenter  J’apprécie          100
docidf
  12 novembre 2013

Velvet /HOOPER, Mary
Traduit de l'anglais par Fanny LADD et Patricia DUEZ
Les Grandes Personnes – Septembre 2012 – 325 pages
ISBN 978-2-36193-141-4 - Prix : 17,50 €
Résumé : Velvet est une jeune orpheline travaillant comme blanchisseuse. Grâce à une promotion, elle s'occupe des cartons de linge des particuliers et prend en charge le linge de Mme Savoya, célèbre medium dans le Londres des années 1900. Celle-ci lui propose de venir travailler chez elle comme dame de compagnie. Velvet assiste aux nombreuses séances de communication avec les esprits et petit à petit elle se rend compte que des choses louches se trament dans cette maison. Velvet est bien décidé à éclaircir le mystère.
Mots clés: SPIRITISME / DEUIL / CREDULITE / ESCROC / REMORDS/ MALTRAITANCE/MISERE/19°SIECLE/ LONDRES/SUPERSTITION /ASCENSION SOCIALE /ORPHELIN /
Commentaires : La naïveté des personnes assistant à ces séances de spiritisme peut surprendre mais il y avait un véritable engouement à l'époque pour les phénomènes para normaux ce que décrit très bien le roman. La facilité avec laquelle les escrocs arrivent à leur fin n'est pas toujours très crédible, le père de Velvet devrait, par exemple, être moins facile à duper que d'autres clients. La manière dont les médiums arrivent à utiliser les informations données par les clients eux-mêmes est aussi ici assez simpliste mais sans doute correspond elle aussi à la réalité. Ce livre est moins profond que Waterloo Necropolis, l'intrigue est plus simpliste et dès le début on se doute de la fin un peu bâclée mais le sujet est intéressant et permet une vraie discussion avec les élèves. L'hypocrisie de la société victorienne est dénoncée à travers la description très pénible d'une « fermes d'enfants » dont la propriétaire est inhumaine avec les bébés. Elle est condamnée mais rien n'est fait pour les mères célibataires.
Pistes de discussion :
• Pourquoi les mediums plaisent-ils tant ?
• La naïveté des clients de Mme Savoya vous choque-t-elle ?
• Est-ce que des personnes autour de vous ont déjà consulté des voyants ?
• Lisez-vous votre horoscope ?
• Avec quels sentiments les escrocs jouent-ils pour voler leur client ?
• Pourquoi Mme Dyer peut-elle abuser les jeunes mères et maltraiter les bébés ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Pays_des_contesPays_des_contes   23 décembre 2012
« Mais toi, n’as-tu jamais envie de tout changer dans ta vie ; de devenir quelqu’un d’autre ?
- Non, pas du tout. Tout ce que je souhaite, tout ce que je veux, c’est de rencontrer un jeune homme gentil, ayant un métier, de l’épouser et de vivre non loin de chez ma mère et mes sœurs.
- Mais l’année dernière, tu sais, quand on a changé de siècle et qu’on est passés au XXème siècle ? Tu ne t’es pas sentie tout étourdie, tout excitée ? Comme si tu pouvais devenir qui tu voulais ? »
Lizzie la regarda, abasourdie.
« Je ne vois vraiment pas ce que tu veux dire, répondit-elle. Nous autres… eh bien, on travaille dans une blanchisserie ou dans un endroit de ce genre, puis on tombe amoureuse, et, avec de la chance, on se marie vêtue d’une jolie robe de mousseline blanche, brodée de fleurs.
- Lizzie, voyons, il y a autre chose dans la vie.
- C’est vrai. Après, on a un bébé ! dit Lizzie joyeusement. Qui pourrait avoir envie de plus ?
- Moi », répliqua Velvet.
Lizzie secoua la tête avec tristesse, l’air de penser que son amie risquait d’être cruellement déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Luna26275Luna26275   03 juin 2015
" Où qu'elle soit, elle doit être en train de danser sur ma tombe - ou sur ce qu'elle considère comme ma tombe, répondit-il en se mouchant avec ardeur. Elle ne m'a jamais aimé, jamais. Peut-être que si elle m'avait aimé ne serait-ce qu'un peu, j’aurais été un meilleur père pour elle. Parfois, le soir, je reste dans mon lit à songer à la façon dont les choses auraient pu se passer si...
Commenter  J’apprécie          80
orbeorbe   09 juillet 2012
Si j'avais su que ma mère allait mourir, je me serais appliquée à mieux mémoriser les moments vécus avec elle, dit-elle. Je les aurais repassés à maintes et maintes reprises dans ma tête afin de me souvenir précisement de chaque jour.
Commenter  J’apprécie          100
CrocodyllCrocodyll   26 juin 2012
La chance, semblait-il, avait fini par lui sourire, ainsi que l'avait prédit le fer à cheval porte-bonheur trouvé dans le pudding de Noël. Non seulement elle possédait la plus charmante des chambres particulières et faisait le travail le plus intéressant du monde, mais en plus Madame et elle s'entendaient si bien que, même si elle n'aurait jamais osé le dire, on les aurait plutôt dit amies que patronne et femme de chambre.
Et, bonheur suprême, elle vivait sous le même toit que George, prenait ses repas avec lui et travaillait à ses côtés - qu'est-ce qu'une jeune fille pouvait souhaiter de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliersbrinvilliers   04 janvier 2014
- Mais l'année dernière, tu sais quand on a changé de siècle et qu'on est passés au XXe siècle ? Tu ne t'es pas sentie tout étourdie, toute excitée ? Comme si tu pouvais devenir qui tu voulais ?
Lizzie la regarda, abasourdie.
"Je ne vois vraiment pas ce que tu veux dire, répondit-elle. Nous autres... eh bien, on travaille dans une blanchisserie ou dans un endroit de ce genre, puis on tombe amoureuse, et, avec de la chance, on se marie vêtue d'une jolie robe de mousseline blanche, brodée de fleurs.
- Lizzie, voyons, il y a autre chose dans la vie.
- C'est vrai. Après, on a un bébé ! dit Lizzie joyeusement. Qui pourrait avoir envie de plus ?
- Moi ! répliqua Lizzie.
Lizzie secoua la tête avec tristesse, l'air de pensr que son amie risquait d'être cruellement déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : spiritismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
703 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre