AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fanfanouche24


fanfanouche24
  22 novembre 2018
Un très bon moment de lecture qui offre une einième hommage aux Livres , et plus insolite un Hommage ambigu envers les collectionneurs-voleurs !!!

Une sarabande rocambolesque entre un libraire d'ancien, transformé en
enquêteur pour poursuivre un "Arsène Lupin" des Livres, et entre les
deux, une amoureuse des livres, l'auteure, journaliste qui se plonge dans la planète des bibliophiles et aussi des bibliomanes , pour nous offrir ce récit, prodigue en anecdotes et rebondissements !!


"Les livres ne sont pas des objets inertes mais portent en eux autant de vie que l'âme qui les a fait naître, en effet ils conservent, comme dans une fiole, la puissance et l'essence de l'intellect qui leur a donné le jour." Presque trois cents ans après lui , en 1900, Walt Whitman faisait écho à ce sentiment : " Camarade ! Ceci n'est pas un livre , / Qui touche ceci touche un homme." (p. 156)

Toujours joyeuse de dénicher des ouvrages dont on parle moins, qui me plongent de plus dans des domaines me tenant à coeur : le Livre ancien et le monde des collectionneurs, où j'ai exercé quelques années comme catalographe !

Notre narratrice, journaliste [ l'auteure] s'est immergée dans cet univers si spécifique de l'Antiquariat, des collections de livres et des collectionneurs,; elle s'est documentée, a beaucoup lu, questionné libraires, experts, et fascinée par ce sujet, étend sa "fascination" aux "voleurs de livres"... Et dans cet objectif, elle rencontre un célèbre voleur de livres précieux, essaye de comprendre cette "addiction "ainsi que ses motivations !!

Des anecdotes multiples sur les manies des bibliomanes et des bibliophiles... de nombreux renseignements sur l'histoire du Livre, la justification de la rareté de certains tirages...les différents profils de collectionneurs, comme d'experts , les mises en garde aussi sur les tromperies des experts et sur e.bay, vaste fourre-tout d'ouvrages
à la provenance pas toujours fiable, etc.!!

J'ai abondamment souligné ce livre... et vais tenter de me limiter dans mon choix d'extraits les plus significatifs

"Plus je piochais dans mes piles de livres consacrés à des collectionneurs, plus je pensais au rôle que ces hommes (et quelques rares femmes) avaient joué pour préserver notre héritage culturel. Pour reprendre les mots de Wilmarth Sheldon Lewis, un collectionneur décédé en 1979. "Sains d'esprit ou fantasques. Ils sauvegardent la civilisation ". Ils me fascinaient tous." (p. 231)

"Plus j'en apprenais sur les collectionneurs, plus je me considérais comme l'un d'entre eux : pas une collectionneuse de livres, mais des histoires que je récoltais au cours de mon enquête. A l'image de ceux qui sont gagnés par la frénésie à mesure que leur collection prend forme, plus j'obtenais des informations plus j'en demandais. Je découvris ce qu'était le vélin, le bougran, les errata et les tranches à témoins. Mes carnets de notes se multipliaient pour former une pile haute comme dix - Kraütterbuchs- En accumulant des anecdotes sur des voleurs, des libraires, et le monde du livre ancien, j'en vins à comprendre que cette histoire n'était pas une simple compilation de délits mais bout à bout, mais qu'elle parlait aussi de la relation intime, complexe et parfois dangereuse que les gens ont avec les livres. "(Prologue, p. 17)

Ce récit se termine par une sélection bibliographique en anglais, intéressante, sur les livres rares et précieux, ainsi que sur certains célèbres collectionneurs...

En lisant cet ouvrage, l'agréable sensation physique de l'odeur des vieux livres...de l'atmosphère si unique des librairies anciennes, chacune avec leur cachet, la personnalité unique de chaque libraire, son accueil, ses bavardages , silences ou secrets !!! ...

J'ai pris le temps de lire doucement cet ouvrage qui regorge d'histoires d' hommes (peu de femmes bibliophiles !!) qui aiment trop les livres dont ce comte Guglielmo Libri, dont j'ai entendu parler lors d'une de mes missions de catalogage dans le fonds ancien de la Bibliothèque Mazarine, où il a dû aussi sévir... Une histoire incroyable !!

Cette auteure m'a rappelé le destin peu banal de ce collectionneur -savant... et un peu voleur sur les bords !!

"Une histoire qui me tenait en haleine tard le soir était celle de Guglielmo Libri (1803-1860), l'un des plus éminents gardiens de notre héritage culturel, qui a probablement autant pillé que préservé. Libri était un comte italien (...)
Il était mathématicien, journaliste, enseignant, conseiller du gouvernement français. C'était une référence en histoire des sciences et il naviguait dans les milieux académiques aussi bien français qu'italiens et anglais. En 1841, on lui confia la responsabilité d'inventorier tous les manuscrits anciens des bibliothèques publiques de France. Cette mission l'autorisait à entrer dans toutes les réserves à n'importe quelle heure. (...) En tant que catalogueur des bibliothèques de France, il savait exactement quels manuscrits n'avaient pas été encore inventoriés, et il ne put résister à la tentation. "(p. 132)

Une lecture doublement appréciée, par ses thèmes... et second plaisir : la découverte de cette petite maison d'édition indépendante... [**** voir ma liste avec les premiers titres de leur catalogue, intitulée avec ce titre trop réjouissant...; "L'Homme qui aimait trop les livres"....]

Récréation des plus plaisantes et instructives... pour tous les passionnés de livres, ayant, ceci dit, un minimum d'intérêt pour les livres anciens , la bibliophilie, les ventes aux enchères et ces drôles de spécimens: "Les Collectionneurs ", dont on a un très pittoresque et joyeux catalogue !!
Commenter  J’apprécie          500



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (45)voir plus