AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9781542000178
303 pages
Montlake (08/12/2020)
3.93/5   131 notes
Résumé :
L'amour défie la mort...

Lorsque Leeds rencontre Layla, il est sûr que c'est la femme de sa vie. Leur amour est profond, l'alchimie parfaite entre eux. Ils s'aiment tout simplement, mais leur relation est menacée par un terrible accident qui conduit Layla à l'hôpital pour un long séjour.Lorsqu'elle en sort, Leeds lui propose de retourner dans le Bed&Breakfast où ils se sont rencontrés, pour sa période de convalescence. L'atmosphère paisible sera parfa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 131 notes

Gaoulette
  15 mai 2022
Quand un Coho me laisse perplexe et perdue...
Je suis une fan incontestée de Coho et c'est très rare que je sois déçue voire complétement à la ramasse.
Je suis passée à côté de cette romance psychologique!
Un début qui fait froid dans le dos. Coho se renouvelle c'est cool. Mais à l'heure actuelle, mon ressenti intérieur est de crier haut et fort "Pauvre Layla, change de mec" lol... Et c'est très mauvais signe chez moi pour donner un avis objectif. Je vais essayer de tout mon coeur d'être soft.
Je m'explique...
LEEDS!
Héros qui doit porter sur ses épaules la romance. Il est l'unique voix. Et malheureusement pour lui, je n'ai eu aucune empathie. Je n'ai pas adhéré tout le long de ma lecture. le comportement, ses agissements, ses choix.... dur à encaisser le tout. En temps normal, chez Coho, le personnage masculin est un vrai héros des temps modernes. Mais ici, Leeds a malmené mes ressentiments très négatifs voire épidermiques.
Il y avait une trame originale qui sort de l'ordinaire. Certaines révélations peuvent être abracadabrantes mais j'aime les prises de risques. Coho n'a pas su m'embraquer dans sa romance ultra complexe. J'ai lâché la barque et je me suis noyée complet.
Un constat amer pour moi. Un manque d'émotion. Un manque d'alchimie entre les héros. Un petit côté glauque que j'ai eu du mal à digérer. Certains scènes m'ont mises très mal à l'aise et n'ont pas aidé pour apprécier ce pauvre Leeds.
Résultat des courses : je ne pensais pas faire un jour une chronique aussi négative sur un Coho. J'espère que le prochain je serais au taquet.
Affaire à suivre.
Lecture commune avec Maribel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Hollischenbooks
  24 novembre 2021
Un immense merci aux éditions Hugo New romance pour l'envoi de cette pépite.
Étrange, particulier, glauque et presque malsain. Colleen Hoover nous offre une oeuvre unique et déstabilisante. J'étais plus qu'impatiente de me plonger dans cette lecture et de découvrir le nouveau bébé de CoHo. Car, il faut le dire chacun de ses romans a été une incroyable lecture, et pour la plupart d'immense coup de coeur.
Lorsque j'ai découvert le synopsis de « Layla », je me suis fait tout un film d'en ma tête, essayant d'imaginer ou Collen Hoover allait nous emmener, car chacun de ses romans aborde un thème fort. Adultère ? Reconstruction ? Traumatisme ? Rien ne laissait présager le coté surnaturel de cette histoire et pourtant cet aspect-ci est central à l'histoire. Il s'installe au fil des chapitres pour tourmenter les lecteurs et faire voler des certitudes. Il va être compliqué pour moi d'écrire cette chronique sans trop en dire. Sans éveillé vos soupçons sur cette histoire. J'ai envie de tout déballé, d'expliquer chaque détail de cette fabuleuse histoire et de vous dire toutes les émotions qu'elle a fait naître en moi. Je vais me contenter de vous parler de mon ressenti et j'espère qu'il vous convaincra de lire cette histoire. Car ce roman est différent et unique. du Colleen Hoover de tout simplement.
Dans ce roman, nous allons suivre Leeds, musicien dans un groupe où il n'est pas épanoui, qui va rencontrer Layla, une jeune femme solaire, pleine de vie. Entre eux c'est un peu comme le coup de foudre, l'amour au premier regard. Leeds et Layla ne se quitte plus. Ils vont vivre des semaines magiques et merveilleuses jusqu'au drame qui va bouleverser leurs existences. Pour que Layla récupère, et se repose, Leeds l'emmène dans le Bed&Breakfast où leur histoire a commencé. Sur place, le jeune homme fait la connaissance de Willow qui fait valser toutes ses croyances…
Dès le prologue le ton est donné, la romance va être complexe et mille et une question m'ont assailli, je me suis donc plongée dans l'histoire de Leeds et Laya, et je dois dire que j'ai été totalement fasciné par ce récit. Colleen Hoover nous offre une histoire puissante, troublante et bouleversante par bien des manières. J'ai été saisie par tellement d'émotions tout au long de ma lecture, car il y a l'avant et l'après. L'après le drame, un contraste déroutant.

Ce roman est à l'image de « Verity » que j'ai lu l'année dernière, un immense coup de coeur aussi étrange que puissant. Une véritable claque qui m'a retourné le cerveau et mit a mal mon petit palpitant. J'ai été malmenée, bousculée, parfois choquée et pourtant j'étais incapable de lâcher ce roman.
L'histoire est écrite du point de vue unique de Leeds, et je dois avouer que j'aurais bien aimé connaître les pensées de Layla car elle est le personnage centrale de cette histoire, tout tourne autour d'elle. Elle est le centre de tout et en même temps elle apparaît presque comme un personnage secondaire. Je pense que cela est dû au fait qu'à aucun moment on a accès à ses pensées, on voit toute l'histoire par les yeux de Leeds.
Leeds qui est un personnage que j'ai beaucoup aimé, je l'ai trouvé très vrai, très réel. Il a ses qualités et ses défauts, ses croyances et ses doutes. Il est loin d'être parfait, et je dois avouer qu'à certain moment je l'ai presque détesté. Ce qu'il inflige à la femme qu'il aime m'a donné la nausée. Pour tout vous dire, je pensais même qu'il était un psychopathe avec un gros côté pervers narcissique. Et pourtant… pourtant j'ai aimé être dans sa tête, je ne dis pas que j'accepte et apprécie tout ses agissements, et pourtant je me suis attachée à lui sans m'en rendre compte.
Layla est, comme je vous le disais, le centre de toute cette histoire. Avant le drame, c'est une jeune femme solaire, sûre d'elle qui respire la joie et la vie. le contraste est saisissant avec l'après. Si je devais la comparer, je dirais la flamme d'une bougie, qui vacille au moindre courant d'air, elle lutte pour garder la tête hors de l'eau. le traumatisme et l'épreuve qu'elle a traversée l'ont rendu fragile. Et sans rentrer dans les détails, mais tout ce qu'elle subit au fil des chapitres, m'a particulièrement touché et bouleversé.
Je ne vais pas trop vous parler de Willow, je vous dirais juste que son histoire m'a bouleversé. Et qu'elle est sans doute le personnage que j'ai le plus aimé durant ma lecture.

J'ai été transporté, j'ai été perdue, confuse, perturbée, je me suis posée un nombre incalculable de question. J'ai vibré avec les personnages, j'ai tremblé, j'ai été choquée par certains évènements, puis tout s'est éclairé, tout à prit place, et j'ai compris. Si ce trio se laisse emporter par tout les événements, malgré eux, comme une spiral infernale ce n'est pas le cas de Colleen Hoover. Elle sait parfaitement où elle veut nous emmener, elle nous guide, nous malmené, nous choque voir peut être pour certains nous dégoûte, mais nous livre un roman poignant et fascinant.
L'aspect surnaturel est très bien traité, elle n'affirme aucune vérité mais soulève énormément de question qui font valser certaines certitudes. J'ai été transporté, perdue, confuse, perturbée, je me suis posée un nombre incalculable de question. J'ai vibré avec les personnages, j'ai tremblé, j'ai été choquée par certains évènement, puis tout s'est éclairé, tout à prit place, et j'ai compris.
Pour un premier roman dans ce genre, Colleen Hoover me prouve une nouvelle fois qu'elle est un vrai caméléon, qui a une place particulière dans mon coeur. Sa plume est un pur délice, parfois brutal, parfois douce comme un bonbon.
Pour conclure, « Layla » est un immense et étrange coup de coeur. J'ai aimé être bousculée, perturbée de bien des manières. C'est une histoire qui m'a malmenée et bouleversée. Ce roman est une pépite unique, une histoire qui ouvre une petite porte et vous fait toucher du bout des doigts un monde dont on ignore tout. Je ne peux que vous dire de lire « Layla » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Carole94p
  06 décembre 2021
J'avais peur de lire Layla et en même temps j'avais hâte de lire ce nouveau roman de l'autrice. Il faut dire que mes dernières lectures ont été assez mitigées dans ensemble. Les sujets abordés sont souvent très sombres et difficiles. Finalement, je ressortais de lecture avec la sensation de malaise ou de colère. Ce qui, certes est signe que les émotions sont passées, mais... pas les positives.

L'infidélité est un sujet qu'aborde de plus en plus Colleen Hoover dans es romans. Et notamment ses récents écrits. Personnellement, c'est un sujet que je déteste pour de nombreuses raisons qui me sont propres. D'ailleurs, je crois que pas un seul roman où il a été question d'infidélité ne m'a plu (ou du moins, pas laissé une certaine rancoeur vis-à-vis du personnage en question). November 9, de l'autrice, aurait d'ailleurs été parfait s'il n'y avait pas eu d'infidélité.

Je ne ferais pas de bref résumé de l'histoire car ce roman fonctionne parce qu'il y a du mystère. En revanche, attention, certains passages sont durs et je tiens à souligner que je ne mettrais pas ce roman dans toutes les mains, notamment les plus jeunes.

Parlons maintenant ressenti. Cette partie de ma chronique ne contiendra pas de spoilers.
Ce roman a été une montée en puissance. J'ai commencé ma lecture avec un sentiment de malaise. A vrai dire je n'ai pas apprécié la relation que nos personnages ont au début du roman. Cela va un peu vite, à peine rencontrés, qu'ils s'isolent pendant plusieurs mois. Sans doute est-ce lié au prologue. J'ai trouvé assez malsaine et anxiogène leur relation, un peu comme un huis-clos. D'ailleurs, très peu de personnages sont présents dans le roman. Ils restaient toujours enfermés et avec le prologue, peu de doutes quant au fait que les choses allaient mal tourner.

Très rapidement, j'ai compris que le roman allait être glauque au possible. le passage où notre personnage masculin (tout début du chapitre 4) mange - oui, vous avez bien lu - les cheveux de Layla m'a... En fait, cela annonçait le début des galères pour moi. J'avais déjà une certaine rancoeur pour Leeds mais... dès le moment où ils retournent tous les deux dans l'endroit où ils se sont rencontrés, je n'ai fais que déchanter.

Petit à petit, une tension s'installe, une atmosphère particulière et assez sombre se met en place et je dois dire que j'ai ressenti une gêne constante quant aux agissements du personnage masculin. Une colère profonde a monté en moi et je dois avouer que j'étais à deux doigts d'envoyer le livre à l'autre bout de la pièce, et ce, à plusieurs reprises. Je me suis mise à haïr le personnage masculin comme jamais et clairement, il me poussait à bout.

La pointe de fantastique dans le récit est certes intéressante et casse avec les romans de l'autrice mais, je n'ai pas réussi à l'apprécier. En toute honnêteté, je pense que cela vient avant tout de l'histoire que de cette direction en elle-même, car comme je vous l'ai dit, certains sujets ne passent pas avec moi. En revanche, il est vrai que cela ajoute une part de mystère à ce roman.

Certes l'autrice réussi à transmettre des émotions mais tellement négatives qu'au final je n'ai pas su apprécier cette lecture. Layla, est un personnage qu'on connait très peu au final, n'ayant pas son point de vue et, mise à part de la pitié pour elle, je n'ai pas plus réussi à m'attacher plus que cela à elle. Enfin, je n'ai pas ressenti les émotions attendues pour le dénouement final du roman. Je suis restée de marbre pendant les scènes fortes et je ressors de ma lecture frustrée, révoltée et déçue.

Maintenant, je vais vous expliquer brièvement le pourquoi du comment. Attention, cette partie contient des spoilers.

Comme je vous disais plus haut, j'ai du mal avec l'infidélité dans les romans et notamment les romans de cette autrice j'ai l'impression que c'est devenu une composante essentielle pour elle et je n'aime pas ça. A mes yeux le personnage masculin est infidèle à Layla.
En effet, dès le début de leur retour dans cet endroit si précieux pour eux, il fait preuve de beaucoup d'égoïsme et se pose un peu en martyre. Comme si on devait le plaindre de rester si fort face à une Layla qui a radicalement changé depuis qu'elle a failli mourir. Cette position m'a d'ailleurs dérangé dès le début. Lui qui pourtant lui déroulait le tapis rouge dès leur première rencontre se montre sous un autre jour.

Très rapidement, il "rencontre" Willow. La fameuse touche de fantastique. Une sorte de fantôme qui lui parle. Il commence donc à échanger avec elle et fait subir cette "prise de possession" à Layla. J'avais déjà du mal avec son personnage, mais le voir se servir de Layla pour "voir" et parler à Willow a été la goutte d'eau. Je n'étais malheureusement pas au bout de mes peines, puisqu'il se sert littéralement du corps de Layla pour être avec Willow, allant même jusqu'à s'imaginer coucher avec celle-ci pendant l'acte. Vous l'aurez donc compris pendant 1/3 du roman, il est donc en train de tomber amoureux d'une autre, tout en se servant du corps de sa petite amie. Clairement, pour moi cela ne passe pas.

Et vient enfin le dénouement. Et alors là, c'était le pompon. L'explication autour de Willow/Layla m'a paru totalement sortir de nulle part, comme un cheveu dans la soupe (oui, oui, j'ai toujours en tête cette histoire de cheveux mangés). A mes yeux, cette conclusion est beaucoup trop facile dans le sens où finalement, Leeds ne l'aurait pas trompé et cela se termine par un happy-end. Non, vraiment, je n'arrive pas à lui pardonner. Cela me reste en travers de la gorge. Sans doute parce que la fin va très vite, trop vite. Pour moi, Leeds a eu un comportement inexcusable et toute l'explication finale ne justifie pas ses actes. Il était persuadée d'aimer et de tromper Layla, tout comme nous lecteur, le voyons faire au fil des pages. L'infidélité est là et bon sang, que je déteste ça !

FIN DU SPOILER.

En conclusion, je pense que ce roman est radicalement différent des précédents récits de l'autrice. Je ressors de ma lecture avec un ressenti négatif quant à ma lecture. Un peu comme Too Late, qui m'avait déplu, Layla vient talonner de près ce dernier. J'ai détesté le personnage masculin et cela me reste en travers de la gorge. Je vous invite cependant à vous faire votre propre avis sur le sujet, puisque chaque ressenti est propre au lecteur. Mais pour ma part, j'espère vite l'oublier, même si je doute que cela soit possible tant il m'a retourné.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaPassionnee
  17 février 2022
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres
LaylaColleen Hoover
Une romance SURPRENANTE. Wow, je ne m'attendais pas à cela… quelle surprise! Une histoire originale, un étonnant entre-deux, une New Romance BOULEVERSANTE : à lire ABSOLUMENT! Encore une histoire signée Colleen Hoover dont vous ne serez pas déçu!
« Je ne supporte pas de l'entendre dans cet état, je l'aime tellement, mais je ne vois pas comment expliquer pourquoi je l'aime tant alors que je lui fais subir tout ça. »
Leeds Gabriel est… à l'agonie. Il joue, comme bassiste, dans un groupe depuis trop longtemps, qu'on pourrait presque dire qu'il déteste. Il ne fait rien de particulier de ses journées. Il se lève de reculons, tourne en rond et il s'ennuie à mourir…
« Je perds un peu de mon âme à chaque concert. Petit bout par petit bout. J'ai peur qu'à force il ne reste de moi qu'un corps sans vie. »
…Jusqu'à sa rencontre avec Layla. Son groupe joue à un mariage et seule une femme danse : Elle. Et elle danse affreusement mal. Pour lui. Est-ce réellement pour lui? Pour le faire rire ou parce qu'elle danse réellement comme cela? Bonne question… ce qu'il essayera de découvrir avec enthousiasme. C'est au mariage de la soeur de Layla, Aspen, qu'ils se sont rencontrés, et ils ne se sont pas quittés depuis… Ils n'ont pas pu. Un vrai coup de foudre. Layla est tellement différente, directe. Elle lui fait voir le monde d'une autre couleur et il a hâte de se lever le matin afin de la voir. Au fil des mois, ils se rapprocheront, cohabiteront et tomberont follement amoureux.
Malheureusement, la vie peut être très courte… tragique, poignante et un évènement peut venir bouleverser tout une vie, leur vie, à tout instant. Et dans notre histoire, un terrible accident survint brutalement. Sable, l'ex de Leeds, blesse grièvement Layla par arme à feu… Et cette dernière prendra longtemps à s'en remettre, tout comme lui. Alors, afin de se retrouver, autant l'un que l'autre, Leeds prend leurs bagages et décide de l'amener avec lui dans la maison de leur rencontre, où a eu lieu le mariage d'Aspen. Cependant, des évènements étranges se produisent dès leur arrivée… Mais avec les pertes de mémoire de Layla et leur fatigue, Leeds n'explique pas ce qui se produit. Alors il installera des caméras…
« -Ma normalité n'est nulle part. J'existe… voilà tout. En même temps, je n'existe pas. Je ne sais pas… c'est difficile à expliquer.
-Tu es un fantôme?
-Je ne sais pas.
-Tu es là depuis combien de temps?
-Je ne sais pas. C'est spécial, le temps. Pour moi, c'est comme s'il n'existait pas. Une fois j'ai observé l'horloge du salon pendant huit jours, juste pour vérifier combien de temps je pourrais la fixer.
-Tu ne dors pas?
-Non. Pourtant, je suis toujours fatiguée. Je ne mange pas, mais j'ai toujours faim. Je ne peux pas boire, mais j'ai toujours soif. Je commence à croire que c'est ça l'enfer, car il n'y a rien de pire que d'avoir éternellement faim. »
Cette dernière, cet être, prend possession du corps de Layla afin de s'exprimer librement. Au fil des jours, Leeds profitera de la présence de « l'entité » afin d'en apprendre davantage. Elle s'appelle Willow. Et Leeds aime de plus en plus leurs discussions, mais pas de la façon dont cela se passe… Entre son amoureuse et son fantôme, Leeds est partagé, mélangé et bouleversé. Il ne peut s'empêcher de vouloir aider Willow, mais pas au détriment de Layla… malgré son attirance grandissante pour Willow.
« Layla a le droit de savoir ce qui se passe autour d'elle dans cette maison. Elle ignore la présence de Willow. Elle ignore que son corps est utilisé la nuit et que je profite de ce plaisir coupable. »
Je ne veux pas trop vous en dire, mais wow! Quel roman! Quelle intrigue! Quelle suspense! L'auteure nous entraîne dans un univers paranormal original à deux « temps ». Je m'explique : Il y a l'histoire et « L'Entretien », c'est pour cela que je vous dirais qu'il y a deux voix dans cette histoire, deux temps. Leeds raconte son histoire, leur histoire, à un homme en particulier pendant un Entretien (spécifique à certains chapitres) afin d'aider Willow et par le billet de ces divers chapitres (et les autres), on en apprend sur leur passé et leur présent. Ce que j'ai particulièrement aimé, un peu comme le film Entretien avec un vampire de 1994. J'ai été drôlement surprise par l'histoire de Layla et Leeds.
Un passage qui m'a particulièrement bouleversé :
« Je détache ses mains et, aussitôt, elle me prend dans ses bras avant de fondre en larmes… Layla agrippe ma nuque et pose sa joue contre la mienne avant de murmurer d'une voix apeurée :
-S'il te plaît, aide-moi à retrouver mon corps.
Je ferme les yeux.
-Je n'arrêterai pas de me battre pour toi jusqu'à ce qu'on trouve. Promis. »
Colleen Hoover a une plume douce, fluide, drôle, divertissante et attachante. Nous sommes rapidement happés par sa plume, par son histoire addictive. Je m'attendais à lire une New Romance, une histoire douce et attendrissante, mais woahh… je ne m'attendais pas à tomber dans un suspense intriguant avec une touche de romance originale et bouleversante. Ouf, quelle surprise! Une romance entraînante à souhait! On est rarement déçu avec un roman de Colleen Hoover entre les mains.
« -Chaque seconde meurt un être humain, et pas toujours de la meilleure façon. »
Des personnages touchants, une histoire émouvante, un roman original, un récit paranormal plein d'intrigues et de suspense qui vous surprendra. Une romance psychologique qui m'a totalement prise de court, wow! Addictive! À lire, à savourer! 14/10
Merci pour ce MAGNIFIQUE envoi, ce service presse surprenant!
#NewRomance #Romance #Psychologique #suspense #intrigues #Amour #Mort #CoupdeFoudre #Alchimie #Accident #Arme #Attirance #changement #évènements #drogues #Willow #paranormale #surréaliste #Entretien #Fantôme #CinqMinutes #suggestiondelecture #lecturedumoment #lecturedusoir #servicepresse
Résumé :
Lorsque Leeds fait la connaissance de Layla lors du mariage de la soeur de la jeune femme, c'est le coup de foudre. L'alchimie est parfaite entre eux. Ils s'aiment tout simplement. Mais leur belle histoire va vite tourner au drame lorsque Layla est grièvement blessée par arme à feu.
Elle se remet lentement et lorsqu'elle sort de l'hôpital, Leeds lui propose de séjourner dans le lieu de leur rencontre, là où tout a commencé. Son atmosphère paisible sera parfaite pour la jeune femme encore fragile et leur permettra se retrouver. Car Layla a changé́. Sans doute à cause de ce qui s'est passé.
Mais loin d'apporter à Leeds la sérénité́ qu'il attendait, cet endroit le trouble. Il s'y produit des évènements étranges, qui remettent en cause toutes ses certitudes. Sur Layla et sur qui elle est vraiment.


Lien : https://www.facebook.com/LaP..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesJoliesLecturesdePapier
  09 décembre 2021
{Instagram : @aur131}
Bon, n'allons pas par quatre chemins, j'ai détesté ce livre autant que je l'ai aimé. En toute franchise, je n'étais même pas sûre de vouloir le lire. Il faut dire que depuis sa sortie, Layla a fait couler beaucoup d'encre. de nombreux lecteurs ont été plus que ravis par leur lecture et d'autres ont tout simplement détesté. Difficile donc de s'y retrouver et de se décider. Pourtant, lorsqu'on me dit qu'un nouveau roman de Colleen Hoover sort en France, je ne cours pas, je fonce. de manière générale, je n'ai vraiment jamais été déçue par cette autrice, par conséquent il n'y avait aucun risque que ça soit différent pour Layla… Et puis, quand une « queen » comme Colleen Hoover décide de s'attaquer à la romance paranormale, il est facile de se laisser tenter.
Globalement, Layla a été une lecture de dingue. Une histoire qui vous retourne le cerveau et qui vous fait voir les choses avec un point de vue différent. Qu'on soit clair, j'ai adoré ma lecture, mais d'un autre côté il y a des éléments du récit qui m'ont également dérangée. Car outre le fait qu'elle soit considérée comme étant une romance, c'est une histoire très dérangeante. Dérangeante, déroutante, malsaine, étrange… Autant d'adjectifs qui définissent à la perfection ce roman. Alors oui, j'ai aimé ce livre, l'histoire est incroyablement bien construite, toutefois ce n'était vraiment pas gagné au départ. Je peux dire que j'ai détesté les 3/4 du roman. Je vous assure, j'étais vraiment partie pour mettre une mauvaise note. Je ne voyais pas où l'auteure voulait en venir et je n'aimais pas du tout la tournure que prenait l'histoire.
Déjà, lorsque je découvre les personnages de Leeds et Layla dans le prologue, je ne peux pas m'empêcher de tiquer. Leur rencontre est particulière, complexe, et celle-ci m'a laissé un goût amer. C'est rapide, un coup de foudre si on en croit Leeds, mais de vous à moi j'ai été déstabilisée par cette rapidité. Je pensais que leurs sentiments prendraient beaucoup plus de temps à s'épanouir. En fait, dès le prologue, on entre immédiatement dans le vif du sujet. Colleen Hoover passe très rapidement sur les premiers mois de Leeds et Layla en tant que couple, pour se concentrer davantage sur ce qui se déroule après l'accident de Layla.
Une fois que l'on entre dans le vif du sujet, malheureusement mon sentiment de malaise persiste. Il faut savoir que la narration de ce roman, se fait uniquement par Leeds. Je n'ai aucun problème avec le fait que la narration se fasse uniquement par le personnage masculin. Au contraire, ça change et c'est quelquefois plus intéressant à suivre. Mais là, c'était compliqué pour moi, car je ne parvenais pas à apprécier Leeds ni à comprendre ses choix. de plus, étant donné que Layla était tout de même le personnage central de l'histoire, je pense que quelques chapitres de son point de vue n'auraient pas été de trop. Peut-être que ça aurait même ajouté davantage de mystère au récit.
Mais voilà, je n'avais que Leeds à me mettre sous la dent et je n'aimais vraiment pas ce que j'avais sous les yeux. Au début ça allait, il me paraissait sympathique et semblait très amoureux de Layla. Néanmoins, plus les pages défilaient et plus il m'énervait. Je le trouvais égoïste, injuste, dangereux parfois… En fait, je crois qu'il n'y a pas de mot assez fort pour vous décrire ce que son personnage m'a fait ressentir. Limite, je n'ai pas honte de le dire, Leeds s'est comporté comme un véritable sa***d (oui, je deviens vulgaire) tout au long du livre ! Pour tout vous dire, j'ai parfois eu très envie de jeter mon livre. J'en ai vu des personnages masculins que j'ai détestés, mais à ce point-là, jamais. Alors oui à la fin, une fois qu'on a toutes les réponses à nos questions, on comprend le fin mot de l'histoire, cependant il y a des choses que Leeds a faites qui m'ont mise très mal à l'aise et il n'est pas pour autant remonté dans mon estime.
Pour ce qui est de la romance, eh bien… Comment vous dire… L'histoire d'amour entre Leeds et Layla est très belle, mais également très particulière. Elle ne ressemble à aucune autre romance que j'ai pu découvrir jusqu'à présent. En plus, il est difficile de vous en parler car ça serait prendre le risque de vous spoiler. Là aussi, j'ai vraiment été mal à l'aise face à la tournure que prenait la romance. Il y a cet aspect « infidélité » que je n'ai pas tellement apprécié. Après l'accident, dès que Leeds et Layla retournent à l'endroit où ils se sont rencontrés, ça part totalement en cacahuètes ! L'atmosphère devient pesante, leur relation s'effrite et puis le comportement de Leeds envers Layla change du tout au tout. Il commence à vouloir la repousser, à s'agacer lorsqu'elle est dans la même pièce que lui et il finit même par avoir des sentiments pour quelqu'un d'autre ! Non vraiment, je ne savais pas du tout dans quoi nous embarquait Colleen Hoover… Bien sûr, cette romance véhicule tout en tas d'émotions fortes, négatives ou positives, et même si on n'apprécie pas forcément cette romance et l'ambiance sordide qu'elle génère, eh bien on ne peut pas s'empêcher de tourner les pages. Personnellement, il me fallait absolument savoir comment tout cela allait se finir !
Pour finir, comme je le disais, je n'étais pas certaine que Layla serait une bonne lecture. Pourtant je dois avouer, qu'hormis ma haine (le mot est fort, mais il m'a trop soulée) pour le personnage masculin, je n'ai pas grand-chose à reprocher à ce roman. L'aspect surnaturel était bien présent dans le récit, on nous avait promis une histoire étrange et je l'ai eue. Bien que l'on croie ou non au surnaturel, Colleen Hoover aborde ici cette thématique sans forcément obliger qui que ce soit à y croire. Toutefois, l'histoire de Leeds et Layla est une histoire qui ébranle et qui soulève pas mal d'interrogations sur la mort et l'au-delà. Tout finit par être dévoilé, par s'éclaircir, et c'est tant mieux parce qu'une fois que j'ai eu le fin mot de l'histoire, mon opinion vis-à-vis de cette histoire a réellement changé. Je regrette juste que la fin ait été aussi rapide, un épilogue ou quelques chapitres supplémentaires auraient été judicieux.
En conclusion, malgré mon aversion du début, Layla s'est révélé être une bonne lecture. Étrange, certes, mais une bonne et jolie découverte quand même. De plus, c'est toujours un plaisir de retrouver la plume envoûtante et addictive de Colleen Hoover. Après son roman Verity, qui m'avait également laissée bouche bée, l'autrice signe une fois encore un roman incroyable et déroutant qui sort des sentiers battus. Tout n'était malheureusement pas parfait, mon aversion pour le personnage masculin ne m'a pas permis d'avoir un coup de coeur, mais je pense réellement que Layla mérite d'être lu. Si vous hésitez encore à sauter le pas, allez-y ! Vous ressortirez de cette lecture les émotions bouillonnantes et la tête sens dessus dessous !
Lien : https://lesjolieslecturesdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
AmelineCAmelineC   12 novembre 2021
Intéressant de constater combien le système de croyances de quelqu'un peut s'écrouler devant des choses qu'il ne comprend pas. Et là, il ne s'agit pas seulement de mon système de croyances mais aussi de mes principes, de mes valeurs, de mes objectifs, de mon cœur.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   18 novembre 2021
Quand on n’était que des fœtus, on ne se rappelait pas la vie d’avant et on n’avait aucune idée de celle qui nous attendait à l’extérieur. Tout ce qu’on connaissait, c’était l’utérus. Et puis on est nés, on a quitté l’utérus pour se retrouver dans le monde actuel de l’existence. On a oublié notre existence dans l’utérus avant cette vie, on n’a aucune idée de ce qui nous attend ensuite. Et lorsque s’achèvera notre vie actuelle, on se retrouvera tous dans un autre monde, où l’on pourrait oublier celui-ci, aussi bien que celui de l’utérus. Ce ne sont que des mondes qui se succèdent, l’un après l’autre. On sait pertinemment que certains d’entre eux existent, on croit en l’existence de certains autres. Et il pourrait en exister dont on n’a même pas idée. À l’infini. Je ne crois pas qu’on puisse vraiment mourir. Son explication tient debout, à moins que je ne cède simplement au plaisir de sentir sa poitrine sous mes lèvres. Je saisis un autre préservatif tout en réfléchissant à sa théorie. Elle me semble plus plausible qu’aucune porte nacrée du paradis, ou qu’aucun lac de feu et de soufre. Je reste convaincu que la vie et la mort existent, point barre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 novembre 2021
Cette fille me plaît tant que serai son Roméo, elle ma Juliette, et que j’accepterai tous les poisons qu’elle pourra me donner.
J’ouvre la bouche. Elle a les doigts humides, ce qui a fait fondre une partie de la pilule avant d’atteindre ma langue. Elle a un goût amer et j’ai du mal à l’avaler mais je finis par y arriver en la mâchonnant un peu.
Commenter  J’apprécie          10
CandiceWCandiceW   06 mars 2022
« Je secoue la tête en me disant que je n’ai que des pensées absurdes, ces derniers temps, puis je me dirige vers la porte. J’ai la main sur la poignée lorsque retentit un bruit inattendu. Je m’immobilise.
On vient d’appuyer sur une touche du piano. Si fort que j’ai reconnu la note.
Do médian.
Je ferme les yeux.
Ce n’est pas vrai. »
Commenter  J’apprécie          10
LaPassionneeLaPassionnee   17 février 2022
-Ma normalité n’est nulle part. J’existe… voilà tout. En même temps, je n’existe pas. Je ne sais pas… c’est difficile à expliquer.
-Tu es un fantôme?
-Je ne sais pas.
-Tu es là depuis combien de temps?
-Je ne sais pas. C’est spécial, le temps. Pour moi, c’est comme s’il n’existait pas. Une fois j’ai observé l’horloge du salon pendant huit jours, juste pour vérifier combien de temps je pourrais la fixer.
-Tu ne dors pas?
-Non. Pourtant, je suis toujours fatiguée. Je ne mange pas, mais j’ai toujours faim. Je ne peux pas boire, mais j’ai toujours soif. Je commence à croire que c’est ça l’enfer, car il n’y a rien de pire que d’avoir éternellement faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Colleen Hoover (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colleen Hoover
Mélusine reçoit Colleen Hoover, l'auteure de November 9, Jamais Plus, Maybe Someday, Ugly Love, et Never Never !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander November 9 : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2xFWr7O Fnac : http://bit.ly/2iPUh2W Cultura : http://bit.ly/2gZbFBW Chapitre : http://bit.ly/2A26SnI Decitre : http://bit.ly/2lzLOli
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2xHRtr1 Fnac : http://bit.ly/2zTsguI Playstore : http://bit.ly/2yhkHBD Nolim : http://bit.ly/2z5Or3C
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
autres livres classés : paranormalVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz - Ugly love

Quelle est le prénom du personnage principal (féminin)?

Rachel
Tate
Colleen
Bella

9 questions
87 lecteurs ont répondu
Thème : Ugly Love de Colleen HooverCréer un quiz sur ce livre