AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072851391
Éditeur : Gallimard (05/03/2020)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Hannah, Cate et Lissa sont jeunes, impétueuses, inséparables. Dans le Londres des années 1990 en pleine mutation, elles vivent ensemble et partagent leurs points de vue sur l’art, l’activisme, l’amour et leur avenir, qu’elles envisagent avec gourmandise. Le vent de rébellion qui souffle sur le monde les inspire. Leur vie est électrique et pleine de promesses, leur amitié franche et généreuse.
Les années passent, et à trente-cinq ans, entre des carrières plus ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  22 avril 2020
Après La Salle de Bal, roman qui se déroulait au début du vingtième siècle, Anna Hope prend le parti d'inscrire son récit de nos jours, à travers les confidences de trois trentenaires. Si semblables et si différentes. Avec en filigrane le féminisme et ses chausse-trapes. L'une est en mal d'enfant, la deuxième est encombrée par une maternité qui la blesse dans son incapacité à faire face, et la troisième situe ses ambitions ailleurs dans un monde artistique sans pitié.
Les trois amies traversent une décennie de fêtes, de brouilles, de confidences, unies par un lien qui résiste au pire, y compris la trahison,
« Elle sait qu'elles ont vécu des maladies, des enfants, pas d'enfants, qu'elles forment une tribu, ces femmes, avec leurs corps cabossés et leurs cicatrices »
Le récit n'est pas linéaire et ce procédé parfois lourd est ici suffisamment malin pour aiguiser la curiosité et prendre du plaisir à revenir en arrière pour mettre en lumière la complexité du présent.
On s'y attache rapidement, à ces trois femmes qui exposent leurs forces et leurs fragilités, qu'elles partagent malgré leurs différences, que l'auteur analyse dans le contexte familial de chacune et les contraintes d'un vingt-et-unième siècle que l'on imagine peu apte à résoudre cette équation à multiples facteurs : féminisme et maternité.

Très beau récit, écrit avec sensibilité et adresse, très différent du précédent, mais tout aussi questionnant.
Lien : https://kittylamouette.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          850
Zakuro
  13 avril 2020
London Fields, un étendue de verdure sous le soleil.
Après le chagrin des vivants et la salle de bal, j'avais hâte de retrouver Anna Hope dans un nouveau roman. Chose faite et coup de coeur pour  nos espérances ! J'ai été tout de suite attirée par le décor et l'ambiance de Londres avec ses quartiers typiques, ses pubs et ses jardins et par l'amitié totalement irradiante des trois jeunes femmes Cate, Lissa et Hannah, débordantes de vie et de projets. Des envies sans jalousie. Sans trahison. Puis très vite, l'histoire bascule six années plus tard avec un constat individuel le plus souvent amer. L'amitié peut-elle survivre au miroir de la réussite ?
Je me suis sentie comme une invitée privilégiée à entrer dans le cercle de ces amies trentenaires dans un 21ième siècle débutant.
Tour à tour, Anna Hope nous fait entrer dans les pensées et le coeur de chacune de ses héroïnes d'une manière introspective et délicate. L'autrice construit également une ingénieuse traversée entre passé et moment présent pour mieux cerner la personnalité de chacune, ses forces et ses failles. Le cadre familial est primordial. Cate, Lissa et Hannah sont vraies, totalement ancrées dans leur époque et confrontées à des questions sociétales féminines : désir d'enfant, carrière, identité.
Le quotidien avec ses difficultés financières et matérielles qui supplante les rêves, les frustrations amoureuses ou maternelles effaçant les désirs.
J'ai aimé vivre cette amitié particulière mise à l'épreuve par la vie. Elle est généreuse et belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          422
alexb27
  20 mars 2020
J'aime beaucoup les romans d'Anna Hope, son écriture délicate, sa manière de raconter les histoires. Elle sait me donner envie de la lire à chaque fois. Cela n'a pas manqué avec ce dernier roman que j'ai dévoré assez rapidement. J'ai découvert et suivi l'amitié de nos trois héroïnes avec beaucoup de plaisir, ainsi que leurs questionnements et errements. Par contre (et cela m’a un peu gâché ma lecture), j'ai deviné assez rapidement les ressorts de l'histoire. Au final, même s’il n'égale pas "Le chagrin des vivants" du même auteur, beaucoup plus fort, J'ai trouvé quand même ce récit de vie très séduisant. Ne vous en privez pas en ces temps de disette.
Commenter  J’apprécie          383
Cigale17
  06 mai 2020
Le clin d'oeil ironique du titre, Expectation (au singulier), au roman de Dickens, Great Expectations, m'incite à considérer Nos espérances comme un roman d'apprentissage. Anna Hope nous propose de suivre trois amies pendant une vingtaine d'années, de 1997 à 2018, mais le coeur de l'histoire se situe en 2010, alors qu'elles ont environ trente-cinq ans. C'est l'âge des premiers bilans, l'âge où il faut vite changer de voie si on pense s'être fourvoyé, l'âge de revoir ses priorités. Cate, Hannah et Lissa ont justement « choisi » des routes bien différentes. Les deux premières se connaissent depuis l'enfance, Lissa se greffera sur leur duo un peu plus tard, pendant leurs études. Elles se connaissent bien, s'aiment beaucoup, mais ne se feront pas de cadeaux… Elles sont restées en contact au fil du temps bien que leurs situations sociales les aient quelque peu éloignées. Peut-être parce qu'elles ont gardé un point commun : leur insatisfaction.
***
J'ai beaucoup aimé la construction du livre, le passage d'une époque à l'autre présentée très clairement avec mention des années, l'éclairage que le passé apporte sur le présent, procédé qui met en lumière les plaisirs partagés, le bonheur des découvertes, l'affirmation de la féminité et l'aspiration féministe, mais aussi les cachotteries, les mensonges, les rancunes et les trahisons. Malgré le récit souvent plein d'humour des épisodes heureux et le final (moyennement réussi, je trouve), ce roman m'a semblé empli d'amertume. C'est finalement le constat de trois échecs, le récit de désillusions plus ou moins dures à porter, le résultat d'une enfance carencée (la mère de Lissa !), le bilan d'une amitié faite d'amour et d'empathie, parfois, mais aussi d'envie et de jalousie. C'est peut-être le confinement qui me pousse à porter ce jugement bien sombre sur ce bon roman…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
tynn
  06 avril 2020
« On est allées changer le monde pour vous. Pour nos filles. Et qu'est-ce que vous en avez fait? ».
Anna Hope creuse l'idée du temps qui passe et des illusions perdues avec trois amies trentenaires, entre petits bonheurs et petites galères. Avec une construction romanesque en multiples retours en arrière, les espoirs et projets de vie de jeunes étudiantes se délitent sur une décennie, dans la réalité de la vie amoureuse ou professionnelle.
Elles font pourtant du mieux qu'elles peuvent mais... Care frise la dépression post-partum en jeune mère de famille trop vite mariée, quand Hannah fragilise son couple par son désir impossible de maternité. Quant à Lissa, elle galère en actrice sans rôle et en femme sans compagnon.
Que leur a réservé la vie après les tâtonnements de la jeunesse? On a un sentiment de destinées non maîtrisées, d'illusions ternies au piège du quotidien. Les liens semblent solides mais n'excluent pas une compétition sournoise de réussite et de jalousie, assortie d'une déloyauté avec laquelle il faut composer.
A défaut d'être passionnant, ce livre sur l'amitié, un peu désenchanté, se lit avec aisance grâce à l'habile travail d'écriture et l'empathie manifeste de l'auteure pour ses personnages féminins. Il tient à se conclure par une note de sérénité un peu convenue et une belle image de passage de témoin à la génération féminine suivante.

Une lecture qui, pour moi, n'a pas atteint l'intérêt des précédents livres d'Anna Hope
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
montmartinmontmartin   24 mai 2020
Sa voix lui semble étrange. Elle s'en est à peine servie aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          80
alainmartinezalainmartinez   14 avril 2020
elle les observe, ces jeunes gens en tenue estivale, leur position très étudiée, comme prêts à être pris en photo, avec leur eau citronnée et leur café crème, ils jouent le film de leur vie. C’est ce qu’on fait quand on a vingt-quatre, vingt-cinq ans, et qu’on ne se voit que de l’extérieur.
Commenter  J’apprécie          100
motspourmotsmotspourmots   17 mars 2020
Elles ont encore la majeure partie de la vie devant elles. Elles ont fait des erreurs, mais rien de fatal. Elles ne sont plus jeunes, mais ne se sentent pas vieilles. La vie est encore malléable et pleine de potentiel. L'entrée des chemins qu'elles n'ont pas empruntés ne s'est pas encore refermée. Il leur reste du temps pour devenir ce qu'elles seront.
Commenter  J’apprécie          40
LucilliusLucillius   24 mars 2020
C'est là, d'après Lissa, l'enseignement principal de l'université : comment raconter des conneries avec conviction. Plus la fac est réputée, meilleures sont les conneries.
Commenter  J’apprécie          80
alainmartinezalainmartinez   14 avril 2020
« Elle essaie juste d’avoir un enfant, murmure Lissa. — Tu crois que je ne le sais pas ? » Il est hors de lui à présent. « Mais c’est tout ce qu’elle est devenue. Elle est devenue une créature qui essaie d’avoir un enfant. Et ça ne marche pas, putain. Un enfant, ça devrait pas être conçu dans l’amour ? L’abandon ? En prenant son pied ? Pas avec un emploi du temps. Un tableur. Un graphique. »
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Anna Hope (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Hope
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Gérard Collard recevait sur la scène de la Griffe Noire la marraine de SMEP 19, Anna Hope pour nous parler de ses derniers livres...
La salle de bal de Anna Hope et Élodie Leplat aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/147333-pile-poche-la-salle-de-bal.html
Le chagrin des vivants de Anna Hope et Élodie Leplat aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/87463-divers-litterature-le-chagrin-des-vivants.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : carrièreVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1114 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..