AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Durand (Éditeur scientifique)
EAN : 9782923165660
212 pages
Éditeur : LEs Editions Ecosociété (21/10/2010)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Notre dépendance au pétrole est totale. Pourtant, de nombreux indicateurs fiables démontrent que le pic pétrolier, c'est-à-dire la fin d'un pétrole abondant et peu cher (suivi de l’épuisement de la ressource) est bel et bien imminent. Ce pic pétrolier, allié aux changements climatiques dont l’impact se vérifie chaque jour, rend inévitable une relocalisation de nos économies, ce qui nécessitera une transition énergétique profonde, afin que nos sociétés puissent se li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fx1
  05 septembre 2014
Un ouvrage important . Depuis bien trop longtemps le monde dépend du pétrole , dire que celui ci n'a rien apporté de bon est faux , pour autant il faut sortir de cette dépendance qui entraine à terme une destruction de cette planéte . Oui il faut trouver des énergies , des solutions concrétes pour sortir du pétrole . Quand l'on voit les dégats des marées noires ou bien encore du plastique il n'y a aucune hésitation à avoir . Pour autant il ne faut pas sombrer dans le n'importe quoi . le gaz de schiste par exemple serait une solution encore plus dévastatrice que le pètrole . Il y a des solutions à l'échelle locale qui peuvent sortir la société de cette dépendance . Cet ouvrage remarquablement bien fait est une présentation des possibilités qui peuvent étres mises en place pour peu à peu chasser l'or noir de nos vies .
Commenter  J’apprécie          110
LSH
  15 mars 2015
Face aux divers problèmes de société, on rencontre plusieurs attitudes.
Les lanceurs d'alertes qui sont utiles pour éveiller le grand public souvent inconscient de ces problèmes.
Les moralisateurs qui trouvent là un prétexte pour vous donner mauvaise conscience : fuyiez-les !
Les visionnaires qui face à un obstacle imaginent avec enthousiasme 1000 chemins de traverse.
Rob Hopkins fait clairement partie de ces derniers.
Face à l'imminence du pic pétrolier, loin de sombrer dans le catastrophisme, il perçoit une occasion de repenser nos sociétés en imaginant d'autres possibles.
Au final, l'obstacle serait-il moins grave que prévu, que la société alternative qu'il nous propose n'en resterait pas moins désirable.
Avec un pragmatisme très anglo-saxon, il partage des solutions clés en main permettant à toute personne motivée d'enclencher un mouvement de transition dans sa communauté.
Le caractère inclusif et volontairement apolitique du mouvement des villes en transition devrait faire réfléchir beaucoup de militants français...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PierreWJ
  23 décembre 2019
Ce manuel de transition, écrit par Rob Hopkins, fondateur du réseau des villes et territoires en transition, explique pas à pas le concept de transition, et les outils permettant de créer et de mobiliser un groupe local facilitant la transition sur son territoire. Un manuel pratique et classique, illustré par des exemples pratiques.
Commenter  J’apprécie          00
Noulou
  04 juillet 2012
Indispensable, pratique, pédagogique : retroussons nos manches et faisons avancer cette societé meilleure pour les humains et la planète.
Commenter  J’apprécie          10
Fleurdecoeur
  17 mars 2013
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
sumitsukisumitsuki   02 janvier 2012
Nos maisons sont plus vastes et nos familles plus petites ; nous disposons de toutes les commodités, mais de moins de temps. Nous avons plus de diplômes, mais moins de bon sens ; plus de connaissances, mais moins de jugement ; plus d'experts, mais de plus en plus de problèmes, plus de médicaments, mais moins de santé. Nous sommes allés sur la Lune et nous en sommes revenus, mais nous avons du mal à traverser la rue pour rencontrer notre nouveau voisin. Nous multiplions les appareils de communication, mais avons moins de communication réelle. Nous avons beaucoup en quantité et peu en qualité. Nous mangeons vite, mais digérons lentement ; les hommes sont grands mais sans profondeur ; les profits sont élevés, mais les relations sont creuses. C'est une époque où il y a beaucoup en vitrine, mais rien à l'intérieur.

Sa sainteté le 14e Dalaï Lama
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sumitsukisumitsuki   02 janvier 2012
En 2004, le Royaume-Uni a importé 17,2 millions de kilos de gaufres et gaufrettes enrobées de chocolat et en a exporté 17,6 millions de kilos ; nous avons importé 10,2 millions de kilos de lait et de crème au poids de France et y en avons exporté 9,9 millions. Les statistiques pour ce même commerce avec l'Allemagne étaient respectivement de 15,5 et de 17,2 millions de kilos. L'Allemagne nous a envoyé 1,5 million de kilos de pommes de terre et nous lui avons envoyé - oui - 1,5 million de kilos de pommes de terre. Nous avons importé 43000 foulards du Canada et en avons exportés 39000. La boisson se trinque à grandes lampées sur les marchés internationaux. Le Royaume-Uni a importé pour 310 millions de livres sterling de bière en 2004 et en a exporté pour 313 millions. Pour les spiritueux, les statistiques étaient respectivement de 344 et 463 millions de livres sterling. Alors que nous importions 44000 tonnes de coupes de poulet désossés, nous avons exporté 51000 tonnes de poulet désossé frais.

Andrew Simms et al., The UK Interdependence Report, New Economics Foundation, 2006
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sumitsukisumitsuki   02 janvier 2012
Mesdames et messieurs, j'ai la réponse ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, je suis tombé sur la technologie qui va nous sauver d'un changement climatique hors de tout contrôle ! Par charité envers vous, je vais vous l'offrir gratuitement. Pas de brevets, pas de petits caractères, pas de clauses cachées. Cette technologie, une forme radicalement nouvelle de capture et de stockage du gaz carbonique, crée tout un émoi parmi les savants. Elle est bon marché, elle est efficace et elle peut être déployée sans tarder. Elle a pour nom : laisser les carburants fossiles sous la terre.

Georges Monbiot, 2007
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sumitsukisumitsuki   02 janvier 2012
il y a chez chez l'homme qui construit sa propre maison un peu de cet esprit d'à-propos que l'on trouve chez un oiseau qui construit son propre nid. Si les hommes construisaient de leurs propres mains leurs demeures et se procuraient simplement et honnêtement de la nourriture pour eux-mêmes et les leurs, qui sait si la faculté poétique ne se développerait pas universellement, tout comme les oiseaux qui chantent lorsqu'ils font ces choses ?

Henry David Thoreau, "Walden"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LSHLSH   15 mars 2015
Le choix est limpide : si une minorité de pays puissants continue à favoriser un système économique fondé sur des technologies centralisés et des canaux d'approvisionnement vulnérables, ils devront le protéger à fort coût et en menaçant nos libertés civiles. Si, au contraire, nous passons à une économie mondiale décentralisée fondée sur une utilisation équitable et efficace des énergies renouvelables, nous obtiendrons des communautés qui ne peuvent pas facilement être menacées et, le plus important, qui ne peuvent en menacer d'autres. (Paul Allen)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Rob Hopkins (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rob Hopkins
Un livre à paraître le 3 juin dans la collection "Domaine du possible"
Et si… le pouvoir de changer le cours des choses en profondeur était entre nos mains ? Et si…, en réalité, nous avions à disposition, sans en avoir vraiment conscience, un des outils les plus puissants qui existent ? Et si…, en plus, on se mettait ensemble pour y arriver ? Rob Hopkins nous invite dans son nouveau livre à rêver. Mais à rêver en grand, en remettant l'imagination au coeur de nos vies quotidiennes, professionnelles, sociales et familiales.
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre