AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791032704257
192 pages
Éditeur : Editions Ki-oon (04/07/2019)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Overhaul est enfin hors de combat... Mais cette victoire a coûté cher aux héros, alors que l'alliance des super-vilains est plus puissante que jamais ! Pour les élèves impliqués, la pilule est dure à avaler... Pourtant, la vie continue à Yuei. Shoto et Katsuki, qui suivent toujours leurs cours pour le permis provisoire, se retrouvent face à... une redoutable classe de primaire ! Quant à Izuku, c'est le comportement de Yuga qui le préoccupe, car l'adolescent se met s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  05 juillet 2019
On s'approche du tome 20 et les personnages sont toujours en apprentissage, et alternent toujours superhéroïsme et school life… Et passage obligé de tous les school life, on doit se taper les préparatifs de la fête du Lycée Yuei pendant tout le tome avec de faux cliffhangers dispensables et la mise en avant des personnages les plus enfantins.
Ce qui sauve ce tome 19 de l'ennui, c'est le Gentleman Criminel qui se présente comme le Robin de Bois des temps modernes (au look 50% Green Arrow 50% Mandrake le Magicien) mais avec sa partenaire groupie ils ressemblent plus au Joker et à Harley Quinn qu'autres choses. Son ambition ? Faire le plus de vus possible sur Youtube. Et il se dit qu'il va copier l'Alliance des super-vilains en attaquant le Lycée Yuei. Son combat contre Izuku qui tombe par hasard sur le duo avant qu'il n'arrive à destination est le seul moment intéressant du tome (non parce la transition faisant office de comic relief après une tragédie, on l'avait déjà eue dans le tome précédent). Sinon le super-pouvoir du Gentleman Criminel n'est pas sans rappeler celui d'Hisoka dans "Hunter X Hunter" et le lieu principal du combat n'est pas sans rappeler un tome de "JoJo's Bizarre Adventure" : hasards, hommages, où grosse panne d'imagination de la part d'un mangaka dépassé par son succès ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Rickola
  09 juillet 2019
Si vous avez lu le tome précédent, ce que dit le résumé sur le comportement de Yuga ne vous étonnera pas, puisqu'on avait effectivement droit en fin de volume à un mini cliffhanger à ce sujet. Et le mystère sera vite éventé et ne constitue finalement rien de vraiment important, mais il aura eu le mérite de rapprocher Izuku et Yuga. Ce qui tombe bien puisque la fête de Yuei approche et tous nos héros vont mettre la main à la pâte pour faire un spectacle Plus Ultra ! Comme vous l'aurez compris à la couverture, la musique sera à l'honneur, l'occasion de mettre Kyôka en avant, puisque c'est elle qui va former le groupe et leur apprendre à jouer. Et qui dit musique dit danse, il y aura donc une partie de nos héros qui s'y collera. Dans le même temps, les autres filières seront mises à contribution pour la kermesse, y compris la filière technique, l'occasion de revoir Mei qui commençait à me manquer personnellement !
Je ne sais pas pour vous, mais je suis bien heureux d'avoir un retour à une ambiance plus légère et surtout, plus quotidienne dans ce titre. de mon point de vue, une des grandes forces de cette série est le côté « lycéen » qui permet de lui donner une identité particulière que j'affectionne. Et de ce point de vue, j'avoue que je suis souvent en manque de cet aspect quotidien (j'aimerai voir davantage de cours, que l'on passe plus de temps dans l'enceinte de Yuei), de ce fait, avoir des tomes qui reviennent à cette ambiance me fait toujours un grand plaisir. Et sur ce point, c'est très réussi. Comme je l'ai dit, c'est l'occasion de mettre en avant des personnages qu'on voit trop peu (Yuga, Kyôka, mais d'autres comme Mina), et d'étoffer les liens qu'il y a entre eux. de plus, cela permet de créer une forme de proximité avec nous en les montrant dans un contexte plus proche du notre. de ce fait, ce dix-neuvième volume est arrivé à point pour proposer des situations qui finalement, me touchent assez.
Mais cet aspect quotidien avec la préparation de la fête est loin d'être le seul élément au coeur de ce tome. Horikoshi n'oublie pas les personnages de Eri et de Mirio, qui permettent d'amener un peu de gravité dans cette ambiance car Izuku constate que les deux sont encore fortement touchés par ce qui s'est passé avec Overhaul (Mirio n'a plus d'alter, et Eri n'arrive pas encore à se remettre des horreurs vécues à son jeune âge). de ce fait, nos deux héros ont l'idée de proposer à la fillette d'aller avec eux à la fête, afin de lui remettre du baume au coeur. Cela amène un enjeu émotionnel vraiment plaisant puisque la fête a aussi pour objectif de panser les blessures des différents personnages, Eri en tête. C'est encore une fois très bien vu de la part de l'auteur car cela permet d'étoffer les personnages et de les faire évoluer encore.
Et puisque l'on parle d'évolution, Izuku continue son entrainement aux côtés d'All Might, afin d'affiner sa maitrise de son alter. Ces séances d'entrainement lui permettent de réfléchir à la façon d'exploiter au mieux ce qu'il est en mesure de faire à l'heure actuelle avec les contraintes liées au One for All. de plus, un élément périphérique que je ne dévoilerai pas lui apportera une aide bienvenue.
Et comme si ces trois éléments n'étaient déjà pas suffisant, ce tome déjà très riche amène un nouvel antagoniste potentiellement passionnant : Gentle et sa disciple Love Lover. Sans trop en révéler (le personnage est introduit en début de tome), il s'agit d'un vilain youtuber qui filme ses méfaits et semble avoir un objectif de plus grande ampleur. Et c'est son objectif qui est justement très intéressant et qui me fait penser à Stain, mais dans un genre très différent. Et vous vous en doutez, ce personnage va vouloir s'inviter à la fête de Yuei.
Ainsi, ce tome est vraiment très dense et permet de mixer plusieurs éléments constitutifs de la série pour les assembler de façon cohérente. de ce fait, on a droit à des éléments de vie quotidienne pour préparer une fête, un enjeu émotionnel pour les personnages (notamment Eri), une nouvelle amorce d'évolution pour Izuku (notamment dans sa maitrise de son alter) et un nouvel ennemi qui débarque, et qui représente un élément perturbateur pour la fête (tout en apportant de nouveaux éléments thématiques). Et me concernant, tous ces éléments mis bout à bout, qui s'intègrent naturellement les uns aux autres, font de ce volume un tome transitoire d'excellente qualité. Je l'ai dit dans mes autres articles, mais ce manga garde selon moi un niveau d'excellence plutôt constant (avec des fulgurances, comme les tomes 9, 11 et 17), et ce dix-neuvième volume est pour moi dans la moyenne haute de la série. J'espère de ce fait que le tome 20 développera intelligemment tous les très bons éléments mis en place dans celui-ci.
En résumé, ce tome 19 de My Hero Academia propose un retour à une ambiance de vie quotidienne à Yuei qui m'a beaucoup plu. Mais Horikoshi n'oublie pas pour autant de développer les personnages, les émotions et surtout de nouveaux enjeux qui relancent l'intrigue, avec notamment l'apparition d'un nouveau vilain. de ce fait, comme je l'ai déjà dit plusieurs fois, ce n'est pas encore aujourd'hui qu'un tome de cette série me décevra, et j'en suis ravi !
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sachan
  25 novembre 2020
Avec ce 19ème tome de My Hero Academia, on se rapproche de la conclusion de la dernière saison de la version animé, nous rapprochant d'un arc inédit et étant parfait pour les impatients qui voulait à tout prix connaitre la suite des aventures de Deku et ses camarades de la 2-A. Une nouvelle fête scolaire approche à grands pas et cette fois-ci, ce n'est pas la filière héroïque qui est mis en avant, mais bel et bien le reste des lycéens de Yuei. Il n'en faut pas moins pour que les super-héros en herbe décide de donner leur maximum pour remercier les autres élèves. C'est aussi les débuts d'Eri dans la société, elle va apprendre peu à peu à rencontrer d'autres personnes, essayer de ne pas avoir peur et regretter ses gestes passés. Izuku va se donner à fond afin de la faire sourire, quitte à se battre avec Gentle, le gentleman criminel, qui se rapproche plus des super-héros illégaux de Vigilante que d'un vilain. D'ailleurs, j'adore son duo avec l'intrigante Love Lover. Ils sont haut en couleurs et d'une force humoristique sans pareil. C'est clairement un tome de transition qui met en avant des personnages secondaires très intéressants. L'intrigue monte en force entre les chapitres jusqu'à atteindre un climax haletant dans les dernières pages qui donne ultre envie de lire la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tachan
  08 juillet 2019
J'aurais dû m'en douter en voyant la couverture et le titre de ce tome, mais celui-ci est un vrai tome de remplissage où il ne se passe pas grand-chose d'intéressant et je suis déçue. Honnêtement, j'ai trouvé dommage de retomber là-dedans après un dernier arc dantesque. Je sais que l'auteur aime revenir de temps en temps sur le quotidien à Yuei, mais il ne sait pas très bien le gérer, ça ne donne pas envie.
Ici, on prépare donc la fête de l'école. On suit donc les préparations de la classe de nos héros qui prépare un spectacle pour redonner le moral aux autres. Ça part d'une bonne intension mais c'est complètement hors propos, je trouve. du coup, je n'ai pas particulièrement aimé les voir choisir quoi faire, choisir qui fait quoi, puis s'entraîner aux différents postes, malgré la tentative de nous attendrir en faisant de cet événement un pas de plus pour la réadaptation à une vie normale d'Eri. Mais c'est trop téléphoné et superficiel pour passer cette fois.
Non, ce qui est vaguement intéressant, c'est le nouvel entraînement de Deku avec All-Might où celui-ci lui apprend à développer encore son pouvoir dans une nouvelle direction, en plus du nouvel équipement qu'il reçoit pour canaliser ce dernier. Par contre, l'ennemi qu'on lui trouve pour le tester est franchement ridicule. On dirait un personnage inventé par les fans et placé là par l'auteur pour leur faire plaisir...
Bref, un tome à oublier.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gwendal
  15 août 2019
Un tome de transition classique avec retour à la vie de tout les jours dans l'école, préparation d'une fête, apparition d'un nouvel antagoniste, apprentissage d'une nouvelle technique ... Un épisode fill in quoi.
Cahier des charges rempli sans se fouler en attendant le prochain arc. Heureusement que l'auteur est capable de mieux, sinon j'aurais arrêté la série depuis un bail.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   06 juillet 2019
- Paraît que vous allez faire une sorte de concert ?! Vous êtes sûrs de viser assez haut ?! Parce que là, je te le dis tout net, on va vous mettre la pâtée ! On prépare une pièce de théâtre complètement dingue avec un scénario super original… « Roméo et Juliette et le Prisonnier d’Azkaban : le retour du roi ! »
Commenter  J’apprécie          112

Videos de Kôhei Horikoshi (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kôhei Horikoshi
"On peut dire qu'avec Barrage, on a un manga qui rentre dans le schéma classique de la science-fiction avec une dose d'humour bien amenée."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Barrage de HORIKOSHI Kohei. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤16¤££¤6Barrage5¤££¤ de HORIKOSHI Kohei15¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
autres livres classés : super-pouvoirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

my hero academia (facile)

De qui Izuku est il amoureux ?

Tenya
Ochaco
Shoto
Recovery Girl

3 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : My Hero Academia, tome 1 de Kôhei HorikoshiCréer un quiz sur ce livre