AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782918857358
192 pages
Éditeur : Nobi Nobi ! (14/11/2013)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Panettone, que tout le monde appelle Pan’Pan, est un panda qui travaille comme gardien à la résidence Kanda. Il habite avec Praline, une fillette débrouillarde qui lui prépare les meilleurs petits plats. Chacun veille ainsi l’un sur l’autre et s’entraide dans tous les moments de la vie : qu’il s’agisse de choisir un nouveau foulard pour Pan‘Pan, d’accueillir les nouveaux voisins ou encore de préparer les fêtes de Noël. Au fil des pages, le petit monde de Pan’Pan et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Villoteau
  18 mai 2014
Il s'agit d'un manga tout en couleurs, pour les jeunes enfants. Il propose vraiment peu d'écrits, même si on peut regretter que ce soit les majuscules d'imprimerie qui apparaissent constamment. le jour où les éditeurs auront compris que ce n'est au mieux qu'à la fin de la deuxième année d'école primaire que plus de 90% des jeunes lecteurs maîtrisent la lecture avec ce genre de caractères, ils boosteront leurs ventes sur certaines BD. Si le même texte avait été proposé en écriture d'imprimerie en n'utilisant les majuscules qu'au début de phrase, on n'aurait pas mis en échec l'enfant. Résultat, face à ce type de choix, le texte est peu lu par un jeune de moins de 8 ans, et beaucoup d'hypothèses de sens sont faites par lui grâce au dessin. Bien que les décors soient sobres, ils portent parfois des indications sur le mode de vie japonais. le graphisme prend des côtés courbes et il est spontanément attrayant pour les enfants.
Les thèmes abordés intéressent a priori des jeunes de quatre à huit ans, aussi il est souhaitable de voir des parents raconter ces récits (il y a dix chapitres) à des jeunes scolarisés à la maternelle. Ce sera l'occasion de les initier à l'ordre de lecture des vignettes qui est ici celui adopté en Occident.

Le panettone est une brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits et de zestes d'agrumes (Marcel Pagnol en parle dans ses livres) et sur cet exemple, tous les noms des personnages renvoient à des desserts ou confiseries ou des noms, heureusement plus suggestifs comme "Praline" ou "Rose". le récit propose, avec Panettone un panda géant comme héros, une succession de situations de la vie quotidienne où baigne une grande tendresse mutuelle entre un gros panda Pan'Pan et une petite fille. Dans ce volume plus du quart du récit tourne autour de la préparation de la fête de Noël (uniquement dans sa dimension du sapin et des cadeaux) puis à la venue du père Noël dans un rôle tenu par le héros Pan'Pan. Les autres histoires tournent autour de se perdre dans un grand magasin quand on est un enfant, d'un foulard pour le panda et du détachement vis-à-vis de prédictions d'une voyante, de l'arrivée d'une petite fille habitant près de la maison de la famille qui héberge Pan'Pan.
En fin d'ouvrage, on propose des pages documentaires autour de réalités japonaises présentes dans la fiction comme la composition d'un petit déjeuner japonais, la table basse chauffante, les capacités de transformation d'un renard en être humain dans les légendes nippones … Des pages de jeux et de croquis complètent le contenu de l'ouvrage. Nous sommes dans un univers plus pour jeunes lectrices que pour petit garçon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Shan_Ze
  23 janvier 2017
Intriguée par cet énorme panda en couverture, je l'ai emprunté pour le faire découvrir à mes enfants. Panettone, dit Pan'pan vit avec Praline, une petite fille qui adore cuisiner à la résidence Kanda. Petits moments doux pour faire découvrir le manga aux plus jeunes. Mes enfants ont beaucoup aimé surtout les deux derniers épisodes sur Noël (la magie de Noël encore présente). Pour ma part, je me questionnais sur la présence d'un panda au milieu d'une résidence sans étonner personne (c'est mon côté rationnel). Les personnages de ce manga ont tous un prénom en rapport avec la nourriture et les dessins plein de couleurs vives vont bien avec leurs patronymes. A poursuivre plus pour les enfants que pour moi, un peu trop soft à mon goût…
Commenter  J’apprécie          190
trust_me
  10 novembre 2013
Panettone, que tout le monde appelle Pan'Pan, est un panda. C'est aussi le gardien de la résidence Kanda, où il vit avec une petite fille prénommée Praline. Chaque histoire de ce manga est une chronique de la vie quotidienne. du choix d'un foulard à l'arrivée d'une nouvelle locataire, d'une amitié naissante à la préparation du repas de Noël, on découvre la tendre relation qui unit Pan'Pan à Praline mais aussi quelques traditions et habitudes typiquement japonaises.
Bon, si je me laissais aller je tomberais dans la vanne pourrie en écrivant que Pan'Pan est cucul (désolé j'aime bien les vannes pourries, on ne se refait pas). Ça a vraiment été mon premier sentiment en refermant ce manga, je l'ai trouvé assez niais. Et puis ma fille l'a lu et elle a adoré. du coup j'ai dû revoir ma position. Parce qu'après tout ce livre ne s'adresse pas à moi, adulte aigri et un poil cynique, mais bien à nos chères têtes blondes. Je l'ai donc à nouveau parcouru avec mes yeux d'enfant et je dois dire que je comprends pourquoi ça a fonctionné avec ma fille.
C'est frais et léger, mignon comme tout, plein de douceur. Et puis habiter avec un panda tenant plus de la peluche géante que de l'animal sauvage, avouez que ça fait rêver. En plus ce manga est entièrement en couleurs et publié dans le sens de lecture occidental, ce qui facilite grandement les choses pour les petits bouts qui découvrent le genre pour la première fois. de mon coté j'ai beaucoup aimé le bonus final proposant un lexique intéressant, une postface, un jeu et une fort jolie galerie de croquis.
Une série prévue en 8 tomes, pétrie en bons sentiments et qui constitue une entrée idéale dans l'univers du manga pour les plus jeunes. Personnellement, je ne suis pas certain de lire la suite mais j'en connais une qui va me la réclamer à corps et à cris. Et comme je ne refuse jamais le moindre livre aux pépettes…
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
c.brijs
  23 décembre 2013
"Depuis toute petite, je rêve d'avoir des amis un peu extraordinaires et étranges. C'est pourquoi je dessine des scènes de la vie quotidienne, très importantes pour moi, mais dans un univers où l'on peut vivre avec de tels amis." Sato Horokura
Pan'Pan Panda, c'est le quotidien d'une petite fille prénommée Praline qui a comme "papa" rêvé un bon gros Panda qu'elle peut câliner à l'envi ! Panettone, surnommé Pan'Pan, s'occupe d'elle avec énormément de tendresse mais n'hésite pas à poser les limites quand c'est nécessaire. Ainsi, on sourit lorsque Praline le suit jusqu'aux toilettes et que celui-ci la repousse gentiment en lui disant : "J'ai besoin d'intimité." Cette phase "collante" rappellera certainement des souvenirs à tous les parents !
Cette affection, Praline la lui rend bien ! Elle le conseille notamment pour ces choix de foulard. Il en a une sacrée collection et en change chaque jour. Aussi, lorsque Pan'Pan se met à tenir compte des prévisions de la voyante de la télé, ça lui manque drôlement.
Au fil des aventures, Praline et Pan'Pan font la connaissance d'autres personnages qui vont élargir leur horizon. Il y a tout d'abord Rose, une petite fille de l'âge de Praline qu'ils rencontrent dans un grand magasin. Perdue, l'enfant est prise en charge par Pan'Pan qui veille sur elle jusqu'au moment où elle retrouve sa famille, ce qui ne manque pas de susciter un brin de jalousie dans le chef de Praline. Mais, comme d'habitude, Pan'Pan trouve les gestes pour apaiser ses tourments. Habitant le même quartier, Rose et Praline deviennent très vite amies... même si Rose s'est mis en tête d'épouser son Pan'Pan!
Et puis, débarque dans la résidence Kanda, une nouvelle locataire et sa petite soeur Rika... Celle-ci a un sacré caractère et les débuts sont plutôt explosifs !
"- Praline est ravie que Rika soit venue s'amuser à la maison.
- Pour toi, c'est Paprika ! J'suis pas ta copine !"
Gageons que la magie de Noël arrondisse les angles !
Dans ce manga pour très jeunes lecteurs, proposé en lecture normale pour ne pas les perturber, on a droit à tous les sujets qui les préoccupent : la famille, les amis, les jeux, ... On s'émeut de la relation qui unit Praline et son Pan'Pan, on sourit à l'amour d'enfant que Rose développe à l'égard du panda et on rit de la tendresse bourrue de Rika.
Divisé en dix petites histoires, certaines en deux parties, Pan'Pan Panda propose néanmoins un fil conducteur qui tourne autour de l'amitié et du partage...
Le dessin est soigné et empreint de beaucoup de douceur et de rondeur. Nos petites héroïnes, tout comme Pan'Pan, ont de bonnes bouilles qui les rendent immédiatement sympathiques. Colorisé, ce manga est très proche d'une bédé classique.
Grâce au lexique à la fin de l'ouvrage, le lecteur découvre quelques informations sur la culture et les coutumes au Japon. Il se voit également proposer un jeu ainsi que des précisions concernant la topographie des lieux de vie de Praline et de Pan'Pan, la résidence Kanda ainsi que le plan de leur appartement. On y trouve aussi des infos croustillantes sur les personnages et leur caractère ainsi que la réponse à la question : Que sont devenues les fleurs que Pan'Pan et Praline cueillent sur la couverture ?
Et, pour les vrais fans, quelques croquis préparatoires en noir et blanc.
De quoi passer un très bon moment de lecture !
Bref, avec Pan'Pan Panda, on voit la vie en douceur et c'est avec beaucoup de plaisir que je retrouverai le tome 2, en avril 2014. Huit tomes sont prévus au final.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PegLutine
  07 décembre 2013
Mis en valeur à grand renfort d'affiches et de marque-pages au Salon de Montreuil, ce premier tome de Pan'Pan me laisse sur ma faim.
Oui aux dessins tout ronds, tout mignons, oui aux aspects de la culture japonaise expliqués à la fin, oui à la simplicité et la douceur... Je ne vais pas vous dire le contraire sachant que ma peluche fétiche a toujours été un panda, forcément c'est un manga qui me parle!
Mais non pour les histoires, trop superficielles pour moi (je vous dirai l'opinion de ma fille quand je lui aurai offert!), et non parce que, contrairement à Chi, le héros est humanisé, il parle comme les humains, et je ne vois pas l'intérêt.
Peut-être que les tomes suivants apporteront un peu de suspens, ou d'explications, mais pour le moment je ne suis pas très emballée...
Mais ce n'est que mon regard d'adulte, donc à tester sur le public visé!
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (4)
Liberation   28 octobre 2014
Un ursidé joue le rôle de substitut paternel à une fillette sans que personne ne s’en inquiète. L’atmosphère cotonneuse, la brièveté des chapitres et les minijeux à la fin du bouquin réservent ce titre ligne claire à un public très jeune.
Lire la critique sur le site : Liberation
BulledEncre   02 décembre 2013
Ce manga est intéressant car certaines notions typiques du mode de vie japonais sont expliquées dans le lexique final.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   18 novembre 2013
Dans l’esprit des séries Chi ou Koko, Pan’pan panda ouvre aux jeunes lecteurs la porte de l’univers des mangas avec un récit bienveillant et rempli de tendresse. Une excellente entrée en matière !
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   06 novembre 2013
La narration faite d'une succession d'historiettes peut déconcerter au premier abord. En effet, le scénariste fait grande utilisation d'ellipses parfois étonnantes. Par contre, une fois ce tic stylistique acquis, la lecture est agréable à suivre tant elle se transforme en un jeu de piste jalonné de scénettes inattendues.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   07 décembre 2013
Panthères: Une journée qui va vous sourire! Osez des choses qui ne sont pas votre fort d'habitude!
Lapins: une journée ordinaire en perspective! Pourquoi ne pas appeler des amis pour la rendre plus belle?
Renards: une journée sous le signe de la malchance! Petit conseil: portez du rouge pour conjurer le mauvais sort!
Pandas: Incontestablement, les plus chanceux du jour! Portez du vert clair, et vous serez sûr de passer une journée formidable!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbeorbe   24 janvier 2015
La résidence n'est plus toute jeune, mais bon...
Oui, je vois ça...Mais pour ne rien vous cacher, j'adore l'atmosphère qui s'en dégage !
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : pandasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
908 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre