AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur Alex Rider, tome 2 : Pointe blanche (20)

Cer45Rt
Cer45Rt   01 juin 2019
La gloire et la fortune des parents apportent souvent des ennuis aux enfants. Et plus les parents sont prospères, plus la pression est forte.
Commenter  J’apprécie          60
Megadonut
Megadonut   28 septembre 2015
Je n'aime pas les coïncidences, répliqua Blunt. En fait, je n'y crois pas. Là où les gens voient une coïncidence, je vois un complot. C'est mon métier.
"Et il vous va comme un gant, se retint de dire Alex.
Commenter  J’apprécie          50
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
L'hélicoptère tourna deux fois au-dessus de Haverstock Hall avant d'entamer sa descente. C'était un Robinson R-44 à quatre places, de fabrication américaine. Il n'y avait qu'une seule personne à bord : le pilote. Lady Caroline et Sir David Friend, qui était revenu de Londres, sortirent pour le regarder atterrir. Le rugissement du moteur diminua et les pales commencèrent à ralentir. La porte de la cabine s'ouvrit et le pilote descendit, vêtu d'une combinaison de vol en cuir, avec un casque et des lunettes.
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Hugo était assis dans la bibliothèque. Envoyé à Pointe Blanche parce qu'il volait dans les magasins, il était maintenant en train de lire une édition hollandaise du magazine National Geographic. Ils atteignirent le grand hall, où était affiché bien en évidence le poème de Cassian. Arrêté pour trafic de drogue, il écrivait maintenant des vers plein de lyrisme sur les jonquilles.
Commenter  J’apprécie          20

Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Étendu sur son lit, Alex étudia la liste. Que lui apprenait-elle ? Pas grand-chose.

Tout d'abord, les garçons avaient exactement le même âge : quatorze ans. Au moins trois d'entre eux, peut-être quatre, avaient des parents divorcés ou séparés. Tous étaient issus de familles riches. Blunt le lui avait indiqué, mais Alex était étonné de la diversité des milieux professionnels et des pays d'origine. Compagnies aériennes, diamants, politique, cinéma, finance. France, Allemagne, Pays-Bas, Canada et Amérique. Tous les parents étaient au sommet de leur profession. Lui-même était supposé être le fils d'un roi des supermarchés. L'alimentation, donc. Autre domaine économique qui s'ajoutait à l'inventaire.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
Une seconde plus tard, il repartit. Au loin il distinguait les pistes qui convergeaient vers une seule vallée. Probablement le goulot baptisé « le val de Fer ». Il avait réussi ! Il était arrivé au pied de la montagne. Mais maintenant il était pris au piège. Il n'y avait pas d'autre issue possible. Dans le lointain scintillaient les lumières de la ville. La sécurité. Cependant il apercevait aussi la voie ferrée qui traversait la vallée de part en part, protégée des deux côtés par un remblai et une clôture de barbelés. D'un côté, la voie de chemin de fer sortait de la bouche d'un tunnel, puis elle courait sur une centaine de mètres en ligne droite, avant un virage assez accentué menant vers l'autre versant, derrière lequel elle disparaissait.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
On ne se sent jamais plus seul qu'au milieu de la foule. Alex Rider traversait le terrain de jeux, entouré de centaines de garçons et de filles de son âge. Tous allaient dans la même direction, tous portaient le même uniforme gris et bleu, et tous avaient sûrement la même chose en tête. Le dernier cours de la journée venait de se terminer. Devoirs, dîner et télévision allaient probablement, pour chacun d'entre eux, combler les dernières heures de la soirée. Une nouvelle journée d'école s'achevait. Alors pourquoi Alex se sentait-il aussi étranger à cette routine quotidienne ? Il avait l'impression de voir les dernières semaines du trimestre à travers un gigantesque écran de verre.

Il balança son sac à dos sur une épaule et poursuivit le chemin vers le garage à bicyclettes. Le sac était lourd. Comme d'habitude, il contenait le double des devoirs de ses camarades : français et histoire ce jour-là. Ayant manqué deux semaines de classe, il avait beaucoup de travail à rattraper. Ses professeurs ne s'étaient guère montrés compatissants. Ils ne lui avaient fait aucune remarque, certes, mais quand il avait présenté la lettre du médecin ("...une grosse grippe avec complications..."), ils avaient hoché la tête avec un petit sourire entendu. Un garçon un peu trop dorloté, voilà ce qu'ils pensaient. Bien sûr, ils lui trouvaient des circonstances atténuantes. Tout le monde savait qu'Alex n'avait plus ses parents et qu'il vivait, jusqu'à ces derniers temps, chez son oncle, lequel avait péri dans un accident de voiture. Mais tout de même. Deux semaines au lit ! Même ses amis les plus proche trouvaient que c'était un peu exagéré.

Alex ne pouvait leur dire la vérité. Il n'avait pas le droit de raconter à quiconque ce qui lui était arrivé. C'était ça, le pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
« Un policier en patrouille apparut au bout de la rue, se dirigeant vers le collège. Aussitôt la voiture blanche démarra, laissant un nuage noir dans son sillage. Alex bondit sur son vélo sans réfléchir et se mit à pédaler comme un fou, évitant de justesse la secrétaire qui se trouvait sur son chemin.

« Pas si vite, Alex ! » cria-t-elle en vain.

Elle poussa un soupir. Mlle Bedfordshire avait toujours eu un faible pour lui. »
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
« - Il paraît que tu as eu des petits ennuis. Excuse-moi, j'ai oublié les fleurs.

- Qu'est-ce que tu fais ici ?

- On m'a demandé d'aller nettoyer ce que tu as laissé derrière toi.

- Où étais-tu pendant qu'on me tirait dessus dans la montagne ?

- Tu t'es bien débrouillé sans moi, apparemment. »
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
Cielvariable   10 février 2019
À la fin de sa première semaine à Pointe Blanche, Alex dressa une liste des six autres pensionnaires. C'était le milieu de l'après-midi et il était seul dans sa chambre, un bloc-notes devant lui. Il lui avait fallu une demi-heure pour rassembler les informations qu'il possédait sur chacun. Il regrettait de ne pas en avoir davantage.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    L'île du crâne

    Qui est le personnage principal ?

    David Eliot
    Jeffrey
    Wilams Rufus
    Roger Bacon

    4 questions
    282 lecteurs ont répondu
    Thème : L'Ile du Crâne de Anthony HorowitzCréer un quiz sur ce livre