AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PoisonLady


PoisonLady
  21 janvier 2017
David Eliot a la malchance d'avoir des parents ultra-stricts (et végétariens); se faire renvoyer de son collège BCBG était donc la pire chose qu'il pouvait leur infliger. La sanction ne se fait pas attendre: le voilà envoyé dans un nouvel établissement avec la promesse d'en baver encore plus...

Malgré son pitch accrocheur, le début de l'île du Crâne a de quoi rebuter, notamment à cause d'un humour assez douteux basé sur les violences et négligences domestiques au sein du couple Eliot. Alors certes, le trait est volontairement forcé à l'extrême, mais non, même si ce n'est pas réaliste, ça n'arrive pas à être drôle. La suite rassure à peine, tant l'histoire, parue en 1983 en VO, peut faire penser à Harry Potter. Tout y est: le prospectus pour l'école tombant à pic reprenant mot pour mot ce que le père de David désire lire, le voyage en train et la rencontre des deux amis à cette occasion...

Pour le reste, les similitudes s'arrêtent là, et, heureusement, le désastre aussi!

Le récit bascule en effet rapidement dans le mystère, puis, au fur et à mesure, dans un climat de plus en plus angoissant et vraiment réussi.
L'auteur maîtrise son histoire et plus encore les rebondissements, et distille assez d'indices sans trop en dire, de sorte que même si le lecteur devinera bien avant David ce qu'il se passe réellement sur l'île, il y a fort à parier que les derniers éléments de réponse lui échapperont avant la toute fin.
C'est donc un récit à suspense certes prévisible mais particulièrement bien troussé qui attend les plus jeunes, édulcoré sans pour autant passer outre quelques moments assez glauques, et où la tension monte crescendo. Les derniers chapitres, notamment, n'ont rien à envier à ceux d'un roman gothique pour adultes.
Tout au plus lui reprochera t-on sa conclusion un peu précipitée.

Bref, pour un roman qui partait aussi mal, L'île du Crâne s'en tire particulièrement bien. Non dénué de défauts, mais que son décor et son atmosphère oppressants finissent par faire oublier. Une surprise sympathique.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (1)voir plus