AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782013225342
218 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (03/10/2007)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 125 notes)
Résumé :
Un appareil photo d'occasion bien embarrassant, une antique baignoire de fonte d'où s'écoule du sang, un bus de nuit sans passagers, un ordinateur démodé qui affiche des messages inquiétants, un souvenir rapporté de vacances... Neuf histoires à glacer le sang, où la réalité la plus anodine glisse inexorablement vers le cauchemar.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  05 mai 2017
Je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce recueil de nouvelles pour adolescents et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ma lecture.
Le livre débute avec la nouvelle La photo qui tue, qui donne son nom au recueil. C'est l'histoire d'un jeune garçon qui dégote dans une brocante un appareil photo d'occasion pour son père. Seulement, des que l'on prend une photo d'une personne celle-ci meurt. Cette nouvelle est vraiment bien construite et surtout la chute est fabuleuse et inattendue.
Vient ensuite Bain de Nuit, ou l'on fait la connaissance d'une jeune fille dont les parents chinent sans cesse des objets anciens pour leur maison. Jusqu'au jour, ou, ils ramènent une très vieille baignoire. Prendre des bains va très vite tourner au cauchemar pour notre jeune adolescente. Encore une fois j'ai aimé la chute.
Transport éclair, nous conte l'histoire d'un jeune garçon qui hérite de l'ordinateur d'un journaliste hippique décédé il y a peu. Cet ordinateur va s'avérer très étrange.
Le bus de nuit est certainement ma nouvelle préférée. Il s'agit de l'histoire de deux ados qui reviennent de soirée et n'ont pas de transports pour rentrer chez eux. Ils voient un bus de nuit et décident de monter dedans. Mais attention, il s'agit d'un bus bien particulier.
L'horrible rêve de Harriet, est l'histoire d'un cauchemar qu'une jeune fille est en train de faire. C'est une nouvelle qui fait froid dans le dos.
Peur, est sans doute la nouvelle qui m'a le moins plu. J'ai trouvé le personnage principal détestable et j'ai eu un peu de mal a saisir la fin....
Jeux vidéo est une nouvelle sans grande surprise car a la lecture du titre et des premières lignes, j'ai réussi à deviner ce qui allait se passer dans la suite de l'histoire. Un jeune homme postule pour une nouveau job est se retrouve dans un sacré pétrin.
L'homme au visage jaune, est une nouvelle vraiment touchante, d'un jeune garçon qui décide de se prendre en photo dans le photomaton d'une gare avec de prendre le train avec son oncle et sa tante. On découvre ensuite que le destin peut-être bien cruel et qu'il suffit de pas grand chose pour que tout bascule.
Enfin L'oreille de singe vient clôturer ce recueil avec humour. On découvre un couple de "bof" (désolée du terme mais je n'en trouve aucun autre pour les qualifier) en vacances à Marrakech avec leur fils. Lors d'une visite dans le souk, ils achètent l'oreille d'un singe qui est capable d'exercer quatre voeux. Seulement rien ne se passe vraiment comme prévu.
C'est encore un bon moment de lecture pour un roman d'Anthony Horowitz que j'avais découvert avec La Maison de soie.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
MllePeregrine
  07 mars 2012
Dans ce recueil de nouvelles, Horowitz pousse parfois l'horreur jusqu'à son paroxysme.
Ce sont neuf nouvelles à chute, la révélation finale étant donnée en 1 ou 2 lignes à peine à la fin du texte.
Cependant, toutes les nouvelles ne se valent pas.
Selon moi, la palme d'or de l'horreur revient à "l'horrible rêve de Harriet", suivie de "Bain du soir".
Viennent ensuite "la photo qui tue", avec un dénouement un peu trop attendu à mon goût; "le Bus de nuit" et "l'homme au visage jaune".
Les dernières, "transport éclair"; "Peur"; "jeux vidéo" et "l'oreille du singe" n'ont pas forcément lieu d'être dans ce recueil car elles ne "glacent pas le sang".
L'impression générale reste cependant très bonne, on passe un bon moment de lecture, entre frissons et sourires intrigués!
Commenter  J’apprécie          141
LaBouffeuseDeLivres
  20 avril 2010
Ce livre m'a beaucoup plu, magré l'inégalité des nouvelles : certaines sont banales et ne font rien ressentir alors que d'autre sont terrifiante. À mon sens " l'horrible rêve de Harriet" est de loin la meilleure, presque traumatisante par son final. Un bon livre, que je conseille vivement.
Commenter  J’apprécie          160
Bobby_The_Rasta_Lama
  04 novembre 2016
Suggestion de mon fils, quand j'ai cherché une petite lecture halloweenesque . Lecture destinée à 12 -13 ans, je dirais, mais j'ai passé un bon moment ! Neuf histoires écrites d'une façon qui ne prend pas un jeune lecteur pour un enfant attardé, certaines excellentes - "Le transport éclair" rappelle un peu Stephen King, "La photo qui tue" a une fin digne d'Ambrose Bierce, "Bain du soir" glace le sang et il y a même un clin 'oeil a la célèbre "Patte de singe"....
Commenter  J’apprécie          140
Chroniqueslitteraires
  04 novembre 2014
Ces neuf nouvelles sont plus terrifiantes les unes que les autres !
C'est avec un art consommé que l'auteur nous entraîne dans des histoires dignes des plus grands films d'horreur. Notre intérêt est captivé dès les premières lignes. Comment imaginer qu'un simple appareil photo ou une baignoire puissent faire trembler ? L'intrigue est subtilement amenée, la tension monte, on ne peut pas lâcher l'histoire avant la fin, on se surprend à sursauter et à frissonner. Et puis, surtout… on ne regarde plus ni son appareil photo, ni la baignoire de la même façon !
Ces neuf nouvelles m'ont apporté ce que j'attends d'histoires d'horreur. Trop souvent, les auteurs usent des mêmes ficelles : gore, sexe, violence… Comme si ces genres étaient obligatoirement et exclusivement LE moyen d'aborder la catégorie Horreur / Fantastique. Anthony Horowitz, quant à lui, a opté pour des histoires partant de situations apparemment anodines et quotidiennes, qui pourraient finalement nous arriver à tous. C'est cela qui est intéressant. le suspense et la peur sont distillés pages après pages. Même lorsque le sujet de départ n'est pas l'un de nos favoris (pour moi l'univers des jeux vidéo par exemple), le sujet est si bien maîtrisé et le texte est si bien écrit qu'on est embarqué avec les héros dans leurs aventures cauchemardesques.
Si vous êtes férus d'histoires fantastiques, de fantômes, de malédictions et de hantise, alors ce livre est pour vous !
La littérature jeunesse, avec ce recueil de nouvelles, confirme sa qualité dans le genre fantastique.
Lien : http://chroniqueslitteraires..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MathyBookMathyBook   27 octobre 2013
Elle eut tout juste le temps de s'apercevoir que ce n'était pas Marlin qui l'empoignait, mais son père. Sa mère se tenait sur le seuil, les yeux agrandis pas l'effroi. Isabel sentit ses forces s'écouler d'elle comme l'eau de la baignoire. L'eau qui, bien entendu, était redevenue limpide. Et les asticots avaient disparu. D'ailleurs avaient-ils jamais été là? Quelle importance? Isabel se mit à rire. Elle riait encore, une demi-heure plus tard, quand la sirène de l'ambulance envahit la pièce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ChroniqueslitterairesChroniqueslitteraires   04 novembre 2014
– Tout est différent à la campagne, affirmait la grand-mère de Gary. Tu vis au rythme des saisons. Tu ne te sens pas bousculé par le temps qui passe. Tu peux imaginer ce qu’était la vie avant que l’homme gâte tout avec son tintamarre et ses machines. A la campagne, tu peux encore sentir la magie des choses. Le pouvoir de Mère Nature. Il est tout autour de toi. Vivant. En attente…
Commenter  J’apprécie          70
elwenn974elwenn974   21 décembre 2019
C’était un homme, et l’un des plus laids que j’aie jamais vus. Le seul fait de le regarder, dans le creux de ma main, me fit remonter un frisson dans le bras jusque dans la nuque.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Anthony Horowitz (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Horowitz
Entretien avec Anthony Horowitz à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 19 mars 2018. Découvrez les 5 mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman "Comptine mortelle".
Un grand merci à Fabienne Gondrand pour l'interprétation.
La page du livre : https://www.babelio.com/livres/Horowitz-Comptine-mortelle/1029323
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'île du crâne

Qui est le personnage principal ?

David Eliot
Jeffrey
Wilams Rufus
Roger Bacon

4 questions
253 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ile du Crâne de Anthony HorowitzCréer un quiz sur ce livre

.. ..