AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2716504873
Éditeur : la Nuit bleue (07/09/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :


Les gens heureux n'ont-ils vraiment pas d'histoire ?

C'est en cherchant à renouer les fils d'une généalogie dispersée que Mireille Horsinga-Renno s'est trouvée brutalement confrontée à une histoire de cendres, de terreur et de honte, mêlant les secrets de famille aux sanglantes exactions du IIIe Reich.

Printemps 1940. Son grand-oncle, le docteur Georg Renno, est nommé au château de Hartheim (Autriche), où se trame l'un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Yumiko
  12 avril 2012
J'ai découvert ce livre sur différents blogs et ils m'ont donné envie de le découvrir. La seconde guerre mondiale étant un sujet historique que j'aime approfondir, je ne pouvais pas passer à côté de cette bouleversante histoire.
L'auteur nous fait part d'une quête personnelle, celle de la vérité sur un membre de sa famille, un membre qu'elle a retrouvé un peu par hasard et avec qui une relation s'est formée avant qu'elle ne découvre toute la vérité sur son passé… Cette plongée se fera suite à une discussion qui éveillera ses doutes, sa curiosité et lui montrera l'envers du décors.
Avec l'auteur nous remontons le temps pour découvrir une part trop souvent oubliée de cette guerre. Tout le monde a entendu parler des camps et de l'extermination, mais on omet trop souvent que les premières populations touchées n'étaient pas les juifs mais les handicapés. Avec le Dr. Georg Renno c'est ce pan que nous découvrons, accompagné des débuts des chambres à gaz et des réflexions qui ont amené leur construction.
C'est avec délicatesse et sans recherche de sensationnel que le récit nous décrit les évènements et nous montre l'évolution des réflexions et des massacres perpétrés au château de Hartheim. de quoi devenir fou face au sang-froid et aux calculs faits pour tuer, éliminer. de quoi se demander qu'est-ce qui a poussé ces gens à accepter, à suivre les commandements sans rechigner ou à peine par peur des représailles ou pour garder un rang, un niveau social. de quoi se poser la question face à notre propre comportement dans ce genre de situation: suivre, trahir ou combattre?
J'ai aimé la façon dont l'auteur amène son récit, entre faits historiques et récit d'expérience personnelle. Les graphies se modifient pour une meilleure lisibilité, nous permettant de savoir à l'avance à quel type de chapitre nous avons affaire (passé – présent), le tout est servi par un style sublime. Des photos viennent soutenir le récit, nous permettant de mettre des images sur les visages et les lieux, ne renforçant que davantage la force du roman.
Dans un devoir de mémoire, je ne peux que vous conseiller de lire ce livre touchant et bouleversant qui amène bien des questions sur les secrets parfois très (trop?) bien gardés.
Un livre incontournable sur cette période historique qui donne des frissons et ne peut pas laisser indifférent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Asuna
  30 janvier 2013
Difficile d'écrire un avis sur un livre comme celui-ci. En général, on donne notre avis sur l'histoire, les personnages, le style d'écriture, si on a aimé ou pas, et pourquoi. Je me vois mal dire si j'ai aimé ou pas un livre ayant pour thème L Histoire, encore moins sur cette partie là. Je vais donc "simplement" donner mon ressenti.

Je ne suis pas une habituée de ce genre de livre. de la guerre, je ne connais comme beaucoup que ce qu'on nous a appris en cours et que j'ai lu dans les livres d'Histoire. Je serai tentée de dire heureusement. Malgré tout ce qu'on a pu nous dire, nous qui n'avons jamais connu la guerre, on ne pourra jamais comprendre quelles horreurs les gens ont pu traverser. On peut tout au plus essayer de l'imaginer, mais on sera toujours très loin de la vérité. Et même, qui le voudrait ?
C'est pour ça que je pense que les ouvrages comme celui-ci doivent être écrits et préservés. Mireille Horsinga-Renno nous raconte son histoire, l'histoire de sa famille, de manière très humble et pudique. Il n'est pas question ici d'étalage, et même si l'auteur n'hésite pas à donner des détails, ce n'est pas dans un but de voyeurisme. Tout au long du livre, j'ai pu ressentir la tristesse, la déception d'avoir découvert QUI était en réalité cet oncle avec qui elle avait noué des liens très forts. Comment se relever ? Comment continuer ? Cet homme n'a pas été puni pour ses crimes. Comment réagirions-nous, nous, si nous découvrions qu'une personne de notre famille est coupable de tels agissements ?

Je ressors vraiment boulversée de cette lecture. Lire le quotidien des nazis, dans ce château, qui exterminaient tous les jours des vies comme nous on va en cours ou au travail, fait froid dans le dos. En fait, il n'y a pas de mot pour décrire toute l'horreur que l'on ressent. Ces gens (et pas seulement ceux du livre, je parle de TOUS ceux qui ont participé à des exterminations) étaient-ils conscients de l'horreur qu'ils accomplissaient ? Ou bien étaient-ils tellement endoctrinés qu'ils étaient rééllement persuadés d'agir pour le bien de ces "malades" ? Les 2 sûrement.

La présentation du livre accentue encore cette impression d'horreur. La police du titre du livre est la même que celle utilisée par les nazis. L'ambiance de la couverture est très sombre : une photo de 3/4 du Dr Renno sur fond noir, le titre en rouge, et la croix gammée.
Le livre est composé de 2 parties principales et d'annexes.
Dans la 1ère partie, les chapitres qui racontent la vie de Mireille Horsinga-Renno alternent avec ceux qui racontent la façon dont Georg Renno s'est retrouvé au château de Hartheim jusqu'à son "travail" quotidien. Une police différente est utilisée selon qu'il s'agit de l'un ou l'autre.
La 2nde partie est également composée de chapitres qui décrivent le quotidien de la vie à Hartheim, mais aussi des visites de Mireille Horsinga-Renno au château, avec toujours la même police pour chaucune des périodes.

Voilà, j'avoue que je ne sais pas très bien comment conclure. Pour des raisons évidentes, je ne peux pas dire que cette lecture a été un plaisir. Je tiens donc tout simplement à remercier encore une fois les personnes qui nous ont permis de découvrir ce livre.
Lien : http://asuna.eklablog.com/ch..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
>Histoire de l'Europe depuis 1918>Seconde guerre mondiale: 1939-1945>Histoire sociale, politique, économique (169)
autres livres classés : atrocitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Mireille Horsinga-Renno (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Pot - Bouille de Zola

Quel est le héros principale ?

Théophile Vabre
L’Abbé Mauduit
François Mouret
Octave Mouret

13 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : pot-bouille de Émile ZolaCréer un quiz sur ce livre