AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820322921
Éditeur : Kazé Editions (13/01/2016)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Après le décès de sa mère, Ren, 9 ans, refuse de vivre avec sa famille éloignée et prend la fuite. À la nuit tombée, alors qu’il arpente seul les rues du quartier de Shibuya, il est interpellé par un étrange personnage encapuchonné… Sous la cape se cache Kumatetsu, une bête au corps imposant et aux dents aiguisées venue d’un univers parallèle au nôtre. Transporté dans ce monde fantastique peuplé de bêtes étranges, le jeune garçon va se retrouver à son insu disciple ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
JeGeekJePlay
  08 mars 2016
La version manga de la Garçon et La Bête reprend la trame du film d'animation avec premier tome qui qui met en place la rencontre de nos deux héros : Ren et Kumatetsu. Ren se retrouve seul après le décès de sa mère, ses parents ayant divorcés il n'a plus de contact avec son père. Alors qu'il devait être recueilli par des membres de sa famille éloigné, Ren décide par lui-même de vivre seul et s'en va en courant. Au beau milieu de la nuit, dans les rues de Shibuya, il décide de se poser pour casser la croûte et rencontre son premier compagnon de route, une petite créature qu'il baptisera Chiko, qui le suivra partout. Mais quelques instants plus tard, la rencontre avec Kumatetsu va changer le courant de son existence, et celle de la Bête par la même occasion.
Comme dans la version animée, leur premier contact est très bref. Constatant la solitude de Ren, Kumatetsu va donc lui proposer de se joindre à lui et de devenir son disciple. Kumatestsu disparaît, Ren part alors à sa recherche jusqu'à se perdre dans de petites ruelles avant d'atterrir dans le monde des bêtes, à Jûtengai. Là, un monde inconnu s'ouvre à lui où il va finir par retrouver Kumatetsu.
Dans ce premier tome, on s'attarde un peu sur le fait que Kumatetsu ait besoin d'un disciple. À Jûtengai, le doyen des bêtes va tirer sa révérence et il lui faut choisir un successeur, les deux prétendants au titre ayant été désigné. D'un côté Yôsen, le favori, bête à l'esprit clair et père de deux enfants et de l'autre Kumatetsu qui n'en fait qu'à sa tête et sans disciple. Ce dernier a besoin de prouver sa valeur et souhaite donc prendre sous son aile un humain, principe qui déplaît à Yôsen. Une chose en amenant une autre, les deux se battent. Je me demandais comment Renji Asai allait pouvoir me faire ressentir l'action perçue lors de ce combat entre Kumatetsu et Yôsen, mais j'ai agréablement été surpris.
Je trouve que Renji Asai a vraiment fait du bon boulot, on perçoit bien l'action dégagée par ce combat et les sentiments dégagés de nos principaux concernés. Il y a beaucoup de détail sur cette scène mais ce n'est pas la seule qui a subit ce traitement de faveur. J'ai trouvé que les dessins sont très soignés, on sent que l'auteur s'est investi allant même à s'arrêter sur certains détails. Rares sont les vignettes vides d'arrière-plans. Toutefois, une petite chose me dérange au niveau de certains plans qui sont marqués par de petits « points ». Par exemple, à des moments sur des gros plans de visage ou autres, ces derniers sont remplis de ces petits « grains » au lieu de rester blanc, voir grisâtre comme sur certains passages.
L'histoire suit son court. Kumatetsu prend donc le jeune garçon sous son aile. D'ailleurs, ne sachant pas comment il s'appelle, Ren ne souhaitant pas le lui dire, Kumatetsu va le baptiser Kyûta après que ce dernier lui ait indiqué son âge (Kyû voulant dire 9 en japonais). Tout comme dans le film d'animation, on découvre ici les premiers traits de caractères de chacun qui prendront une tout autre ampleur par la suite. Entre peine, action et prises de têtes, leur aventure débute alors et ce pour notre plus grand plaisir.
Ce premier tome m'a convaincu, de la même manière que le long métrage. La lecture est très agréable, le plaisir de découverte aussi. Cette adaptation propose vraiment une autre approche de par son format. On capte les émotions des personnages et on prend plaisir à tourner les pages de qualité qui plus est. Même si ces dernières peuvent sembler fines elles ne manquent pas d'être de qualité. On apprécie un blanc bien blanc qui fera ressortir davantage les premières phases un peu plus sombres. J'aime beaucoup le travail effectué par Renji Asai sur ce tome, notamment sur certaines découpes d'images. D'ailleurs Renji Asail dit lui-même s'être particulièrement investi sur cette adaptation. On a hâte de découvrir la suite des événements.
« Une première rencontre pleine d'entrain et qui aide à reprendre du poil de la bête ! »
Critique complète sur le blog...
Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  22 avril 2016
Adaptation du film d'animation de Mamoru Hosoda (qui avait déjà signé Les enfants-loups.)
Depuis que sa mère est décédée dans un accident, Ren, 9 ans, vit dans la rue. C'est là qu'il va rencontrer un drôle de bougre (Kumatetsu) qu'il assimile à un monstre. Et celui-ci, voyant le caractère trempé du jeune garçon, va souhaiter en faire son disciple. Pour quoi faire, on n'en sait encore rien. Mais toujours est-il qu'un peu malgré lui, mais de son plein gré aussi quand même, Ren va pénétrer au sein d'un univers de monstres dont il ne soupçonnait pas l'existence : bienvenue à Jûtengai. On découvre que le Doyen des Bêtes se retirant, 2 successeurs potentiels se sont positionnés : Kumatetsu et Iozen, grand favori qui a tout pour lui, contrairement au premier…
Entre Ren, rebaptisé Kyûta par son « maître » et le maître en question, le quotidien promet d'être explosif car ils ont tous les deux un sacré caractère !
Ce premier tome positionne la série comme la quête initiatique d'un jeune garçon qui se construit seul et qui évoluera au fil de ses aventures. C'est une lecture enthousiasmante, au scénario porté par deux personnalités affirmées qui promettent une suite détonante pleine d'action et de joutes verbales. le découpage des cases est dynamique et les scènes visuellement impeccables. Une réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Takalirsa
  18 août 2019
Qu'il est attendrissant, ce petit Ren! Derrière son énorme colère ("JE VOUS DÉTESTE!"), beaucoup de souffrance, celle d'avoir perdu sa mère et aussi de ne pas connaître son père... ce qui lui vaut d'être confié à d'obscures personnes de sa famille (représentées par des ombres, c'est dire combien il les connaît peu). Son "énergie du désespoir" va le conduire vers Kumatetsu et son monde "des bêtes qui peuvent devenir des dieux". Une rencontre choc!
"Brutal et borné", "connu pour ses mauvaises manières", "manquant de finesse", Kumatetsu est loin de faire l'unanimité, comme en témoigne son combat improvisé contre son rival Iôzen ("Personne ne l'encourage"). Tous deux sont pressentis pour succéder au "grand maître" (qui témoigne d'une certaine indulgence envers l'ours) mais celui-ci doit encore faire ses preuves: "Comment prétendre être un grand maître quand on n'a aucun disciple?".
Les deux prétendants représentent deux conceptions opposées de leur futur rôle. Père de famille, Iôzen est quelqu'un de posé qui respecte les traditions. Kumatetsu est un sanguin, un électron libre n'ayant "aucun respect des rites". La preuve, il a pris un "petit d'homme" comme disciple!
Entre la bête et le garçonnet, le rapport de force est si explosif qu'il en devient comique! Kumatetsu a l'avantage du physique, mais son côté orgueilleux lui joue des tours et il sous-estime la détermination de Ren (rebaptisé Kyûta) qui, du "haut" de sa petite taille (et de son poussin Chiko qui l'accompagne partout!), n'a pas peur de lui tenir tête. D'ailleurs, dès ce premier tome, on sent que Kumatetsu a sûrement autant à apprendre de sa relation avec son jeune disciple, que l'inverse... Un début prometteur!
Lien : https://www.takalirsa.fr/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DocBird
  22 février 2017
Résumé : Après le décès de sa mère, Ren, 9 ans, se voit obligé de partir chez des membres de sa famille éloignée. Il refuse cette nouvelle vie et s'enfuit. Sur sa route, il va croiser Kumatetsu, une bête venant d'un monde parallèle, qui décide de le prendre pour disciple. C'en est trop pour Ren qui veut décider de sa vie !
Mon avis : Un manga tiré du film d'animation du même nom de Mamoru Hosoda.
Ren est un jeune garçon qui voit sa vie transformée du jour au lendemain avec la mort de sa mère. Il décide de fuir la vie qu'on a décidé pour lui. Il se sent obligé de suivre Kumatetsu, car il est pris en chasse par des policiers qui pensent qu'il fugue.
Mais il refuse obstinément de devenir son disciple et de se voir dicté sa vie par cette bête immense qu'est Komatetsu .
D'ailleurs, ce dernier est obligé de prendre un disciple pour pouvoir prétendre à la succession du doyen. Car il est encore lui-même un vrai gamin.
Ren et Komatetsu arriveront-ils à s'apprivoiser mutuellement ?
Une belle histoire qui mêle tristesse, révolte, volonté de faire ses propres choix, initiation, découverte de l'autre et de l'inconnu, avec des personnages au caractère bien trempé qui font des étincelles, mais se révèlent en fait plutôt attachants derrière leur carapace.
Un manga à suivre !
Lien : http://docbird.over-blog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CercleDesLecteurs3E
  08 décembre 2017
Le livre se nomme LE GARÇON ET LA BÊTE
Les personnages principaux sont un petit garçon de 9ans qui s'appelle Kyuta et une bête qui s'appelle Kumatsesu. La bête pratique les arts-martiaux mais il est bordélique et le petit garçon est agressif car il a été abonné et veut prouver qu'il peut se débrouiller tout seul. La bête veut le petit garçon comme disciple mais Lozen s'interpose.
L'histoire se déroule à Jutengai. C'est un manga fantastique.
Mon avis :
Le livre m'a plu car c'est basé sur les légendes japonaises.
Jérémy
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
ActuaBD   07 mars 2016
Adaptation manga du dernier film de Mamoru Hosoda, ce Garçon et la Bête s’en tire plutôt très bien et s’avère mieux qu’un simple produit dérivé.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MariloupMariloup   04 juillet 2016
"Tu ne connais pas le passé. Tu ignores pourquoi le monde des humains et le nôtre sont aujourd'hui séparés! Les hommes sont des êtres faibles qui ont une part de ténèbres au fond d'eux. Si cet enfant est touché par les ténèbres, il peut devenir un monstre incontrôlable!" Iôzen
Commenter  J’apprécie          90
MariloupMariloup   04 juillet 2016
Hyakushubô: Kumatetsu! Cet enfant s'est perdu! Peux-tu le raccompagner sans faire d'histoires?
Kumatetsu: Hein? Que je le raccompagne?! Hyakushubô! Les moines sont vraiment naïfs! Ce petit n'est pas perdu! Parce que désormais, ce sera mon disciple!!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Mamoru Hosoda (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mamoru Hosoda
Cannes 2018 - Mamoru Hosoda : ??Miraï, ma petite s?ur? montre ce que tous les enfants ont vécu? .Que se passe-t-il dans la tête d?un petit garçon lorsque la naissance d?une petite s?ur vient bouleverser son quotidien ? Et que l?espace-temps s?emmêle ? En observant les émotions de son fils devenu grand-frère, le cinéaste japonais offre un beau film d?animation présenté à la Quinzaine des réalisateurs.
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
876 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre